1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
1 public. (Bientôt sur lui-même je le crains, pour renaître catholique.) Certes, il bannit le charme et toute grâce vaporeuse. Ma
2 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
2 comment surmonter [p. 148] un malaise sans cesse renaissant, comment m’adapter à l’existence que m’imposent mon corps et les lois
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
3e. » La sincérité spontanée, vertu moderne en qui renaît un mythe rousseauiste, inspire, explique un vaste domaine de la litté
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
4s [p. 133] y pénètrent, et le goût de s’amuser ne renaîtra plus en eux. Ni même celui de souffrir. Le dernier rire d’Aragon, c’e
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
5nt voici Genève et son mystère. Car chaque année, renaissant des décombres où s’anéantirent l’honneur et la fortune de ses dernier
6 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
6(ô combien partagée !) vainement passée (quitte à renaître heureusement) sur des gens qui ne m’intéressent pas ou bien qui ne so
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
7se inavouable, cette règle méchante, ce souci qui renaît chaque jour, je pense que tout cela tient trop de place dans notre en
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
8out ce que cela entraînerait, dans une ruine d’où renaîtrait peut-être l’humanité… Je songe à un enseignement sans école. Je songe
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
9es sont déjà mortes. Mais le temps vient où elles renaîtront à une vie nouvelle et plus complète, à un degré supérieur d’inconscie
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
10………………………………………………………………………………………………………… Le monde renaît dans des accords. Une mélodie hongroise éveille un vagabond angoissé,
11 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
11i n’existe aucune transcendance où s’abîmer, d’où renaître. Je ne sais pas aujourd’hui le livre « bien pensant » qui pose avec u
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
12ait, le terrasse, dans la boue, sous la pluie. Il renaîtra bientôt à la vie, mais cette fois pour se donner tout entier à la mis
13 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
13e une dérision désespérée. Malentendus sans cesse renaissant au contact des éléments inférieurs de deux mondes dont la synthèse co
14 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
14insomnie — vrai voyage à dormir debout… Le monde renaît dans des accords. Une mélodie hongroise éveille un vagabond angoissé,
15 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
15mort, mais au combat de ce qui meurt et de ce qui renaît par cette mort. La neurasthénie broie les villes, où nous sommes peut
16 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
16Il paraît bien qu’on n’est pas morts ! » Le monde renaît dans une soirée pure et le baiser d’un couple heureux. Rarement la fo
17 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
17érieurement au profit d’une expression « utile », renaît comme libérée intérieurement au « jour nouveau ». L’âme parvient à ce
18 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
18nous, elle est morte à la surface des choses pour renaître au centre de l’homme. Et, dès lors, de tous les événements qui parais
19 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
19matiques et compromis ecclésiastiques, sans cesse renaissant dans la chrétienté. Or en fait, dans certains pays, les églises prote
20 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
20mplètement. Mais à certains moments, il s’amuse à renaître. On voit d’abord son rire, rien que son rire qui plane, immatériel. E
21 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
21na, il a soudain la vision d’une Allemagne future renaissant de son calvaire, purifiée et galvanisée par ses sacrifices. La haute
22 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
22’une métamorphose. L’individu n’est mort que pour renaître dans le collectif. La mystique de la masse ou du groupe qui domine la
23 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
23un antidogmatisme cordial, sous le couvert duquel renaissent bien des hérésies, et celles-là même que les Réformateurs combattiren
24 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
24au temps, ne plus pouvoir mourir, ne plus pouvoir renaître ? La contemplation religieuse du monde sans l’acuité et la profondeu
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
25t « esprit de prostitution », cette idolâtrie qui renaît dès qu’Israël cesse de croire à ce que ses yeux ne peuvent voir et qu
26 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
26Il paraît bien qu’on n’est pas morts ! » Le monde renaît dans une soirée pure et le baiser d’un couple heureux. Rarement la fo
27 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
27vois cette abstraction : le Public, s’évanouir et renaître, incarnée à chaque fois dans une seule figure précise, [p. 202] qui p
28 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
28vois cette abstraction : le Public, s’évanouir et renaître, incarnée à chaque fois dans une seule figure précise, qui porte un n
29 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
29 Sismondi. Ce foyer s’éteint pour un temps. Il en renaît un autre à Bâle : Jacob Burckhardt, Overbeck, le jeune Nietzsche. Et
30 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
30les. Développé en vue du bien commun, le commerce renaissant pouvait amener une spécialisation relative de la production, source d
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
31ême, le Tristan de Wagner veut sombrer, mais pour renaître en un ciel de Lumière. La « Nuit » qu’il chante, c’est le Jour incréé
32umière. Et tout homme né de femme qui croit cela, renaît de l’esprit dès maintenant : mort à soi-même et mort au monde en tant
33pures coïncidences » ? Ce doute et cette question renaissent à l’infini. Est-ce pure coïncidence, si les troubadours comme les Cat
34sputes théologiques se produisirent, qui devaient renaître un peu plus tard dans le moyen âge occidental. Elles se compliquent d
