1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1sauter plus loin. Ainsi, c’est par humilité qu’on renoncera à la vertu, sous prétexte qu’elle pousse à l’orgueil ; c’est par sinc
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Naville, La Révolution et les intellectuels (novembre 1928)
2ntre un monde très laid dont ils n’ont pas encore renoncé à chatouiller le snobisme. p. 1410 at. « Pierre Naville : La R
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
3ement avec ceux du bon sens. Je m’en tiendrai là, renonçant pour [p. 34] cette fois à démontrer, ce qui serait facile, qu’ils con
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4s celui-là est véritablement voyageur qui n’a pas renoncé à convaincre le réel de mystère. Montant au Rozsadomb par ce matin br
5il faut que je raconte mon voyage « à la suite », renonçant à écrire d’abord les chapitres qui en ont envie, puis ceux qui en aur
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
6 de conquêtes vagues… Tout ce qui est de la terre renonce à s’affirmer en détails précis, se masse dans une confusion de violet
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
7ite au salon de la rue de Vaugirard nous invite à renoncer à ces clichés. Pas de trace de « puritanisme » chez des artistes si d
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
8n pense généralement l’inverse. Donc, n’ayant pas renoncé à certaine idée que j’avais d’un romantisme viennois, je fus conduit,
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
9s celui-là est véritablement voyageur qui n’a pas renoncé à convaincre le réel de mystère. Montant au Rozsadomb par ce matin br
10il faut que je raconte mon voyage « à la suite », renonçant à écrire d’abord les chapitres [p. 79] qui en ont envie, puis ceux qu
11 de conquêtes vagues… Tout ce qui est de la terre renonce à s’affirmer en détail précis, se masse dans une confusion de violet
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
12eux être emballé dans une serviette de papier. Je renonce aux couronnes mortuaires et à toute autre marque extérieure de deuil 
10 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
13e du roman protestant ». À la réflexion, l’on y a renoncé, pour des raisons d’ordre général et comme indépendantes des auteurs
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
14Rimbaud enfant écrit des poèmes « magiques » puis renonce à la magie, et se tait. Goethe, initié dans sa jeunesse, commence d’é
15à prouvé en écrivant les Illuminations qu’il peut renoncer violemment à tout un monde faux pour en créer un autre. Sa vie en Afr
12 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
16ois de l’économie, de l’histoire. Lorsque l’homme renonce à créer, son « travail » n’est plus que souffrance. Il ne s’agit plus
13 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
17e ou indigne, mais qui ne veulent pas pour autant renoncer à la « culture » bourgeoise ni au pavillon de banlieue. « Avec ce que
14 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
18 si l’on en sait la cause, pour la taire, et pour renoncer à vanter le remède que l’on pense tenir. Ils sont en train de se désh
19de se déshumaniser : ce n’est pas une raison pour renoncer à ce qu’on sait être l’humain, pour renoncer à être un homme. La plup
20pour renoncer à ce qu’on sait être l’humain, pour renoncer à être un homme. La plupart des folies qu’on nous dit toutes-puissant
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
21ie. Beaucoup « adhèrent » au communisme, aucun ne renonce à quelque argent. Beaucoup proclament la faillite de la culture bourg
22nt la faillite de la culture bourgeoise, aucun ne renonce à l’ambition d’y faire figure. Aucun ne rompt, aucun ne risque, tous
23issance. (Mais si la vie s’arrête ? Si les hommes renoncent ? Si le confort moyen imposé par l’État détend tous les ressorts de l
24 style de vie. Prendre ses responsabilités, c’est renoncer à justifier ses actes par le recours aux traditions ou à la révolte :
16 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
25ois de l’économie, de l’histoire. Lorsque l’homme renonce à créer, son « travail » n’est plus que souffrance. Il ne s’agit plus
17 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
26n’a jamais mené une vie parfaitement morale, pour renoncer à affirmer une morale ? Est-ce une raison, parce que les « politiques
