1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conseils à la jeunesse (mai 1927)
1ras au bout de la 20e ligne de 200 mètres, ce qui représente quatre kilomètres de plantation, le siècle ne sera plus malade, les t
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
2 sont pas essentiellement contradictoires : elles représentent deux manières de sentir l’unité d’une époque obsédée d’action.) Autou
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
3des idées qui ne rapportent rien. En effet, je ne représente aucun parti, aucune firme. Je ne voyage pour personne. Je ne prétends
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
4ux intérêts de la démocratie. Car il faut bien se représenter qu’elle n’était encore au xviiie siècle qu’une utopie de partisans.
5souviens d’un dessin humoristique publié en 1914, représentant l’œuvre de Kitchener : une machine qui absorbait des gentlemen et ren
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
6 une imagination prodigieuse au dit sujet pour se représenter même très vaguement notre actuelle civilisation. Et même Diderot, mêm
6 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
7t un grand incompris sont là. Enfin, Jean Cassou, représentant Mgr le marquis de Carabas, absent de Paris, est là. [p. 165] Si vous
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
8Car, avouons-le, du fait même de la nouveauté que représentait une telle exposition, le caractère d’avant-garde des toiles frappait
9 d’art protestantes. La sculpture est brillamment représentée par un « Torse de femme » de Marcel Gimond, des animaux pleins d’inno
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
10 vieilles tantes de la Princesse, chargées ici de représenter deux églises anglaises. Ces deux respectables ladies, qui ne jouent p
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
11rnes.) Le pasteur suédois et le mage d’Einsiedeln représentent assez bien à eux deux, par un hasard qui ne m’étonne guère, ce double
10 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
12et un grand incompris sont là. Enfin Jean Cassou, représentant Mgr. le marquis de Carabas, absent de Paris, est là. Peut-être aussi
11 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
13 du xixe siècle, tel que nos contemporains se le représentent, ne pouvait s’exprimer que dans la forme du roman moraliste (forme qu
12 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
14eois, privé de risques et d’aventures réelles, il représentait une évasion, une revanche nécessaire contre l’ennui, — le royaume ill
13 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
15peut être aussi nombreux que l’on voudra, il peut représenter la grande majorité des prétendus croyants, l’élément le plus voyant,
14 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
16 peu d’écho. La revue le Christianisme social qui représente l’aile gauche intellectuelle du protestantisme, s’attarde aux solutio
15 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
17ianisme dans tout ce que l’officialité moderne en représente — l’éloquence, l’érudition, les grands sentiments, la morale en soi (
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
18tâche ou n’agissant que pour nuire, que peut bien représenter un parlementaire aux yeux de celui qui le nomme ? Plus rien qu’une ma
17 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
19 L’État, sa politique, ses décrets, ses brimades, représentent dans notre siècle un monstrueux complexe de bêtise officielle, et qui
18 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
20te effectivement leur pouvoir. Mais si ces mythes représentent l’attitude démissionnaire de l’homme, la somme de toutes les démissio
21sions particulières, — la personne, au contraire, représente l’attitude créatrice, la vocation de l’homme. Tout, en définitive,
19 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
22peut être aussi nombreux que l’on voudra, il peut représenter la grande majorité des prétendus croyants, l’élément le plus voyant,
20 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
23tablissement se trouvent aussitôt légitimées. Que représente l’État pour les fascistes ? Il répond en tout premier lieu à la nosta
21 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
24ganisme grec. Mais il est non moins évident qu’il représente une réaction inévitable à la déviation romaine de la communauté catho
25erait [p. 217] encore nous soutenir que ce délire représente l’ordre ? Qui ne voit qu’une telle religion hait mortellement la foi
26uels. J’ai essayé de vous montrer que sa doctrine représente, en sa pureté, le centre et l’axe même de la notion chrétienne de la
22 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
27tent en général parmi les « gens de droite », ils représentent la tendance la plus rigoureusement matérialiste. d) À l’inverse du d
23 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
28rsonae, ceux-là seuls sont présents, parce qu’ils représentent. À la faveur de cette image, autorisée par l’étymologie du mot person
