1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1charnement, comme seul il sait l’être aujourd’hui sans que cela nuise en rien à un don de sympathie qui est parfois la plus subt
2 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
2de naturaliste. Mais comment montrer des taureaux sans que cela sente un peu l’étable ? L’étonnant, c’est de voir à quel point M
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
3n scénario né entre deux cafés-nature, et presque sans qu’il s’en soit rendu compte. Clerc entrevoit un projet à deux faces. Lug
4 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
4e jeunesse, son « chemin de Damas » (comme il dit sans qu’on sache au juste quelle dose d’« humour » il met dans l’expression),
5 du tout. On n’en fait pas une philosophie. Mais, sans qu’on s’en doute, cela en prend la place. Les facultés de l’âme, inutilis
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
6uer un fonctionnaire dans ses activités publiques sans que des personnes bien intentionnées viennent vous dire : « Mais Monsieur
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
7esseins. Au reste, le livre s’achève par sa mort, sans qu’on ait pu distinguer nettement à quels mobiles extérieurs obéissait so
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
8ctement que de psychologie et des ruses de l’art, sans que ne s’ouvre jamais une perspective poétique ou métaphysique. À cette h
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
9t conjugal, un salon glacé dont le parquet craque sans que nul pied jamais ne s’y pose, et tous ces corridors si hauts où l’on d
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
10otre courbe de productivité. À partir de 1921, et sans qu’aucun fait nouveau puisse en rendre un compte suffisant, la productivi
10 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
11 ainsi, actuellement, à la fois pécheur et sauvé, sans qu’il soit possible de distinguer dans le temps une précédence, des stade
11 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
12otre courbe de productivité. À partir de 1921, et sans qu’aucun fait nouveau puisse en rendre un compte suffisant, la productivi
12 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
13e de fatalisme par lequel nous serions entraînés… sans que nous ayons la possibilité de faire au moins un effort pour pétrir le
13 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
14uvé le corps de Jésus. Cette création s’est faite sans qu’il soit nécessaire ou légitime de supposer à son origine une fraude [p
14 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
15tre la gauche, tantôt la gauche contre la droite, sans que jamais un centre vif ne soit rendu, par ces éclairs croisés, visible.
15 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
16ette reconnaissance, et se substitueraient ainsi, sans que nous nous en doutions, à l’acte de l’Esprit. Le scandale s’évanouirai
16 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
17i tout changer en un instant aux yeux de l’homme, sans que rien soit changé de ce qu’a décidé Dieu, de ce qu’il décide ou de ce
17 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
18n et domestication de l’intelligence et de l’art. Sans que l’on puisse, et c’est là le tragique de l’affaire, dénoncer clairemen
18 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
19étranger dans la nation. Et les partis bourgeois, sans qu’il nous en ait coûté beaucoup d’efforts, ont tourné en bouillie comme
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
20dra le chevalier au premier signal de sa part, et sans que rien puisse la retenir, « ni tour, ni mur, ni fort chastel ». Chez Or
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
21gnifie autre chose, comme dans les rêves, et cela sans qu’intervienne aucun effort de traduction conceptuelle. En d’autres terme
22t matériel et social, et se voit imposé aux époux sans qu’il soit tenu compte de leurs sentiments. En même temps, le relâchement
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
23religieuses (comme l’avait proposé Confucius) et, sans que nul paraisse y prendre garde, se rangent aux lois de la raison du siè
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
24ur de Girard et d’Elissent, pur de tout reproche, sans qu’il y eût entre eux autre chose que bon vouloir et entente cachée. Et p
25e littérature entière soit passée sous leurs yeux sans qu’ils y aient vu autre chose que des contes à dormir debout, obtenant un
23 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
26ère, qui s’élève dans les profondeurs d’eux-mêmes sans qu’ils puissent faire autre chose que de saluer là l’écho d’un discours d
24 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
27uve lui ménager des satisfactions qui l’épuisent, sans que l’ordre des choses ait à souffrir d’une dépense improductive. Certes
25 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
