1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1 cette enquête rejoint parfois celle qu’ouvrit la Revue de Genève sur « l’Avenir de l’Europe. » (Cf. les deux réponses d’Andr
2 1926, Articles divers (1924–1930). Conférence de René Guisan « Sur le Saint » (2 février 1926)
2esseur de théologie à Lausanne et directeur de la Revue de théologie et de philosophie, inaugura lundi soir à l’Aula, devant
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
3n particulier qu’implique la publication de notre revue. Mais nous savons, tout comme M. Coué, que ce serait de mauvaise méth
4mais, et plus que jamais, nous semble-t-il, notre revue a sa raison d’être. La vie d’aujourd’hui, on le sait, nous oblige à n
5 fois notre but et notre excuse en publiant cette revue. Nous ne sommes pas « une revue littéraire de plus » ; nous ne voulon
6en publiant cette revue. Nous ne sommes pas « une revue littéraire de plus » ; nous ne voulons pas être « l’expression de la
7vous aurez lu nos huit numéros. Il faut que notre revue reste cette chose unique et indéfinissable, comme toute chose vivante
4 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
8déjà paraissaient dans les Voix (cette courageuse revue qu’il avait fondée avec J. P. Zimmermann) des dessins d’un dynamisme
9élicieusement féminine, une élégance aiguë. Notre revue n’est certes pas complète. Mais elle a du moins l’avantage de grouper
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
10on cœur. Puis je vous ai oubliée. Puis je vous ai revue, aux courses, et c’est là que j’ai découvert que vous existiez en moi
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
11lez-vous me faire quelque chose là-dessus pour la Revue ? Mais plus tard, plus tard. Tenez, voici un traité de métaphysique,
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les derniers jours (juillet 1927)
12sont — avec la Revue de Belles-Lettres — la seule revue de langue française où l’on dise la vérité librement et pour elle-mêm
8 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
13 sur la paradoxale situation intellectuelle d’une revue d’étudiants comme la nôtre. D’un côté, en effet, on s’accorde pour tr
9 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
14nt à dire. Et d’autre part, les lecteurs de cette revue connaissent la thèse de la Trahison des Clercs 11 , thèse dont la Fi
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
15une littérature officielle destinée à remplir les revues bien pensantes. Elle traite de sujets « bien hongrois » dans un style
16 hongrois. II y a aussi une extrême-gauche, et sa revue Documentum (une sorte d’Esprit nouveau troublé de surréalisme), group
17e par le groupe important du Nyugât (l’Occident), revue fondée par deux grands poètes : André Ady et Michel Babits. Ady, le s
11 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
18nes gens qui ont fait leurs études à la Nouvelle Revue française , et qui ont, sur un tas de sujets pas importants, des idée
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
19yer des étudiants protestants, et que la Nouvelle Revue des jeunes publie dans son numéro du 15 février 15 . M. Marcel analys
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
20 de Kierkegaard reparaît de loin en loin dans des revues comme Commerce, la Nouvelle Revue française, la Revue de Genève. Dive
21 loin dans des revues comme Commerce, la Nouvelle Revue française, la Revue de Genève. Diverses études lui ont été consacrées
22s comme Commerce, la Nouvelle Revue française, la Revue de Genève. Diverses études lui ont été consacrées, en particulier dan
23es lui ont été consacrées, en particulier dans la Revue d’histoire et de philosophie religieuses de Strasbourg (Pascal et Kie
24de Strasbourg (Pascal et Kierkegaard), et dans la Revue de métaphysique et de morale. Et voici que l’on annonce de plusieurs
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
25et sans failles. Quelques articles parus dans des revues françaises ou suisses nous avaient appris à connaître les résultats c
15 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
26ommes certains d’intéresser les lecteurs de cette revue en citant ici quelques passages de l’étude de Frommel. Nous assiston
16 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
27une littérature officielle destinée à remplir les revues bien pensantes. Elle traite de sujets « bien hongrois » dans un style
28 hongrois. Il y a aussi une extrême-gauche, et sa revue Documentum (une sorte d’Esprit nouveau troublé de surréalisme), group
29e par le groupe important du Nyugât (l’Occident), revue fondée par ces deux grands poètes : André Ady et Michel Babits. Ady,
17 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