18 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
27 : les écrivains qui ont décidé tout récemment de renoncer à l’usage de leur pensée devant la menace hitlérienne (voir le manife
19 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
28 de l’esprit n’est possible que si l’on a d’abord renoncé à l’autre vie ; que les lois de l’histoire ne sont rien si l’acte de
20 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
29ures dont les héros de Malraux n’ont pas toujours renoncé à faire de la littérature. On comprend bien que je n’oppose pas ici l
21 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
30os yeux la plus dégradante qui soit. Il faut donc renoncer à chercher dans les choses, dans les partis, dans l’État ou dans la n
22 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
31ctatoriale qui tient lieu d’ordre dès que l’homme renonce à assumer personnellement son risque et celui du « prochain » ? L’err
23 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
32ndon égoïste, et parfois voluptueux, d’un moi qui renonce à créer, qui renonce à souffrir, qui se rend sourd à la question des
33ois voluptueux, d’un moi qui renonce à créer, qui renonce à souffrir, qui se rend sourd à la question des choses en même temps
24 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
34-même : il faudrait être autrement exigeant. Nous renoncerons, dans cette nouvelle série de Hic et Nunc, à polémiser directement co
25 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
35t civilisation est mal vu chez vous. Mais nous ne renoncerons pas à la civilisation sous prétexte que les juifs allemands en ont do
26 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
36 se veulent scrupuleux. C’est pourquoi la plupart renoncent à enseigner au milieu d’une rumeur générale, où leurs paroles ne sont
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
37ix qu’on les paye. Mais, d’autre part, il ne peut renoncer à ses conquêtes sociales et matérielles. Alors il met son espoir et s
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
38(entendez l’action politique), c’est-à-dire qu’il renonce à sa mission et devient simple organe de propagande ; — ou bien il te
29 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
39petit Liré, d’un troisième Rimbaud, parce qu’il a renoncé trop tôt. Nul non plus ne s’étonne qu’on puisse traiter de révolution
40ous condamne Goethe pour n’avoir pas, cette fois, renoncé assez tôt. Cent autres faits aussi médiocres en soi, et non moins gra
41aire devient tyran, le jour où celui qui l’a fait renonce à tenir les commandes. « Les autres forment l’homme, je le récite. »
30 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
42e étatiste qui tient lieu d’ordre dès que l’homme renonce à assumer personnellement son risque vis-à-vis du « prochain » ? Pour
31 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
43rix qu’on les paye. Mais d’autre part, il ne peut renoncer à ses conquêtes matérielles. Alors il met son espoir et sa foi dans c
32 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
44n’a jamais mené une vie parfaitement morale, pour renoncer à affirmer les droits de la morale ? Est-ce une raison, parce que les
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
45mporte quelle occupation manuelle provisoire sans renoncer en même temps à sa raison d’être, — ce qui n’est pas le cas de l’ouvr
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
46ne qui cesse de se défendre, c’est l’anarchie qui renonce à ses droits. Et si le cadre de l’État paraît demeurer identique, la
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
47 réelle, c’est-à-dire plus de radicale dureté. Et renoncer à la charmer, ou à se laisser charmer — ceci pour moi lecteur — par l
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
48ne qui cesse de se défendre, c’est l’anarchie qui renonce à ses droits. Et si le cadre de l’État paraît demeurer identique, la
37 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
49e qu’en apparences, la société n’ayant aucunement renoncé à son statut de privilèges économiques. Là encore, ce fut un ensemble
38 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
50t civilisation est mal vu chez vous. Mais nous ne renoncerons pas à la civilisation sous prétexte que les juifs allemands en ont do
