1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1 minutes ? — jusqu’à ce que les bœufs ruisselants remontent sur notre rive. Fraîcheur humide, parfums à peine sensibles, bruissem
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
2ités et des défauts pareillement énormes. Il faut remonter loin dans notre littérature pour trouver semblable domination de la l
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
3’entraîna de force sur un trottoir roulant qui me remonta dans la rue. La fraîcheur de la brume m’apaisa. Sur la promesse que j
4 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
4perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928 m « Remonte aux vrais regards ! Tire-toi de tes ombres… » Paul Valéry. Stéphane
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
5dition qui certainement est bien huguenote : elle remonte aux meubles de Boulle, aux Gobelins, aux poteries de Palissy. Ce goût
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
6le vide absurde où s’en vont nos plaisirs et d’où remonte notre peine. Ah ! surprendre sur un visage décontenancé, et jusque da
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7’entendre, et celui-là peut-être, si plus tard il remonte jusqu’à la vision, distinguera des choses nouvelles dans l’espace. (A
8 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
8légende, et une légende d’origine juive, car elle remonte à Heine. Elle est un mythe, au moyen duquel on peut faire de l’agitat
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
9end pas au peuple, on devrait dire plutôt qu’il y remonte. Son art vient de plus bas, des origines, des éléments créateurs de s
10 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
10dée assez juste du genre. Son succès en Allemagne remonte aux premières années de l’après-guerre, illustrées par les livres mon
11 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
11ec l’enjeu de son salut. Tel est le paradoxe, qui remonte au cœur même du christianisme, si le christianisme est la foi au Chri
12 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
12 notre génération, apparaît maintenant évidente : remontant à la racine du mal, nous réduirons d’abord l’erreur cartésianiste 11
13 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
13ec l’enjeu de son salut. Tel est le paradoxe, qui remonte au cœur même du christianisme, si le christianisme est la foi au Chri
14 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
14 historiques susceptibles de faire image. Si nous remontons aux origines, si nous cherchons comment sont apparues dans l’Histoire
15 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
15 notre génération, apparaît maintenant évidente : remontant à la racine du mal, nous réduirons d’abord l’erreur rationaliste, la
16 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
16es côtes de la Méditerranée et de la Mer du Nord, remontant le Danube ou le Rhin, s’avance l’antique ennemi de l’homme. On l’appe
17 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
17la mort. Il faudra se tourner ailleurs. Il faudra remonter à ce qui juge nos faiblesses, non point pour les confondre éloquemmen
18 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
18ules et dans l’orientation où elles nous placent, remonter à cette origine permanente de l’Église qu’est la révélation évangéliq
19 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
19n de fait qui l’autorisa parmi nous, il faut bien remonter à l’erreur initiale des clercs. Descartes revenant à Paris et visitan
20 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
20out l’effort de la pensée chrétienne doit être de remonter l’Histoire, de se transporter en imagination aux premières années de
21e l’histoire ou de notre imagination, — machine à remonter le temps — nous ne rejoindrons jamais que Nicodème, ou Salomon, le ro
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
22e à une profondeur telle qu’il n’en pourra jamais remonter. Reste à savoir si nous voulons des réponses simples et faciles, ou b
22 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
23fiances rassurantes ; cette Histoire invertie qui remonte le temps, toute déduite qu’elle est des politiques présentes ; cette
24! On ne va pas contre son temps. — On ne peut pas remonter le courant du progrès. — La technique a ses exigences. — Nous ne somm
23 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
25rès ancien 93  : c’est toujours quelque chose qui remonte à son origine permanente, à l’origine de l’autorité spirituelle. [p
24 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
