1 1926, Articles divers (1924–1930). Conférences d’Aubonne (7 avril 1926)
1us, étudiants, venez à nous pour nous aider. Nous saurons nous compromettre, si nous écopons, tant pis. » Cinq conférences et a
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
2nous accorder une confiance sans laquelle nous ne saurions aller, et qui, nous [p. 4] voulons l’espérer, ne sera pas sans leur d
3nc ? Le plus qu’on puisse dire, c’est que vous le saurez un peu mieux quand vous aurez lu nos huit numéros. Il faut que notre
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
4 revenir avec son Johannes laqué. Ah ! comme vous sauriez lui plaire, maintenant qu’une si triomphante tendresse vous possède !
4 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
5n moment ce trésor du meilleur réalisme, que nous saurons désormais retrouver, allons errer un peu dans le royaume d’Utopie. An
6pie. André Evard va nous y introduire, et nous ne saurions trouver guide plus pittoresque. Celui-ci s’était égaré en avant, très
5 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
7elui qui refuse la louange approximative. Nous ne saurions assez nous garder d’accepter des adhésions qui vont aux produits dévi
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
8e plus grand Occidental fut-il chrétien ? Nous ne saurions, surtout dans Foi et Vie, aborder cette question sous l’angle de la c
7 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
9la fois. Car s’il faut une morale simple, nous ne saurions admettre que celle qui dirait : « Faites ce que vous pensez, pensez c
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
10tre actif et utile en celui-ci » 13 . À quoi nous saurons opposer cette confession mémorable : « Nous ne devons proférer les pl
9 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
11 jolie, quelqu’un me l’a dit hier encore, vous ne saurez pas qui. Lord Artur. — Ravissante Sonnette, vos paroles ne sont pas
12s étiez païenne ou si vous étiez chrétienne, vous sauriez ce que c’est que le beau temps. Si vous étiez païenne et que vous ado
10 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
13ient beaucoup de leur violence. Sans eux, nous ne saurions pas grand-chose des dieux du siècle, et peut-être aurions-nous un peu
11 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
14ient beaucoup de leur violence. Sans eux, nous ne saurions pas grand-chose des dieux du siècle, et peut-être aurions-nous un peu
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
1520] Toute la question est alors de savoir si nous saurons utiliser ces avantages, et le temps de réflexion ou de manœuvre qui n
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
16ous dira qu’en toute impartialité il estime… nous saurons donc qu’il juge au nom de l’appareil interposé par sa culture entre l
17uit dans le siècle d’un si curieux prestige, nous saurons qu’il invoque un ensemble de lois, un ensemble de dogmes et de déterm
18 clerc enfin louera le sérieux d’un ouvrage, nous saurons qu’il s’agit d’un ouvrage dont la composition révèle un emploi maximu
19eurs mains ces appareils de quelque utilité, nous saurons bien à notre tour les approprier à nos fins. C’est un romantisme asse
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
20nt. Toute la question est alors de savoir si nous saurons utiliser ces avantages, et le temps de réflexion ou de manœuvre qui n
15 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
21ûr d’avance du résultat de votre plébiscite, vous sauriez fort bien gouverner sans recourir à cette « Providence » organisée, e
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
22line, seule « technique du progrès humain ». Nous saurons désormais ce que signifie pour l’auteur le progrès : c’est de remplac
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
23que je suis un empoisonneur des consciences, vous saurez maintenant me défendre ! etc. » C’est fini. L’instituteur s’éponge. L
24uple, avec autant de liberté et de repos que vous sauriez faire dans vos allées ; et je n’y considère pas autrement les hommes
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
25bavarde ! De gré ou de force, c’est certain, nous saurons tout sur les gens de la ville… [p. 139] 5 octobre 1934 Petite cité
19 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
26que je suis un empoisonneur des consciences, vous saurez maintenant me défendre ! etc. » C’est fini. L’instituteur s’éponge. L
20 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
27onscient. Toute la question est de savoir si nous saurons mettre à profit pour le résoudre le délai que nous accordent encore u
21 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
28ûr d’avance du résultat de votre plébiscite, vous sauriez fort bien gouverner sans recourir à cette « volonté » organisée, et q
22 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
29nt connues et leur hiérarchie évidente, encore ne sauriez-vous prévoir la fin d’une union faite en connaissance de causes. Il a
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
30ace aux formes de passage sans lesquelles nous ne saurions vivre. Aux historiens, je répondrai simplement que j’étais à la reche
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
31nt connues et leur hiérarchie évidente, encore ne sauriez-vous prévoir la fin d’une union faite en connaissance de causes. Il a
25 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
32l le doit. S’il n’avait été qu’un ascète, nous ne saurions plus rien de lui. C’est pourquoi les réformateurs insistèrent à bon d
26 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
33appel exigera une réponse. Reste à savoir si nous saurons la lui donner. Reste à savoir si nous saurons utiliser le délai qui n
34ous saurons la lui donner. Reste à savoir si nous saurons utiliser le délai qui nous est accordé, à nous les neutres, pour déco
27 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