39 1938, La Vie protestante, articles (1938–1961). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
51ise ? Et même dans ce cas, est-ce une raison pour renoncer à toute clairvoyance ? À toute honnête information ? Le fanatisme et
40 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
52nsidéré comme une odieuse limitation. ⁂ Pour moi, renonçant d’emblée à toute apologie rationaliste ou hédoniste, je ne parlerai q
53a plus grande sagesse ; et que le bonheur qu’il a renoncé lui est rendu, comme Isaac fut rendu à Abraham. Mais alors il n’y son
54e quel honnête bourgeois. Et pourtant « il a tout renoncé dans une infinie résignation, et s’il a tout ressaisi par la suite, c
55le péché n’est pas comme une erreur à laquelle on renoncerait un beau jour pour adopter une vérité meilleure. Nous sommes sans fin
41 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Page d’histoire (novembre 1938)
56 Fédération, aucun des États constituants n’ayant renoncé à aucune de ses prérogatives au bénéfice de la Société ; d’autre part
42 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
57 : les écrivains qui ont décidé tout récemment de renoncer à l’usage de leur pensée devant la menace hitlérienne (voir le manife
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
58 que l’on y apporte. La plupart, estime Laclos, « renonceraient même à leurs plaisirs, s’il devait leur en coûter la fatigue d’une ré
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
59le, objectivement, insurmontable, et pourtant ils renoncent à chaque fois ! On peut dire qu’ils ne perdent pas une occasion de se
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
60onies d’initiation, aux frères qui acceptaient de renoncer le monde, et s’engageaient solennellement à se consacrer à Dieu seul,
61s’agissait d’une foi, et d’une foi initiatique ? Renoncez, je vous le dis, au nom d’Amour et au mien renoncez, perfides délateu
62noncez, je vous le dis, au nom d’Amour et au mien renoncez, perfides délateurs, accomplis en toute malice, à demander qui elle e
63 , on peut lire au chapitre X comment l’élu qui a renoncé au monde reçoit l’imposition des mains (ce sera chez les Cathares le
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
64écheresse, c’est-à-dire blessée mortellement, qui renonce aux aides rationnelles et visibles, et s’offre à une grâce inconnue.
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
65avec Énée, elle n’est pas obligée, comme elle, de renoncer à la vie. » L’on sent tout l’artifice et la faiblesse du « raisonneme
66e retenant, s’avouant enfin à l’instant où elle y renonçait — avec le mouvement même de la reine, à trois reprises 145 . Il falla
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
67insuffisante ; la tactique avait depuis longtemps renoncé à se conformer à ses règles : la guerre, aux xive et xve siècles, é
68 le caractère humain de la guerre. On ne peut pas renoncer aux inventions techniques, à l’artillerie, aux fortifications. Du moi
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
69nsidéré comme une odieuse limitation. ⁂ Pour moi, renonçant d’emblée à toute apologie rationaliste ou hédoniste, je ne parlerai q
70a plus grande sagesse ; et que le bonheur qu’il a renoncé lui est rendu, comme Isaac fut rendu à Abraham. Mais alors il n’y son
71e quel honnête bourgeois. Et pourtant « il a tout renoncé dans une infinie résignation, et s’il a tout ressaisi par la suite, c
72le péché n’est pas comme une erreur à laquelle on renoncerait un beau jour pour adopter une vérité meilleure. Nous sommes sans fin
50 1939, La Vie protestante, articles (1938–1961). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
73Seigneur dans la personne de son prochain. II n’a renoncé à ses travaux de paysan que pour mieux travailler au bien de tous. En
51 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
74ichrétien. Or, c’est à cela seulement que je veux renoncer. Sur ce point seul porte ma décision. Tout le reste, dans la perspect
75a, c’est à ce « reste » que vous dites ne pouvoir renoncer. C’est cela que vous me reprochez de n’avoir pas assez exalté. Mais a
76et aussi de ma contre-attaque. « Je ne puis, moi, renoncer à rien de ce qui a été humain » dites-vous. « Il me faut à tout prix
77 Si l’on appelle catholique le refus conscient de renoncer à rien d’humain, sans distinction, je veux bien être appelé sectaire.
