1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
1ibres relatifs, variables et réversibles. Plus de sanctions transcendantes et irrévocables dans un tel univers. Suppression du tr
2 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
2e développe — provisoirement — à l’abri de toutes sanctions et périls concrets — à l’abri de toutes précisions. Une mystique n’es
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
3a réelle et pratique importance, dans l’ordre des sanctions immédiates, à une opposition d’apparence toute philosophique : celle
4 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
4a réelle et pratique importance, dans l’ordre des sanctions immédiates, à une opposition d’apparence toute philosophique : celle
5 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
5l peut collaborer. » — Enfin le Plan réclame « la sanction de la responsabilité personnelle à tous les étages, dans les fonction
6 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
6ger effectivement, dans le monde des corps et des sanctions de fait, non pas seulement de « dire le vrai » dans le vide. La dénon
7 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
7iste vient donner à leur politique les puissantes sanctions que leur énervement n’aurait pas osé déclencher. Nous vivons bel et b
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
8iser. Ils ont pu appliquer, sans crainte d’aucune sanction directe de la part des faits, une vieille doctrine particulièrement a
9 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
9se jouer dans un domaine où ne subsistent plus ni sanctions ni arbitrage ; où chacun peut prétendre avoir gagné ; où la victoire
10 l’un n’est pour l’autre que tricherie. J’appelle sanction le simple jugement de vérité ou d’erreur, dans un domaine où quelques
11s c’est d’une morale idéale « sans obligations ni sanctions », une morale de rhéteurs et non d’apôtres. Nous voici donc à ce poin
12’agit de rien d’autre que d’édifier, en marge des sanctions pratiques, une doctrine de l’homme idéal et du progrès. Mais nous avo
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
13t au vrai qu’une assurance contre toute espèce de sanction. Il est clair que cette liberté-là, garantie par les lois de l’État,
11 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
14nt, par les gardiens de l’ordre, ou par certaines sanctions financières par exemple, auxquelles l’individu ne peut pas se soustra
12 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
15 qu’on perd de vue. On l’a senti à l’occasion des sanctions contre l’Italie : la participation de la Suisse à la Société des Nati
16s. D’où le malaise provoqué par l’application des sanctions, premier avertissement que nous donnaient les faits d’avoir à repense
13 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
17craties soient soumis pendant quelque temps à des sanctions conditionnelles très précises, édictées par un État fort et maître de
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
18e l’on perd de vue. On l’a senti à l’occasion des sanctions contre l’Italie : premier avertissement que nous donnaient les faits
15 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
19tout en nous offrant un monde sans obligations ni sanctions, fermé sur soi mais recréé sans cesse à l’image de nos complaisances 
16 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
20ui n’est jamais où vous croyez le prendre, où les sanctions l’attendent, où le mal se confesse. Eh bien, ce sera vite fait, nous
17 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
21ment dans l’attitude ou le langage entraînant des sanctions immédiates. Rendre un sens aux paroles, aux gestes et au costume, par
18 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
22 paru dans la Gazette en juin 1940, lui valut une sanction de la censure. L’écrivain ayant quitté peu après la Suisse pour les É
19 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
23ulons une Cour de justice capable d’appliquer les sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4) Nous voulons une As
20 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
24ulons une Cour de justice capable d’appliquer les sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4°) Nous voulons une A
21 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
25ginait et dans laquelle il voyait (par erreur) la sanction d’une certaine éthique ; la conversion de quelques-uns de ses amis ;
22 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
26 lui reconnut le droit de ne point participer aux sanctions militaires prévues par le Pacte, c’est-à-dire de rester le seul État
23 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
27btint d’être dispensée de toute participation aux sanctions militaires, et ce n’est que sur la base de ce statut de « neutralité
28e même qu’elle refusa plus tard de participer aux sanctions économiques contre tel ou tel État. En 1938, elle reprit son statut d
24 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
29hatchevski, dans les mêmes termes, avec les mêmes sanctions, n’est pas sortir du stalinisme. Dénoncer la dictature d’un seul homm
30ge y devient erreur, et l’erreur y est frappée de sanctions immédiates, qui ne sont point morales, mais physiques. On ne fait pas
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
31cent milliers de fois. La métempsycose évacue les sanctions redoutées de la résurrection : le martyr qui revient, portant sa tête
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
32rit à l’idée de l’erreur sociale, et signifie les sanctions immédiates de la Terreur. Ainsi la fuite devant tout engagement et l’
27 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
33le berceau — mais sa maîtrise n’exerçait d’autres sanctions, sur les trop nombreux visiteurs, que celles d’un bref regard pénétra
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
34te inconnue de la foule élabore à l’abri de toute sanction sociale : [p. 32] car c’est là qu’on peut voir apparaître le sens rée
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
35ginait et dans laquelle il voyait (par erreur) la sanction d’une certaine éthique ; la conversion de quelques-uns de ses amis ;
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
36le berceau — mais sa maîtrise n’exerçait d’autres sanctions, sur les trop nombreux visiteurs, que celles d’un bref regard pénétra
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
37us forts et plus radicaux ; il faut instituer des sanctions pénales, il faut donc organiser la société chrétienne. Mais à cette f
38ioris in terris non recognoscentes. Cependant les sanctions ecclésiastiques ne sont pas suffisantes car, note-t-il, ce sont surto
39ional, très en usage depuis le xiie siècle ; les sanctions de l’arbitrage, qui également entraient tout à fait dans la pratique
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
40xécuter contre tel [p. 115] État récalcitrant les sanctions requises par le Congrès 106 . Après quoi, bien entendu, l’on irait mo
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
41ulons une Cour de justice capable d’appliquer les sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4° Nous voulons une As
34 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
42ois laïcs « prudents et experts », disposerait de sanctions pénales : le pays récalcitrant serait cerné, isolé, et réduit par la
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
43s perdaient beaucoup de leur poids, s’agissant de sanctions contre un État agresseur (à l’époque de la SDN) ou de l’opposition en
44a SDN d’être dispensée de toute participation aux sanctions militaires que la Société pourrait être amenée à décréter. Cette neut
45s faits : dès 1937, refusant d’appliquer même les sanctions économiques contre l’Italie fasciste, qui attaquait l’Éthiopie, la Su
36 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
46ment dans l’attitude ou le langage entraînant des sanctions immédiates. Rendre un sens aux paroles, aux gestes et au costume, par
37 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
47st à dire qu’il cherche aussi l’approbation et la sanction suprême de la communauté — même s’il ne doit l’obtenir qu’à titre pos
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
48st-à-dire qu’il cherche aussi l’approbation et la sanction suprême de la communauté — même s’il ne doit l’obtenir qu’à titre pos
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
49nal d’arbitrage supranational, le tout assorti de sanctions économiques et d’une capitale ambulante, changeant de siège tous les
40 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
50es fins et les voies vers ces fins, sous peine de sanctions désastreuses. Ce n’est pas un hasard non plus si prospective et futur
41 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
51t au vrai qu’une assurance contre toute espèce de sanction. Il est clair que cette liberté-là, garantie par les lois de l’État,
42 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
52ulons une Cour de justice capable d’appliquer les sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4. Nous voulons une As
53t de la Cour de justice « capable d’appliquer les sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte », si l’on reprend les