1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1re de cette admirable simplification : « Sur quoi repose la société ? Sur les hommes et les moyens grâce auxquels on cultive,
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
2er que ce principe est à la base du système ; qui repose donc sur une tranquille méconnaissance de la nature humaine. L’histoi
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
3n de démocratie, vous trouverez bien vite qu’elle repose sur des postulats rationalistes. En vérité, démocratie et rationalism
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
4. Toute leur force vient du Yoga. Et tout le Yoga repose sur la concentration. En vérité, toute force résulte d’une concentrat
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
5t compagnon d’une momie bleuâtre, mais peut-on se reposer vraiment à cent à l’heure. Par-dessous le store, je voyais la lune fa
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
6 énorme, mais voyez avec quelle tranquillité tout repose dans la lumière… » Vous avez reconnu ce ton souverain. Pour la premiè
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
7no, assis sur un tabouret bas — le pan de l’habit repose sur le parquet — quelqu’un qui ressemble à Richard Strauss, et qui es
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8t compagnon d’une momie bleuâtre, mais peut-on se reposer vraiment à 100 km à l’heure. Par-dessous le store, je voyais la lune
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
9 les réalistes à l’américaine. (Leur puissance ne reposait que sur l’illusion matérielle, monétaire : on a vu ce qu’en valait l’
10 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
10t les droites et les gauches. Changeons de plan ! Reposons la question politique dans une perspective humaine, et non plus dans
11 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
11 Toute loi qu’on découvre dans la société humaine repose sur le principe démissionnaire par excellence du déterminisme, qui pe
12 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
12le capitalisme ! Son unique justification humaine reposerait dans la maxime : l’argent fait le bonheur, — si par malheur cette max
13 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
13ses analyses théoriques. Que les thèses marxistes reposent sur une constatation historique ou sur une espérance utopique, leur s
14 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
14urement statistiques. Le lien entre les hommes ne repose plus, aujourd’hui, que sur des valeurs extérieures à l’homme. Il n’es
15 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
15 Toute loi qu’on découvre dans la société humaine repose sur le principe démissionnaire par excellence du déterminisme, qui pe
16 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
16u joues toute ta vie sur le pardon, ou bien tu te reposes aussi sur ta vertu. Ou bien tu vois que la question brûlante, c’est d
17 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
17t ! Et c’est ainsi que l’existence du psychologue repose sur un sophisme qu’il faut qualifier d’inversion pure et simple de l’
18 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
18sponsable de [p. 476] son acte ? Alors qu’elle ne repose que sur l’espoir du faible : que la vie se fasse « toute seule », que
19 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
19us en plus inhumains. Le lien entre les hommes ne repose plus, aujourd’hui, que sur des valeurs extérieures à l’homme. Il n’es
20 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
20. Toute notre formation scolaire et universitaire repose sur une maxime d’autant plus efficace qu’elle est inavouée et peut-êt
21aisonnement a l’apparence du sens commun, mais il repose sur une erreur de fait : car l’intellectuel, comme tout autre homme,
21 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
22s sur le mot pensée, et il est clair qu’elle doit reposer là, si la pensée est bien l’agent initiateur qui qualifie la main ell
23t autorité. Illusion rationaliste, dont le crédit repose sur notre instinct de fuite devant les responsabilités. Comme si le d
22 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
24 dans les meetings politiques. » Cette objection repose sur une croyance tenace en la [p. 208] distinction absolue de la théo
23 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
25 non-conformistes les plus fanatiques. Le système repose sur deux organisations : les éditeurs et les critiques. La plupart de
24 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
26 ; que notre condamnation du régime soviétique ne repose pas sur une prétendue « défiance vis-à-vis de la rationalisation », m
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
27 deux tilleuls, la margelle du puits à gauche, où repose une vieille chatte, le chai à droite. Au delà de la cour, les planche
28rmette d’obéir à sa vocation. Toute la difficulté repose évidemment sur le fait que ce minimum ne saurait être fixé au plus ju
29. On entend le toc-toc des becs à l’intérieur. Je repose la lourde poule avec précaution, craignant qu’elle n’écrase ses petit
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
30ns qu’ils exprimaient les lieux communs, sur quoi repose, tacitement, la vie sociale, sont aujourd’hui vidés de leur significa
31elle, éparpillés sur une aire de quelques mètres, reposent les mâles repus, pesamment allongés au soleil. J’en compte huit, de t
32nutile de leur demander de s’expliquer. Tout cela repose sur un vieux fonds de rites de protection très compliqués dont ils n’
27 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
33her en vient, de proche en proche, à ressaisir et reposer avec puissance toutes les affirmations fondamentales de la Réforme :
34sophiques », et notre crainte du « fatalisme » ne reposent pas, le plus souvent, sur cette erreur des plus grossières ? … C. M.
