1 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
1bons apôtres dont la ferveur s’excite dès que les rentes sont menacées, à ces particuliers qui parlent de l’« esprit » comme s
2 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
2plèbe et patriciat, ne veut plus vivre que de ses rentes, c’est-à-dire de l’exploitation capitaliste du monde qu’elle a conqui
3 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
3orché à la vigilance de Mme Meylan, défenseur des rentes. Pour finir, je vous confierai un renseignement qui a bien son prix.
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
4entimentalisme à fleur de nerfs et d’histoires de rentes et de dots : ce qu’il n’a pas cessé d’être aujourd’hui dans les annon
5 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
5la vieille équipe d’aller vivre en paix sur leurs rentes, dans la datcha du terroriste retraité, c’est que le régime valait en