1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1e du sport » tempérée de raison. Ce qu’on en peut retenir, c’est la méthode, car je crois qu’elle sert mieux la démocratie que
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
2ton en un manifeste dont la pseudo-nouveauté nous retiendra moins que la significative pauvreté idéologique et morale qu’il révèl
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
3 parce qu’on se connaît trop, et que plus rien ne retient. (Or on ne crée que contre quelque chose, contre soi, contre une diff
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
4nir contre le pouvoir d’analyse — une analyse qui retient les éléments de la personnalité moins le « principe unificateur » — q
5 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
5es saluer ni d’emboîter le pas, mais seulement de retenir sa place au spectacle qu’ils offrent et de les considérer avec sympat
6 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
6aiblesse que j’aboutis : ce quelque chose qui m’a retenu d’accomplir ce que l’élan appelait.   Second exemple. — J’éprouve le
7nages ? C’est parce qu’une sorte de sincérité les retient d’imposer aux héros ce rythme volontaire par lequel un Balzac les fai
8vante, comme l’a fort bien dit Ramon Fernandez, « retient tous les éléments du moi, moins le principe unificateur ». [p. 21]
9dire une sincérité tournée au vice, invertie, qui retient de l’oser. [p. 22] Petite anthologie ou que le « style » est de l’h
10réel que celui qu’une analyse désolée s’imaginait retenir. Dès lors, ce n’est pas lâcher la proie pour l’ombre que de tendre ve
7 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
11rait, plus franche d’allure. On ne sait ce qui la retient : son amour ? son manque d’amour ? Pour Jacques, il souffre d’une inc
8 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
12hemins d’accès. Ce qui d’abord vous prend et vous retient dans un tableau de Bouvier, c’est toujours une sorte de dissonance, u
9 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
13ité j’ai soutenu qu’une introspection immobile ne retient rien de la réalité vivante ; si je dénie à des incrédules le droit à
10 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
14 rendre seul et sans argent. Je ne voulais pas le retenir, Je ne pouvais pas le suivre. On dit de ces phrases. Même, on en pleu
11 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
15règle de vie. Mais, je vous l’avouerai, ce qui me retient de tirer de [p. 185] votre conduite les conclusions morales qu’elle p
12 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
16attributs différents. Toutes les femmes qui m’ont retenu un instant, c’était parce qu’elles évoquaient cet amour, c’était parc
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
17ment de confession ramène les mêmes arguments qui retiennent l’esprit à la périphérie des vérités religieuses, là où elles paraiss
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
18i à leur suite entourèrent le cercueil, il ne put retenir ses larmes. Tandis qu’il marchait en silence à la suite de la process
15 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
19s contes du volume sont ceux dont la lenteur nous retient. Ainsi Sarah, Monsieur Hoog, qui atteignent à une qualité d’émotion v
16 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
20attributs différents. Toutes les femmes qui m’ont retenu un instant, c’était parce qu’elles évoquaient cet amour, c’était parc
17 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
21r. Je ne sais pas ce qu’il y a, sinon que je dois retenir violemment une espèce de joie qui attrape la fièvre dans mon corps. T
22 Et c’est par là qu’ils parlent à notre âme et la retiennent, la captivent. Fin juillet 1929 Vraiment la rapidité ne saurait êtr
23is pourquoi détourner la tête vers la vitre sale, retenir des larmes ? Un soudain excès de l’amour s’est libéré dans tout mon ê
18 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.4. Le balcon sur l’eau
24ofondes. L’eau clapote avec tendresse, et se retient… Et l’air chargé d’attente. Nos têtes immobiles sont près de se touch
25rds s’en vont à la rencontre de ce qui est voilé. Retiens ton souffle, retiens ton envie de fermer les yeux contre une épaule,
26ncontre de ce qui est voilé. Retiens ton souffle, retiens ton envie de fermer les yeux contre une épaule, attends encore un peu
19 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
27onstruire autre chose que des bétonnages. On n’en retiendra qu’un dans ces pages, celui que l’on voudrait nommer l’a priori éthiq
20 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