28nt la tête se met à fonctionner contre les hommes sans que personne n’y puisse plus rien. Présentation de la police moderne. 3
26 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
29on qu’il s’est produit, et qu’il peut se produire sans que rien y prépare. « Car Dieu peut tout, à tout instant. C’est là la san
27 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
30i tout changer en un instant aux yeux de l’homme, sans que rien ne soit changé de ce qu’a décidé Dieu, de ce qu’il décide ou de
28 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
31ère, qui s’élève dans les profondeurs d’eux-mêmes sans qu’ils puissent faire autre chose que de saluer là l’écho d’un discours d
29 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
32tes merci, l’autre est déjà parti, et vous sortez sans qu’on vous demande un cent. 13 novembre 1940 Conférences. — Elles doi
30 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
33éléphone a sonné plusieurs fois, près de mon lit, sans que je bouge. J’ai lentement relu ma conférence de Buenos Aires, des note
31 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
34rquoi donc les acceptons-nous, comme des moutons, sans qu’une voix ne proteste ? Février 1946 Vers le milieu du xxe siècle, l
32 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
35ens, la police politique traque les hommes libres sans que personne ose dire pour quoi ni protester, et ce n’est plus qu’au marc
33 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
36urquoi donc les acceptons-nous comme des moutons, sans qu’une seule voix proteste ? p. 1 1. « Pour la suppression des vis
34 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
37e de départements fédéraux qui se font la guerre, sans qu’il existe un seul centre capable de dresser l’inventaire de ce domaine
35 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
38nstitué par lui seul, l’assumant et le consommant sans que rien en parût au dehors, avec l’aide de la seule énergie qu’il aurait
36 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
39 ont une coquille très dure. On peut les emporter sans qu’elles se gâtent, et quand on a faim, on les ouvre. Le critique. Encor
37 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
40 monde entier en eût été changé à l’instant même, sans que nul ne s’en doute. J’étais sceptique, en ce temps-là. Je disais à ce
41aux mets servis. Le déjeuner se termine toutefois sans que mon hôte ait paru remarquer que mon malaise est contagieux. Il bavard
42llons chez elle. Un vertige, un sombre délire, et sans qu’un mot de plus ait été prononcé… Et ce fut ainsi, durant tout mon séjo
38 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
43uve lui ménager des satisfactions qui l’épuisent, sans que l’ordre des choses ait à souffrir d’une dépense improductive. Certes
39 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
44rt conjugué de l’Opinion et de quelques citoyens, sans que l’État s’en fût mêlé. Mais je voyais, à Chicago précisément, comme à
45e de départements fédéraux qui se font la guerre, sans qu’il existe un seul centre capable de dresser l’inventaire de ce domaine
40 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
46utes les couleurs du prisme, leur a donné presque sans qu’ils s’en doutent la force et les moyens de l’indépendance : une Autori
41 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
47utes les couleurs du prisme, leur a donné presque sans qu’ils s’en doutent la force et les moyens de l’indépendance : une Autori
42 1952, Réforme, articles (1946–1980). Après l’Œuvre du xxe siècle (14 juin 1952)
48autres solitaires se joindront à toi, à tes côtés sans que tu les voies. Et chacun pensera qu’il va seul. Mais vous formerez un
43 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
49oncertos, opéras et ballets, durant trente jours, sans que s’y glisse une mesure de musique composée avant l’an 1900 : tous les
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
50on bancaire et la diplomatie des États. Tout cela sans que personne soit encore en mesure de trancher la question confusément po
45 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
51politique de l’URSS. Celle-ci s’étant déshonorée, sans que les États-Unis s’honorent d’autant, une vraie neutralité devient conc
46 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
52y compris le droit de préparer la mort des autres sans qu’on proteste. Écrit en avion Volant de Genève à Londres, à La Haye ou
47 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
53 l’évolution moderne avec une rigueur inflexible, sans qu’elle soit pour autant fatale. Si nous voulons survivre, il faut l’unio
48 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
54peut tomber passionnément, mortellement amoureux, sans que s’y mêle la moindre convoitise. Je me souviens d’avoir regardé timide
49 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
55itôt après commencent à se détendre, à se dénouer sans que l’on sache trop ce qui arrive, laissant poindre une espèce de sentime
