1 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
1est le drame d’une formidable patience sans cesse remise en question, la Saison en enfer est le drame d’une pureté avide, et son destin se
2 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
2lent à la nouveauté éternelle de l’Évangile ; une remise en question radicale et intime de notre existence devant Dieu. À la suite de Kier
3 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
3des réponses ? Mais nous ne pouvons que mettre et remettre en question vos sécurités et vos incertitudes, vos solutions et vos questions mêm
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
4t un progrès nouveau et décisif. L’économie vient remettre en question les succès obtenus dans d’autres plans. Or, on ne peut résoudre un pr
5 coutume attaquée devient programme ; la pratique remise en question par une propagande agressive se voit contrainte de développer pour sa
5 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
6est le drame d’une formidable patience sans cesse remise en question, la Saison en Enfer est le drame d’une pureté avide, et son destin se
6 1947, Carrefour, articles (1945–1947). L’art dirigé [Réponse à une enquête] (23 janvier 1947)
7osition des repères, le progrès un but. Mais cela remet en question toute notre culture, et derrière elle toute la structure sociale et l
7 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
8nus par des forces adverses, [p. 24] critiqués et remis en question soit au nom d’un passé encore vivant, soit au nom d’utopies plus viru
8 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
9 coutume attaquée devient programme ; la pratique remise en question par une propagande agressive se voit contrainte de développer pour sa
9 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
10iétude [p. 110] créatrice qui pousse l’Européen à remettre en question, de siècle en siècle, ses rapports avec Dieu, avec le monde, avec l’É
10 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
11de l’inquiétude créatrice qui pousse l’Européen à remettre en question, de siècle en siècle, ses rapports avec Dieu, avec le monde, avec l’É
11 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
12qu’elle apporte, d’une part, est, de l’autre, une remise en question. p. 1 d. « “L’Œuvre du xxᵉ siècle” : une réponse, ou une quest
12 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
13partie de la planète où l’homme, sans relâche, se remet en question, et veut changer le monde de telle manière que sa vie personnelle y p
14l les a produits, l’esprit qui sans relâche vient remettre en question et modifier les résultats acquis. Et c’est l’esprit des hommes qui on
13 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
15ugurant un régime [p. 73] qui ne devait plus être remis en question jusqu’à nos jours. L’essor économique, social et culturel de la Suiss
14 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
16ce de rigueur, qui d’une part, sans relâche vient remettre en question les certitudes que l’on croyait acquises, d’autre part est le gage d’
17teur, l’Europe oppose l’idée et la pratique d’une remise en question permanente de tout, d’une insatisfaction sans fin, d’une inquiétude c
15 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
18est emporté, mais des négociations de couloirs le remettent en question le lendemain. Un groupe d’évêques menace de s’en aller. On échange de
16 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
19prendre, la faculté de se mettre à sa place et de remettre en question, fût-ce par simple hypothèse, ses propres préjugés et attitudes, en v
17 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
20est emporté, mais des négociations de couloirs le remettent en question le lendemain. Un groupe d’évêques menace de s’en aller. On échange de
18 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
21exploration. Ce n’est pas fuir le présent mais le remettre en question, et cette vaillance est juvénile. Car un même mouvement de l’esprit n
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
22outumées mais créatrice de certitudes constamment remises en question, typiquement occidentale par son style et sa démarche, mais convaincu
23e de rigueur, qui d’une part, sans relâche, vient remettre en question les certitudes que l’on croyait acquises, d’autre part est le gage d’
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
24es transcendantes. Au moment où tout cela se voit remis en question dans la conscience occidentale — la science-fiction en est le signe i
21 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
25ches jamais achevées vers un équilibre sans cesse remis en question, et de découvertes inouïes qui posent toujours de nouveaux problèmes.
26 et d’autre part l’esprit critique, la volonté de remettre en question toutes les vérités établies, sans laquelle il n’est point de recherch
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
27n en irrigation vivifiante. C’est l’amour qui est remis en question — tout l’amour : sexuel ou passionnel, normal ou aberrant, matrimonia
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — h. Pour une mythanalyse de la culture
28ns le même sens, irréversible. Je vois bien qu’en remettant en question l’ensemble des rapports personnels [p. 42] et sociaux, éthiques et sp
24 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
29 et tendent à se grouper contre elle ; doublement remise en question, l’Europe se voit contrainte de prendre une conscience neuve de ses b
25 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
30on, dont la passion maîtresse paraît bien être la remise en question permanente des données naturelles et des relations humaines, du desti
26 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
31cohérence culturelle, sans cesse perdue de vue ou remise en question. Et quand les hommes nourris de cultures différentes viennent nous po
32 de professeurs à cet institut de recyclage et de remise en question générale, et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances.