24 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
29te effectivement leur pouvoir. Mais si ces mythes représentent l’attitude démissionnaire de l’homme, la somme de toutes les démissio
30issions particulières, — la personne au contraire représente l’attitude créatrice, la vocation de l’homme. Tout, en définitive, s
25 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
31ernières ressources de sacrifice. Mais il faut se représenter un Malraux qui aurait les nerfs solides ; moins intellectuel, moins i
26 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
32gieux — qui ne sont pas tous américains — de nous représenter un « Jésus-homme », un « ami suprême », présent parmi nous, ramené à
33fférentes que Dieu adopte en face de l’homme. Ils représentent trois activités de Dieu bien distinctes. « Cette position différente
34urs une part de « littérature », une tentative de représenter aux yeux des fidèles les choses qu’il annonce. L’important, c’est qu’
27 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
35is qui peut mesurer l’appauvrissement concret que représente cette opération ? (Il y aurait une espèce de psychanalyse à inventer 
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
36, on peut très nettement constater le déficit que représente pour la culture la création de ces grandes zones d’échanges incontrôl
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
37 économique des prolétaires. « Au début, on avait représenté les masses comme la force impulsive de l’évolution politique ; on rec
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
38 plus ou moins fidèle à la fin qu’elle prépare et représente. Seul, le jugement porté sur cette fin, et dont j’ai dit qu’il est ac
31 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
39 d’accumuler la richesse, et le potentiel qu’elle représente. D’où l’ascétisme du capitaliste, type Ford ou Stinnes — son affectat
40e la Science, si enfin l’on admet avec eux qu’ils représentent l’aspect scientifique de la pensée contemporaine, on comprendra sans
32 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
41ne le définit pas, mais le suppose, l’éclaire, le représente… La seule réponse adéquate aux questions que pose la maxime : penser
33 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
42collective, d’irrationalisme germanique, etc., et représentent Hitler comme un tribun déchaîné exploitant les haines les plus anorma
34 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
43essaires à une certaine circulation d’idées qui « représentent » les choses et le concret, comme les billets représentent l’or de la
44ent » les choses et le concret, comme les billets représentent l’or de la réserve. Le mot n’est rien qu’un droit aux choses. Mais s’
45chines, s’il refuse l’économie d’efforts qu’elles représentent, c’est que l’effort même, pour lui, garantit la réalité. L’effort est
35 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
46e économique des prolétaires. Au début, on avait représenté les masses comme la force impulsive de l’évolution politique ; on rec
47moins fidèle à la fin qu’elle [p. 265] prépare et représente. Seul, le jugement porté sur cette fin déterminera notre jugement sur
36 1936, Esprit, articles (1932–1962). Erskine Caldwell, Le Petit Arpent du Bon Dieu (novembre 1936)
48 valeur de culture, doit être stylisée. Elle doit représenter la réalité complexe et pénible sous une [p. 356] forme simplifiée et
37 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
49examen du critère infaillible de discernement que représenterait la « tradition ». [p. 16] En effet, sur quelle autorité se fonde-t-e
38 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
50toire, ce crime contre la civilisation latine que représente la résistance des Éthiopiens. L’on se souvient en effet que Rimbaud v
39 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
51tent en général parmi les « gens de droite », ils représentent la tendance la plus rigoureusement matérialiste. d) À l’inverse du d
40 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
52isme meurtrier, contre la fatalité belliciste que représente [p. 6] l’État totalitaire. Tant qu’on n’a pas détruit cette racine de
41 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
53it pour qu’on maintienne le poste… J’essaie de me représenter l’existence quotidienne de cet homme aux prises avec la solitude la p
54ation qui s’y attache, c’est de ne plus pouvoir « représenter », séduire, voyager, rouler auto, aller au théâtre, garder un apparte
55 donner une bonne idée du maximum d’absurdité que représente l’anarchie actuelle.) Si l’on me chargeait de redistribuer toutes les
56ons que les faits ou les êtres qu’ils sont censés représenter n’ont pas dans la réalité. À la fin on obtient l’absurdité que j’épro
42 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
57es ces améliorations et mille autres semblables…, représentent une valeur culturelle aussi générale que la santé elle-même ou que l’
