1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1 parfums à peine sensibles, bruissement vague des roseaux aux feuilles sèches… Puis la brume est venue comme une envie de somme
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Kikou Yamata, Saisons suisses (mars 1930)
2n printemps liquide et glacé, balançant parmi les roseaux d’une baie ses poules d’eaux noires. Il y fallait cette féminité ingé
3 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
3nsuite et devient insurmontable ; comme un faible roseau, arrêté dans le courant d’un fleuve, produit à la fin un amoncellemen
4« obstacle imperceptible » au mal, et ce « faible roseau » qui arrête le courant. Je dis que la condition de cette victoire, c
4 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
5sait du tunnel dans une plaine de marécages et de roseaux géants, coupée de canaux et de digues, enjambée par les arches de fer
6 plus loin, à travers un vaste terrain vague, des roseaux, des marais, des débris et les fumées des feux qui les détruisent, li
5 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
7que le soleil couchant ait flambé les plumets des roseaux. Je ne pouvais m’en éloigner. C’est un marécage infini, coupé de rivi
6 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
8sait du tunnel dans une plaine de marécages et de roseaux géants, coupée de canaux et de digues, enjambée par les arches de fer
7 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
9ssieurs, veuillez considérer la phrase suivante : roseau, le plus faible de la nature mais c’est un roseau. Les mots sont de P
10roseau, le plus faible de la nature mais c’est un roseau. Les mots sont de Pascal, incontestablement. Mais je doute fort qu’il
8 1948, Suite neuchâteloise. VII
11temps se mêlent à la terre, et filtrent entre les roseaux. » (L’Immoraliste.) [p. 70] Près de ces eaux, ma vie sentimentale es
12gues vagues limoneuses accablent sans relâche les roseaux de la baie. Des nuées menaçantes courent très bas, tirant des pluies
13vait en repartant sur le sentier obscur, vers les roseaux, qu’avant le rendez-vous ce qui l’avait rejoint, c’était cette chose
9 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
14temps se mêlent à la terre, et filtrent entre les roseaux. L’Immoraliste Près de ces eaux, ma vie sentimentale est née. Et d
15gues vagues limoneuses accablent sans relâche les roseaux de la baie. Des nuées menaçantes courent très bas, tirant des pluies
16vait en repartant sur le sentier obscur, vers les roseaux, qu’avant le rendez-vous ce qui l’avait rejoint, c’était cette chose