78] homme qui choisit sans retour, et qui décide de renoncer, comme malgré lui, à ce qu’il y a de corrompu, de « trop humain », de
52 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
79elaient le désintéressement de la pensée. Ils ont renoncé à leur mission de directeurs spirituels de la cité. Bien sûr, ils n’o
80t pas dit : notre pensée, à partir d’aujourd’hui, renonce à agir, mais ils ont dit : la dignité de la pensée réside dans son dé
81. Il n’y a de loi, répétons-le, que là où l’homme renonce à se manifester selon sa vocation particulière. Si j’insiste sur cet
82les qu’il provoquait. Comme la culture, elles ont renoncé à diriger, à avertir, à orienter. Et c’est là le secret du triomphe d
53 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
83 Il semble que depuis quelques années, nous ayons renoncé, et c’est heureux, à regarder notre neutralité comme une chose qui ir
54 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
84enée à sa mission exceptionnelle. Les deux partis renoncent aux appuis étrangers, et c’est le nouveau fondement de notre neutrali
85rience, nous venons de le voir : c’est qu’il faut renoncer à tout système pour promouvoir [p. 186] une Fédération. Il faut parti
86 révèlent complémentaires. Qu’on ne dise plus : « Renonçons à ce qui nous distingue et soulignons ce qui nous unit ». Car c’est j
87 Le second enseignement négatif, c’est qu’il faut renoncer à l’idée d’une hégémonie éducatrice et organisatrice de la future féd
55 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
88nous imposent nullement une neutralité d’opinion. Renoncer au droit de nous exprimer, ce n’est donc pas nous conformer aux exige
89mais passé certaine limite, c’est tout simplement renoncer à une belle part de notre indépendance. C’est renoncer à nous défendr
90cer à une belle part de notre indépendance. C’est renoncer à nous défendre intégralement. Et c’est enfin céder sur un point déci
91e). Le vrai patriote suisse ne dit pas : « Plutôt renoncer à ma liberté d’opinion que de risquer des ennuis avec une légation. »
56 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
92sse tout parti pris, et d’abord, quant à soi ? On renonce aisément à le fixer dans l’une ou l’autre des figures qu’il nous révè
57 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
93 comme on s’engagerait dans une voie mystique. On renonce au monde, on s’enclot avec l’image de l’objet aimé. Mais le Diable es
94 prévoyait pas sa nature. Insensiblement, l’homme renonce à exercer son rôle de chef. La femme l’a persuadé qu’elle était oppri
58 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
95mbaud enfant écrit des poèmes « magiques » — puis renonce à la magie, et se tait. Goethe, initié dans sa jeunesse, commence à é
96à prouvé en écrivant les Illuminations qu’il peut renoncer violemment à tout un monde faux pour en créer un autre. Sa vie en Afr
59 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
97ession, la raison de Pascal, et lors même qu’il y renonce ; concession, la pitié parfois presque sadique de Dostoïevski. Oui, m
98té ! Il suffit d’un courage purement humain pour renoncer le temps afin de gagner l’éternité : car je la gagne et ne puis plus
99 je la gagne et ne puis plus de toute éternité la renoncer ; et c’est le paradoxe ; mais il faut un courage paradoxal et humble
100us rien ne soutient, hors la foi ? « Celui qui ne renonce pas à la vraisemblance n’entre jamais en relation avec Dieu. L’audace
101là de toute vraisemblance, là où précisément l’on renonce à la vraisemblance. 43  » Parce qu’il faut créer le chemin, non pas
102 de l’esprit n’est possible que si l’on a d’abord renoncé l’autre vie ; que les lois de l’histoire ne sont rien si l’acte de l’
60 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
103mer Dieu en Christ. Si la foi survenait, Josef K. renoncerait aux vains efforts d’une justification par ses propres moyens moraux :
104tement n’est mérité que par celui précisément qui renonce à le mériter. La conscience claire du péché, c’est [p. 115] concrètem
105 provisoire du monde déchu : comme une manière de renoncer à connaître Dieu autrement qu’en obéissant aux exigences actuelles de
61 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
106sse tout parti-pris, et d’abord, quant à soi ? On renonce aisément à le fixer dans l’une ou l’autre des figures qu’il nous révè
62 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
107’un peuple envoûté par son rêve ; d’un peuple qui renonçait à la raison, qui renonçait à se justifier aux yeux du monde, parce qu
108rêve ; d’un peuple qui renonçait à la raison, qui renonçait à se justifier aux yeux du monde, parce qu’il trouvait dans sa passio
63 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
109 quelques instantanés révélateurs. Pour moi, j’ai renoncé à me chercher, à me vérifier curieusement. Mon vrai désir serait de m