28 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
35affirmations fondamentales de la Réforme sont ici reposées par Luther : justification par la foi, qui est don gratuit et œuvre d
29 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
36’elle éparpillés sur une aire de quelques mètres, reposent les mâles repus, pesamment allongés au soleil. J’en compte huit, de t
37nutile de leur demander de s’expliquer. Tout cela repose sur un vieux fonds de rites de protection très compliqués dont ils n’
30 1937, Esprit, articles (1932–1962). M. Benda nous « cherche », mais ne nous trouve pas (juillet 1937)
38Denis de Rougemont dénonça le sophisme sur lequel repose l’œuvre de M. Benda, œuvre, en dépit des prétentions de son auteur, p
31 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
39rticipation de la Suisse à la Société des Nations repose sur une équivoque que la Déclaration de Londres n’a nullement dissipé
40rtaine presse suisse s’était acquise à l’étranger reposait justement sur le fait que nous étions seuls à juger dans une perspect
32 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
41. 65] tilleuls, la margelle du puits à gauche, où repose une vieille chatte, le chai à droite. Au-delà de la cour, les planche
42. On entend le toc-toc des becs à l’intérieur. Je repose la lourde poule avec précaution, craignant qu’elle n’écrase ses petit
33 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
43e ma « qualité » d’intellectuel. Elle m’a posé et reposé chaque jour le problème des relations possibles entre l’écrivain et l
34 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
44vre. Plus lucide souvent que les jours. Ici, tout repose complètement. Un silence implacable et mat enserre l’homme qui chemin
35 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
45ffet, toutes les fois que l’autorité sur laquelle repose, en fin de compte, l’organisme social, se trouve confondue avec le po
46utes les constructions sociales « Ordre nouveau » reposent en fin de compte sur la reconnaissance du fait capital de la polarité
36 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
47 déterminations individuelles. C’est-à-dire qu’il repose en fait sur une idée individuelle du bonheur, idée que l’on suppose c
48rigine autant que la fin. Son illusion de liberté repose sur cette double ignorance. Le passionné, c’est l’homme qui veut trou
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
49occasion d’y revenir — on s’aperçoit que le Roman repose sur une série de contradictions énigmatiques. Une première remarque m
38 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
50 mariage est tenu pour sacrement, cependant qu’il repose en fait sur des bases d’intérêt matériel et social, et se voit imposé
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
51conclusions générales. Mais il permet au moins de reposer un problème que le xixe siècle matérialiste s’était cru en mesure de
52 Le caractère distinctif du Roman est en effet de reposer sur une faute contre les lois d’amour courtois, puisque tout le drame
53portent que de l’objet sur lequel on le porte, il repose sur une double erreur historique et psychologique. Car : 1° le langag
54commencé, la poule ou l’œuf ? La même question se repose, non moins insoluble, quand il s’agit de savoir, en fin de compte, si
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
55à la lueur d’une torche que tient Roméo. Juliette repose, endormie par le philtre. Le fils de Montaigu est entré, et il parle 
56uisqu’on sait bien que l’institution matrimoniale repose sur des bases financières et non plus religieuses ou morales. À dire
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
57 déterminations individuelles. C’est-à-dire qu’il repose en fait sur une idée individuelle du bonheur, idée que l’on suppose c
58nore l’origine et la fin. Son illusion de liberté repose sur cette double ignorance. Le passionné, c’est l’homme qui veut trou
42 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
59re faut-il — et je termine là-dessus — qu’elle ne repose pas sur une erreur profonde quant aux pouvoirs de l’homme et à ses fi
43 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
60rtaine presse suisse s’était acquise à l’étranger reposait justement sur le fait que nous étions seuls à juger dans une perspect
44 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
61 de notre politique. Dans ce cas, notre politique reposerait sur une faute de français, j’en suis fâché. Ce n’est pas éternelle qu
45 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
62re faut-il — et je termine là-dessus — qu’elle ne repose pas sur une erreur profonde quant aux pouvoirs de l’homme et à ses fi
46 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
63es questions plus directes. Ces questions, je les repose ici. On pourra différer d’avis sur les conséquences des réponses. Mai
47 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
64r par un acte de sa volonté réfléchie. Le minéral repose où il fut composé, la plante pousse où se fixa la graine, les animaux
48 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
65ire un peuple ou nos passions. Sur cette croyance repose le monde des assurés. Ils pensent avoir trouvé le système. Ils aiment
49 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
66’il suppose, dit-on, d’hypocrisie. Il a le charme reposant des formes fixes. Mais le mondain qui n’est que cela inspire une sort
67à ses fruits. S’il est vrai que tout ordre humain repose sur l’alliance, et si l’alliance primordiale du mariage n’a pas de pi
50 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
68 étant l’ordre de sa Volonté. Toute ma confiance repose dans la certitude que nos méfaits et ceux du Diable ne changent rien
69ec son ennemi. » 29 Tout ordre social véritable repose sur le voisinage vécu, qui est la relation de prochain à prochain 30
51 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
70qui n’est pas et mentir par ses actes. Le minéral repose où il fut composé, la plante pousse où se fixa la graine, les animaux
52 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable X : Le Diable homme du monde (17 décembre 1943)
71 ne suppose, dit-on, d’hypocrisie. Il a le charme reposant des formes fixes. Mais le mondain qui n’est que cela inspire une sort
53 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
72lui est enfin donné de voir, de contempler, de se reposer dans le savoir pur. Le Second Faust est un anti-Goethe — ou mieux : c
54 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
73t le faire, et c’est la lâcheté de l’homme qui se repose sur ses œuvres et qui les juge : son alliance avec le serpent. De que
74u joues toute ta vie sur le pardon, ou bien tu te reposes aussi sur ta vertu. Ou bien tu vois que la question brûlante, c’est d
55 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
75her en vient, de proche en proche, à ressaisir et reposer avec puissance toutes les affirmations fondamentales de la Réforme :
76ilosophiques et notre crainte du « fatalisme » ne reposent pas le plus souvent sur cette erreur des plus grossières ?… 65 C.M.