58a population. Mais quelle trahison des « petits » représente alors ce journal ! Leur seule force contre les capitalistes, et surto
43 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
59e l’ignorent-ils à peu près tous ; ce mystère que représente pour chaque homme sa propre vie, dès que la question de Dieu s’y pose
60s idéaux n’étaient guère pratiqués. — Le marxisme représente la Réalité aux yeux des intellectuels bourgeois complètement séparés
44 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
61 c’est l’exercice réel de la charge dont ce droit représente à la fois la condition et la contrepartie. Le droit de propriété, par
62tradition, une vocation communautaire. Mais je me représente volontiers une Suisse culturelle pluraliste, avec ses centres success
45 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
63[p. 75] qu’on maintienne le poste… J’essaie de me représenter l’existence quotidienne de cet homme aux prises avec la solitude la p
64les [p. 80] faits ou les êtres qu’ils sont censés représenter n’ont pas dans la réalité. À la fin on obtient l’absurdité que j’épro
46 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
65ns les résoudre, les problèmes réels. L’Empire ne représente, économiquement parlant, qu’une période de stagnation et d’expédients
47 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
66paraît pas en effet que le Conseil d’État soit le représentant d’une doctrine spécifique. S’il est vrai que ses arrêts constituent d
67us qu’à renverser les hommes qui prétendraient la représenter ; et ces hommes seraient sans défense spirituelle ni matérielle du mo
68t de celle des clubs jacobins ou d’un Saint-Just, représentant en mission — ; elle sera au contraire fédéraliste, c’est-à-dire qu’el
48 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
69 et bagués, le cigare au milieu de la bouche, ils représentent le type vulgarisé du capitaliste insolent. Goebbels et les Führers lo
70ions (portant surtout sur le danger de guerre que représente l’hitlérisme). Il reconnaît le bien-fondé de plusieurs critiques. Mai
71ation des forces humaines, purement humaines, que représente l’hitlérisme ? Ne trouverait-il pas vingt raisons d’accepter comme ta
49 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
72’est souvent heureux) ; où l’État devient le seul représentant du bien commun, mais ne se manifeste plus que par les feuilles d’impô
50 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
73isme meurtrier, contre la fatalité belliciste que représente l’État totalitaire. Tant qu’on n’a pas détruit cette racine de la gue
51 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
74autant qu’il subsiste et garde une signification, représente bien plutôt une volonté de s’évader de l’ambiance sociale, et de soul
75 l’eugénisme Cependant, l’anarchie permanente que représente le mariage moderne fondé — par antiphrase — sur les débris du mythe,
52 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
76n relative, à l’équilibre dans l’imperfection que représente le mariage. Alors, si je ne puis l’atteindre, il ne me reste que la r
77leurs aujourd’hui vénérées par presque tous. Elle représente le plus profond non-conformisme. Elle nie la croyance commune en la v
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
78t qui triomphe dans une Mort transfigurante, elle représente pour toute Société une menace violemment intolérable. Il faut donc qu
79gnorer, désormais, la condamnation radicale qu’il représente pour le mariage. Nous savons, par la fin du mythe, que la passion est
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
80duelle, par la mort progressive et volontaire que représente l’ascèse (aspect négatif de l’illumination), nous pouvons accéder à l
81llence, et qu’en tant que particulières, elles ne représentent que des défauts de [p. 73] l’Être. Nous n’avons donc point de prochai
82it. L’on a pu dire de la religion cathare qu’elle représenta pour l’Église un péril aussi grave que celui de l’arianisme. Certains
83t à la « forme de lumière » qui dans chaque homme représente son propre esprit (demeuré au Ciel, hors de la manifestation) et qui
84s croyaient bien à la Sainte Vierge, sauf qu’elle représentait pour eux non pas une femme de chair, mère de Jésus, mais leur Église 
85oeli, et c’est en Reine désormais que l’art va la représenter. À la « Dame des Pensées » de la cortezia, on substituera « Notre-Dam
86au paragraphe précédent. Si nous cherchons à nous représenter la situation psychique et éthique de l’homme en ce temps-là, nous con
87 le chevalier vous renversa si facilement, car il représentait justement le péché que vous veniez de commettre. » 83 Libre après c
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
88rt ici que de prétexte et d’image matérielle pour représenter les tourments de l’ascèse purificatrice. Nous avons vu que les sépara
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