27 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
33cohérence culturelle, sans cesse perdue de vue ou remise en question. Et quand les hommes nourris de culture différentes viennent nous pos
34 de professeurs à cet institut de recyclage et de remise en question générale, et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances.
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
35repousses chez nos plus jeunes auteurs. Le roman, remis en question avec les modes de vie qu’il exprimait, fait place à d’autres formes d
29 1965, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Que signifie pour vous la formule célèbre ‟Ecclesia reformata semper reformanda” ? » (29 octobre 1965)
36ine a de meilleurs instruments d’autocritique, de remise en question et de renouvellement que les Églises issues de la Réformation… Se pou
30 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
37ure, au seuil du dernier tiers du xxe siècle. Il remet en question toutes nos valeurs, bien plus profondément que les grandes découverte
31 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
38ons, régimes sociaux ou psychosomatiques qu’on ne remettra en question que pour trouver des certitudes du même ordre, toujours plus précises
32 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut réinventer l’Université (29 juin 1968)
39une technique, dont les principes ne seraient pas remis en question et « contestés » par l’Université, dépérirait ou serait balayée. Tand
33 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
40pour le rendre soluble, c’est d’abord accepter de remettre en question radicalement le sacro-saint État-nation, accepter l’idée de renoncer
34 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
41qu’elle apporte, d’une part, est, de l’autre, une remise en question. p. 63 12. « Picasso ne crée pas ses œuvres morbides et repoussa
35 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
42cohérence culturelle, sans cesse perdue de vue ou remise en question. Et quand les hommes nourris de cultures différentes viennent nous po
43 de professeurs à cet institut de recyclage et de remise en question générale, et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances.
36 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
44e de rigueur, qui d’une part, sans relâche, vient remettre en question les certitudes que l’on croyait acquises, d’autre part est le gage d’
45teur, l’Europe oppose l’idée et la pratique d’une remise en question permanente de tout, d’une insatisfaction sans fin, d’une inquiétude c
37 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
46herches jamais achevées d’un équilibre sans cesse remis en question et de découvertes inouïes posant toujours de nouveaux problèmes — en
47xuels et religieux. Tout cela nous incite aussi à remettre en question ces déterminations — et nous en fournit les moyens. Enfin, tout cela
48partie de la planète où l’homme, sans relâche, se remet en question et veut changer le monde, de telle manière que sa vie personnelle y p
49ue autorégulatrice, faite d’équilibres sans cesse remis en question, de tragédies entrecroisées, d’innombrables tensions, déchirantes et
38 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
50pour le rendre soluble, c’est d’abord accepter de remettre en question radicalement le sacro-saint État-nation, accepter l’idée de renoncer
39 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
51esoins économiques. Tout cela nous incite aussi à remettre en question ces déterminations, et nous en fournit les moyens. Enfin tout cela dé
40 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
52esoins économiques. Tout cela nous incite aussi à remettre en question ces déterminations, et nous en fournit les moyens. Enfin tout cela dé
41 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
53 Bezzola : une sourde crise morale, qui l’amène à remettre en question « ce que l’homme désire le plus », comme il le dit dans l’une de ses
42 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
54e et des foyers locaux de création qui sans cesse remettent en question et renouvellent les données communes. Or dans ce jeu entre les grands
43 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
55 du moins pour les principes fondamentaux : toute remise en question de la formule de l’État-nation, par exemple, est aussitôt stigmatisée
44 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
56ernité, étant ce qui récuse les vérités reçues et remet en question les traditions, elle s’oppose dans le temps et l’espace à toutes les
45 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
57ensuit que la lutte contre la pollution conduit à remettre en question le système de la société occidentale (que tous les peuples de la Terr
46 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
58 qui les regarde. Elle appellera bientôt l’art de remettre en question les décisions qui les concernent et qui ont été prises sans eux. » Di
47 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
59que pas un seul de nos gouvernements n’ose encore remettre en question, tout en sachant qu’il n’est possible que de retarder les échéances…
48 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
60 de professeurs à cet institut de recyclage et de remise en question générale, et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances.