1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Gravitations (décembre 1929)
1spirent le même air du temps. Leur originalité se retrouve dans la manière dont ils tentent de fuir l’inquiétude où ils baignent
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
2uisqu’elle seule permet la suivante qui peut-être retrouvera une nouvelle face de la vérité. Bornons-nous à noter le phénomène, pu
3s folies. ⁂ Recréer une conscience individuelle ; retrouver le sens social, le sens des ensembles et des proportions ; rééduquer
4ssion aux lois naturelles ; et leur effort est de retrouver ces lois ; ils ne craignent pas de choisir parmi leurs instincts, ni
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
5 choses. Puis, dans un ancien carnet de notes, je retrouve un être si différent. Les gestes et les sentiments qui se proposaient
6’importe comment, mais selon certaines lois où se retrouve notre individualité. Elle nous crée tels que nous tendons à être (plu
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
7re sur un air sentimental, bien décidé au fond, à retrouver Patsy, l’Irlandaise perdue par cet improbable et sympathique Paterne.
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
8e crois que j’ai marché plusieurs heures avant de retrouver ma rue. Il doit être maintenant 5 heures du matin. Premiers appels d’
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
9lus aucun pardon. II Novembre 1926. Je viens de retrouver quelques pages écrites il y a un an, tel soir de colère où le thermom
10. ⁂ [p. 143] Ici le lecteur se rassure. « Il s’y retrouve. » Il pense que c’est bien jeune. Et : encore un qui rue dans les bra
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conseils à la jeunesse (mai 1927)
11s seront guéris de leur crise, les valeurs auront retrouvé leur stabilité, et comme M. Albert Muret dont le Journal de Genève pa
8 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
12on satisfait dans certains états de crise afin de retrouver son équilibre — et dont on tire parfois quelque plaisir, plus raremen
9 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Princesse Bibesco, Catherine-Paris (janvier 1928)
13 pas si fréquente dans la production actuelle. On retrouve aux premiers chapitres de Catherine-Paris cette magie des sensations
10 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
14 aux prises l’Europe et le monde du Pacifique. On retrouvera ici beaucoup des idées que la Tentation de l’Occident exprimait sous
15e est pire qu’elle… » Expérience faite, l’absurde retrouve ses droits. C’est ainsi que, masqué par l’enchaînement passionnant de
11 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
16tion du monstre Le service militaire me permit de retrouver quelques-unes de ces réalités. J’y retrouvai aussi plusieurs têtes co
17t de retrouver quelques-unes de ces réalités. J’y retrouvai aussi plusieurs têtes connues d’anciens camarades d’école primaire. C
18itable. Mais c’est en caserne aussi que je devais retrouver les instituteurs. Ceux-là n’avaient pas bougé. Et pour cause : ils n’
12 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
19itoyen. Il s’agit donc de dépasser le citoyen, de retrouver l’homme tout entier. Je distingue dans cette opération deux temps : d
20araît conforme à la dialectique hegelienne ; on y retrouve facilement les triades : être — négation de l’être — nouvel être. Not
13 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
21e se peut que si les tenants de l’ordre spirituel retrouvent le courage d’être, malgré les mots  14 , des anarchistes et des utopi
22B La culture de notre sensibilité nous aiderait à retrouver l’accord avec l’ordre naturel. La culture de notre force de pensée no
14 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
23uis tous se perdent, comme des souvenirs, et l’on retrouve un peu plus loin d’autres souvenirs attristés par le temps, des visag
15 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
24e plus inodore des fleuves. Dormir. Sans avoir pu retrouver cette mélodie descendue d’un balcon où chantait la Schumann ; sans av
25un balcon où chantait la Schumann ; sans avoir pu retrouver le nom de qui l’on a reconduit à sa villa, vers cinq heures [p. 406]
26s si clairs, arbres et jets d’eau ; sans avoir pu retrouver, des conversations de ce bal, autre chose que la phrase, l’unique phr
16 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
27 t’attirait donc ici, sinon l’espoir bien fou d’y retrouver l’émotion d’un miracle imminent… ou moins encore : l’image, née en rê
17 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
28son tempérament critique. Le style d’abord : on y retrouve, appliqué aux mots, ce même sens à la fois scrupuleux et assuré de la
18 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
29res de notre chemin : « Il faut se perdre pour se retrouver », nous enseigne une doctrine en vérité moins généreuse que ne veut l
30d’âme, et n’ayant pas écrit une seule note, il se retrouva aux portes de Naples, d’où il n’eut que la force de regagner son logi
31l’Italie et une certaine qualité de désespoir, je retrouve les contes d’Hoffmann. Mais il s’agit de les vivre plutôt que d’en pa
19 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