35s thèmes et personnages constants, ses ambiguïtés renaissant toujours aux mêmes endroits, son symbolisme enfin, remonte de l’Irak
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
36nichéisant, toujours latent dans le cycle breton, renaît en filigrane à travers ces symboles. Cervantès ne cite point les très
37Nuit, où l’Éros ténébreux supplie que le matin ne renaisse plus (thème des « aubes ») : Que ton feu spirituel dévore mon corps,
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
38 naître ; Ou bien ce sera la paix, et le problème renaîtra dans les pays totalitaires, comme il ne cesse de nous travailler dans
34 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
39otre littérature, depuis la guerre ; et voici que renaît, d’une manière bien frappante, l’intérêt de beaucoup pour les études
40ponse, et des faims ancestrales sans pâture. D’où renaît, peu à peu, une angoisse nouvelle, une attraction, comparable au vert
41isme allemand après le siècle des Lumières. Ainsi renaissent nos soifs mystiques élémentaires après un siècle de science positivis
35 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
42itage. Dans une période où le sens fédéral paraît renaître parmi nous, il m’a semblé que la vie du Frère Claus prenait une valeu
36 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
43de Coppet. Ce foyer s’éteint pour un temps. Il en renaît un autre à Bâle : Jacob Burckhardt, Overbeck, Bachofen, le jeune Niet
37 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
44changent les richesses, gardienne de l’idéal d’où renaîtra la paix si Dieu le veut, la Suisse tient les clefs de l’Europe, et c’
38 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
45ier de faute sa propre faute ; et pour que puisse renaître la confiance qui donnera seule le courage de rebâtir. Celui qui doute
46ous la connaissance du Bien, comme le soleil fait renaître les ombres ? 13. Diable et péché Imaginez que le Diable aille se ca
39 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
47isée, soit vers le mal, soit vers le bien, — pour renaître aussitôt avec un risque neuf. Mais nous parlions, dites-vous, de libe
40 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
48able en est ravi. Car selon le dicton médiéval et renaissant, « le Diable est bon théologien ». Notre inculture lui donne une chan
41 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IV : L’accusateur (5 novembre 1943)
49ier de faute sa propre faute ; et pour que puisse renaître la confiance qui donnera seule le courage de rebâtir. Celui qui doute
42 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
50érieurement au profit d’une expression « utile », renaît comme libérée intérieurement au « jour nouveau ». L’âme pâment à cett
43 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
51lutte contre quelque chose en lui qui ne cesse de renaître tout au long de sa vie et de menacer son équilibre si chèrement conqu
44 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
52i meurt devant Dieu, en tant qu’individu, [p. 68] renaît au même instant en tant que vocation. Cela ne résout rien, ou plutôt
53omplètement. Mais à certains moments il s’amuse à renaître. On voit d’abord son rire, rien que son rire qui plane, immatériel. E
45 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
54Il paraît bien qu’on n’est pas morts ! » Le monde renaît dans une soirée pure et le baiser d’un couple heureux. Rarement la fo
46 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
55ponse, et des faims ancestrales sans pâture. D’où renaît peu à peu une angoisse nouvelle, une attraction comparable au vertige
56isme allemand après le Siècle des Lumières. Ainsi renaissent nos soifs mystiques élémentaires après un siècle de science positivis
47 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
57la guerre tout court — elle a moins de chances de renaître et moins d’avenir que les ordres de chevalerie. Et je ne dis pas que
48 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
58t, devienne une merveilleuse « idée de film », et renaisse à l’écran sous la forme du chef-d’œuvre que, vivante, elle n’a fait q
49 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
59 avant qu’elles n’étouffent leurs champs. J’ai vu renaître les paniques dévastatrices du ve siècle de notre ère. Et je songe au
50 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
60 capable de reconnaître les mille vieilleries qui renaissent chaque jour sous le déguisement d’une extravagance enfantine, et qu’o
51 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
616] guerre tout court — elle a moins de chances de renaître et moins d’avenir que les ordres de chevalerie. Je ne dis pas que les
52 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
62nous, elle est morte à la surface des choses pour renaître au centre de l’homme. Et désormais, de tous les événements qui parais
53 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
63isait. Ainsi tous connurent la mort, mais les uns renaissaient au sein de leur plus grande frayeur, les autres sous les traits conso
64ible : — Vous savez sans doute mieux que moi. Ils renaîtraient plantes heureuses, par l’effet de quelque pitié. Un homme vint, comme
54 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
65t, devienne une merveilleuse « idée de film », et renaisse à l’écran sous la forme du chef-d’œuvre que, vivante, elle n’a fait q
55 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
66alternée de l’individualisme et du collectivisme, renaissant à toutes les [p. 153] époques, nous voyons se définir un certain idéa
56 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
67i l’Europe unie n’est pas un grand [p. 34] espoir renaissant dans le cœur des masses, aucune armée du monde ne pourra la défendre.
57 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
68e. Car si l’Europe unie n’est pas un grand espoir renaissant dans le cœur des masses, aucune armée du monde ne pourra la défendre.
58 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
69e. Car si l’Europe unie n’est pas un grand espoir renaissant dans le cœur des masses, aucune armée du monde ne pourra la défendre.