89 valeur de culture, doit être stylisée. Elle doit représenter la réalité complexe et pénible sous une forme simplifiée et illusoire
90es anciens qu’on reprochait à Euripide de l’avoir représenté comme un philosophe exempt de toute imperfection : ce qui faisait que
91enait pour la « nature » elle-même, bien qu’il ne représentât qu’une survivance psychologique, voire physiologique. La tentative de
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
92ictoire avec la « dure réalité » de l’époque : il représente un pôle d’attraction pour les aspirations spirituelles brimées. C’est
93ée de valeur individuelle, ou d’exploit guerrier, représentée par le duel et la « prouesse » (tournoi, combat singulier des deux ch
94ang parmi les facteurs de la lutte. La chevalerie représentait un effort pour donner un style à l’instinct. La guerre classique est
58 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
95autant qu’il subsiste et garde une signification, représente bien plutôt une volonté de s’évader de l’ambiance sociale et [p. 302]
96 l’eugénisme Cependant, l’anarchie permanente que représente le mariage moderne fondé — par antiphrase — sur les [p. 311] débris d
59 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
97n relative, à l’équilibre dans l’imperfection que représente le mariage. Alors, si je ne puis l’atteindre, il ne me reste [p. 327]
98ourd’hui vénérées par presque tous. Elle [p. 332] représente le plus profond non-conformisme. Elle nie la croyance commune en la v
60 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
99ganisme grec. Mais il est non moins évident qu’il représente une réaction inévitable à la déviation romaine de la communauté catho
100 ! Qui oserait encore nous soutenir que ce délire représente l’ordre ? Qui ne voit qu’une telle religion hait mortellement la foi
101 n’ont encore rien compris au paradoxe vivant que représente en chacun de nous, la personne : l’homme qui sait ce qu’il doit engag
102uels. J’ai essayé de vous montrer que sa doctrine représente, en sa pureté, le centre et l’axe même de la notion chrétienne de la
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
103 c’est l’exercice réel de la charge dont ce droit représente à la fois la condition et la contrepartie. Le droit de propriété, par
104 une suite, un progrès, un milieu, un écho. Je me représenterais plutôt une Suisse culturelle pluraliste, avec ses centres successifs
62 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
105uite, s’il y a lieu de s’en vanter ; enfin, s’ils représentent pratiquement des garanties pour notre indépendance, ou, au contraire,
106et qui, malgré l’excès et la bizarrerie du style, représente à mes yeux une sorte de parabole terriblement ironique pour nous autr
107 dis pas que le peuple suisse, dans son ensemble, représente, selon l’expression de Hugo, « la posture la plus misérable de l’homm
108ans discussion et même sans contre-partie, et qui représenterait, en somme, un privilège de droit divin. Nous savons que la neutralité
109s à reconnaître lesquels, parmi les belligérants, représentent la négation la plus radicale de l’idéal fédéraliste qui nous unit, pa
110ne sont plus valables. Je dis seulement qu’ils ne représentent plus une raison suffisante de s’abstenir, et d’autre part, qu’ils n’o
111devise ce point central. Au Moyen âge la noblesse représentait une charge autant qu’un privilège, et même le [p. 154] privilège étai
63 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
112se tolérer sont les partis à programme restreint, représentant une région, ou un groupe d’activités apparentées, ou une tendance rel
113er, collaborer. Mais les partis unitaires actuels représentent des tendances trop vagues : ils ne pourront jamais s’entendre, ou n’o
114ses de la SDN et de la chose européenne, qui nous représenteraient à l’étranger — officiellement ou non — avec combien plus d’efficacité
64 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
115e politique (malgré la « résistance » qu’auraient représentée tous ces catholiques allemands), je poserai un problème délicat : Com
65 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
116irée des diableries de Breughel et de Bosch. Elle représentait un personnage doté d’une tête cornue et de deux pieds fourchus, mais
66 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
117 ! Qui oserait encore nous soutenir que ce délire représente « l’Ordre » ? Qui ne voit qu’une telle religion hait mortellement la
67 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
118r et l’éruption des « forces mystérieuses » qu’il représenta. Autant que la compensation fatale de nos défauts, Hitler a été le né
119aussi, et finalement plus vrai, d’essayer de nous représenter le Diable sous les traits d’un playboy dynamique et optimiste vierge
120 déperdition d’énergie proprement spirituelle que représente notre « progrès moral ». Allez donc reconnaître le Diable dans un mon
68 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