32urtant fort émouvante par moments. C’est là qu’il retrouve Tsuruko, la belle jeune fille qu’il aimait dans son adolescence. Et l
20 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
33protestant. Ces intéressantes remarques, où l’on retrouve le goût de l’analogie historico-littéraire qui caractérise la critiqu
21 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
34 moderne, l’homme sans mesure naturelle : s’il ne retrouve pas de loi interne et de tension par le péché, il n’est plus qu’un êt
22 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
35ait qu’un regard, un certain regard, mais j’ai su retrouver la sensation de ce regard jusque dans des objets — et c’est cela seul
23 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
36e plus inodore des fleuves. Dormir. Sans avoir pu retrouver cette mélodie descendue d’un balcon où chantait la Schumann ; sans av
37un balcon où chantait la Schumann ; sans avoir pu retrouver le nom de qui l’on a reconduit à sa villa, vers cinq heures à travers
38s si clairs, arbres et jets d’eau ; sans avoir pu retrouver, des conversations de ce bal, autre chose que la phrase, l’unique phr
39 ici t’attirait donc, sinon l’espoir bien fou d’y retrouver l’émotion d’un miracle imminent. Ou moins encore : l’image, née en rê
24 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
40s frontières, sortis de la forêt occidentale : je retrouve en eux mon enfance entourée de présences obscures, mon enfance, cette
25 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
41almaison ». (Une négligence sans doute, on l’aura retrouvé dans les poches d’un uniforme au retour de la campagne de France.) Le
26 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
42res de notre chemin : « Il faut se perdre pour se retrouver », nous enseigne une doctrine en vérité moins généreuse que ne veut l
43d’âme, et n’ayant pas écrit une seule note, il se retrouva aux portes de Naples, d’où il n’eut que la force de regagner son logi
44l’Italie et une certaine qualité de désespoir, je retrouve les contes d’Hoffmann. Mais il s’agit de les vivre plutôt que d’en pa
27 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
45uvres récentes des écrivains de l’URSS, je ne les retrouve que chez Ramuz. Mais purifiés de toute brutalité, de ces traits force
28 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
46d’arguments. À l’effort admirable du peuple russe retrouvant la grandeur des luttes élémentaires, n’aurions-nous à répondre qu’un
47e me perds dans ma mystique ? Allez, vous ne vous retrouvez que trop bien dans les vôtres ! Déjà les hommes le pressentent : il n
29 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
48istraire en oubliant un monde qu’on serait sûr de retrouver bien en place le lendemain. L’angoisse qui plane vaguement, et parfoi
30 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
49’intitule Economic Justice et à la tête duquel on retrouve Jerome Davis et Francis A. Henson. Le bulletin très vivant que publie
31 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
50 le goût du vide. Par cet acte, travail et loisir retrouveront leur commun sens : dans l’actualité de l’être, où ils ne seront plus
32 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
51i prend peur. La guérison naîtra d’une résistance retrouvée 26 . Et Ramuz, apaisé, regarde tomber la neige : les choses ont de no
33 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
52t édifiant. Ceux qui ont aimé le Chemin de la Vie retrouveront ici l’atmosphère salubre, la naïveté puissante de ce film, et le même
34 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
53 se perde dans l’époque collectiviste, afin de se retrouver plus tard, après quelques siècles sans doute, rajeuni et purifié. Cel
35 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
54s de la maladie de la personne. Puis il s’agit de retrouver une définition concrète de la personne. Enfin de la traduire en insti
36 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
55z pas une société si vous n’avez pas, avant tout, retrouvé le rapport primitif, le rapport véritablement humain, celui qui unit
37 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
56ce. Au fond du débat précédence ou primauté, nous retrouvons le débat immanence ou transcendance, c’est-à-dire une opposition esse
38 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
57ui est la folie même. À ce risque matériel qui se retrouve à tous les moments de la vie chrétienne, le marxiste oppose son idéal
39 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
58d’arguments. À l’effort admirable du peuple russe retrouvant la grandeur des luttes élémentaires, n’aurions-nous à répondre qu’un
59e me perds dans ma mystique ? Allez, vous ne vous retrouvez que trop bien dans les vôtres ! Déjà les hommes le pressentent : il n
40 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
60litique, en Allemagne, en Russie, en Italie, vous retrouverez ce visage, cette allure, ce sentiment de la vie immédiate que vous vo
41 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
61auté nouvelle et plus solide, où l’individu isolé retrouve des contraintes qui le rassurent, et l’État sa puissance matérielle.