50 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
56ber passionnément, [p. 61] mortellement amoureux, sans que s’y mêle la moindre convoitise. Je me souviens d’avoir regardé timide
51 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
57uve lui ménager des satisfactions qui l’épuisent, sans que l’ordre des choses ait à souffrir d’une dépense improductive. Certes
52 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
58lement et comme mystiquement, à celle de ma mère, sans que j’en sois très étonné. Les contours des visages ne sont pas assez net
53 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
59bien que l’amour émotif animique n’apparaît guère sans que l’ait éveillé un premier regard de l’intuition. Les très jeunes gens
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
60nt de force de ses mains puissantes, l’entraînait sans qu’elle résistât, et déclarait que, de par la volonté de Zeus porteur d’é
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
61 prendre l’argent et de voter selon sa conscience sans qu’on le sache. C’est aussi un remède, car celui qui voudrait donner de l
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
62tenir chez eux. « Nous voyageons de père en fils, sans qu’aucune affaire nous en empêche jamais », dit l’Allemand que Saint-Évre
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
63 qui est l’effet nécessaire de tout cela, et qui, sans que personne songe en effet à le conserver, ne serait pourtant pas si fac
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
64de Paris à Pékin, comme de Bordeaux à Strasbourg, sans que rien ne nous arrête, ni barrières, ni murailles, ni commis, ni chasse
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
65t son souverain met sa gloire à pouvoir disposer, sans qu’il ait lui-même à courir aucun danger, de plusieurs milliers d’hommes
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
66eut porter le malheur sans en recevoir la marque, sans qu’il change toutes les pensées d’une manière qui n’appartient qu’à lui.
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
67ivent côte à côte dans l’anarchie internationale, sans qu’un pareil état de choses conduise à la plus terrible catastrophe polit
68ticipation du peuple allemand à la vie européenne sans qu’il soit un danger pour les autres peuples. Seule une Union fédérale pe
62 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
69lles qui changeraient la conscience de l’homme, — sans que nul pût prévoir comment… Dans cette imprévision, mais ce risque assum
63 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
70[p. 12] se multiplier à la satisfaction générale, sans qu’aucun des problèmes de fonds et d’ensemble soit touché. Le dialogue de
71 il reste que les âmes ne communiquent pas encore sans que les hommes se rencontrent, et que les rencontres souhaitables demande
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
72re fédération s’est constituée et fonctionne bien sans que les peuples de nos divers cantons aient eu besoin de se connaître d’a
73idiens. C’est pourquoi, au fait et au prendre, et sans qu’il y ait, à mon avis, aucune raison de leur en faire grief, les représ
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
74de la Suisse. On peut le soustraire de l’Histoire sans qu’il manque une seule pièce au jeu. En revanche, il est impossible de co
66 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
75sidéré, dans un contexte entièrement différent et sans que les conditions d’une transposition valable soient réunies. La troisiè
67 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
76rts, ou de répartition internationale du travail, sans que ces termes soient traduits et exemplifiés par des propositions plus d
77r en commun », ou « créer une citoyenneté commune sans que soit perdue pour autant la nationalité d’origine ». La controverse en
68 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
78 ligne de mire. Quand vous serez assez concentré, sans que vous l’ayez voulu, le coup partira. Je vous le répète : pensez au but
69 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’écrivain et l’événement (7-8 septembre 1968)
79Nul événement social ou politique n’existe en soi sans qu’on l’ait exprimé, nommé, écrit, avant ou après la date que l’Histoire
70 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
80ent très bien adopter la structure proudhonienne, sans que soit pour autant décidée la structure des réseaux d’échange et groupe
71 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
81que nos régimes libéraux deviennent totalitaires, sans qu’il y ait lieu de changer les prémices fournies par le nationalisme et
82oraux ne sauraient être négligés dans la pratique sans que l’Europe perde ses droits à l’existence et à l’autonomie. Europe doit
72 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
83’industrie et la technique ont détruit au hasard, sans qu’il y ait eu volonté de personne ni plan prémédité, les cadres sociaux