59 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
70 politiques. Mais il me semble au contraire qu’il renaît dans les plus jeunes générations. On se lamente sur l’état de la jeun
60 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
71 politiques. Mais il me semble au contraire qu’il renaît dans les plus jeunes générations. On se lamente sur l’état de la jeun
61 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
72ais grâce à ces moines pèlerins, le christianisme renaîtra de ses vestiges. Par-dessous les coutumes alémaniques-païennes, les a
62 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
73s les plus découragés de l’Occident, ils ont fait renaître l’espoir. Le sursaut de l’Europe nouvelle, on vient de le sentir à Be
63 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
74s les plus découragés de l’Occident, ils ont fait renaître l’espoir. Le sursaut de l’Europe nouvelle, on vient de le sentir à Be
64 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
75Europe ». Cet homme, symbole de l’Italie nouvelle renaissant des ruines du fascisme, était né aux confins disputés de son pays, en
65 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
76herches et de tout l’effort scientifique, naît et renaît sans fin ni cesse de cette tension. S’il est vrai que le secret de la
66 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
77argne, elle ne sera pas sauvée de la nécessité de renaître un millier ou cent milliers de fois. La métempsycose évacue les sanct
67 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
78herches et de tout l’effort scientifique, naît et renaît sans fin ni cesse de cette tension. S’il est vrai que le secret de la
68 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
79a plus. À supposer qu’il la refoule un jour, elle renaîtrait irrésistiblement du sentiment de l’Histoire qu’on ne peut plus efface
69 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
80a vie. À travers les longs corridors d’un château renaissant transformé en hôtel, un domestique poussait à vive allure son fauteui
70 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
81cette royauté longtemps incontestée — et qui peut renaître demain sous d’autres formes purifiées et libérales — ce n’est rien de
71 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
82a vie. À travers les longs corridors d’un château renaissant transformé en hôtel, un domestique poussait à vive allure son fauteui
72 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
83t est donc « de nous apprendre le moyen de ne pas renaître », nous dit une moderne interprète du bouddhisme tibétain 99 . À l’au
84s des méthodes spirituelles soit de l’empêcher de renaître 102  ! [p. 219] Mais vient le second stade, où les spirituels s’oppo
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
85pire en de nombreux États, mais la vertu n’a pu y renaître : d’abord, parce qu’il est difficile de faire revivre des institution
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
86vilisée à l’abri de leurs poursuites, et l’Europe renaîtrait et fleurirait en Amérique, où elle a déjà fait passer ses institution
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
87tés locales, seul genre de patriotisme véritable, renaître comme des cendres, dès que la main du pouvoir allège un instant son a
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
88ré d’un vénérable concile européen, la chrétienté renaîtra, et la tâche qui consistera dans le réveil de la religion sera menée
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
89e-huit se considère comme une nation qui vient de renaître, dans une Europe rénovée par les principes mêmes de sa révolution ; t
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
90ivers, français, anglais, allemand, italien… S’il renaissait de nos jours, il pourrait être le fils de n’importe laquelle de ces n
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
91 de l’Occident, des cendres de la grande fatigue, renaîtra le phénix d’une intériorité et d’une spiritualité nouvelles, gages d’
80 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
92t est donc « de nous apprendre le moyen de ne pas renaître », nous dit une moderne interprète du bouddhisme tibétain 66 . À l’au
93s des méthodes spirituelles soit de l’empêcher de renaître 69  ! [p. 594] Mais vient le second stade, où les spirituels s’oppos
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
94is grâce à ces moines pérégrins, le christianisme renaîtra de ses vestiges. Par-dessous les coutumes alémaniques-païennes, les a
82 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
95 parfum de tes fleurs, et répandre, Sur le sol où renaît la prairie, l’eau sacrée et mes larmes, afin, Qu’une offrande pourtan
83 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
96cette royauté longtemps incontestée — et qui peut renaître demain sous d’autres formes purifiées et libérales — ce n’est rien de
84 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
97s en ferons bien d’autres. Aidez-nous en retour à renaître des ruines morales et physiques de deux guerres, de la folie national
85 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
98 ses villes et une économie de paix, on vit aussi renaître dans tous nos pays, d’une part, des initiatives locales animées par d
86 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
99que l’obstacle dont se nourrit toute passion peut renaître au sein du mariage : « S’il est vrai que la passion cherche l’inacces
87 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
100être temps que les nations submergées de l’Europe renaissent… De sérieux troubles pourraient être provoqués par les luttes de quel
88 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
101pour toucher, c’est le vertige de l’isolement qui renaît en lieu et place d’une solitude féconde. Dans les deux cas, il y a fr
89 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
102être temps que les nations submergées de l’Europe renaissent… De sérieux troubles pourraient être provoqués par les luttes de quel
90 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
103ndré Breton à la grande tradition de l’ésotérisme Renaissant, au romantisme allemand et à la pensée libertaire, de Pélage à Fourie
91 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
104ant leurs « souverainetés indivisibles » pour que renaisse la possibilité [p. 113] de prise au sérieux de réalités locales et ré
92 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
105’intérieur même de l’Université, et ne cessent de renaître, même lorsqu’une autorité interne ou externe a été appelée à trancher