62e, comme ce fut le cas dès le xiie siècle, on se retrouve dans une situation quelque peu analogue à celle des débuts de la Grèc
63 premiers types d’individus au sens moderne. Nous retrouvons ici cette liaison mystérieuse entre la naissance de l’individu et le
64à chaque homme dans Son plan. Notez bien que nous retrouvons ici le paradoxe essentiel de la personne : à la fois libre et engagée
42 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
65 le goût du vide. Par cet acte, travail et loisir retrouveront leur commun sens : dans l’actualité de l’être, où ils ne seront plus
43 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
66sme-dialectique.) « Primauté du spirituel », nous retrouvons cette affirmation dans la revue Esprit. S’agit-il là, encore, du spir
44 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
67z pas une société si vous n’avez pas, avant tout, retrouvé le rapport primitif, le rapport véritablement humain, celui qui unit
45 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
68 une révolution qui va bouleverser le Brésil. Ils retrouvent un de leurs compagnons du début, celui qui était parti pour le Vénézu
69et des tortures physiques inouïes. Mais ils ne se retrouvent que pour aller se faire tuer ensemble devant Rio de Janeiro, au cours
46 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
70. Le bourgeois aime leurs œuvres, parce qu’il s’y retrouve ; et le peuple les aime, parce qu’elles décrivent ses désirs réalisés
47 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
71s le matérialisme, et une humilité où la personne retrouve l’un des pôles de sa tension. Peut-être est-il plus difficile d’être
48 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
72rmé maintenant dans ses architectures, l’homme se retrouve seul aux prises avec lui-même. Autarchie rationnelle. [p. 43] Il a m
73t Ève. C’est toute la simple grandeur calvinienne retrouvée, — par ce vieil ennemi de la Genève moderne ! Il faudrait parler long
49 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
74 spirituel » préalablement « mis au pas » ? Et ne retrouvons-nous pas cette même forme d’esprit sur un autre plan, dans le communi
50 1935, Esprit, articles (1932–1962). Maurice Meunier, Idoles (février 1935)
75n, deux ans plus tard, une femme mariée. Enfin il retrouve l’étudiante et l’épouse en vitesse au dernier paragraphe. Tout cela d
51 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
76s’appelant de proche en proche, mécaniquement. On retrouve dans cette syntaxe le même mouvement d’esprit qui explique les fautes
77cessus tout mécanique de quantification, que l’on retrouve dans la théorie marxiste (voir Marx : Salaires, prix, profit) figure
78r les quinze dernières pages de ce livre, où l’on retrouve parfois le ton des grandes utopies du premier romantisme allemand. Le
52 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
79ppocratique des similia similibus, principe qu’on retrouve à la base de l’homéopathie moderne, du traitement par la vaccination,
53 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
80t qui manque par hasard dans cette page, et qu’on retrouve dans toutes les autres, c’est la mauvaise humeur des Lawrence, leur h
54 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
81t de révocation, rédigé par Michel Le Tellier, se retrouvent les considérants de l’Assemblée du Clergé. Mais de fait, le triomphe
55 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
82cquis. Tout ce que l’antithèse nie de la thèse se retrouve enrichi, dans la synthèse : voilà qui sauve l’idée de Progrès et gara
56 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
83mages, le peuple croit trouver son unité, et il y retrouve en effet le symbole agrandi d’un désespoir qu’il sent vivre dans tous
57 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
84ns la vanité. Ils les feront avant longtemps. Ils retrouveront avant longtemps nos problèmes spirituels. Toute la question est alors
58 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
85irconstances de départ différentes, [p. 114] nous retrouvons dans les deux régimes la même condamnation orgueilleuse de toute « fu