30ut la petite équipe des fondateurs de la Nouvelle Revue française pour imposer, par l’effet d’un snobisme inattendu, la mode
18 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
31dans le quotidien politique de combat ou dans les revues berlinoises les plus « avancées » des professions de foi dont personn
32inand Fried déclarait récemment dans l’importante revue die Tat, dont il exprime en général la pensée directrice, que la seul
33ériterait à lui seul toute une chronique de cette revue. Écrivain fécond 9 , [p. 1037] évangéliste, économiste, philosophe, m
34ment mondial a rencontré jusqu’ici peu d’écho. La revue le Christianisme social qui représente l’aile gauche intellectuelle d
35ut se préciser et s’amplifier. Signalons enfin la revue internationale de la Fédération des étudiants, le Student World, qui
19 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
36ous nous sommes inspirés, a paru dans la Nouvelle Revue française du 1er avril 1923 (trad. Jean de Menasce).   N. B. — Le po
20 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
37anquerons aucune occasion de critiquer dans cette revue la morale du travail sur laquelle le monde bourgeois prétend fonder l
21 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
38’adoptais une autre méthode, les dimensions de la Revue n’y suffiraient plus — ni la patience du lecteur à mon endroit, je le
22 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
39r de revendications En décembre 1932, la Nouvelle Revue française publiait un ensemble de témoignages rédigés par de jeunes é
23 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
40révolution en dépend. Humilité du spirituel Les revues bien-pensantes ont trop vanté la primauté du spirituel pour qu’il s’a
41’accroît, l’aigreur des polémiques s’accroît, les revues littéraires deviennent des tribunes libres où s’expriment les tendanc
24 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
42 aucune occasion de critiquer [p. 226] dans cette revue 71 la morale du travail sur laquelle le monde bourgeois prétend fond
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
43ations que publiait en 1932, [p. 242] la Nouvelle Revue française, manifesta pour la première fois l’existence de cette « tro
44tuel », nous retrouvons cette affirmation dans la revue Esprit. S’agit-il là, encore, du spirituel comme acte ? Certes, Emman
45 acte ? Certes, Emmanuel Mounier, directeur de la revue, définissait dès son premier numéro une conception spiritualiste qui
46t est d’inspiration spécifiquement chrétienne. La revue a d’ailleurs franchement pris position dans un numéro spécial intitul
47itre n’évoque-t-il pas un souvenir fameux ? Cette revue jouera-t-elle un rôle comparable à celui des Cahiers de la Quinzaine 
26 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
48tombe pas sur des hommes « libres » !) À lire les revues et les hebdomadaires de gauche ou de droite, rédigés par des intellec
27 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
49évolutionnaires de France et de Belgique, dans la revue Esprit, et surtout dans les cercles de L’Ordre nouveau. Qu’est-ce que
28 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
50ins, mais aussi dans les études qu’il publiait en revue sur la phénoménologie du savant, sur la psychologie morbide et primit
29 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
51estants, celle qui commence à s’exprimer dans des revues comme Foi et Vie , Le Semeur , Hic et Nunc . Si, par ailleurs, ces
30 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
52 quelques années qu’on nous parle de lui dans les revues philosophiques et littéraires ! Probablement, il s’en fût amusé : tou
31 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
53ne nomment pas de comités, ils ne publient pas de revues, ils ne sont pas une secte ni une nouvelle Église. Ils travaillent pa
54rne. Qui le connaît en France ? Claudel, quelques revues protestantes en ont parlé. C’est tout. Nos grands journaux ignorent q
32 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
55ur de L’Ordre nouveau. D’autre part, il dirige la revue barthienne Hic et Nunc. Ces deux références peuvent fixer sa position
33 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
56qu’il sue le plus insupportable ennui. Ouvrez une revue de province si vous pensez que j’exagère. Faut-il donc mettre une bar
34 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
57vidence un fait dont il faut souligner dans cette revue toute l’importance : c’est la circulation constante qui s’opère aujou
35 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
58st pas là, n’est-ce pas, ce qu’on veut à Commune, revue officielle du PC. Il veut que le langage s’assouplisse au point de po
36 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
