1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 d’un miracle. — C’était l’époque des amateurs de ruines. Je suis descendu au bord de l’eau, un peu au-dessous de la maison, e
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
2ec une méthode simplifiée pour l’exploitation des ruines. On sait le reste. Tout cela, Walpole ne le dit pas. Mais ses personn
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
3sir encore entre un ressaisissement profond et la ruine. Mais certes, il est temps qu’une lueur de conscience inquiète quelqu
4 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
4épuscule du monde occidental », et, au-dessus des ruines prochaines de nos cités mécaniciennes, ils rallument le mirage d’un O
5art peut-être supérieure. Les méditations sur les ruines de la Haute-Égypte révèlent en de Traz un philosophe de l’histoire au
5 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
6 b Nous voyons un mythe prendre corps parmi les ruines de ce temps. Il fallait bien tirer quelque vertu d’une anarchie dont
6 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Notre inquiétude (avril 1927)
7ifférer notre inquiétude, tandis que l’autre « ne ruine notre angoisse qu’en y substituant ce qui ne vient que de Dieu : la F
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
8t je vois tout ce que cela entraînerait, dans une ruine d’où renaîtrait peut-être l’humanité… Je songe à un enseignement sans
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
9Français a décidé d’aller fouiller les temples en ruines de la Voie Royale d’Angkor : il compte y découvrir des bas-reliefs do
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
10 à taxer d’immoralisme tout acte qui entraîne des ruines humaines. Mais la vérité, elle, est indifférente à ce que nous appelo
10 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
11profondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou encore les dissout dans une réalité plus absolue.
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
12 d’un miracle. — C’était l’époque des amateurs de ruines. Je suis descendu au bord de l’eau, un peu au-dessous de la maison, e
12 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
13uelque erreur interne, ne vont pas forcément à la ruine immédiate, dans notre monde tel qu’il est. Mais c’est parfois, bien a
13 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
14du régime ». Tout aveu de cet ordre concourt à la ruine de ses auteurs. Un régime fort, usant de ses pouvoirs dans un style a
14 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
15mes choir ; le Plan Quinquennal s’édifier sur les ruines d’un continent ; l’Amérique s’enrichir au-delà de toute raison europé
15 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
16ofit, lequel ne tarderait pas à entraîner dans la ruine le tabou du crédit. Mais il faudrait auparavant qu’il ait pris une co
16 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
17ant une révolte qui leur paraît irrationnelle. La ruine de leurs finances va-t-elle être le commencement de leur sagesse ? Il
17 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
18ésagrégation dont l’aboutissement fatal serait la ruine de toute vie organique et de toute solidarité réelle, tandis qu’il ét
18 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
19ofit, lequel ne tarderait pas à entraîner dans la ruine le tabou du crédit. Mais il faudrait auparavant qu’il ait pris une co
19 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
20est un facteur de désordre et qu’elle entraîne la ruine de la famille. 79 [p. 251] Si la politique, c’est cela, je dis qu’
20 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
21ffectif du savoir peut fort bien le conduire à la ruine ou peut-être même au martyre. Ne soyez donc pas si pressés de défendr
22ent, s’appuie sur le néant et précipite sa propre ruine. Le solitaire qui condamne « la masse » n’est un aristocrate que s’il
21 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
23ésagrégation dont l’aboutissement fatal serait la ruine de toute vie organique et de toute solidarité réelle, comme il était,
22 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
24ivre d’une tentation permanente. Du même coup, il ruine d’ailleurs certaines objections classiques de l’incroyance (l’assimil
23 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
25 sérieusement éprouvées ? La foi vraie suppose la ruine de toutes les pauvres constructions où nous pensions pouvoir nous abr
24 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
26 contredit les fins de la révolution. Elle nie et ruine le fondement même de la personne, mesure par excellence d’une société
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
27a Réforme et à la Renaissance d’avoir rompue. Les ruines des grandes abbayes d’où rayonna la civilisation bénédictine sont un
26 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
28bli des fins dernières entraîne nécessairement la ruine de la communauté, par le seul fait qu’il ruine le langage. Cette abs
29la ruine de la communauté, par le seul fait qu’il ruine le langage. Cette absence d’un principe communautaire vivant et puis
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
30une économie ne peut survivre bien longtemps à la ruine de la mesure spirituelle qui avait déterminé sa forme et défini ses b
31dra bien qu’elle soit donnée partout. Derrière la ruine matérielle, une autre ruine plus grave est apparue : celle d’une imag