59 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
86ont pas les nôtres. On ne refait une mesure qu’en retrouvant une foi. Mais on ne retrouve une foi qu’en discernant sa vocation con
87t une mesure qu’en retrouvant une foi. Mais on ne retrouve une foi qu’en discernant sa vocation concrète. Or, toute vocation est
88e on touchera de nouveau le réel, où peut-être on retrouvera des raisons sérieuses et urgentes, enfin solides, de s’aimer ? La com
89ux symboles religieux et orgueilleux, je [p. 134] retrouve la misère matérielle. Car à toutes les objections que je puis adresse
60 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
90ans le peuple, l’intellectuel d’aujourd’hui croit retrouver dans les revendications de cette catégorie de citoyens l’écho de cett
91ique « mentalité populaire ». En vérité, ce qu’il retrouve, c’est l’écho des erreurs dont il a cru pouvoir vivre lui-même et don
61 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
92tant que penseur. Évolution contre Personne. Nous retrouvons ici le conflit entre les marxistes et Nietzsche. Mais derrière eux et
93rs » au sens nietzschéen — qu’un critique devrait retrouver dans tel ouvrage qui s’ordonnerait à la mesure que nous cherchons.
94traduira dans des formes qui les trahissent. Nous retrouvons ici la division du mot et de la pensée, qui a pour premier effet de p
62 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
95ours revenir au phénomène de l’incarnation, c’est retrouver la langue à cet état naissant dont la chimie nous dit qu’il est l’éta
96 informes ; et par l’effort d’une imagination qui retrouve leur raison d’être, les pousser jusqu’à l’expression de leur nature p
97s les pays, il y a peut-être le Pays (perdu, puis retrouvé, puis perdu de nouveau, puis retrouvé pour un instant) : où on a en c
98perdu, puis retrouvé, puis perdu de nouveau, puis retrouvé pour un instant) : où on a en commun un Père et une Mère, où la grand
63 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
99re la vanité. Ils les feront avant longtemps. Ils retrouveront avant longtemps les problèmes spirituels qui sont les nôtres. Toute l
100nt pas les nôtres. On ne refait une culture qu’en retrouvant une foi. Mais on ne retrouve une foi qu’en discernant sa vocation con
101 une culture qu’en retrouvant une foi. Mais on ne retrouve une foi qu’en discernant sa vocation concrète. Or toute vocation est
102e on touchera de nouveau le réel, où peut-être on retrouvera des raisons sérieuses et urgentes, enfin solides de s’aimer ? La comm
103façades aux symboles religieux et orgueilleux, je retrouve la misère matérielle. Car à toutes les objections que je puis adresse
64 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
104e unique et par là même généralement humain. Gide retrouve la manière classique d’humaniser l’anecdote, l’aperçu. C’est qu’il ne
65 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
105de la première : « Ma grâce te suffit » 33 , vous retrouvez le sens de la vraie tradition : celle qui n’est pas une « autre sourc
66 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
106 pas déjà au début d’un calcul pratique, on ne la retrouvera jamais au terme ; et la rigueur même du calcul s’opposera à son intru
67 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
107Je simplifie à peine le raisonnement : on peut en retrouver le texte exact dans plusieurs discours de Hitler imprimés et traduits
68 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
108.) Mais ce qui nous importe, avant tout, c’est de retrouver intégrées à la position d’Esprit les notions de minimum vital intérie
69 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
109 de vin, à la lueur d’une bougie. Heureux de nous retrouver chez nous, dans notre campement au bout du monde. Confort profond dan
110donner cette partie mal engagée, ma vie, et de se retrouver neuf, enfantin, ou tout simplement jeune devant un présent ouvert de
111ois, de certaines de ces feuilles. Je n’ai jamais retrouvé ce ton dans le peuple. S’il en paraît parfois, par accident, quelques