26ecevoir leur nom et leur emploi. Il faut toujours remonter à ce mythe si l’on veut saisir la genèse et l’ambition secrète de l’a
27end pas au peuple, on devrait dire plutôt qu’il y remonte. Son art vient de plus bas, des origines créatrices de sa race. Il a
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
28se retirer dans son trou [p. 116] Quand la marée remonte et nous chasse peu à peu vers la plage, nous nous attardons encore à
29a page, pédale de toutes ses pattes dans le vide, remonte, retombe, et court sur la table verte. L’après-midi, la chaleur est t
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
30auvre et banale, au regard de ma vie à A. Allons, remontons vers la « réalité rugueuse ». 8 janvier 1935 Accueil de la maison :
27 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
31 C’est en effet au romantisme allemand qu’il faut remonter si l’on veut étudier la source véritable de préoccupations qui parure
28 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
32de notre arrivée. Mais nous n’avions pas prévu la remontée ! Épuisés par une demi-heure d’efforts haletants, qui n’ont abouti qu
33ce (d’où spécialiste) sont le même mot. Tous deux remontent à species (latin). — Les espèces, devenues épices, étaient : gingembr
29 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
34 cave en gesticulant, une bouteille à la main, et remonte quatre à quatre en sifflant le Horst Wessel Lied. Conversation excité
30 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
35faut se faire lire et gagner la confiance ; on ne remonte pas le courant de toute l’époque ; la passion a toujours existé, elle
31 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
36égende mi-déesse mi-bacchante, rêve et sexe. Mais remontons de ces prémisses générales à la psychologie la plus concrète de la re
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
37 aux livres intermédiaires : le deuxième tente de remonter aux origines religieuses du mythe, tandis que les suivants décrivent
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
38rande. Deux voies nous tentent maintenant : l’une remonte vers les arrière-plans historiques et religieux du mythe, — l’autre d
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
39le use couramment d’expressions et de notions qui remontent à Platon. » 20 Mais il en abuse dans le sens où l’incline sa nature
40gres ironies, en France surtout. Sismondi faisait remonter aux Arabes le mysticisme du sentiment : on écarte dédaigneusement « c
41mour qui va s’appeler courtois dans le Midi, puis remonter vers le Nord celtique, à la rencontre de Tristan… ⁂ Peut-on prouver
42ieux manichéen, qui avait pris sa source en Iran, remonte par l’Asie Mineure et les Balkans jusqu’à l’Italie et la France, appo
43oujours aux mêmes endroits, son symbolisme enfin, remonte de l’Irak des soufis platonisants et manichéisants jusqu’à l’Espagne
44occidentale. Il a surgi du même mouvement qui fit remonter au demi-jour de la conscience et de l’expression lyrique de l’âme, le
45uvelle. 11. De l’Amour courtois au roman breton Remontons maintenant du Midi vers le Nord : nous découvrons dans le roman breto
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
46faut se faire lire et gagner la confiance ; on ne remonte pas le courant de toute l’époque ; la passion a toujours existé, elle
47ie siècle, et que je qualifiais au livre II de « remontée de la çakti ». Le puissant renouveau de la mariologie [p. 320] dans l
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
48gende, mi-déesse mi-bacchante, rêve et sexe. Mais remontons de ces prémisses générales à la psychologie la plus concrète de la re
37 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
49 historiques susceptibles de faire image. Si nous remontons aux origines, si nous cherchons comment sont apparues dans l’Histoire
38 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
50sont exactement les mêmes erreurs. 4. Si d’aucuns remontent à Luther, d’autres s’en vont chercher encore plus loin les racines de
39 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
51 lui en ménageant ces vertiges d’où l’âme parfois remonte fécondée ? Pourrons-nous un jour concevoir que le Diable est finaleme
40 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
52tendu. Mais voici la confiance indestructible qui remonte à travers nos rumeurs et rétablit le silence adorant : nous ne sommes
41 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
53 se trouve que, selon le mot de Gide, c’est en la remontant. Du fait que Goethe a résisté à l’élément germanique irréductible [p.