28e par l’intervention d’un médecin « alchimiste ». Retenons ceci : au seuil de l’initiation, chez Goethe, il n’y a pas une révolt
29 serrées, l’inférieure creusée comme d’un sanglot retenu, et relâchée aux commissures, — tristesse et volupté. Mais le front d
21 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
30 est donné d’abord, et c’est cela qu’il faut bien retenir. La logique nous enseigne que la partie n’est pas plus grande que le
22 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
31gélique et, pour comble, vertu de riche, mais qui retient encore le pathos chrétien que renferme le mot. Ces quelques lignes d
23 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
32t. Et certes, c’est le sentiment d’abord qui nous retient chez Pierre Girard, cette merveilleuse ingénuité devant le printemps
24 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
33x qui sont prêts à travailler à nos côtés, et que retiennent encore des indécisions juvéniles, voici ce que nous avons à dire : Re
25 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
34dénoncions point. Du chapitre sur l’Éducation, je retiens cette phrase : « La véritable culture ne s’acquiert qu’à partir du mo
35e premier numéro, nous dénoncions. Qu’allons-nous retenir de tous ces plans dont la critique est, hélas ! trop aisée ? Deux con
26 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
36qu’un des étudiants lança, tourné vers moi : « Je retiens en tous cas votre définition de l’auteur du Problème du Bien ! “L’hom
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
37ssi, que la « force des choses » et ne sont guère retenus dans leur élan vers le profit par la vision des fins dernières de tou
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
38uellement plus importantes et plus dignes de nous retenir que l’élan titanique du Troisième Plan. Je comprends très bien qu’en
29 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
39 démarche insolite et dramatique ont bien de quoi retenir le lecteur même incroyant ou ignorant de ces débats. Wilfred Monod no
30 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
40uellement plus importantes et plus dignes de nous retenir que l’élan titanique du Troisième Plan. Je comprends très bien qu’en
31 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
41i domine de son poids les écritures du siècle, je retiendrai d’abord deux mots : « poétique » dans le titre ; et « connaissance »,
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
42ce peuple discret. C’est l’impression que je veux retenir pour le moment des gens d’ici. Elle corrige la mauvaise humeur que m’
43, soit enfin qu’une gêne assez compréhensible les retienne de se mêler du malheur d’autrui, d’un malheur en l’espèce dont ils se
44es Allemands, comme un type de jeune Français. Je retiens de cette journée deux impressions (je n’ose pas en dire davantage : t
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
45[p. 159] en fonte émaillée, qui ont pour effet de retenir la poussière et les cendres, et de rendre tout nettoyage à peu près i
34 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
46 Allemands, comme un type de jeune Français. » Je retiens de cette journée deux impressions (je n’ose pas en dire davantage : t
35 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
47dont le charme, d’ailleurs, suffirait bien à nous retenir : ils nous permettent de mesurer d’un seul coup d’œil l’apport propre
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jacques Benoist-Méchin, Histoire de l’armée allemande depuis l’armistice (mars 1937)
48, sinon les mémoires de Trotski. Deux personnages retiendront particulièrement l’attention : le colonel Maercker, fondateur des fam
37 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
49ette étrangeté même de l’objet qui semble l’avoir retenu, et elle lui pose des questions personnelles qu’il formule admirablem
38 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
50il nous en reste, et ce n’est qu’une caricature — retient les gouvernants de suivre jusqu’au bout, et sans scrupules, la logiqu
39 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
51rages de l’auteur. Mais c’est la méthode qui doit retenir ici : il s’agissait [p. 295] pour Mounier de fonder la théorie person
40 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
52ce peuple discret. C’est l’impression que je veux retenir pour le moment des gens d’ici. Elle corrige la mauvaise humeur que m’
41 1938, Journal d’Allemagne. Avertissement
53oétique de l’Allemagne : c’est le régime seul qui retient l’attention. Et l’on n’a pas voulu donner de ce régime un tableau obj
42 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