112eh bien, les malheurs sont venus de partout. On a retrouvé la chèvre. Mais elle est toute changée. « Je l’ai fait couvrir deux f
113ou perdre une place de quatre-vingt mille pour en retrouver une de vingt-quatre mille ; ou perdre intégralement le peu que l’on a
114ps après notre arrivée, en haut d’une page que je retrouve dans une pile de notes. La page est restée blanche. Et, toute réflexi
115excluent en fait. Mais je n’arrive plus du tout à retrouver ce sentiment d’absurdité que provoquait en moi précisément, la présen
116airs, dans la rue par exemple. Déjà je ne puis en retrouver le souvenir autrement que par un effort de réflexion qui me laisse as
117yeux bien ouverts ? [p. 103] 16 avril 1934 J’ai retrouvé dans Montaigne ce passage dont je croyais bien me souvenir qu’il alla
70 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
118 département. J’ai vu plusieurs presbytères. J’ai retrouvé la coutume des autocars, toujours révélatrice des rythmes du pays. Pa
119uisé à la cuisine. Les bûches humides. Plaisir de retrouver les choses qui vous résistent. (Je crois que Ramuz en a parlé, et de
120fait prendre une conscience aiguë de cet état. Je retrouve toutes mes réactions dans son roman. Et de les voir aussi crûment avo
121 tôt ? Pour peu que je rappelle mes souvenirs, je retrouve partout dans ma vie des déterminations non moins précisément « supers
122 comprendre au vif l’urgence, pour l’écrivain, de retrouver une commune mesure de langage et de sensibilité avec des hommes de to
123ché importé d’URSS ou d’Allemagne hitlérienne : « Retrouver le contact avec les masses. » Les masses, comme telles, n’ont jamais
124achètent nos livres. [p. 205] Ce qu’il s’agit de retrouver, c’est le contact avec l’homme qui réfléchit et qui fait la critique
125n’a pas besoin de nous. Il vit sans nous. Nous le retrouverons intact. C’est le lecteur que nous avons trahi, c’est avec lui que nou
126 nous avons trahi, c’est avec lui que nous devons retrouver un contact qui nous renverra, plus sûrement que toutes les diatribes,
127 avis. Avec l’espoir qu’un jour ou l’autre, il se retrouvera capable d’exprimer des désirs réels, disciplinés et « raisonnables ».
71 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
128’une auto, le claquement d’une portière, et je me retrouvai seul. Mon idée s’en était allée (Je ne l’ai retrouvée que ce matin).
129ouvai seul. Mon idée s’en était allée (Je ne l’ai retrouvée que ce matin). Mais je venais de voir, le temps d’une lancée névralgi
72 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
130 à la difficulté ; ou si, au contraire, ils ne la retrouvent pas, mais dans un plan où elle reste insoluble. Érasme était encore c
73 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
131qu’on l’imagine. Monde où les clichés romanesques retrouvent enfin leur vérité originelle. Et l’on se laisse aller à de vieux truc
74 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
132 tôt ? Pour peu que je rappelle mes souvenirs, je retrouve partout dans ma vie des déterminations non moins précisément « supers
133 comprendre au vif l’urgence, pour l’écrivain, de retrouver une commune mesure de langage et de sensibilité avec des hommes de to
134ché importé d’URSS ou d’Allemagne hitlérienne : « retrouver le contact avec les masses ». Les masses, comme telles, n’ont jamais
135tions qui achètent nos livres. Ce qu’il s’agit de retrouver, c’est le contact avec l’homme qui réfléchit et qui fait la critique
136n’a pas besoin de nous. Il vit sans nous. Nous le retrouverons intact. C’est le lecteur que nous avons trahi, c’est avec lui que nou
137 nous avons trahi, c’est avec lui que nous devons retrouver un contact qui nous renverra, plus sûrement que toutes les diatribes,
75 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
138ctice (ou « personnage ») et la personne. Et nous retrouvons alors ce qu’on pourrait nommer l’ascèse personnaliste, la tension mêm
76 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
139 avons à incarner, on pourra dire que la Suisse a retrouvé sa raison d’être, et d’être neutre. Quoi de plus comique et de plus i