59e. Publiez un poème, un essai, un roman, dans une revue « de haute tenue intellectuelle » vous ne serez pas payé, ou vous ser
37 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
60cyclopédies officielles, Instituts de propagande, revues d’un certain monde ou même de deux, etc.). — Et d’autre part, voici l
38 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
61uère parlé de la politique des partis, dans cette revue : c’est le sujet le plus vain, le plus stérile et le plus irritant qu
39 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
62ants. Bien entendu, je ne puis songer à passer en revue les principaux partis qui constituent des forces politiques et social
63grand principe qui anime ces groupes, celui de la revue Esprit ou celui de L’Ordre nouveau , pour ne rien dire de plusieur
64s les groupes de L’Ordre nouveau , et ceux de la revue Esprit . Le jeune mouvement personnaliste ne se donne pas pour un mo
65mouvement personnaliste à se développer. Lisez la revue Esprit , lisez L’Ordre nouveau , mettez-vous en rapport avec leurs
40 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
66es auditoires d’une université vieillie, dans les revues d’une élite bourgeoise raréfiée, dans des rencontres d’initiés qui se
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
67désaccord avec la géographie physique. À lire nos revues, à écouter les débats les plus acharnés qui surexcitent les intellect
42 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
68 bénéficient d’une faveur toute nouvelle dans les revues et jusqu’à l’Université. Mais si le communisme se révèle impuissant ;
43 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
69nvier 1936) q Et Rimbaud ? Nul n’ignore qu’une revue « de jeunes » doit parler de Rimbaud et du surréalisme. Tout le reste
44 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
70yer les soldats. Nous l’avons déjà dit dans cette revue : quand l’autorité disparaît, l’armée n’est plus une arme entre les m
45 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
71tombe pas sur des hommes « libres » !) À lire les revues et les hebdomadaires de gauche ou de droite, rédigés par des intellec
46 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
72u plus pressé, écrit et envoyé six articles à des revues, hebdomadaires et journaux. Grande facilité de travail dans ce silenc
73in — la rédaction de deux articles destinés à des revues de jeunes (non payantes bien entendu), et que je vais sans doute écri
74: 80 francs pour quelques notes publiées dans une revue. Reste : environ 200 francs. Le sentiment de dépendre entièrement de
75uefois [p. 94] on nous envoie des journaux ou des revues à l’essai, mais c’est toujours de la politique. Quand j’étais jeune,
76clercs aux mains débiles qui ratiocinent dans les revues sur ce que d’autres ont créé. 3 avril 1934 La solitude est une jeun
77insurmontable à me faire à ce certain ton que les revues ou les journaux exigent, et qu’il faut vivre assez longtemps loin de
78uis content. Hier soir, j’avais fait une dernière revue de nos possibilités de subsister pendant les semaines qui viennent. A
79sai philosophique sur la personne : destiné à une revue non payante. Autres ressources : néant. Reste : 90 francs. Une remarq
47 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
80en ai lu signés de ce nom-là. Et elle me cite une revue protestante et une revue littéraire auxquelles je collabore, en effet
81-là. Et elle me cite une revue protestante et une revue littéraire auxquelles je collabore, en effet. — Vous avez le temps de
82bouret de cuisine, le doigt en l’air, il passe en revue les compagnies d’assurances — et analogues — avec lesquelles il est e
48 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
83r. Quelquefois on nous envoie des journaux ou des revues à l’essai, mais c’est toujours de la politique. Quand j’étais jeune,
49 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
84du livre d’un critique littéraire connu, dont les revues n’hésitèrent pas lorsqu’il parut (en 1936) à louer la mesure et la sé
50 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
85te. Catalogue illustré des vices les plus connus, revue à grand spectacle où Jaurès, Mussolini, Lénine, d’Annunzio et Nietzsc
51 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
86egaardienne, qui marque un léger retrait dans les revues et la librairie — en attendant la publication en volume des important
87araissent parallèlement à de nombreuses études de revues sur Nietzsche : le Zarathoustra et la Volonté de Puissance 67 . Beau
52 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
88(ceux que nous formulions dès les débuts de cette revue : ni communisme, ni fascisme, ni « ordre » bourgeois, ni gratuité ni
