1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
1c saint Gellert, dont la statue colossale, sur un rocher, les bras levés, dirige la circulation de Pest. Gül-Baba est moins th
2 juste au-dessous de soi, et la basilique sur son rocher. Fraîches, sentant bon, avec des livres sur des divans aux riches cou
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3c saint Gellert, dont la statue colossale, sur un rocher, les bras levés, dirige la circulation de Pest. Gül-Baba est moins th
4 juste au-dessous de soi, et la Basilique sur son rocher. Fraîches, sentant bon, avec des livres sur des divans aux riches cou
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5el doux. Au nord, derrière notre maison, c’est le rocher, la montagne brûlée. La maison : une ancienne magnanerie, très haute,
6 petite ville reste invisible, massée au pied des rochers, en retrait sur notre gauche. À peine s’il nous en vient quelques rum
7 1934 Petite cité tassée à la base d’une paroi de rocher et le long d’une rivière rapide qui débouche d’une gorge étroite, cit
8qui débouche d’une gorge étroite, cité couleur de rocher, de rivière et de vieilles tuiles romaines, A… qui de loin paraît en
9des cailloux ronds où le pied enfonce, entre deux rochers et le ciel. J’y reviens chaque année. Comme par hasard… [p. 201] 8
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
10falaise élevée… Où donc ? Je me souviens de hauts rochers encore clairs dans un soir alpestre… Immédiatement après les blocs, s
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
11l convient… » « Tout le monde, et sur le moindre rocher que trempe la mer, sait qu’un homme a été superlativement amoureux et
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
12blierai cela de ma vie. Dans une anfractuosité de rocher, assis les jambes pendantes sur une grosse pierre, un idiot, un goitr
7 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
13fense, et le grand signe de notre mission. Sur ce rocher se fonde l’édifice d’un État six fois séculaire. Aucun peuple en Euro
8 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
14il habite, déserts de sables, d’eaux amères ou de rochers, déserts des foules, ou ceux que porte un cœur dénué d’amour et d’esp
9 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
15hit seul le glissement d’un canoë vers le pied du rocher où j’écris. Deux voiles inclinées se croisent lentement entre les tro
10 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
16uteur, puis courait s’engouffrer [p. 46] dans les rochers, à la base d’une paroi verticale, noircie d’eau. J’avais pu lire sur
17neigeait, on ne voyait guère que quelques pans de rochers sombres dans les déchirures de la brume. Mais de nouveau j’ai éprouvé
11 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
18s et de millésime, quand les mouettes éclosent du rocher, quand les premiers remorqueurs se mettent à souffler fort dans la br
12 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
19hit seul le glissement d’un canoë vers le pied du rocher où j’écris. Deux voiles inclinées se croisent lentement entre les tro
13 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
20lever [p. 109] dans ses volutes vertigineuses des rochers fracassés qui retombent sur les villes. Nous voici ramenés aux calcul
14 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
21s et de millésime, quand les mouettes éclosent du rocher, quand les premiers remorqueurs se mettent à souffler fort dans la br
15 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
22s et de millésime, quand les mouettes éclosent du rocher, quand les premiers remorqueurs se mettent à souffler fort dans la br
16 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
23rée soulever, dans ses volutes vertigineuses, des rochers fracassés qui retombent sur les villes. Nous voici ramenés aux calcul
17 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
24s de Buda, qui montent sur les flancs d’un énorme rocher en pleine ville, que domine la statue de saint Gellert, les bras en c
18 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
25u fuit ses lèvres, la branche fuit sa main, et le rocher qui surplombe sa tête va tomber mais ne tombe jamais. Pour l’observat
26n regard, dès qu’il l’élève avec angoisse vers le rocher, retient le rocher. Étrange lieu que ce coin du Tartare, où la pesant
27 l’élève avec angoisse vers le rocher, retient le rocher. Étrange lieu que ce coin du Tartare, où la pesante logique de la mat
28e symboles : un corps, une eau, une branche et un rocher. C’est l’homme coupable, environné des emblèmes de sa peur et de sa c
29ence. Je vois Tantale soutenu dans la rivière, le rocher soutenu sur sa tête, l’onde et la branche ne s’écartant de lui qu’à l
30il s’enfonce dans les eaux, il boit à mort, et le rocher l’écrase. Mais c’est précisément ce qui n’arrive jamais, et ne peut a
19 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
31diens, seuls « premiers possesseurs du bois et du rocher », sont des anciens Européens. Des gens qui ont voulu oublier leur pa
20 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
32nts protégés par une épaisseur de mille mètres de rochers et de glaciers. Ainsi la Suisse menacée se resserrait autour de ses o
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
33me capturée dans les mille recoins de ce chaos de rochers près de Gênes, où je vivais tout seul, en une familière intimité avec
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
34les Grecs ont réussi à faire des montagnes et des rochers où ils étaient confinés un beau et agréable séjour, grâce à leur admi
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
35des vagues bleues et caressantes, des îles et des rochers, une côte fleurie, dans le lointain un panorama féerique, un coucher
36cette sensation, je l’ai vécue dans ce rêve ; les rochers et la mer, les rayons obliques du soleil couchant, tout cela il me se
24 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
37me capturée dans les mille recoins de ce chaos de rochers près de Gênes, où je vivais tout seul, en une familière intimité avec
25 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
38que totale « des premiers habitants du bois et du rocher » (comme dit Vigny) dont ne nous restent plus que les peintures rupes
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
39 ; le penseur y trouve un livre immense où chaque rocher est une lettre, où chaque lac est une phrase, où chaque village est u
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
40rosse église baroque et d’un donjon romain sur un rocher. Au fronton de la chapelle Saint-Charles, à Hospental, quelques vers
41que bien évasé de pâturages dominés par les hauts rochers des Mythen, le débouché vers Zurich et la Souabe. À l’ouest, les coll
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
42 des pentes d’herbe rase, des pans de forêts, des rochers sur le ciel. Ces noms mêmes et l’histoire de ces familles — à la fois
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
43d’un quart du territoire suisse, glaciers, névés, rochers et pentes trop raides, est totalement improductif. Les matières premi
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
44ut au haut des pentes, au-dessus des arolles, des rochers effilés en aiguilles, Piz Duan, pics de la Sciora. « On dirait des fo
31 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Stampa, vieux village… (15-16 janvier 1966)
45iers noueux sur des pentes bosselées et semées de rochers, et tout en haut les futs très effilés du Piz Duan, des pics de la Sc
32 1967, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). J. Robert Oppenheimer (25 février 1967)
46su mettre en œuvre avec vigueur dans un désert de rochers rouges, brûlé d’implacables soleils, les puissances les mieux calculé
33 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
47uce violence créatrice qui peut faire éclater des rochers, et dont les voies et conséquences demeurent aussi imprévisibles que