54 connu l’Allemagne ancienne. Voici donc ce que je retiens de mes observations depuis un mois. (Il ne s’agit que de très petits
55 qu’il en soit, j’ai déjà pu constater que l’État retient 7 % de mon traitement comme « don volontaire » au WHW. Mon devoir est
43 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
56 défense : c’est trop lourd pour moi. » Exemple à retenir, pour un petit pays comme le nôtre. Mais supposez que cette question
44 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
57 de la matière est l’œuvre d’un mauvais Démiurge, retenant les âmes dans les Ténèbres. La sexualité, loi des corps, est une entr
45 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
58 NRF (mai). — Notes et quatrains de Jean Wahl. À retenir cette petite charade : mon premier est ce qu’il y a de plus bas ; mon
46 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
59t sans réponse. Le courrier qu’on lui adresse est retenu par les intendants, les paquets vidés. Le régime disciplinaire est ag
47 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une révolution refoulée (juillet 1938)
60Matignon trompèrent. C’est tout ce que l’Histoire retiendra. Ce fait initial a déterminé la courbe de l’expérience : il s’agissai
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
61ier signal de sa part, et sans que rien puisse la retenir, « ni tour, ni mur, ni fort chastel ». Chez Orri le forestier, ils on
62’aime Iseut la Blonde. Et Iseut ne fait rien pour retenir Tristan près d’elle : il lui suffit d’un rêve passionné. Ils ont beso
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
63nts qui suivront, deux faits surtout doivent être retenus : 1° Le dogme fondamental de toutes les sectes manichéennes, c’est la
64Vénus (Dîbat dans le premier hymne cité) qui veut retenir dans la sombre matière l’amant en proie au lumineux Désir. Tel est le
65’intelligence que de sensualité. » 56 [p. 109] Retenons donc ceci, qui nuance notre schéma : si les erreurs de la passion — a
66 gémissantes, défends-moi, de peur que je ne sois retenu là-bas (en enfer) ; en tous lieux je me tiens pour ton prisonnier et,
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
67avaient » encore ce qu’est l’Amour. N’avaient-ils retenu du trobar clus que le procédé mystifiant ? On serait assez tenté de l
68ui trop longtemps — comme il gémit plus tard — le retiendra d’« aller vers le Seigneur ». [p. 199] 4. Pétrarque, ou le rhéteur
69se délivrer d’elle-même par l’impossible aveu, se retenant, s’avouant enfin à l’instant où elle y renonçait — avec le mouvement
70mythe. Les acteurs, les costumes, les décors 164 retiennent l’attention [p. 252] dans le réel, imposent la présence du « jour »,
71es déterminations, voilà sans doute ce qu’il faut retenir de la rencontre, et ce n’est pas d’un immense intérêt. L’ascèse, la n
51 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
72ant tout un souvenir scolaire. Nous n’avons guère retenu de son histoire que l’image d’un ermite à longue barbe qui rétablit l
52 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
73onfédération. Deux faits surtout méritent de nous retenir, dans ce bref memento biographique. 1° Malgré l’extrême rigueur de se
53 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
74s espérées ». Ce qu’un esprit comme celui d’Alain retient du catholicisme, c’est donc exactement ce que Kierkegaard, par exempl
54 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
75rités se sont rendues, et pas une seule n’a su le retenir. Qu’importent les « contradictions » ! Ce n’est pas pour bâtir un sys
55 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
76 plus de cent ans, soit ! Mais il ne faudrait pas retenir de ce traité uniquement ce qui nous semblerait y garantir notre sécur
56 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
77ïcs, généralement ignorants de cette question, ou retenus par des préjugés à son égard. Je me suis borné à soulever devant vous
57 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
78nier. « Je l’ai souvent dit à Claudel : Ce qui me retient [d’entrer dans l’église], ce n’est pas la libre pensée, c’est l’Évang
58 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
79tion d’un médecin qui se donnait pour alchimiste. Retenons ceci : au seuil de l’initiation, chez Goethe, il n’y a pas une révolt
80 serrées, l’inférieure creusée comme d’un sanglot retenu, et relâchée aux commissures — tristesse et volupté. Mais le front d’
59 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
81, de « chimie cabalistique ». Je voudrais surtout retenir le fait que la grave maladie dont il souffrit à dix-huit ans fut guér
60 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
82s échappent à l’interprétation. Mais si l’on n’en retient qu’un souvenir global, cette inoubliable atmosphère de cauchemar pour
