1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1s Montherlant se redresse vite, frappe du pied et repart. Vers quels buts ? On verra plus tard. L’urgent c’est d’avancer. Et l
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
2quelque peu les « grands problèmes », et le voilà reparti dans un égoïsme triomphant, pur du désir d’action qui empêtrait Barrè
3 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
3me route que nous ? À la bonne heure ! ». Et l’on repart bras dessus, bras dessous. Et l’on apprend peu à peu des choses bien
4 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Princesse Bibesco, Catherine-Paris (janvier 1928)
4uteur du Perroquet Vert. Mais là-dessus, le roman repart dans une troisième action (l’amour de Catherine pour un aviateur fran
5 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
5 cherchent alors un déséquilibre, s’en effraient, repartent vers la foi et s’arrêtent chez un éditeur. Cela fait un roman de plus
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6transports malaisés.   Souvent, après dîner, l’on repart en voiture ouverte à travers les prairies ou le long des lisières sur
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
7 où nous voici, la seule chose possible, c’est de repartir avec une grande passion sévère dans une direction toute nouvelle. Rep
8passion sévère dans une direction toute nouvelle. Repartir, ce n’est pas réformer, ni redresser, ni accélérer le cours des chose
8 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
9tuition d’une nouvelle mesure. Maintenant il faut repartir, il faut prouver, comme Diogène le mouvement, que cette mesure existe
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
10repêcher les vieux mythes de leur classe. Et l’on repart, toutes voiles regonflées, vers le Bonheur, la Richesse, le Progrès.
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
11plus jamais de ce palais de la nuit obscure Je ne repartirai ; ici je veux rester Avec les vers qui sont tes serviteurs ; ici, ici
11 1944, Les Personnes du drame. Introduction
12cette seconde famille m’ont arrêté, pour me faire repartir dans mon sens. Et c’est l’une des raisons de mon choix. L’autre est,
12 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
13velles, d’un idéal nouveau ; un désir puissant de repartir à neuf et de ne [p. 18] pas retomber dans les erreurs traditionnelles
13 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
14ne. Et les apéritifs sont interdits. Au moment de repartir, une femme s’approche de la portière. « Vous venez de Suisse ? dit-el
15nir que j’ai déjà surpris en France… Nous devions repartir ce soir en train, mais en prenant l’avion de Madrid, demain matin, no
14 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
16 le domestique vient la changer, et que les plats repartent abondamment chargés. Je disais à José, le maître d’hôtel : — Quand je
15 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
17it. Et le jeune capitaine parachutiste qui devait repartir pour l’attaque du Japon : — Je vivrai donc !… Les autres se taisaient
16 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
18ine de conclure ce journal, mais voici qu’il faut repartir, c’est tout de même un chapitre qui se clôt dans ma vie, sinon dans l
17 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
19le, c’est-à-dire vidange des responsabilités — et repart dans une politique nécessairement improvisée, puisqu’il a reçu ses po
18 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
20ière le premier appareil arrivant de New York. Il repartit trente minutes plus tard, emportant un espoir raisonnable : celui de
19 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
21 tout cela pèse bien peu au regard des chances de repartir à neuf, de déblayer les perspectives d’avenir qu’offre l’interruption
20 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
22le, c’est-à-dire vidange des responsabilités — et repart dans une politique nécessairement improvisée, puisqu’il a reçu ses po
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
23comparer et de conclure, provisoirement, avant de repartir. Ces applaudissements enthousiastes saluant la phrase de Brugmans sur
22 1948, Suite neuchâteloise. I
24   Je suis rentré, c’est la coutume des Suisses ; reparti, revenu, et ce n’est [p. 14] pas fini. Comment un peuple aussi jaloux
23 1948, Suite neuchâteloise. VII
25pitaient dans la nue, et le jeune homme savait en repartant sur le sentier obscur, vers les roseaux, qu’avant le rendez-vous ce q
24 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
26pitaient dans la nue, et le jeune homme savait en repartant sur le sentier obscur, vers les roseaux, qu’avant le rendez-vous ce q
25 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
27 de leur jeu bloqué, soit dans ce jeu s’il devait repartir. d) L’Europe neutre et unie devrait payer le prix d’une sécurité gara
26 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
28a petite troupe, en dépit des fatigues du voyage, repart dans la nuit, sous la lune, pour un pèlerinage aux monuments sacrés d
29on vivant, soit venu au Mexique sans un sou et en reparte sans un sou. C’est à quoi j’avais dû leur confiance, et ils m’avaient
30e dépêche lui demandant de se rendre au Caire. Il repartit sans hésiter le jour même, et passa la nuit dans les baraquements de
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
31e surtout, qui excitent à la découverte ? Vais-je repartir pour l’Amérique ou l’Inde, afin de mieux voir mon pays ? Mais je m’av
28 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
32primeur (dernier délai demain matin, et je devais repartir le soir même), on se bornerait à proposer au Congrès, mais sans préav
29 1968, Réforme, articles (1946–1980). Vers l’Europe des régions ? (30 novembre 1968)
33talie et même l’Allemagne fédérale, afin de faire repartir toute l’affaire européenne sur la base des régions, puisque vingt ans
30 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Vers l’Europe des régions [Entretien]
34talie et même l’Allemagne fédérale, afin de faire repartir toute l’affaire européenne sur la base des régions, puisque vingt ans
31 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
35un changement brusque et radical, qui permette de repartir sur des bases entièrement nouvelles… ce qui est pratiquement impossib
32 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
36 encore que le fait du Centre, et qu’il nous faut repartir d’en bas, des racines, c’est-à-dire des communes, si l’on veut restau
37grenat d’une église. On arrivait de la droite, on repartait vers la gauche… Je l’ai retrouvée cette fois-ci. Le restaurant qui a
33 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Nouveau départ (printemps 1974)
38uption temporaire sont aujourd’hui résolues. Nous repartons à neuf, non seulement pour une quatorzième année et la suite, mais en
34 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
39meau d’olivier, amorçant la fin du déluge. La vie repart. Les descendants de Deucalion connaîtront le même sort que ceux [p. 4
35 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
40er, de se relier, de fuir au loin, de revenir, de repartir — d’aimer ! La tribu primitive et le clan, il a fallu s’en arracher p
41mort spirituelle, alors, sacrifions l’économie et repartons à neuf 151 . Pratiquement, repartir à neuf ne saurait signifier détr
42économie et repartons à neuf 151 . Pratiquement, repartir à neuf ne saurait signifier détruire ce qui existe et veut durer, y é
43pouvoir qui est le mal dont il nous faut guérir. Repartir à neuf, c’est construire une société nouvelle, parallèle. Une société
44liberté, seul unifiant s’il est le but de chacun. Repartir à neuf, c’est aussi repartir des racines, du sol, avec l’immense puis
45st le but de chacun. Repartir à neuf, c’est aussi repartir des racines, du sol, avec l’immense puissance imperceptible nuit et j
36 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
46’obscurité qui paraît émaner de telles questions, repartons de nos bases, du fondement des Régions : nous verrons bien si cela co
37 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
47onde uni, but ultime. 3. Solutions européennes Repartir d’en bas Il ne saurait y avoir de liberté réelle du citoyen tant que
48et de si haut qu’elles viennent 29 , il nous faut repartir d’en bas, des groupes et des communautés locales. Avec la force immen
38 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
49 vous suffisant pour sauver les JO ? Non. Il faut repartir sur un autre pied, rédiger une charte olympique totalement nouvelle,