56 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
77e ventre une large pièce de bois sur laquelle ils reposent leur masse. Leur dos est droit comme l’horizon de la pampa, de la nai
57 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
78eurs de demain, s’il y en a, seront maintenues ou reposées par les hommes qui auront su, pour leur compte, s’équilibrer dans le
58 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
79n’invente pas.) Ce colonel m’a donné une idée. En reposant sa lettre je me suis écrié : « Vivement la Bombe ! Suprême élément d’
59 1946, Lettres sur la bombe atomique. iv. La vérité n’est plus du côté des canons
80tout autre Vérité qui n’a point trouvé de lieu où reposer sa tête, et qui n’en trouvera sans doute point avant la fin des temps
60 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
81mende ou la peine de prison seront triplées. Tout repose ici sur la parole donnée, seul fondement d’une réelle démocratie. Je
61 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
82 dirigisme mitigé, plus ou moins scientifique, et reposant sur une conception naïvement matérialiste de l’homme.) Ainsi la paix
62 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
83 mois : choisir ou non entre les Blocs. Tout cela repose sur l’idée simple que nous sommes pris entre deux grands empires égal
63 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
84bon cœur.   cinquième principe. — Le fédéralisme repose sur l’amour de la complexité, par contraste avec le simplisme brutal
64 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
85e l’Europe : Considérant que l’avenir de l’Europe repose sur sa Jeunesse ; Considérant que la formation physique, intellectuel
65 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
86ystème souple, organique, coutumier et non légal, reposant sur le sens civique [p. 36] inné des Confédérés et non pas sur des te
66 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
87es cantons sont les éléments de base sur lesquels repose l’édifice fédéral. Les cantons suisses sont des États souverains « da
67 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
88aut bien voir que l’actuel civisme helvétique 30 repose essentiellement sur cette propension à l’éducation mutuelle, qui semb
68 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
89faire le reste de mon voyage à pied… Tout le pays reposait dans une vapeur bleue, où resplendissait l’éclat d’argent des chaînes
69 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
90ychinski, à savoir que la politique d’intégration repose uniquement sur la crainte, suivront comme des enfants de chœur ce dip
70 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
91nde parce que la première blesse leur logique. Il repose en effet tout entier sur cette « logique du contradictoire » que M. S
71 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
92 le risque de la paix ! Soyons francs : tout cela repose sur l’hypothèse d’un changement d’attitude des Russes. Il se peut que
72 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
93 elle. La question « est-ce bon ou mauvais ? » se repose à propos de chaque touche de pinceau, de chaque phrase ou de chaque m
73 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
94sa sphère par les liens du sang et de la terre où reposent les morts effrayants. Tout participe de tout, dans la magie, rien ne
74 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
95est pas un procédé démocratique, si la démocratie repose sur le principe que tous les hommes sont égaux ? Mais vous n’y croyez
75 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
96ulent depuis une dizaine d’années, on ne cesse de reposer ces mêmes questions préalables : « Est-ce que l’Europe est vraiment u
97un adjectif national. La science, par définition, repose sur des valeurs et des vérifications universelles. [p. 10] La troisi
76 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
98 constitué. Le problème d’un district européen se repose en termes concrets. On revient à l’idée du Centre de l’hémisphère pri
77 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
99 objectif d’empêcher que la France et l’Allemagne reposent leur « problème éternel » dans les termes où vous le faites encore. C
78 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
100 par ce malheur même, salvatrice. L’amour humain repose sur un instinct qui, élevé au rang d’inclination, trouve son expressi
79 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
101ion paraît tout arbitraire, en ce sens qu’elle ne repose sur aucune preuve ou enquête, et nous laisse ignorer la nature de la
102l, et des problèmes qu’il ne cesse de poser et de reposer dans tous les ordres, à notre civilisation. D’où la nécessité de ce r
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
103 chrétien, la majesté sacrée de l’Empereur romain repose sur cette base, il s’ensuit qu’elle ne doit pas être contestée, mais
104ontredit quelques-unes des données sur lesquelles reposait la philosophie ancienne, doit provoquer une nouvelle conception des c