140s ce pays, de l’opinion moyenne des citoyens, ont retrouvé le sens de notre destinée, et notre chance unique de grandeur. ⁂ Je v
77 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
141donner cette partie mal engagée, ma vie, et de se retrouver neuf, enfantin, ou tout simplement jeune devant un présent ouvert de
142ps après notre arrivée, au haut d’une page que je retrouve dans une pile de notes. La page est restée blanche. Et toute réflexio
143excluent en fait. Mais je n’arrive plus du tout à retrouver ce sentiment d’absurdité que provoquait en moi, précisément, la prése
144irs, dans la rue, par exemple. Déjà je ne puis en retrouver le souvenir autrement que par un effort de réflexion qui me laisse as
78 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
145 entre dans le comité de non-intervention. Elle y retrouve l’Allemagne, qui a envoyé du matériel, des techniciens et un ambassad
146e pratique pas la non-abstention 73 . M. Blum s’y retrouve, il est intelligent : la non-intervention ménage tout le monde, et le
79 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
147on devient sensible aux ressemblances. Ainsi j’ai retrouvé ma vieille Germanie dans les cafés, dans la ville médiévale, dans l’o
148 ces dangers n’exciteront plus que nos réflexes ? Retrouverons-nous une liberté nouvelle ? 11 juin 1936 L’Église confessionnelle (
149eu où le néant de l’homme est déclaré, Dieu n’ait retrouvé des humains. 21 juin 1936, nuit Fête du solstice d’été. — Dans la
80 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
150sure vivante. Restaurer le sens civique décadent. Retrouver une foi qui ne soit pas cette volonté anxieuse de croire à la Nation…
81 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
151n seul parti dirigé par un seul homme. » (On peut retrouver les textes exacts dans plusieurs discours de Hitler imprimés et tradu
82 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
152devra se réfugier dans le secret. Mais alors elle retrouvera pour s’exprimer dans un langage symbolique (ésotérique et d’extérieur
83 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
153tre un dieu, il cesse d’être un démon 97 . Et il retrouve sa juste place, et vivifiante, dans l’économie provisoire de la Créat
154êver. Son activité « créatrice » consiste alors à retrouver en profondeur toute la diversité du monde créé ; et c’est ainsi que l
155alitaire, (et supposé qu’elle n’y succombe point) retrouve le sens d’une fidélité gagée au moins sur des institutions solides, à
84 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
156au moment où le sort de la bataille vacille, il a retrouvé soudain le cri de la Révolution : Vive la Nation ! Or ce cri qui lui
157re la thèse : Napoléon gagne Waterloo parce qu’il retrouve le « personnalisme » mais cela même dénonce son pouvoir, préfiguratio
85 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
158niquer sous une forme voilée et admissible, il le retrouvera en influence souterraine et en violence anarchisante. À mesure que la
159, conçoit les mêmes regrets. Le soir venu, ils se retrouvent, et avouent leur nouveau tourment : « En mal uson notre jovente »… La
160 passion, c’est-à-dire un retard de la Mort. ⁂ On retrouvera la même dialectique entre les deux mariages du Roman : celui d’Iseut
86 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
161hez les peuplades primitives. C’est un jeu que de retrouver l’« origine » sacrée des motifs caractéristiques du Roman. La quête d
162Europe. De l’Inde aux rives de l’Atlantique, nous retrouvons exprimé, dans les formes les plus diverses, ce même mystère du Jour e
163 ou musulmanes. Dans un hymne manichéen récemment retrouvé et traduit 17 sont invoqués [p. 67] et loués successivement Jésus, M
164nsinuèrent d’une part dans le clergé, où nous les retrouverons un peu plus tard mêlées de la manière la plus complexe à la grande re
165llaient deux par deux sur les routes ? Et si l’on retrouve, enfin, dans certains de leurs vers, des expressions tirées de la lit