32 partout. Derrière la ruine matérielle, une autre ruine plus grave est apparue : celle d’une image du monde, d’une conception
33. Elle agit tout d’abord dans la philosophie : la ruine des grands idéalismes est consommée par le triomphe des philosophes «
34rle ici du vide ou du vertige que crée en nous la ruine de l’individualisme. Là où nulle conscience nationale ne pouvait plus
35ionale ne pouvait plus soutenir les hommes, cette ruine a laissé le champ libre à [p. 138] des religions toutes nouvelles : c
28 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
36n très petit fait spirituel est plus grand que la ruine des banques, s’il détient le secret de cette ruine, et de bien d’autr
37uine des banques, s’il détient le secret de cette ruine, et de bien d’autres d’une portée plus longue. Pour illustrer cette i
29 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
38dra bien qu’elle soit donnée partout. Derrière la ruine matérielle, une autre ruine plus grave est apparue : celle d’une imag
39 partout. Derrière la ruine matérielle, une autre ruine plus grave est apparue : celle d’une image du monde, d’une conception
40. Elle agit tout d’abord dans la philosophie : la ruine des grands idéalismes est consommée par le triomphe des philosophes «
41rle ici du vide ou du vertige que crée en nous la ruine de l’individualisme. Là où nulle conscience nationale ne pouvait plus
42ionale ne pouvait plus soutenir les hommes, cette ruine a laissé le champ libre à des religions toutes nouvelles, communisme,
30 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
43te ou voilée, à un plébiscite. Sinon ce serait la ruine rapide de l’étatisme centralisateur, comme tend à le prouver l’exempl
31 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
44est un facteur de désordre et qu’elle entraîne la ruine de la famille 42 . Si la politique, c’est cela, je dis qu’un honnête
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
45sons sont vides, et quelques-unes déjà tombent en ruines. Et surtout ce régime d’inertie laisse trop de forces grandir contre
46 à contempler cette espèce d’orgie, consommant la ruine de mon œuvre. Innocents petits corps mal emplumés, vous arrachiez les
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
47ieilles tuiles romaines, A… qui de loin paraît en ruine, prouve sa vie par ses odeurs et la saleté de ses ruelles. Un ruissea
48n de l’école primaire entre autres, ridiculise et ruine ce genre d’espoirs. Qui voudrait condamner l’usage pratique de la rai
49, ces derniers jours. Le tiers des maisons est en ruines, — tout le centre. On croirait une ville bombardée. 2 300 habitants.
50u’à l’horizon des collines vers Uzès, où quelques ruines de castels et quelques cheminées d’usines grattent le bas d’un grand
34 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
51sons sont vides, et quelques-unes déjà tombent en ruines. Et surtout ce régime d’inertie laisse trop de forces grandir contre
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
52est traquée… — Le capitalisme détruit la famille… ruine les valeurs morales. — (Les communistes) repoussent la pièce à thèse,
36 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
53 les calculs, l’on voit qu’en vérité, ce qui nous ruine, c’est bien l’honneur — le budget de l’honneur — et non pas je ne sai
37 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
54 asiatique, les jeunes gens se réunissent sur les ruines fumantes du temple 11 et prient : « Ô Dieu, qui nous a faits libres
38 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
55tion) et peut-être réussirons-nous à y croire. » Ruine des croyances communes, carence du christianisme, appel irrationnel à
39 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
56te ou voilée, à un plébiscite. Sinon ce serait la ruine rapide de l’étatisme centralisateur. (On a remarqué depuis longtemps
40 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
57moderne du bonheur. Cela va de toute manière à la ruine du mariage en tant qu’institution sociale. 3. « Aimer, c’est vivre 
58ne ou de l’autre, il faut admettre que la passion ruine l’idée même du mariage dans une époque où l’on tente la gageure de fo
59e la Russie jusqu’à Staline. Mais le processus de ruine des obstacles sociaux, développé sans violences extérieures, n’avait
41 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
60 témoigne que la volonté de Dieu, même quand elle ruine notre bonheur, est salutaire. L’amour de Tristan et d’Iseut c’était l
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
61ge, ou au contraire, sur « quelque chose » qui la ruine au cœur même de nos ambitions ? Est-ce vraiment, comme beaucoup le pe
62ur lui-même (aussi bien que sur le mariage, qu’il ruine ainsi par l’intérieur). Prouesse dont il est la victime ! La chasteté
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
63entation. Les églises sont désertes et tombent en ruine… Les personnages les plus importants de ma terre se sont laissés corr
64clus » 77 . Ils seront détruits, « soumis à toute ruine », et tourmentés en enfer. Noble Amour a promis qu’il en serait ains
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
65vement perpétuel du romantisme, cette passion qui ruine sans relâche tous les objets qu’elle peut concevoir et désirer (la na
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
66moderne du bonheur. Cela va de toute manière à la ruine du mariage en tant qu’institution sociale définie par la stabilité.
