1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1 devantures ne cherchent qu’à vous plaire. Chaque ruelle croisée propose un mystère qu’on oublie pour celui des regards étrang
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2e nuit-là nous rencontrâmes des anges au coin des ruelles, des oiseaux nous parlèrent, bientôt dissous dans le vent. Tout était
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3 3. Au tombeau de Gül-Baba Dans Bude il y a des ruelles qui sentent encore le Turc. Tandis que nous y rôdions, un soir étouff
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4e nuit-là nous rencontrâmes des anges au coin des ruelles, des oiseaux nous parlèrent, bientôt dissous dans le vent. Tout n’éta
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5 iii Au tombeau de Gül-Baba Dans Bude il y a des ruelles qui sentent encore le Turc. Tandis que nous y rôdions, un soir étouff
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6ute nationale pour des chemins secondaires ou des ruelles à peine plus larges que la voiture. Mais aussi elle tient compte des
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7 prouve sa vie par ses odeurs et la saleté de ses ruelles. Un ruisseau coule au milieu du pavé, charriant des ordures, des papi
8 d’une vie enfantine. Point de touristes dans les ruelles jaunes, ni d’autos sur le quai. Il y a près de Cassis une petite anse
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
9nniers qui la traverse. À droite et à gauche, des ruelles s’en [p. 239] vont dans le désordre des baraquements de carton goudro
9 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
10ute nationale pour des chemins secondaires ou des ruelles à peine plus larges que la voiture. Mais aussi elle tient compte des
10 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
11s Chaînes sur les eaux jaunes du Danube, puis ces ruelles de Buda, qui montent sur les flancs d’un énorme rocher en pleine vill
11 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
12is. Nous avons quitté la voiture à l’entrée d’une ruelle étroite que nous descendons lentement jusqu’à des escaliers très raid
13e petite place, vers midi, j’hésitais entre trois ruelles. J’entrevois par une porte cochère une cour ombreuse, où mon premier
12 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
14ertise de ces clichés. Je n’entends ici, dans les ruelles et aux terrasses, que des jugements triviaux ou malveillants : il par
13 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
15ens et familiers de notre passé, ruines romaines, ruelles et cathédrales, palais classiques et baroques. Ils n’ont pas cela. Et
14 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
16ur des [p. 157] places de petites villes dont les ruelles servent de coulisses, Mireille aux Baux, et L’Enlèvement au Sérail su