53 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
89u plus pressé, écrit et envoyé six articles à des revues, hebdomadaires et journaux. Grande facilité de travail dans le silenc
90: 80 francs pour quelques notes publiées dans une revue. Reste : environ 200 francs. Le sentiment de dépendre entièrement de
91».   14 juin Hier soir, j’avais fait une dernière revue de nos possibilités de subsister pendant les semaines qui viennent. A
92sai philosophique sur la personne : destiné à une revue non payante. Autres ressources : néant. Reste : 90 francs. Ce matin,
54 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
93comme nous l’avons dit plus d’une fois dans cette revue, — les institutions de la société O.N. ne fonctionneront que si elles
94ent s’exercer. Nous avons déjà insisté dans cette revue sur la nécessité de la distinction entre autorité et Pouvoir (voir le
95et le pouvoir (voir le n° 31, déjà cité, de cette revue). Il n’est pas vrai que l’autorité spirituelle dépende d’un pouvoir m
55 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
96oirs. Nouvelle discussion à propos d’un numéro de revue allemande. Le ton monte. Cela va se gâter, car il y a toute une bibli
56 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
97 [p. 747] Revue des revues (septembre 1938) ao Combat (juin). — Un souffle révolu
98 [p. 747] Revue des revues (septembre 1938) ao Combat (juin). — Un souffle révolutionnaire,
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
99de Maître Eckhart à Jean de la Croix. ⁂ Une brève revue des thèmes « courtois » de la mystique arabe fera sentir à quelles pr
58 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
100es de madame Guyon 7 . Non content de publier une revue entièrement consacrée à des analyses de rêves, Moritz écrivit deux ro
59 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
101. Il est l’un des principaux collaborateurs de la revue Esprit, écrit dans plusieurs revues des articles qui ne sont jamais i
102orateurs de la revue Esprit, écrit dans plusieurs revues des articles qui ne sont jamais indifférents. Il a tenu, dans notre j
60 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Directeurs d’inconscience (11 avril 1939)
103rné de la foi chrétienne ? Cette question, qu’une revue de jeunes vient de poser aux écrivains et aux sociologues, on voudrai
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
104tiers est consacré au but de l’œuvre. Je vois une revue d’art et de littérature consacrer des milliers de francs à sa « prése
105et qui se désabonnent « vu la crise » de la seule revue qu’ils recevaient : elle leur coûtait 10 fr. par an. [p. 204] Je voi
62 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
106 duré. Je suis prêt à la dénoncer dans toutes les revues et dans tous les journaux qui veulent bien publier ma prose. Il est b
63 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
107 l’Allemagne (1er mai 1940) a Les journaux, les revues et les livres nous apportent chaque jour des jugements plus massifs s
64 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
108naissent eux-mêmes à ce signe ! Je vais passer en revue les principaux démons que le Diable délègue au soin de faire de nos d
65 1944, Les Personnes du drame. Note de l’auteur
109livre ont été publiés en première version par les revues suivantes : Nouvelle Revue française, Bulletin de l’Union pour la Vér
110mière version par les revues suivantes : Nouvelle Revue française, Bulletin de l’Union pour la Vérité, Hermès, Foi et Vie, Es
111Union pour la Vérité, Hermès, Foi et Vie, Esprit, Revue de Paris. Tous ont été remaniés et souvent notablement augmentés pour
66 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
112ples de Mme Guyon 89 . Non content de publier une revue entièrement consacrée à des analyses de rêves, Moritz écrivit deux ro
67 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
113te ans dont je retrouve les noms dans les petites revues de l’avant-garde américaine. Peu de gaîté bruyante mais un humour bon
114tskistes, ont lu Freud, ou en parlent. À lire les revues ou little mags où ils écrivent, à les voir chez eux ou ensemble, j’ép
115ts de mon Journal d’Allemagne ayant paru dans une revue de New York, Upton Sinclair du fond de la Californie alerte à leur su
116vention de l’Amérique dans le conflit. Une petite revue virulente et dense, Christianity and Crisis, qu’il vient de fonder, s
68 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
117nnez-moi d’abord un article sur ce sujet, pour ma revue. L’offre est tentante, la revue tirant à 5 millions. J’ai essayé pend
118ce sujet, pour ma revue. L’offre est tentante, la revue tirant à 5 millions. J’ai essayé pendant une heure ou deux, mais non.