67ne ou de l’autre, il faut admettre que la passion ruine l’idée même du mariage dans une époque où l’on tente la gageure de fo
68ui de la Russie jusqu’à Staline ? Le processus de ruine des obstacles sociaux, pour s’y être développé sans violences extérie
46 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
69t celui des gouvernements : tout cela ne sera que ruines et détritus à déblayer, même si les grandes démocraties ont la victoi
47 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
70t pas cessé de démontrer que Roosevelt signifiait ruine, division, guerre et inflation, toute cette presse proclamait l’union
48 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
71us que j’aime et la libération qui vient après la ruine, quand le même ciel ramène un printemps pur sur les décombres de la v
72 d’une vision nouvelle de la force. Assis sur nos ruines, j’esquisse… Je me plais à inscrire ces mots : lucidité-sérieux-humou
49 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
73ffectif du savoir peut fort bien le conduire à la ruine, ou peut-être même au martyre. Ne soyez donc pas si pressé de défendr
74ent, s’appuie sur le néant et précipite sa propre ruine. Le solitaire qui condamne la masse ne peut se fonder que sur sa voca
50 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
75e bien utile de venir disputer à ses victimes des ruines encore radioactives. De même, si la Russie est attaquée par l’Amériqu
51 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Les résultats de la guerre (21 décembre 1945)
76négatif : l’écrasement matériel des nazis, et des ruines. Trois grandes nouveautés, répondrai-je au contraire. Le triomphe d’u
52 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
77opulation américaine, grattant la terre entre les ruines, pour y chercher sa subsistance. — Comme c’est passionnant ! me dit u
53 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
78e ou de l’Europe, dont il n’a guère connu que les ruines et les amertumes, rêve simplement de son foyer. Il voit sa maison bla
54 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
79rères ennemis se retrouvent entre eux, avec leurs ruines, dans ces villes à demi mortes ? Que penseront les Européens, d’ici q
80omme absorbé qu’il est dans la stupeur [p. 88] de ruines qui semblent déjà permanentes. Traces de balles aux façades et pas de
55 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
81 haut vous perdez votre vie ! Je prophétise votre ruine et l’anémie de vos Tours de Babel, et l’idiotie de vos enfants, et la
56 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
82 comparer ? Quel sens ? Il y a des roses dans les ruines. Des enfants jouent à côté des prisons. L’un subit la torture et le v
57 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
83ue automatique. « Un monde nouveau surgira de nos ruines » — un monde meilleur, bien entendu. C’est un rêve de compensation. C
58 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
84s de chapeau haute forme. Voilà Moscou et Kiev en ruines dans les trois heures. Les Russes ripostent sur Détroit et Saint-Loui
59 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
85uge bien utile de venir disputer à sa victime des ruines encore radioactives. De même, si la Russie est attaquée par l’Amériqu
60 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
86e la conscription obligatoire ; quand je vois les ruines de l’Europe, et que cependant on y fabrique des armes et on y coud de
61 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
87opulation américaine, grattant la terre entre les ruines, pour y chercher sa subsistance. Comme c’est passionnant ! me dit une
62 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
88négatif : l’écrasement matériel des Nazis, et des ruines. Trois grandes nouveautés, répondrai-je au contraire. Le triomphe d’u
63 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
89te au niveau des faits, des dures nécessités, des ruines. Or le rappel des fameuses quatre libertés nous y rabat impitoyableme
64 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
90victimes épuisées, cependant que la misère et les ruines aggravent l’urgence d’instaurer un ordre libertaire, personnaliste. S
65 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
91 Il n’y aurait plus qu’une table rase couverte de ruines pulvérisées. Le rôle de Churchill est de faire la guerre. Mais il ne
66 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
92a duré quatre ans. Il remonte des abris, dans les ruines de ses villes, pour découvrir qu’il n’a plus de gouvernement, qu’il e
67 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
93de chapeau haut-de-forme. Voilà Moscou et Kiev en ruines dans les trois heures. Les Russes ripostent sur Détroit et Saint-Loui
68 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
94ches ! » Le siècle est en révolution, l’Europe en ruine, la France en crise pour dire le moins, c’est bien le moment de lire
69 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
95diale que nous tentons d’organiser, aménage notre ruine collective : lorsque la terre entière soumise au seul pouvoir du chif
70 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
96, ou de l’Europe, dont il n’a guère connu que les ruines et les amertumes, rêve simplement [p. 25] de son foyer. Il voit sa ma
97avait cessé de démontrer que Roosevelt signifiait ruine, division, guerre et inflation, toute cette presse proclamait l’union
98 progrès remarquable, si l’on pense à l’Europe en ruines qui s’offre encore le luxe morbide d’entretenir, au seul profit des R
71 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
99oches. » Le siècle est en révolution, l’Europe en ruines, la France en crise pour dire le moins, c’est bien le moment de lire
72 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
100as un homme mais une nation. Alors, mais dans les ruines radioactives de notre civilisation, la Résistance mondiale s’organise
