1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
1 de papiers ; cuisines paysannes, confortables et richement odorantes. Le confort de celle-ci est plus moral que matériel, d’aill
2er du monde où il est né les nourritures les plus richement assimilables. Il choisit, il compose, il n’accepte que des matériaux
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
3 vêtements et se dressant tout nu devant son père richement habillé, déclara que désormais Dieu seul serait son Père. « L’évêque
3 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
4langage en général, mais sous ses formes les plus richement dotées de tournures populaires et suggestives, de clichés, de métapho
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
5 l’avais quittée. Je me rappelai ses campagnes si richement cultivées, ces routes si somptueusement tracées, ses villes habitées
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
6ctacle étrange et attirant que de voir l’homme si richement doté par la nature, plein d’une force extraordinaire, revêtir un aspe
6 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
7plus profondément découpé par les mers et le plus richement cloisonné par des plis montagneux de moyenne altitude et des fleuves
8ancrées, bien nettement individuelles et pourtant richement reliées et régionalement fédérées. [p. 30] Quittant maintenant le si