42 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
54ait leur nombre) et leur emploi. Il faut toujours remonter à ce mythe si l’on veut saisir la genèse et l’ambition secrète de cet
55end pas au peuple, on devrait dire plutôt qu’il y remonte. Son art vient de plus bas, des origines créatrices de sa race. [p. 1
43 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
56era le voyageur, debout sur le pont du bateau qui remonte lentement les passes de l’Hudson vers Manhattan, d’être saisi par l’é
44 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
57e de la foule. ⁂ Les créations géniales de Disney remontent à la période où il travaillait seul, à l’aventure, avec des moyens pe
45 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
58nt rater l’arrivée la plus célèbre au monde. Nous remontions donc l’Hudson, guettant New York avec une émotion croissante. À l’ins
46 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
59ère du soir évacue rapidement les rues profondes, remonte au sommet des buildings, se perd dans un dernier éclat d’avion fuyant
47 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
60lle des sensations. Un jour ce qui est « en bas » remontera violemment, et ce qui est « en haut » s’épuisera, et le Sud aura sa r
48 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
61, tout serait changé d’une manière indicible… Ici remonte en moi le souvenir d’un rêve que j’eus en 1939, un peu avant de quitt
62mé. Et je comprends que jamais plus je ne pourrai remonter cette rue. C’est tout, mais c’est l’enfer, c’est l’horreur absolue. I
49 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
63disparaissent dans un vallonnement, et maintenant remontent vers nous sans ralentir. Une femme en jaune, suivie d’un homme. Comme
64pit, et parfois les lumières vacillent, baissent, remontent… Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse qui tient d
50 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
65ère du soir évacue rapidement les rues profondes, remonte au sommet des buildings, se perd dans un dernier éclat d’avion fuyant
66 disparaissent dans un vallonnement et maintenant remontent vers nous sans ralentir. Une femme en jaune, suivie d’un homme. Comme
67pit, et parfois les lumières vacillent, baissent, remontent… Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse, qui tient
51 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
68 physique dont chaque phase a duré quatre ans. Il remonte des abris, dans les ruines de ses villes, pour découvrir qu’il n’a pl
52 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
69disparaissent dans un vallonnement, et maintenant remontent vers nous sans ralentir. Une femme en jaune, suivie d’un homme. Comme
70pit, et parfois les lumières vacillent, baissent, remontent… Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse qui tient d
53 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
71ces religieux, dans le New York Times du samedi ? Remontant ces colonnes d’annonces qui tiennent une demi-page du journal, je tro
72e scrupuleusement les bons modèles gothiques.) Je remonte la Cinquième Avenue, en partant de Washington Square. Voici d’abord,
54 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
73blable. À Paris c’était véritablement oppressant… Remontons le cours de votre voyage. Puis-je vous demander où vous aviez vos ass
55 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
74humaine, profond trésor de formes dynamiques d’où remontent aux moments décisifs, quand nous sommes comme on dit remis en jeu, le
56 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
75st. » [p. 73] Il n’y a rien d’autre à dire. Nous remontons en voiture et descendons vers la ville. Soudain, je me suis décidé et
57 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
76r au sud vers le Nouveau Mexique et la Louisiane, remonter vers Miami, les Carolines, la Virginie et Washington… Quand on revien
58 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
77era le voyageur, debout sur le pont du bateau qui remonte lentement les passes de l’Hudson vers Manhattan, d’être saisi par l’é
59 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
78e de la foule. ⁂ Les créations géniales de Disney remontent à la période où il travaillait seul, à l’aventure, avec des moyens pe
79ces religieux, dans le New York Times du samedi ? Remontant ces colonnes d’annonces qui tiennent une demi-page du journal, je tro
80e scrupuleusement les bons modèles gothiques.) Je remonte la Cinquième Avenue, en partant de Washington Square. Voici d’abord,
60 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
81de. L’industrie française a tenu le coup, elle se remonte même si rapidement qu’elle bat déjà l’américaine sur le terrain le pl
61 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
82être à quoi je pense. Fédérés, au contraire, nous remonterons au niveau de puissance des deux Grands. Ils baisseront le ton, et l’o
62 1948, Suite neuchâteloise. II
83ns, comme pour se souvenir de ce qui vient ? D’où remontent ces rythmes de mots, cette épithète, ce nœud d’idées, où je ne reconn
63 1948, Suite neuchâteloise. III
84es paysans aux quatrième et cinquième échelons en remontant » (II. 63). Et il avait été, en 1814, l’un des principaux artisans du
64 1948, Suite neuchâteloise. IV
85is-je encore chercher dans le passé ? Si j’y suis remonté, c’était pour mieux saisir l’enseignement d’une vie où [p. 47] s’est
65 1948, Suite neuchâteloise. V
86l me suffit de méditer sur ses images, [p. 53] de remonter par elles à des sources lointaines. Grands portraits un peu craquelés
87 jalouseraient-ils ceux qui parfois se plaisent à remonter dans leur passé pour l’agrandir ? Leurs imaginations se valent.  