61 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
83. 154] L’évangélisme anti-confessionnel, que Gide retient de cette première éducation chrétienne, l’a mis en garde contre certa
84er. « Je l’ai souvent dit à Claudel : — Ce qui me retient (d’entrer dans l’Église), ce n’est pas la libre-pensée, c’est l’Évang
85 suffisant de la seule orthodoxie libératrice. II Retenons de ce qui précède et confrontons ces trois remarques : 1. Le Journal
62 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
86laudel, qui domine toute son œuvre ultérieure, je retiendrai d’abord deux mots : « poétique » dans le titre, et « connaissance » q
63 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
87ue de stricte théologie. L’Église romaine a mieux retenu les forces de création intellectuelles parce qu’elle est attentive à
64 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
88n vers des objets que l’on suppose plus dignes de retenir son intérêt : coutumes, anecdotes et paysages. Et c’est ce que l’on t
65 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
89re du Citoyen ». Des lectures que j’ai faites, je retiens surtout quelques phrases admirables d’Alexandre Vinet (« La tyrannie
66 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
90e sonnette, vérifications, petits retards, noms à retenir sans les noter, etc. Ce qui m’étonne, dans l’action, c’est cela : ell
67 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
91t, nous dit-on, qu’à la dernière minute la police retienne certaines personnes désignées par certaines autorités étrangères auxq
68 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
92otre hôtesse pour vérifier que vous êtes attendu. Retenu cette phrase déclamée par une milliardaire au dessert : « Si cet homm
93que je relis, cette note sur le roman me semble à retenir : « Au lieu de développer comme tout le monde une intrigue qui démarr
94cimetières les plus heureux du monde. ⁂ Cambridge retient l’Européen, parce qu’à la différence des autres bourgs de ce pays, l’
69 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
95ée des lambercianas, devant la plaine, je me sens retenu par une barrière de fil de fer que je n’avais pas remarquée. Plusieur
70 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
96ue l’on veut de ces films, du pire au bien ; j’en retiens pour ma part qu’ils présentent enfin le petit peuple français comme l
71 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
97 travail de décrire un pays. — Le peu que j’avais retenu, parce que frappant, de mes lectures sur l’Amérique avant d’y venir,
72 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
98hose qui n’était pas trop clair, ni bien facile à retenir dans l’esprit… Vous rappelez-vous ? C’était Roosevelt qui les avait é
73 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
99a Bombe que l’on a suggérés depuis six mois, j’en retiens deux : 1. Donner la Bombe aux petits pays pour qu’ils soient protégés
100s que l’on veut dégager. Admettons que les armées retiennent une bonne partie de leur utilité au service des nations et de leur ve
101e est une absurdité. On nomme des comités pour la retenir ! C’est comme si tout d’un [p. 118] coup on se jetait sur une chaise
74 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
102 presse sur les préparatifs de l’expérience, j’en retiens trois. 1. Une mission de savants américains formée de quatorze biolog
75 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
103 presse sur les préparatifs de l’expérience, j’en retiens deux. 1° Une mission de savants américains formée de quatorze biologi
76 1946, Combat, articles (1946–1950). Post-scriptum (24 mai 1946)
104er. Quand je vois qu’on nomme des comités pour la retenir ! Comme si elle était tombée du ciel, animée de mauvaises intentions 
77 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
105Bombe que l’on a suggérés ces derniers mois, j’en retiens deux : 1° Donner la Bombe aux petits pays pour qu’ils soient protégés
106s que l’on veut dégager. Admettons que les armées retiennent une bonne partie de leur utilité au service des nations et de leur ve
78 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
107 qui entraîne en avant et au-delà, non pas ce qui retient en arrière et en deçà des risques de la vie. 4. Que l’Église affirme
79 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
108lyse peut nous donner des descriptions utiles. Je retiens donc de Freud cette constatation : « Celui qui, dans un domaine quelc
80 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
109lle, les bras en arrière, comme cela — je me suis retenu de lui toucher l’épaule — et je m’entends prononcer : « Puisqu’il fau