64 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
110rs durant lesquels on peut imaginer que la police renoncera au viol de notre vie privée. Pourtant, certains des passagers gardent
65 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
111les salons du club, le président juge prudent d’y renoncer, un tiers des membres étant, croit-il, amis de l’Axe. Ils sont prêts
66 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
112r ne pourrait plus décoller. L’homéopathe, lui, a renoncé à cette surenchère épuisante. Il ne croit pas à la vertu de la masse,
67 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
113que les conflits vont cesser ; que les forts vont renoncer à se montrer forts, ou les faibles à s’agglutiner pour les abattre ;
68 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
114lessée doit d’abord être reconstruite, mais il ne renonce pas aux plans de Pierre le Grand. Attlee voudrait la paix, car l’Empi
115é est en pleine expérience socialiste, mais il ne renonce pas à faire tuer les indigènes qui se révoltent à Java contre un impé
116ains y trouveraient leur espace vital, mais il ne renonce pas aux barrières douanières, à la défense du capital d’abord, et à l
69 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
117t d’habiter paisiblement leur terre, si la France renonce un beau jour, en même temps que toutes les autres nations, à son armé
70 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
118aute, c’est fait. Et c’en est fait — même si l’on renonce à l’expérience pour des raisons de politique générale. Avec la flotte
71 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
119nt brouillée et qu’il s’est habitué à ce qu’il a, renonçant à toute exigence ? Le mari. Je vous réponds sans hésiter. Le seul ho
120e maintenant ce que font les autres, ceux qui ont renoncé, ceux qui ne croient plus à l’idéal, ou plutôt qui croient qu’ils n’y
121oient qu’ils n’y croient plus, parce qu’ils y ont renoncé pour eux-mêmes ? Naturellement, ils se conduisent d’une façon absurde
122é et sans pudeur. Car vous n’êtes pas de ceux qui renoncent. Vous êtes tout à fait moderne. Les barrières sont faites pour que vo
72 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
123e jour, le secret de la bombe atomique. Mais l’un renonce à l’exploiter, brûle ses papiers, et s’en va tranquillement faire sa
73 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
124son incognito en se donnant l’air précisément d’y renoncer ? Autre avantage de la gloire : elle confère le droit d’être banal. T
74 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
125maginons, maintenant, par impossible, que Tantale renonce un instant, qu’il s’abandonne, et qu’il préfère soudain à son amour d
75 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
126 quotidienne, où nulle fatigue ne m’inclinerait à renoncer. Pourtant, si tout [p. 108] s’arrête avant midi, pour moi ? Je ne sen
76 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
127« … … …Complexe d’Œdipe : me suis vu contraint de renoncer à cette hypothèse, après deux ans de travail acharné… Vie des parents
77 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
128’affaire est mal engagée et qu’il ferait bien d’y renoncer. Si quelque drame se noue dans sa vie, malgré lui, il n’a de cesse qu
78 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
129uppriment sur tous les plans frontières et visas, renoncent au dogme meurtrier de la souveraineté absolue, créant ainsi une attit
79 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
130au contraire, l’intégration fédérale des nations, renonçant au dogme de leur souveraineté absolue, et acceptant, sous une forme o
131à qui est clair, pour qu’ils acceptent un jour de renoncer non pas à la souveraineté même de leur nation, mais à son caractère a
80 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
132 nations n’ont de chance de survivre que si elles renoncent à temps au dogme tyrannique de leur souveraineté absolue, les partis
133ivre leur lutte que s’ils en limitent l’ambition, renoncent à toute visée totalitaire, même inconsciente, et subordonnent leur ta
81 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
134 nations n’ont de chance de survivre que si elles renoncent à temps au dogme tyrannique de leur souveraineté absolue, les partis
135ivre leur lutte que s’ils en limitent l’ambition, renoncent à toute visée totalitaire, et subordonnent leur tactique à la stratég
82 1948, Esprit, articles (1932–1962). Thèses du fédéralisme (novembre 1948)
136priment, sur tous les plans, frontières et visas, renonçant au dogme meurtrier de la souveraineté absolue, créent ainsi une attit
83 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
137 l’avenir de ce qui est. La question n’est pas de renoncer à des souverainetés [p. 27] illusoires — comment faire abandon de ce