166tes » qui décriraient une dame « réelle », on les retrouve parfaitement identiques chez une centaine d’autres poètes ! (Ce qui a
167florissait une école psychiatrique dont on n’a pu retrouver les ouvrages : le fascisme, survenu peu après, les ayant tous détruit
168lisme fut une école littéraire avant tout ; on ne retrouve le terme de libido dans aucun des poèmes subsistants ; et ces poèmes
169s sans rapport avec la situation courtoise — nous retrouvons en Occident et dans le Proche-Orient les mêmes problèmes. L’orthodoxi
170an de la Rose ? Et le symbolisme chevaleresque se retrouve dans l’ouvrage de Nizami de Ganja : le Roman des Sept Beautés, qui co
171des planètes et que visite un roi-chevalier. Nous retrouverons le Château de l’Âme parmi les symboles préférés d’un Ruysbroek et d’u
172 senhal, derrière lequel nos érudits s’épuisent à retrouver des personnages historiques… e) La salutation est le salut que l’ini
173raclet d’Héloïse. Cette mystique épithalamique se retrouve à la fois chez Bernard de Clairvaux, Hughes de Saint-Victor et Abélar
174te original (en langage ouigour du viiie siècle) retrouvés dans le Turkestan oriental. Et l’on peut suivre la transformation des
175rata fornicatio. Il paraît au surplus possible de retrouver dans l’épisode de la Minnegrotte toute la dialectique qui sera celle
87 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
176d’une expérience mystique plus générale, et qu’on retrouve identique, dans sa forme, aussi bien chez les orthodoxes que chez les
177our les grands mystiques.) Ceci dit, nous pouvons retrouver dans le mythe plus d’un aspect des souffrances mystiques. On se souvi
178e leur attitude envers les créatures : ils ne les retrouvent pas au-delà de leur passion et de son ascèse. Ils ignorent ce mouveme
179 Ainsi se dessinent deux grands courants que nous retrouverons dans la mystique universelle. Ils seront d’ailleurs rarement purs dan
180et saint Jean de la Croix au xvie siècle, nous y retrouvons, jusque dans ses nuances les plus précieuses, la rhétorique entière d
181 Car : 1° le langage de la passion — tel qu’on le retrouve chez les mystiques — n’est pas, à l’origine, celui des sens et de la
182biblique, ou ne sont pas en même temps des images retrouvées, vérifiées pour ainsi dire, traduisant une joie recomposée ? » 116
183age. Nous pouvons cependant, pour sainte Thérèse, retrouver quelques sources certaines. « On a souvent signalé le goût des mystiq
184métaphores érotiques, ses subtiles préciosités se retrouvent chez Francisco de Ossuna, Bernardino de Laredo et Malou de Chaide [ma
88 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
185 allant parfois jusqu’à un communisme total. Nous retrouvons cet ensemble de traits non seulement chez les Frères du Libre Esprit
186lurent les anéantir totalement : de nos jours, on retrouve çà et là des communautés mennonites mêlées d’éléments russes — doukho
187eur zélé à la troisième édition du roman : l’on y retrouve les situations que prévoyaient les leys de cortezia. C’est le Canzoni
188on rameau… On croit lire un poète allemand, on va retrouver la richesse du monde… Mais déjà l’homme du xviiie se réveille et se
189reviendront aux illusions de l’amour humain, sans retrouver pourtant la forte naïveté du mythe. Ils raffineront merveilleusement
190squ’on jette un rameau dans l’eau profonde, on le retrouve trois mois après « garni d’une infinité de diamants mobiles et ébloui
191 la portait vivante en lui qu’il fut le premier à retrouver sa trace dans les symboles des Minnesänger, dans la légende manichéen
192ssance à de belles œuvres littéraires. Mais je la retrouve, étrangement identique, aux origines profondes d’un mouvement que nou
193 infait », c’est-à-dire dans l’infect, l’on croit retrouver l’authentique de la vie, et l’on ne fait pourtant que s’abandonner au
194ont le désir nous obsède, nous ne pourrons pas le retrouver. Il n’est pas au terme d’un mouvement d’abandon à l’instinct énervé e
195es. Que l’esprit vienne au secours de la chair et retrouve en elle son appui, et que la chair se soumette à l’esprit et retrouve
