1 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
1u témoignage, il est clair que la grande ambition satanique devait être de s’emparer de la parole dans notre bouche, pour altérer
2 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
2on du Führer qui ne portent en évidence l’insigne satanique. [p. 63] 18. Le Diable en chemise brune Certes Hitler ne fut pas le
3nons bien ce que signifie, dans cette perspective satanique, le terme d’État totalitaire. Un régime est totalitaire lorsqu’il pr
3 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
4 traditionnelles sont très probablement d’origine satanique : le pélagianisme, par exemple, et les doctrines qu’on pourrait bapti
5130] dans la mondanité quelque chose de vaguement satanique. Il imaginerait volontiers un Diable en cravate blanche et monoclé. L
6tiste véritable prennent soudain quelque chose de satanique, lorsque l’on s’aperçoit de la stérilité du personnage, et des effets
71] goût ni même le pédantisme de la forme qui est satanique, c’est le goût de la forme imitée. Le milieu mondain le plus suavemen
8és, dans l’imagination des peuples, avec un pacte satanique. Le devin en serait à la fois la victime et le bénéficiaire. En échan
9an pourrions-nous emporter pour déjouer les ruses sataniques ? Il faudrait être un saint pour traverser une grande passion sans ré
10eilleur moyen de prévenir les états de possession satanique et les névroses nées de troubles sexuels serait [p. 174] simplement l
4 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
11es glaciers. Que ces images dissipent les charmes sataniques [p. 216] imprudemment évoqués dans ces pages, les confusions crépuscu
5 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
12u témoignage, il est clair que la grande ambition satanique devait être de s’emparer de la parole dans notre bouche, pour altérer
6 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
13eilleur moyen de prévenir les états de possession satanique et les névroses nées de troubles sexuels, serait simplement la franch
7 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable X : Le Diable homme du monde (17 décembre 1943)
14 dans la « mondanité » quelque chose de vaguement satanique. Il imaginerait volontiers un Diable en cravate blanche et monoclé. L
15iste véritable, prennent soudain quelque chose de satanique lorsque l’on s’aperçoit de la stérilité du personnage, et des effets
16le goût ni même le pédantisme de la forme qui est satanique, c’est le goût de la forme imitée. Le milieu mondain le plus suavemen
8 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
17ine toute la scène européenne comme une puissance satanique, au moment où les civilisations opposées s’entredéchirent, notre peti
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
18ine toute la scène européenne comme une puissance satanique, au moment où les civilisations opposées s’entredéchirent, notre peti
10 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
19essentiel : il est la condition de sa « mission » satanique. Certes, Hitler n’était pas le Diable. Mais certains ont pensé pour l
11 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
20ompte, une « constatation objective ». Conception satanique, me dira-t-on, puisque exclusive du pardon. Mais comment pardonner à