81 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
110rités se sont rendues, et pas une seule n’a su le retenir. Qu’importent les « contradictions » ! Ce n’est pas pour bâtir un sys
82 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
111, dès qu’il l’élève avec angoisse vers le rocher, retient le rocher. Étrange lieu que ce coin du Tartare, où la pesante logique
83 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
112 Winsor. Je ne pense pas que ce soient des noms à retenir. Mais ce n’est pas la durée d’un nom qui compte ici, c’est son éclat
113e, au moins un demi-million de dollars. L’État en retient d’ailleurs une bonne moitié sous forme d’impôts. Mais ce qui reste su
114de choses de nos bons écrivains. De la France, il retient quatre ou cinq noms, si disparates qu’il est comique de les citer, da
84 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
115res excès, parce qu’ils se trouvaient constamment retenus par des forces adverses, [p. 24] critiqués et remis en question soit
85 1948, Suite neuchâteloise. VIII
116ule ou un respect, ou quelque obscure sagesse ont retenu ma main, je me dis : c’est encore un petit lièvre ! et poursuis mon c
86 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
117otre défense. Or voici le cercle vicieux : ce qui retient beaucoup d’Européens de s’organiser pour la défense du continent, c’e
87 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
118les portières, leur petit bras coupé au coude. On retient la portière qui allait briser cela, on leur jette quelques pièces, ma
119n premier mouvement serait d’entrer. Mon guide me retient par la manche : lieu sacré. Un homme, sur le seuil, fait un signe. Je
88 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
120s devant le choix de plusieurs thèmes d’activité, retenir celui qui semblait avoir des chances d’intéresser l’argent américain,
89 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
121s devant le choix de plusieurs thèmes d’activité, retenir celui qui semblait avoir des chances d’intéresser l’argent américain,
90 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
122, chargée de le faire adopter par les États, en a retenu le bénéfice moral, et l’on verra tout à l’heure que la moitié seuleme
91 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
123ent certains partis. Admettons que le projet soit retenu. La délégation nationale votera pour lui à l’Assemblée de l’Unesco. M
92 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
124lles seront envoyées à chacun des 12 compositeurs retenus. Sur proposition de MM. Nabokov et de Rougemont, le Comité exécutif f
125 le titre suivant, proposé par M. Markevitch, est retenu : « Les Droits de l’Auteur ». Cinq thèmes principaux qui peuvent tous
126nt proposés par les membres du Comité exécutif et retenus en principe (le Centre est chargé de leur donner une formulation défi
93 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
127aînes de la mélancolie, où une autre puissance me retenait. » Cette disposition, ajoute-t-il, l’a condamné à observer, à réfléch
128 idée courante de la vocation n’est pas celle qui retient Kierkegaard. Il en a distingué une autre, plus intime, qui ne tient p
94 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
129ent certains partis. Admettons que le projet soit retenu. La délégation nationale votera pour lui à l’Assemblée de l’Unesco. M
95 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
130 sainement géographique et matérialiste du monde. Retenons, de ces divagations, un fait curieux : l’idée européenne a fait de te
96 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
131 croyaient à l’ordonnance cosmique, mais ils n’en retenaient pour vraie que la Beauté. L’objet de la science ne peut vraiment deve
97 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
132e est une absurdité. On nomme des Comités pour la retenir ! C’est comme si tout d’un coup on se jetait sur une chaise pour l’em
98 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
133tel ou tel trait de folie d’un dictateur qui doit retenir l’attention, mais le fait de la dictature. Ce n’est point par acciden
134 Mais est-il sûr que le Kremlin souhaite vraiment retenir ses PC étrangers ? Tout indique, au contraire, qu’il les pousse prude
99 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
135» dans les liens de la matière et du corps qui la retiennent captive dans leurs noires forteresses, son départ vers l’Orient de l’
100 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
136 croyaient à l’ordonnance cosmique, mais ils n’en retenaient pour vraie que la Beauté. L’objet de la science ne peut vraiment deve