1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
1us savions de grands morceaux avec notre cœur. On remuait un climat de poèmes, une spiritualité un peu grave, on touchait avec
2 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
2jaloux ce soir. Quand vous cédez à votre manie de remuer des métaphysiques à propos de petits riens, c’est toujours par dépit
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
3’il a vu l’événement, et qu’il en est encore tout remué. On le croira sans peine : il n’a pas l’air d’avoir pu inventer ce qu
4 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
4codème paraissait perdu dans son rêve. Ses lèvres remuaient pourtant. Il nous sembla qu’il murmurait machinalement les paroles qu
5 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
5rsonnaliste est encore jeune, et n’a pas [p. 413] remué les masses jusqu’ici. Mais je ferai deux remarques : 1° il faut bien
6 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
6document où il suit les œuvres de l’esprit qui le remue ». Penser dans le train de la création, reformer sans cesse toutes le
7 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
7document où il suit les œuvres de l’esprit qui le remue ». Penser dans le train de la création, reformer sans cesse toutes le
8 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
8aloux, ce soir. Quand vous cédez à votre manie de remuer des métaphysiques à propos de petits riens, c’est toujours par dépit
9 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
9naire, l’homme meurt. Pourquoi suis-je donc ici à remuer ces choses ? Il est vrai que ce sont les seules dont l’intérêt grandi
10 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
10s. Un homme prie debout, puis se tourne à demi en remuant les lèvres vers l’autre côté de la cour. Je suis son regard et découv
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
11int-Simon dans ses Mémoires. Homme doux, modeste, remuant pour les bonnes causes, non pour ses intérêts, « solliciteur public »
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
12sclavage de Platon, enchaîné dans la Grotte, voit remuer sur les parois. Il me semble qu’on pourrait y voir Prométhée qui, aya
13 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
13é, beaucoup trop court pour tout ce qu’il prétend remuer, sans avoir indiqué au moins les principales objections que je suis l