196 appui, et que la chair se soumette à l’esprit et retrouve par lui sa paix. Telle est la voie. Éros mortel, Éros vital — l’un ap
197 1930, que le roman a perdu toute sève ? qu’il ne retrouve une virulence provisoire qu’en se mettant au service de mystiques par
89 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
198ue dans ce qu’elle a de plus élevé et de plus fou retrouvera un dernier prestige. Voyez Condé empanaché caracolant parmi les troup
90 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
199re un dieu, il cesse d’être un démon 202 . Et il retrouve sa juste place dans l’économie provisoire de la Création, de l’humain
200êver. Son activité « créatrice » consiste alors à retrouver en profondeur toute la diversité du monde créé ; et c’est ainsi que l
201alitaire (et supposé qu’elle n’y succombe point), retrouve le sens d’une fidélité gagée au moins sur des institutions solides, à
91 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
202(quoi qu’en ait dit tout à l’heure M. Gilson). On retrouve donc la situation du troubadour vis-à-vis de l’amour des êtres. Certe
92 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
203 avec les mains . Indications que j’ai d’ailleurs retrouvées à leur tour chez Hamann ! L’Histoire comme prophétie à rebours, par e
204[p. 765] tels maîtres, ils auront bientôt fait de retrouver la joie de l’historien !) p. 760 as. « Autour de L’Amour et l’Oc
93 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
205’état adamique, d’effacer les traces du péché, de retrouver les noms réels et les « signatures » primitives dans le jeu des symbo
94 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
206à ce désir de certitude renouvelée, à ce désir de retrouver confiance en soi, que je devais répondre en exaltant ici le protestan
207auté nouvelle et plus solide, où l’individu isolé retrouve des contraintes qui le rassurent, et l’État sa puissance matérielle.
208e, comme ce fut le cas dès le xiie siècle, on se retrouve dans une situation quelque peu analogue à celle des débuts de la Grèc
209 premiers types d’individus au sens moderne. Nous retrouvons ici cette liaison mystérieuse entre la naissance de l’individu et le
210] chaque homme dans Son plan. Notez bien que nous retrouvons ici le paradoxe essentiel de la personne : à la fois libre et engagée
95 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
211ain. Mais l’important, c’est qu’enfin les Églises retrouvent leur rôle de direction, dans tous les ordres de la pensée et de l’act
96 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
212 avons à incarner, on pourra dire que la Suisse a retrouvé sa raison d’être, et d’être neutre. [p. 114] Quoi de plus comique et
213mmes précisément en train de perdre ce qu’ils ont retrouvé : le sens de la réalité irremplaçable d’une nation. L’autorité qu’une
214, de l’opinion moyenne des citoyens, ont [p. 124] retrouvé le sens de notre destinée, et notre chance unique de grandeur 28 . ⁂
97 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
215e que j’ai écrit dessus. Et c’est pourquoi je m’y retrouve avec aisance. C’est là mon ordre personnel, mon « arrangement » fédér
216surtout, par volonté. Leur esprit, leur personne, retrouvent ainsi plusieurs grandes dimensions, au-delà des limites de leur canto
98 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
217utoportrait de Gide est aussi ressemblant. On l’y retrouve aussi au naturel, avec toutes ses curiosités, son admirable modestie
218esoin de donner raison à l’adversaire… 54 On l’y retrouve naturaliste à la manière goethéenne, et musicien comme Goethe encore
99 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
219démocrates Avec une aisance alarmante, nous avons retrouvé, dans la figure qui symbolise toutes les terreurs du siècle, la plupa
100 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
220a-t-il détruire notre monde, pour que l’homme s’y retrouve et se refasse un habitacle à sa mesure ? Le phénomène le plus notable
221quement confuse que le Diable seul est sûr de s’y retrouver. Niera-t-on qu’il s’en donne à cœur joie ? Mais il existe un moyen co