1 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
1oins purs dans leur erreur. Les modalités de leur retrait ne contredisaient nullement les postulats fondamentaux de leur métaph
2 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
2son action même témoigne contre l’humilité de son retrait.) La question qui se posait dès lors était celle-ci : « Comment donne
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
3 pieds les dessins du sable qui s’écoule à chaque retrait des vagues, et l’usure de mes souliers dont l’eau salée durcit et fen
4is à la valeur d’appel de l’absence, ou plutôt du retrait. (Il ne faut pas que ce soit une feinte, bien entendu, cela ferait to
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5e reste invisible, massée au pied des rochers, en retrait sur notre gauche. À peine s’il nous en vient quelques rumeurs de gare
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
6ès la vague kierkegaardienne, qui marque un léger retrait dans les revues et la librairie — en attendant la publication en volu
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
7is à la valeur d’appel de l’absence, ou plutôt du retrait. (Il ne faut pas que ce soit une feinte, bien entendu, cela ferait to
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
8ser l’opposition vaincue jusque dans ses derniers retraits, au plus intime de la vie intérieure. On ne se contente plus d’une so
8 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
9oins purs dans leur erreur. Les modalités de leur retrait ne contrediraient nullement les postulats fondamentaux de leur métaph
9 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
10ignes humaines, humilité sous la douceur du ciel, retrait des âmes dans leur destin. Je longeais cette rue silencieuse, imagina
10 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
11 et le désir 36 . C’est le retard de l’acte et le retrait de Dieu, c’est le doute qui s’interpose entre le savoir et le faire,
11 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
12ignes humaines, humilité sous la douceur du ciel, retrait des âmes dans leur destin. Nous longions cette rue silencieuse, imagi
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
13 pas à la vertu de la masse, mais bien à celle du retrait. Il prend un gramme de remède et le dilue dans cent litres d’eau ; pu
13 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
14oins purs dans leur erreur. Les modalités de leur retrait ne contredisaient nullement les postulats fondamentaux de leur métaph
14 1948, Suite neuchâteloise. IV
15t désintéressée. Toujours saisi d’un mouvement de retrait devant une charge honorifique, jamais devant les risques et les déboi
15 1948, Réforme, articles (1946–1980). Roger Breuil qui vient de mourir était un grand romancier protestant (13 mars 1948)
16du passé, est fini. Que veut-il signifier, par ce retrait soudain ? Mais non, il ne veut rien, il a subi. Sachant que seule cet
17ux elle sait se faire entendre. ⁂ Ce mouvement de retrait constamment renouvelé ; cette manière de poser une question, ou plutô
18s les grandes marges de cette vie, et son dernier retrait, le plus énigmatique, achève une œuvre d’espérance.      p. 7
16 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
19ôté de la cour. Je suis son regard et découvre en retrait, au-delà de l’abreuvoir, un bâtiment peint en bleu-vert, chargé de cl
17 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
20il faudra subir soit leur intervention, soit leur retrait. Et si la « civilisation du digest » prévaut chez nous, ce sera notre
18 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
21il faudra subir soit leur intervention, soit leur retrait. Et si la « civilisation du digest » prévaut chez nous, ce sera notre
19 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
22t de la droite était donc faux : leur menace d’un retrait des crédits américains, leur fameux dilemme “CED ou Wehrmacht”, leur
23ment d’allègre impunité. Citons. Sur la menace du retrait des crédits américains : « Les autorités américaines annulèrent leurs
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
24mystique était un mouvement de dépassement (ou de retrait en deçà) du dogme formulé ; mais l’une et l’autre s’appuyaient sur l’
21 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
25 mystique était un mouvement de dépassement ou de retrait en deçà du dogme formulé ; mais l’une et l’autre s’appuyaient sur l’o
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
26 point de vue de la personne enfin : l’Europe, en retrait jusqu’ici sur les deux grands Empires issus de son complexe, détient
23 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
27 délégué de l’Inde lors des votes de l’ONU sur le retrait des tanks de Budapest. Krishna Menon est resté neutre entre les crimi
24 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
28ns les alternances d’engagements passionnés et de retraits ambigus (déception ou besoin de se libérer ?) qui marquent la carrièr
25 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
29emples. Car en effet, s’ils avaient eu raison, le retrait colonial eût signifié l’arrêt de mort de notre économie. Or ce retrai
30signifié l’arrêt de mort de notre économie. Or ce retrait se trouve coïncider non seulement avec notre union, mais avec une [p.
31 moins paradoxal, qui domine notre situation : le retrait politique de l’Europe coïncide avec l’adoption accélérée de notre civ
32nt jamais détruites ou dénaturées. Mais alors, le retrait de l’Europe qu’on nomme décolonisation, ne va-t-il pas entraîner l’ef
33planète ? Il est difficile d’en juger, puisque le retrait s’achève à peine. Mais tous les signes vérifiables indiquent une tend
34n de notre culture dans les colonies libérées. Le retrait des Anglais de l’Inde n’a pas été suivi par le rejet du parlementaris
26 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
35lles jaune vif et de larges bandes de gazons ; en retrait, des maisons de bois blanc d’un ou deux étages, régulièrement espacée
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
36ies sur le porche [p. 69] encadré de colonnes. En retrait, les écuries aux vantaux cloutés de masques de bronze. À droite, dans
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
37e eux et avec l’étranger — qui les contraignit au retrait. D’une part, le lien confédéral était trop lâche, d’autre part les al
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
38ourvue d’ornements. L’autel consacré à Marie — en retrait sur la gauche — est caché par la chaire : les protestants ne peuvent
30 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
39s et dans tous les domaines, ce même mouvement de retrait.) Le soir, faute d’échecs, nous essayons de créer quelques problèmes
40pratique des inventions. Duchamp se manifeste par retraits ironiques, agit par ses absences un peu sournoises, par petites touch
41es moyens : un rien, un calembour, un non-mot, un retrait, et voilà les « terreurs » du catch dialectique, les costauds de la c
31 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
42érément multipliés sur tous les continents par le retrait des puissances naguère coloniales, et qui vivent mal… Enfin, ils sont
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
43ultipliés sur tous les continents [p. 157] par le retrait des puissances naguère coloniales, et qui vivent mal… Enfin, ils sont
33 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
44 Mais la vraie passion tristanienne se nourrit de retraits et d’obstacles, quitte à les susciter s’ils semblent faire défaut. En
45 ? » J’écrivais cela en 1961, annonçant un second retrait devant d’autres intrigues prévisibles. Et l’on sait quel en fut le pr
34 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
46cupé du jugement que l’histoire porterait sur son retrait ». « J’ai pris la bonne sortie devant l’histoire », ce thème revient
35 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
47 qu’une confédération avec veto et possibilité de retrait à tout moment de chacun des membres, c’est-à-dire sans foi jurée, don
36 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
48ntinu, mais qui est [p. 250] fait de milliards de retraits presque imperceptibles à l’œil nu dans nos existences quotidiennes, d