119 Paris-Soir assisté par l’ancien secrétaire de la Revue hebdomadaire la dirige. L’ancien secrétaire de la Nouvelle Revue Fran
120ire la dirige. L’ancien secrétaire de la Nouvelle Revue Française et l’ancien rédacteur en chef du Matin lui fournissent de l
69 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
121otes de journal, et deux ou trois essais pour des revues américaines. Mais ces essais-là m’ont suffi pour déceler l’influence
70 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
122ontraire. Qu’un Ribbentrop, lecteur assidu de nos revues, ait volé à l’une d’elles le terme d’« Ordre nouveau », aux fins que
123logne, d’Italie, de Yougoslavie, du Danemark. Des revues personnalistes viennent d’apparaître, deux en Suisse, une en Angleter
71 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
124s nombreux articles que je viens de lire dans les revues et les journaux alémaniques, la question allemande, aujourd’hui, se p
72 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
125américain auxquels se livrent avec exubérance les revues et les journaux américains ne sait pas ce que c’est que la confiance
73 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
126s, mais trop exactement prévus — sous la rubrique Revue de la Presse — au sujet d’un problème qui, semble-t-il, importe moins
127un grand quotidien, le problème d’une volumineuse revue de vulgarisation. Ce qui suppose un état-major et un personnel gigant
74 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
128’ajoute que l’École des hautes études a lancé une revue, Renaissance. De là, j’ai passé au ministère américain de l’informati
75 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
129voient trop grand… Peut-être même par des petites revues comme celle-ci ? p. 654 h. « Chances d’action du christianisme »
76 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
130s, mais trop exactement prévus — sous la rubrique Revue de la Presse — au sujet d’un problème qui, semble-t-il, importe moins
131un grand quotidien, le problème d’une volumineuse revue de vulgarisation. Ce qui suppose un état-major et un personnel [p. 65
132ublic, il se voit aussitôt vomi par les « petites revues » d’avant-garde, qui représentent, ici et là, ce qu’on pourrait appel
133nts d’or à Hollywood. Deux mots sur ces « petites revues » ou little mags. Elles sont le pôle non commercial de la vie intelle
134agande culturelle. Car si le public des « petites revues » américaines, qui tirent à 2 ou 3 mille exemplaires, n’ignore rien d
135 le texte. J’appris ainsi qu’il existait dans les revues et chez les éditeurs américains des personnages nommés re-writers ou
136ment pour les premiers essais que je donnai à des revues sérieuses mais de tirage restreint. Un beau jour, je reçois les épreu
77 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
137américain auxquels se livrent avec exubérance les revues et les journaux américains ne sait pas ce que c’est que la confiance
78 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
138hérents, quelques milliers de lecteurs pour leurs revues. Ces dernières n’étaient pas d’une lecture très facile. On y parlait
139rsonnalistes se popularisaient, nos livres et nos revues passaient de main en main. Les événements que nous avions prévus parl
79 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
140 de montrer quelque fierté, lorsqu’ils passent en revue les objectifs qu’ils désignaient dans leurs mémorandums, et les confr
80 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
141drame de la liberté, aujourd’hui Si l’on passe en revue tous les arguments avancés depuis des siècles pour ou contre la liber
81 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
142la liberté de la culture. — Qui l’organise ? — La revue Thought, qui est publiée à New Dehli. — Alors, pourquoi le Congrès se
82 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
143n et une correspondance Nous ne fondons pas « une revue de plus », que cela soit clair. Notre Bulletin naît d’une double exig
83 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-USA (août-septembre 1952)