35pectueux de la complexité humaine, parce que nous saurions beaucoup mieux ce que c’est qu’une vocation, et qu’il faut lui faire
28 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
36appel exigera une réponse. Reste à savoir si nous saurons la lui donner, si nous saurons utiliser le délai qui nous est accordé
37e à savoir si nous saurons la lui donner, si nous saurons utiliser le délai qui nous est accordé, à nous les neutres, pour déco
29 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
38 Quand il serait le Diable en personne, vous n’en sauriez pas davantage et n’auriez pas plus qu’aujourd’hui le droit ou le pouv
30 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
39tate La somma sapienza e il primo amore. Nous le saurons au Jugement dernier. C’est la fin seule qui justifie les moyens ambig
40Le mieux serait de la quitter. Mais alors nous ne saurons jamais. Il se tait. « Cet homme ne m’aime pas, pense la femme. Allons
31 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
41due. Il s’agit simplement de la grandeur que nous saurons imaginer, et d’une vision nouvelle de la force. Assis sur nos ruines,
32 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
42re actif et utile en celui-ci. 11  » À quoi nous saurons opposer cette confession mémorable : « Nous ne devons proférer les pl
33 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
43s arrêtés, il vaudrait mieux le savoir : car nous saurions alors que réellement il n’y a rien à faire pour nous sauver. (À moins
34 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
44 un retour au passé. Vaudrait-il mieux qu’alors ? Saurions-nous mieux le vivre, augmenté du souvenir de sa perte ? Mais le passé
35 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
45lence un canoë dont la rameuse est lasse. Vous ne sauriez imaginer lumière plus heureuse, ni plus paisible espace. Il paraît qu
36 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
46elle, et enfin si quelqu’un nous attaque, nous ne saurons pas qui a tiré. Supposez qu’un petit pays, disons la Suisse, manufac
37 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
47Ils nous sont supérieurs à tant d’autres égards ; saurons-nous garder au moins cela ? Le goût de la complexité. La tendance à
38 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
48elle, et enfin si quelqu’un nous attaque, nous ne saurons pas qui a tiré. Supposez qu’un petit pays, disons la Suisse, manufact
39 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
49s étiez païenne ou si vous étiez chrétienne, vous sauriez ce que c’est que le beau temps. Si vous étiez païenne et que vous ado
40 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
50Ils nous sont supérieurs à tant d’autres égards ; saurons-nous garder au moins cela ? Le goût de la complexité. La tendance gé
41 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
51 l’homme. Toute la question est de savoir si nous saurons maintenir cet équilibre malgré l’attraction formidable qu’exercent su
42 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
52force du siècle. Messieurs les Députés européens, saurez‑vous mériter votre nom ? On attend de vous la grandeur. Les chances d
43 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Troisième lettre aux députés européens : L’orgueil de l’Europe (17 août 1950)
53force du siècle. Messieurs les Députés européens, saurez-vous mériter votre nom ? On attend de vous la grandeur. Les chances d
44 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
54st donc nullement un organisme politique, nous ne saurions trop le répéter. Mais par rapport aux autres instances internationale
45 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
55ttus que celui qu’on vient de mentionner, nous ne saurions demander rien de plus ; nous sommes prêts à « causer » dès demain. (J
46 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
56i habitent ce continent, c’est ce que vous et moi saurons en faire demain. [p. 19] … Et dona ferentes (Remarques sur la diffu
47 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
57du Zen qui est négation du personnel ? Ou plutôt, saurez-vous nous faire voir l’unité finale des deux voies ? Nul autre mieux
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
58du Zen qui est négation du personnel ? Ou plutôt, saurez-vous nous faire voir l’unité finale des deux voies ? Nul autre mieux
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
59a puissance et l’ambition de vos voisins. Vous ne sauriez empêcher qu’ils ne vous engloutissent ; faites au moins qu’ils ne pui
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
60sons. Mais dans un proche avenir les hommes ne le saurons même plus, car ils seront devenus incapables de le comprendre. De par
51 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
61difficultés pratiques à surmonter d’abord, etc. — saurons-nous distinguer les buts humains de l’éducation occidentale au xxe s
52 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
62de l’Afrique noire, et enfin de l’Europe. Et vous saurez immédiatement quelle photo correspond à l’Europe. Nulle part au monde
53 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
63ute la chimie et n’en avions rien oublié, nous ne saurions qu’un dixième de ce qu’elle est aujourd’hui. Ces données numériques,
54 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
64ute la chimie et n’en avions rien oublié, nous ne saurions qu’un dixième de ce qu’elle est aujourd’hui. Ces données numériques,
55 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
65ute la chimie et n’en avions rien oublié, nous ne saurions qu’un dixième de ce qu’elle est aujourd’hui. » Ces données numériques
56 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
66ète peut lui répondre. » Nous l’attendons encore. Saurons-nous le reconnaître ? La personne imprévisible : exemple du général
57 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
67e, fait à l’image de Dieu, était mort, comment le saurions-nous ? Personne n’a jamais dit : « je suis mort » sans démontrer par