1 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
1bit. L’acte ordonnateur, ou révolution La tâche restauratrice de l’esprit, dévolue à notre génération, apparaît maintenant évidente
2 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
2 âge (qui les excite) et admirer en même temps le restaurateur du cicéronianisme dans tout ce que l’officialité moderne en représent
3 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
3bit. L’acte ordonnateur, ou révolution La tâche restauratrice de l’esprit, dévolue à notre génération, apparaît maintenant évidente
4 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
4ction. Aux yeux de Dieu, notre acte est seulement restaurateur. À la mesure de sa violence, il tente de rétablir les créatures dans
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
5choses et les êtres attendent tout de son pouvoir restaurateur : leur nom, leur nombre et leur emploi. Parce que le sens de tout act
6 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
6choses et les êtres attendent tout de son pouvoir restaurateur : leur nom, leur nombre et leur emploi. Parce que le sens dernier de
7 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
7ds cris non point sa repentance mais le châtiment restaurateur de l’ordre. [p. 48] Tel est le cadre antique, traditionnel (au sens
8 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
8comparable en étendue et profondeur à l’influence restauratrice d’un Maritain ou d’un Karl Barth, répercutée dans la pensée, les hiér