144nombreux échos. Une trentaine de quotidiens et de revues du Continent l’ont reproduit en tout ou partie, et commenté dans un s
84 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
145é tout reste à faire. Notre service d’articles de revues, Europa Features, a placé de bons articles, mais le marché des revues
146res, a placé de bons articles, mais le marché des revues existantes s’est révélé trop limité pour que l’agence marche autremen
85 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
147re, elle mérite un examen, que presque toutes les revues ont négligé de faire, en vertu de la curieuse indifférence dont témoi
148dons par là : les écoles de pensée et d’art ; les revues et les groupes d’études ; les festivals de musique ou de théâtre ; le
86 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
149re, elle mérite un examen, que presque toutes les revues ont négligé de faire, en vertu de la curieuse indifférence dont témoi
150dons par là : les écoles de pensée et d’art ; les revues et les groupes d’études ; les festivals de musique ou de théâtre ; le
87 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
151que à la brochure populaire, du numéro spécial de revue à l’article de presse, du plan de causerie à l’émission de radio, en
88 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
152n point « pour l’histoire ? » Ce n’est qu’Esprit, revue française, autrefois « internationale ». Esprit ayant écarté le dange
153 ce sera la faute d’Esprit. Esprit fut jadis la revue du personnalisme. Depuis quelques années, ses nombreux rédacteurs ont
89 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
154é l’un après l’autre après Tolstoï, et toutes les revues et toute la presse du monde entier l’ont amplifié, grâce aux machines
90 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
155ucation, et de culture en général. Échangeons nos revues et nos livres, nos points de vue et leurs défenseurs. Allons voir ce
91 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
156I. Entreprises communes. — L’étude d’un projet de revue musicale européenne des festivals sera reprise sur des bases nouvelle
92 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
157’Europe, à la Journée européenne des écoles, à la revue Dokumente et au Collège d’Europe pour un Atlas économique et culturel
93 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
158ns le grand public : Toynbee est best-seller, les revues et la presse nous parlent de Sumer, du paléolithique, des Mayas ou du
94 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
159r, l’ont modulé l’un après l’autre, et toutes les revues et toute la presse du monde entier l’ont amplifié, grâce aux machines
95 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
160nistes était juste, M. Sartre publie dans la même revue 119 pages pour démontrer que cette politique était fausse. Motif du r
96 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
161s plus fréquentes en France dans la presse et les revues. L’homme de la rue ne l’emploie jamais, et cela pour la raison bien s
162zzini, H.S. Chamberlain ou Sorel. Je lis dans une revue réputée conformiste la phrase suivante : « Le caractère idéologique d
163ope, Napoléon et les intellectuels Dans une autre revue, je lis ceci : « L’Europe unie, c’est un problème qui intéresse avant
97 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
164nd public : Toynbee est best-seller, [p. 412] les revues et la presse nous parlent de Sumer, du paléolithique, des Mayas ou du
98 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
165orld d’octobre 1957, le second dans le n° 1 de la Revue internationale du marché commun, en avril 1958. Conçus pour des publi
166 Je m’étais chargé, en 1937, de composer pour une revue française un numéro spécial consacré à la Suisse, et j’avais tout nat
99 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
167o avait paru depuis longtemps en France, dans une revue spécialisée. Il est exclu d’accélérer des particules « à la vitesse d
100 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
168éation des Europa Features, Service d’articles de revues. — Création de l’Association européenne des festivals de musique.   1