121a vide. L’Église est posée dans l’Histoire pour y représenter le permanent rappel au drame fondamental du cosmos et de l’esprit : i
122 Satan. Il est vrai que sous le nom de Python, il représente le Devin, et sous le vocable hébreu de ‘VB, l’esprit de la lumière de
123 a pas de faute. Ceux de mes contemporains qui se représentent l’homme comme un complexe de glandes endocrines, d’enzymes et de vita
69 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
124de la liberté et de la démocratie. Cet « un peu » représente une énorme ambition, si l’on prend la chose au sérieux. Dirai-je main
70 1942, La Vie protestante, articles (1938–1961). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
125 tenté de la situer dans l’évolution de l’Europe, représente en effet le centre et l’axe même de la notion chrétienne de personne,
71 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
126s à une certaine circulation [p. 166] d’idées qui représentent les choses et le concret, comme les billets représentent l’or de la r
127ntent les choses et le concret, comme les billets représentent l’or de la réserve. Le mot n’est rien qu’un droit de l’esprit aux cho
128construction des romans de Ramuz. ⁂ Tout portrait représente un dialogue entre le peintre et son modèle. Mais comment distinguer l
129chines, s’il refuse l’économie d’efforts qu’elles représentent, c’est que l’effort même, pour lui, garantit la réalité. L’effort est
72 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
130 Traiter chaque mot selon la [p. 197] chose qu’il représente tout d’abord, rendre un corps et refaire des racines matérielles aux
73 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
131le rêve, ou la descente au fond de l’inconscient, représentent pour les romantiques les voies d’un retour au monde perdu à la « vrai
74 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
132sent sur la banquette de velours grenat à côté du représentant calamistré d’une marque d’auto. Et ces rires, ces éclats de voix ! Ma
75 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
133’une civilisation. Pour un Français, leur absence représente bien autre chose qu’une « restriction » : une atteinte au moral du pe
134ous le regard peu rassurant de jeunes soldats qui représentent « l’ordre nouveau », en espadrilles et uniformes dépareillés. Nous so
76 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
135on Nicolas de Flue, qu’ils n’ont toutefois pas vu représenté. Encore l’escale de Montevideo, demain, puis ce sera l’estuaire de la
77 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
136uis en train de faire fortune ! J’essaye de me la représenter avec ses lunettes noires, sa visière verte, et le chalumeau à la main
78 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
137ançais devait ressembler aux types d’humanité que représentaient dans le monde les acteurs à succès, les écrivains célèbres, les modèl
79 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
138cette aimable bousculade, la bonne conscience que représente une table de famille chargée de cadeaux enveloppés de [p. 231] papier
80 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
139 basse époque pourrait encore s’enorgueillir. Ils représentent dans l’esprit des modernes la Fatalité Imbécile. Pourquoi donc les ac
140x Grands qui là-bas occupent la scène ne sont pas représentés dans cette enceinte. Nous laissons à la Suisse minuscule un gigantesq
81 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
141, qui n’ont pas une minute pour réfléchir, et qui représentent les intérêts de leur nation, alors que c’est précisément aux dépens d
82 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
142se volonté, mais que vous avez grand peine à vous représenter « pratiquement » un pouvoir mondial, et à vous en former une image co
143er une guerre. Et cela pour essayer de vous mieux représenter ce qu’un pouvoir planétaire pourrait bien faire de ses dix doigts… [
144e voyez pas. Je dis vous, et je m’en excuse. Vous représentez ici l’humanité. Notre condition malheureuse veut que nous ne sachions
145gouvernants tout d’abord et généraux ensuite, ils représentent les « éléments d’ordre », à n’en pas douter. Il suffit de voir l’état
83 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
146 les affaires internationales à des hommes qui ne représentent pas les nations, mais l’humanité. Car ceux-là seuls seront qualifiés
84 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
147pour qu’une initiative aboutisse, il faut qu’elle représente un risque autant et plus qu’une prudence, il faut qu’elle soit portée
148evenir à la santé. Et tout d’abord, il faut se la représenter. La santé politique et économique s’appelle fédéralisme. La santé mor
149 un bon cœur. Notons aussi que les Églises qui ne représentent pas spirituellement une fonction distincte, mais seulement la divisio
85 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
150çon générale toute l’économie de guerre, laquelle représentait environ les 9/10 de la production. Le job a été bien fait : l’Allemag