138nt faire abandon de ce qu’on n’a plus ? — mais de renoncer, une fois pour toutes, à invoquer ce mauvais motif qui en cache de pi
84 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
139r des chances d’intéresser l’argent américain, et renoncer à ceux qui intéresseraient l’Europe et les vrais moyens de l’unir. In
85 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
140r des chances d’intéresser l’argent américain, et renoncer à ceux qui intéresseraient l’Europe et les vrais moyens de l’unir. In
86 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
141uveau brandon de discorde 16 . Les cantons, s’ils renonçaient à la souveraineté, perdraient leurs traditions. La suppression des ta
142cialiste professe un marxisme très modéré. Elle a renoncé à l’antimilitarisme, comme à toute velléité de violence politique, et
87 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
143et, cette mission ne pouvait être accomplie qu’en renonçant à prendre une part active aux querelles entre les voisins, tout de mê
144sans danger son statut d’exception exemplaire. En renonçant aujourd’hui à sa neutralité pour se joindre aux alliances militaires
88 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
145ariage. Or tous les deux se voient contraints d’y renoncer, à cause de leur mission, de leur secret — peut-être aussi à cause de
146t-être de graves méfaits sur la conscience et qui renonce au mariage pour mieux jouir de sa vie de garçon. Il a des mots atroce
147ster sur cette dernière catégorie. « Celui qui ne renonce pas à la vraisemblance n’entre jamais en relations avec Dieu. » Si Ab
148er l’invraisemblable, il faut bien voir que c’est renoncer non seulement aux recettes communes du succès, mais à toute justifica
89 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
149ndrait notre meilleure amie, quand les États-Unis renonceraient à tout ce qui rend leur aide suspecte aux yeux de certains, quand la
150ion. Un délai de grâce pour l’Europe Les Russes renonçant à la guerre, le monde entier se remet à respirer : c’est donc la preu
90 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
151nce » : ou bien l’accepter tel qu’il est, ou bien renoncer à faire l’Europe. Car il importe absolument de faire l’Europe, tandis
152; et qui ne peut plus rêver de vivre en autarcie. Renoncer à des droits illusoires, ou refuser d’y renoncer, ces deux gestes man
153 Renoncer à des droits illusoires, ou refuser d’y renoncer, ces deux gestes manqueraient également de sérieux. Il n’est qu’une s
154lle crée une force nouvelle. Et non point qu’elle renonce à des mots vides de sens, à des privilèges périmés, et plus anachroni
91 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
155enne », comme on l’a dit à Washington, puisqu’ils renoncent à affirmer le principe supranational. [p. 2] En résumé : rien n’est
92 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
156écrivains. Il y a beau temps que les ouvriers ont renoncé à briser les machines, et les bourgeois s’en sont toujours gardé. Et
93 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
157pe et ce qu’elle peut devenir dès que nous aurons renoncé à nos folies nationalistes ; — enfin quels seraient les effets prévis
94 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
158écrivains. Il y a beau temps que les ouvriers ont renoncé à briser les machines, et les bourgeois s’en sont toujours gardé. Et
95 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
159t au plein emploi du machinisme ; que nos nations renoncent à leur rêve d’autarcie, ouvrent leurs frontières étouffantes, et crée
160gnant. Car au moment précis où le christianisme a renoncé à s’imposer aux âmes par la conquête politique et militaire, le bolch
161ravers des régimes les plus variés. Il n’a jamais renoncé à être missionnaire, à témoigner auprès de tous les peuples de sa vér
96 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
162uisse en 1916-1917 et dès 1942) 4°) enfin, s’il a renoncé à tout esprit de conquête, parce qu’il est satisfait de son sort. Dan
97 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
163sée. 4. Le groupe d’États, satisfait de son sort, renonce à toute idée de conquête ou d’extension, et prétend assurer seul, et
98 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
164 le double souci de spécifier les programmes sans renoncer aux échanges, de donner un visage propre à chaque festival sans renon
165de donner un visage propre à chaque festival sans renoncer à son caractère international, est le souci normal de toute entrepris
99 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
166sse refuse au nom de cette même neutralité, qu’on renonce alors à l’improvisation d’une capitale ou de quelque district fédéral
100 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
167asserait-il dans le cas, fort improbable, où l’on renoncerait à invoquer ce terme, qui ne signifie plus rien puisqu’on l’applique à