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
105elon lequel la grandeur et le bien-être de l’État reposent sur la guerre et les conquêtes. Les gouvernements apprenaient peu à p
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
106ormais la France sera le point d’appui sur lequel reposera l’Europe entière. C’était le temps aussi où un Laplace, préconisant
83 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
107 indifférent, parce que leur affection ne peut se reposer sur aucune de ses parties. La variété, c’est de l’organisation : l’un
108Il y sera démontré que les principes sur lesquels reposera la confédération européenne, sont les meilleurs, les plus solides, le
84 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
109u soldat. Pour atteindre son but, le premier s’en repose sur l’intérêt personnel, et laisse agir, sans les diriger, la force e
110aux heures de défaillance, ou l’âge venu : ils se reposaient d’eux-mêmes en devenant « patriotes ». Je songe à des hommes comme Na
85 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
111it fédérative au sens plein du terme, puisqu’elle reposait sur le serment : clans réunis en tribu, tribus réunies en peuple ; as
112 pas oublier que l’unité de notre civilisation ne repose pas entièrement sur la culture laïque et les progrès matériels des qu
86 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
113les : l’Empire Céleste, avec sa morale millénaire reposant sur l’ordre du monde, modèle de l’ordre social, offrit pendant des si
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
114ns de Dieu, si chez nous l’accent significatif ne reposait pas exclusivement sur l’esprit. La forme grecque est encore à la raci
115 monde. Or, aujourd’hui, l’importance de l’Europe repose plus que jamais sur sa spiritualité intellectuelle. Car c’est la seul
116 la terre est liée à ce que l’accent significatif repose sur l’individu et sur lui uniquement. Or, aujourd’hui il n’en est ain
117mme moins par la pensée que par le niveau de vie, repose sur une société collective et anonyme, où la masse, dont on attend to
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
118’il est d’envergure plus vaste. Toute supériorité repose sur l’intégration en une unité d’ordre supérieur des éléments qui, da
89 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
119 par ce malheur même, salvatrice. L’amour humain repose sur un instinct qui, élevé au rang d’inclination, trouve son expressi
90 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
120t les prétextes généralement invoqués pour ne pas reposer la question des fins — objectivité scientifique, routines et règlemen
91 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
121 de démocratie, au sens européen du terme, qui ne repose sur la libre discussion, sur le libre jeu des partis et sur la libert
92 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
122alité. ⁂ Le problème européen étant ainsi posé ou reposé à partir des réalités de notre culture une et diverse, les conclusion
93 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
123faire le reste de mon voyage à pied… Tout le pays reposait dans une vapeur bleue, où resplendissait l’éclat d’argent des chaînes
94 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
124s religieuses. Le civisme helvétique de nos jours repose essentiellement sur cette propension à l’éducation mutuelle, qui semb
95 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
125de l’aide au développement par les Occidentaux ne reposent-ils pas sur la notion inconsciente, indiscutée mais très discutable d
96 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Stampa, vieux village… (15-16 janvier 1966)
126 son père. Il y est mort hier soir, puisse-t-il y reposer parmi les siens, « réuni à son peuple », comme dit la Bible. C’est là
97 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
127n d’arrêt, bloquais mon souffle, visais d’un œil, reposant l’arme de temps à autre pour respirer et calmer ma nervosité, et lors
128en mat, et immobile… La détonation me surprit. Je reposai mon arme en faisant sauter la douille et rechargeai machinalement. Et
98 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
129é faite par des bourgeois. La culture occidentale repose sur l’héritage gréco-romain et la théologie chrétienne, transmise par
99 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
130qu’est-ce que c’est ? R. — La culture occidentale repose sur l’héritage gréco-romain et la théologie chrétienne, transmise par
100 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
131hnique par des besoins utilitaires ou économiques repose en somme sur un anachronisme, et sur une confusion des effets et des
132 « la technique contre l’humain ». Mais tout cela repose en fin de compte sur une illusion enfantine : celle qui pousse à batt
133sa politique éducative ne soit à courte vue. Elle repose sur l’idée que la formation technique favorise le progrès technique.