66 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
88être à quoi je pense. Fédérés, au contraire, nous remonterons au niveau de puissance des Deux Grands. Ils baisseront le ton, et l’o
67 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
89us cherchons en vain l’égal sur la Planète ? Sans remonter jusqu’au déluge, ni même jusqu’aux Anciens qui manquent à l’Amérique,
68 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Troisième lettre aux députés européens : L’orgueil de l’Europe (17 août 1950)
90us cherchons en vain l’égal sur la Planète ? Sans remonter jusqu’au déluge, ni même jusqu’aux Anciens qui manquent à l’Amérique,
69 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
91conscience de notre civilisation, une analyse qui remonterait de plusieurs siècles dans notre histoire, et peut-être une psychanaly
70 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
92l’acte d’entendre un poème. Plus tard, comme nous remontions les pentes de Malabar Hill par des chemins encaissés entre les murs d
71 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
93Mais ses origines sont beaucoup plus anciennes et remontent incontestablement — encore une fois — au christianisme primitif. Tout
72 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
94s auxquels la Confédération actuelle puisse faire remonter ses origines. L’intérêt immédiat des Waldstätten coïncidait, par aill
73 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
95 Renaissance avec Érasme, et celle de Genève, qui remonte à l’époque de Calvin. ⁂ Cette esquisse du système d’éducation en Suis
74 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
96re n’est pas un héritage [p. 168] suisse, mais il remonte directement au mouvement des communes lombardes, dont nous avons vu p
97au cours de la guerre de Trente ans. Mais il faut remonter plus haut encore, pour découvrir la justification primordiale de cett
98tification primordiale de cette attitude. Il faut remonter à l’origine précise de la première alliance fédérale : le Gothard, « 
75 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
99désordre soient accidentels. Je pense même qu’ils remontent aux sources vives de notre civilisation, et qu’ils en sont inséparabl
76 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
100es coïncidences et de ces contradictions, il faut remonter à notre dialectique de la personne. Ce n’est pas la personne qui se d
77 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
101ui opposa les Éléates et les tenants de Pythagore remonte au ve siècle avant notre ère. Mais entre Parménide et Pythagore, c’e
102 certaines de nos propres coutumes, à notre insu, remontent au temps de l’animisme. En revanche, les spiritualistes n’ont pas lie
78 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
103Vers 1800, tout va changer très brusquement. Mais remontons au paléolithique. Pourquoi l’homme fabrique-t-il des outils ? Autant
79 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
104bien le jour où l’on a esquissé un plan ? Faut-il remonter à cette note écrite sur les genoux dans un train, il y a longtemps, e
80 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
105s du recours à quelque « Tradition » universelle, remontant à la nuit des temps, et noyant les [p. 19] problèmes concrets de notr
106le éclate aux États-Unis, dont le passé vivant ne remonte pas au delà d’une post-Renaissance importée. En Inde, on ne voit part
107n transcendant. Les deux mouvements — descente et remontée — ne sont qu’apparemment superposables ; car il s’agit en réalité dan
108lation que soutient l’homme avec le libre arbitre remonte à ses origines. Aussi lui reste-t-elle le plus souvent cachée ; il fa
81 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
109exes conditionnés par des gestes d’exécration qui remontent peut-être au paléolithique, comme la main devant la bouche si l’on [p
82 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
110es coïncidences et de ces contradictions, il faut remonter à notre dialectique de la personne. Ce n’est pas la personne qui se d
83 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
111ui opposa les Éléates et les tenants de Pythagore remonte au ve siècle avant notre ère. Mais entre Parménide et Pythagore, c’e
112 certaines de nos propres coutumes, à notre insu, remontent aux temps de l’animisme. En revanche, les spiritualistes n’ont pas li
