1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
1et avec l’un est source et origine du fleurissant resplendissant amour. » 104 Ce n’est donc pas, conclut Otto, la plus haute joie my
2 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
2l entend les hymnes derrière lui montant du chœur resplendissant, dans l’espace et le temps consacrés. Serait-ce un mystérieux écho de
3 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
3ure au ralenti, même avec une prime d’un million, resplendissant au terme de l’épreuve. Le moindre film européen d’avant la guerre, pr
4 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
4ture au ralenti, même avec une prime d’un million resplendissant au terme de l’épreuve. Le moindre film européen d’avant la guerre, pr
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
5 Dâenâ, son moi céleste, jeune femme d’une beauté resplendissante et qui lui dit : — Je suis toi-même ! Mais si l’homme sur la Terre a
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
6la princesse, cueillant à pleines mains les roses resplendissantes à la couleur de flamme, attirait parmi elles les regards comme parmi
7 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
7 Dâenâ, son moi céleste, jeune femme d’une beauté resplendissante et qui lui dit : — Je suis toi-même ! Mais si l’homme sur la Terre a