86 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
151e votre coiffeur à partir d’une de ces cartes qui représentent un amoureux au teint de cire penché sur une beauté bleuâtre, le tout
87 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
152’y ait que deux partis, et que ces deux partis ne représentent nullement deux classes, à peine deux tendances générales, signifie pr
153démocrates, des démocrates du Sud, et du Travail, représenté par les trois chefs des syndicats les plus puissants ; il doit tenir
88 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
154omi par les « petites revues » d’avant-garde, qui représentent, ici et là, ce qu’on pourrait appeler le mouvement littéraire en Amér
155se sont reconstituées en une dizaine de corps qui représentent la grande majorité des Protestants. Et ces réunions préalables ouvren
89 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
156. L’élément puritain ou d’ascendance puritaine ne représente plus en Amérique qu’une infime minorité. Boston, son ancienne citadel
90 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
157çon générale toute l’économie de guerre, laquelle représentait environ les 9/10 de la production. Le job a été bien fait : l’Allemag
91 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
158rité objective, et malgré le nationalisme. Hitler représentait exactement, et point par point, le refus et la destruction de tous ce
159se américain, et malgré toutes les tentations que représentent leurs succès littéralement démesurés. Essayons d’évaluer nos chances,
92 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
160mi-chemin entre la peste et le choléra, mais elle représente la santé civique. Un homme qui boit de l’eau et qui se lave n’est pas
161pratique politique des Suisses. C’est le défi que représente l’esprit totalitaire, qui les force à faire aujourd’hui [p. 69] la th
162’une majorité. C’est qu’à ses yeux la minorité ne représente qu’un chiffre, et le plus petit. Pour le fédéraliste, il va de soi qu
163orité dans certains cas, parce qu’à ses yeux elle représente une qualité irremplaçable. (On pourrait aussi dire une fonction.) En
164ent. Chacune des nations qui composent l’Europe y représente une fonction propre, irremplaçable, comme celle d’un organe dans un c
165ulons pas de la dictature d’un seul parti, qui ne représente qu’un quart du corps électoral dans les pays où il est le plus fort,
93 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
166Et quant aux libéraux, s’il est certain qu’ils ne représentent plus en Europe un parti politique important, il n’en reste pas moins
167is que nature : Charles Morgan, un archevêque qui représente le Vatican, un Lord Bishop qui représente Canterbury, des députés soc
168que qui représente le Vatican, un Lord Bishop qui représente Canterbury, des députés socialistes anglais, un joyeux anarchiste ita
169de la politique, c’est le compromis difficile qui représente presque toujours le vrai succès. La victoire totale d’une doctrine — 
170mbre que par le prestige des hommes d’État qui la représentaient, la tendance « unioniste » dominait largement. Elle tenait la plupart
171 droits de la Personne ; l’Assemblée de l’Europe, représentant les forces vives des nations, non pas seulement leurs parlements ; un
94 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
172r ce nouveau destin tous les peuples du continent représentés ici ou non — en une Fédération qui sera le premier pas vers la Fédéra
173 Nous voulons une Assemblée européenne, où soient représentées les forces vives de toutes nos nations. 5) Et nous prenons de bonne f
174e borne aux seules données physiques, l’Europe ne représente que 4 % de la superficie mondiale. Mais voici d’autres chiffres notab
95 1948, Suite neuchâteloise. I
175l’erreur la plus commune, l’en nomment si bien le représentant qu’il lui faut à la fin se la représenter comme il n’eût jamais fait
176ien le représentant qu’il lui faut à la fin se la représenter comme il n’eût jamais fait en y restant. Dans sa cité, il était d’une
96 1948, Suite neuchâteloise. III
177 pages où perce l’étonnement. « Le Prince se fait représenter en son absence [car en fait il vit à Berlin] par un Gouverneur qui jo
97 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
178z de faire semblant d’être là. Constater le néant représente un progrès sur l’entretien d’une illusion coûteuse dans un édifice in
98 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
179ux de notre continent, pour qui le nom d’Europe a représenté la beauté dans la vie, l’intelligence, les secrets d’un bonheur conqu
99 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
180s près de 300 millions d’Européens, dont la masse représente bien plus que la Russie et deux fois plus que l’Amérique. Tous ces dr
100 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
181 sombres desseins 1 . Quant à l’avenir, il serait représenté par les tableaux de genre militaire du réalisme socialiste, qui ne se