84ait réussi à soumettre l’économie au bien commun, sans qu’on puisse dire si cet [p. 55] échec tient aux doctrines, au fait que l
73 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.3. Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
85autres solitaires se joindront à toi, à tes côtés sans que tu les voies, et chacun pensera qu’il va seul ; mais vous formerez un
74 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
86oncertos, opéras et ballets, durant trente jours, sans que s’y glisse une mesure de musique composée avant l’an 1900 : tous les
75 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
87peuvent se multiplier à la satisfaction générale, sans qu’aucun des problèmes de fond et d’ensemble soit touché. Le dialogue des
88ore trouvé le moyen de faire communiquer les âmes sans que les hommes se rencontrent — et que les rencontres souhaitables demand
76 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
89ue, fabriquée de toutes pièces au siècle dernier, sans que l’on tienne compte des ethnies et des réalités économiques, se trouve
90production, donc de décision, passera aux régions sans qu’on ait à abattre brutalement les États-nations. Un mouvement de bascul
77 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
91Nul événement social ou politique n’existe en soi sans qu’on l’ait exprimé, nommé, écrit, avant ou après la date que l’Histoire
78 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
92te, et a soumis les continents l’un après l’autre sans qu’aucun, jusqu’ici, ne l’ait soumise, c’est une espèce particulière de d
93peut exister sans l’autre. L’une peut être perdue sans que l’autre soit ruinée du même coup. Gengis Khan 21 eut l’hégémonie san
79 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
94ait du prince, et seul en jouit le roi de France, sans que rien le limite hors la Justice divine, dont il est le seul interprète
80 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
95ent très bien adopter la structure proudhonienne, sans que soit pour autant décidée la structure des réseaux d’échange et groupe
81 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
96peut exister sans l’autre. L’une peut être perdue sans que l’autre soit ruinée du même coup. Tchingis-Khan eut l’hégémonie sans
82 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
97ière leur dos profanent, défoncent et stérilisent sans que personne semble y faire attention. C’est pourtant cela qui modifie ra
83 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
98e principe quant à l’orthodoxie de Suso. De fait, sans qu’il soit même besoin de rappeler son influence sur la secte des Amis de
84 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
99ivent exister à la fois pour soi et pour l’autre, sans qu’il y ait confusion des deux, ni subordination de l’un à l’autre. Ils s
85 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
100 s’est étendu aux peuples parlant la même langue, sans qu’il fût question pour autant de les enfermer dans les frontières d’un m
86 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
101comparaison globale des plus simples le fera voir sans qu’il soit nécessaire d’aller dans le détail. Qui gouverne les quelque di
87 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
102iteusement : « Suis-je le gardien de la Terre ? » sans qu’on en tire la conclusion qu’il a forfait à la mission qu’il s’attribue
103s le Pacifique. » « VIe Plan : enrichir la France sans que les Français en souffrent. » L’État-nation « personnifié » par le nom
104 avoir trouvé le moyen de s’enrichir lui, l’État, sans que ce soit (d’une manière sensible tout au moins) aux dépens des revenus
88 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
105 peuvent en sortir de même ou s’en trouver exclus sans que mort s’ensuive, pas même civique. Cette différence est radicale, irré
89 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
106 membre du club, il pourra s’y promener librement sans que personne s’enquière de ses attaches locales ; il sera de partout et d
90 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
107suisses sont bilingues et l’un même quadrilingue, sans qu’y soient jamais apparus de problèmes politiques ou économiques sérieux
91 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
108éléphone a sonné plusieurs fois, près de mon lit, sans que je bouge. J’ai lentement relu ma conférence de Buenos Aires 40 , des
109st possible de m’identifier le temps de mon rêve, sans qu’aucun pacte m’interdise de me reprendre quand il me plaira. Mais si mo
92 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
110ue j’avais eu la même idée en même temps que lui, sans que nous ayons eu le moindre échange. Je l’avais notée, et je vous ai lu
93 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
111i trouvais en rentrant après cinq ans d’Amérique. Sans que je m’en doute, cela a été mon premier acte d’engagement européen. J’a