84 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
113Vers 1800, tout va changer très brusquement. Mais remontons au paléolithique. Pourquoi l’homme fabrique-t-il des outils ? Autant
85 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
114ne peuvent être accidentels. Je pense même qu’ils remontent aux sources vives de notre civilisation, et qu’ils en sont inséparabl
86 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
115ulière de transformer le monde matériel ? Si l’on remonte à leurs origines, on trouve la Grèce et le christianisme, c’est-à-dir
116 et la notion chrétienne de personne. La première remonte aux philosophes présocratiques, mais c’est Socrate qui en illustra la
87 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
117dence est celle qui se termine par une chute sans remontée possible. Qui peut donc savoir aujourd’hui vers quoi transite l’Occid
88 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
118s premières initiatives du Centre, en ce domaine, remontent à 1951 : convocation de responsables de l’éducation populaire pour ex
89 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
119gtemps Rudolf Kassner et Rainer Maria Rilke. Elle remonte aux années qui précédèrent la guerre de 1914, et plusieurs témoignage
120de la musique » qui aujourd’hui, à cause de cela, remonte vers moi dans mon grand âge, sous un aspect nouveau et rajeuni. Kass
90 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
121 un nationalisme rétrospectif, et qui explique en remontant au plus haut (bien avant le jacobinisme !) certains réflexes antifédé
91 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
122a situation problématique de notre temps, il faut remonter aux origines du christianisme. Le puritanisme chrétien est un peu plu
92 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
123ristan date du xiie siècle, celle de Don Juan ne remonte guère qu’à la Renaissance, et ne s’est vraiment constituée qu’à la fa
93 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
124gtemps Rudolf Kassner et Rainer Maria Rilke. Elle remonte aux années qui précédèrent la guerre de 1914, et plusieurs témoignage
125de la musique » qui aujourd’hui, à cause de cela, remonte vers moi dans mon grand âge, sous un aspect nouveau et rajeuni. Kass
94 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
126 amours que nous venons d’identifier. (Et si l’on remonte aux tarots, on verra qu’il ne s’agit pas d’un hasard ou d’une fantais
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
127hira d’abord le pourtour de la Méditerranée, pour remonter de là sur notre continent et pénétrer profondément dans sa forêt cent
128Partis de l’Asie-Mineure et de l’Égée, des colons remontent le cours du Vardar et du Danube pour aller défricher les fertiles ter
129s rives de l’Égypte actuelle et du Proche-Orient, remonte peu à peu l’Italie et la vallée du Rhône, se répand en Espagne, dans
96 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.3. Le Mythe de Japhet
130tée par les premiers Pères de l’Église, qu’entend remonter, dès le ive siècle de notre ère, cette tradition indépendante de la
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
131on Pline, reçut un siècle plus tard la mission de remonter les côtes atlantiques de l’Europe : Sicut ad extera Europæ noscenda
98 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
132ant [p. 51] la peste qui ravage l’Italie en 1022, remonte vers les Allemagnes, accompagné seulement, nous dit le récit de l’épo
99 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
133faisant croire à une descendance commune… Plus on remonte le cours du temps, plus on constate que chaque nationalité se divise
134ues le 31 décembre 1853 : Les peuples de l’Ouest remonteront au pouvoir et retrouveront l’unité de but, tandis que le Colosse russ
135exemple chez les autres peuples, aussi loin qu’on remonte dans l’histoire […], ce qui prouve que tout poète européen, tout indi
136la Suisse, l’Italie même, jusqu’à Bénévent, et en remontant au-delà du traité de Verdun, la France entière, en y comprenant même
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
137. Ses grands hommes et ses grands livres lui sont remontés pêle-mêle. Jamais on n’a tant lu, ni si passionnément que pendant la