73 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
101niens, c’est nous qui sauverions l’Amérique de la ruine en acceptant qu’elle nous avance une vingtaine de milliards de dollar
74 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
102Europe démocratique. Ce ne sont pas seulement les ruines et les désordres matériels qui marquent le passage du Führer. La lutt
103a perte d’un domaine, alors que ce domaine menace ruine par sa faute, et que les nouveaux acquéreurs vont en tirer un bien me
104oir si nous défendons plus et mieux que de belles ruines, des préjugés sociaux, et des habitudes de culture périmées, ou peut-
75 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
105ort, et qui ne peut faire notre unité que sur nos ruines, par l’occupation russe, et dans les camps. Vis-à-vis de l’Amérique,
76 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
106la paix, et ils le prouvent, l’un en relevant nos ruines, et l’autre en annexant 700 000 kilomètres carrés de nos terres. Si b
77 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
107es Cantons. Aucun des troubles graves, aucune des ruines prévues et dûment calculées ne se produisirent. L’essor que prit la S
78 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
108toutes ses routines décadentes, à la sauver de la ruine en l’unissant, et pour tout dire d’un mot, à gouverner. Elle vous voi
79 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
109e social déficient, [p. 33] le chômage étendu, la ruine à bref délai, les trois cents divisions de l’Armée rouge. D’une part,
80 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
110ans, en même temps qu’elle était libérée dans ses ruines. Elle avait représenté un quart, puis un cinquième de la population d
111efuge, qu’on ferait de l’Europe un musée dans les ruines, pour l’agrément des millionnaires curieux, ou l’édification méfiante
81 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
112es Cantons. Aucun des troubles graves, aucune des ruines prévues et dûment calculées ne se produisirent. L’essor que prit la S
82 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
113toutes ses routines décadentes, à la sauver de la ruine en l’unissant, et pour tout dire d’un mot, à gouverner. Elle vous voi
83 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
114un régime social déficient, le chômage étendu, la ruine à bref délai, les trois cents divisions de l’armée rouge. D’une part,
84 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
115es cantons. Aucun des troubles graves, aucune des ruines prévues et dûment calculées ne se produisirent. L’essor que prit la S
85 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
116un régime social déficient, le chômage étendu, la ruine à bref délai, les trois cents divisions de l’armée rouge. D’une part,
86 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
117ique de nos raisons de vivre. Il y a la menace de ruines économiques qui entraîneraient une tutelle étrangère et ses conséquen
87 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
118uerait l’union économique. On prédisait tantôt la ruine des cantons riches (ce qui n’élèverait pas le niveau de vie des autre
88 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
119rsité, précisément, qui a fait la faiblesse ou la ruine de tant de grands États voisins. Sur l’importance vitale de ce lien p
120lui ouvrirait la perspective de se relever de ses ruines par un effort commun, reprenant au point où il a été interrompu, le d
89 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
121’ambassade de l’URSS, seul battant neuf parmi les ruines. Les tanks soviétiques, l’Armée rouge, la police « populaire » ont ti
90 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
122’ambassade de l’URSS, seul battant neuf parmi les ruines. Les tanks soviétiques, l’Armée rouge, la police « populaire » ont ti
91 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
123omme, symbole de l’Italie nouvelle renaissant des ruines du fascisme, était né aux confins disputés de son pays, en la terre «
92 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
124e, désarroi : autant de causes de faiblesse et de ruine, semble-t-il. Et pourtant, c’est tout cela qui a fait l’Europe. Et ce
93 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
125e Nicée… Mais il faut voir tout de suite que cela ruine à jamais les « certitudes » de la pensée matérialiste. Celles-ci se f
94 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
126nt il l’entoure ! Il voyage à cause d’elle, il se ruine pour elle, un beau jour à cause d’elle il se tuera ! Cependant, tel a
95 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
127même maison, ou nous mourrons tous dans les mêmes ruines. » Nature des obstacles à l’union Les obstacles à l’union européenn
128le salut de l’Europe, d’autres le gagnent pour sa ruine. [p. 4] Nécessité de réveiller un sentiment commun des Européens I
96 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
129 de « créer des complexes » paralyse le maître et ruine la discipline. La crainte d’imposer un effort intellectuel excessif a
97 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe s’inscrit dans les faits [Introduction] (novembre 1956)
130sait un de leurs derniers poèmes, récité dans les ruines de Budapest. p. 1 ah. « Introduction », Bulletin du Centre europ
98 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
131 Nicée ! Mais il faut voir tout de suite que cela ruine à jamais les certitudes de la pensée matérialiste. Celles-ci se fonda
99 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
132nt il l’entoure ! Il voyage à cause d’elle, il se ruine pour elle, un beau jour à cause d’elle il se tuera ! Cependant, tel a
100 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
133ur un fond de moulins, des statues sur un fond de ruines antiques ; s’il s’agit de la Suisse, des jodleurs. Le tourisme préten