1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1re où j’en dépends, je me dois de m’employer à sa sauvegarde ou à sa transformation. Mais il y faut une doctrine, me dit-on. L’avo
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2e un art. Et qu’on soigne sa mise en scène, qu’on sauvegarde sa qualité. Ailleurs, on la laisse traîner dans la sciure ou dans le
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3e un art. Et qu’on soigne sa mise en scène, qu’on sauvegarde sa qualité. Ailleurs, chez nous, on la laisse traîner dans la sciure
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
4unit à un régime de responsabilités concrètes qui sauvegarde l’initiative personnelle plus réellement que ne le fait l’éducation l
5 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
5s international avait pour but de contribuer à la sauvegarde des hautes valeurs spirituelles et des vérités saintes que l’Académie
6ie d’entraide sociale enfin ! Contribution à la « sauvegarde » : 50 000 francs. Ah ! qu’un Sans-Dieu vienne me dire : je ne crois
6 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
7s international avait pour but de contribuer à la sauvegarde des hautes valeurs spirituelles et des vérités saintes que l’Académie
87] d’Entraide sociale enfin ! Contribution à la « sauvegarde » : 50 000 francs. Ah ! qu’un Sans-Dieu vienne me dire : je ne crois
7 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
9nfessante qui s’oppose à l’esprit unitaire et qui sauvegarde le principe fédéraliste. Dans l’ordre politique, ce sont les groupes
8 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
10titue dans la cité des tissus sains, et c’est une sauvegarde appréciable contre la contamination totalitaire. Mais du point de vue
9 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
11 la famille, le métier et l’éducation. C’est à la sauvegarde de ces réalités prochaines que doivent s’ordonner les relations plus
10 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
12s diverses régions de l’Europe était la meilleure sauvegarde contre les famines locales. Développé en vue du bien commun, le comme
11 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
13t français, inventeur de la non-intervention, qui sauvegarde la paix, pratique lui aussi la non-abstention qui permet la guerre, m
12 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
14e fédéraliste, c’est-à-dire qu’elle veillera à la sauvegarde des expressions personnelles, ou même régionales, ou religieuses ou n
13 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
15titue dans la cité des tissus sains, et c’est une sauvegarde appréciable contre la contamination totalitaire. Mais du point de vue
14 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
16tional, qui se trouve être en même temps pareille sauvegarde militaire. Adopter le nom du Gothard, c’était déjà tout un programme 
15 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
17nnemi des nations, c’est l’État ; et [p. 94] leur sauvegarde serait le gouvernement mondial. Ceux qui pensent que c’est tout le co
16 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
18on, économique ou militaire par exemple, c’est la sauvegarde du patrimoine culturel de l’Europe, l’héritage de notre glorieuse civ
17 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
19rictement définis, n’est donc à leurs yeux que la sauvegarde d’une décentralisation très poussée dans d’autres domaines. Chaque ca
20limite en droit la souveraineté des cantons, elle sauvegarde en fait leur existence distincte, elle agrandit le champ de leur rayo
18 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
21prévient l’extension illimitée de ses pouvoirs et sauvegarde la pleine autonomie de l’Église. Ils s’accordent aussi pour préférer
19 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
22ulignait sa nécessité : Si le fédéralisme est la sauvegarde du pays, l’unification serait sa perte. Laissons aux cantons leur par
23 Suisse moderne à une neutralité seconde, pour la sauvegarde, cette fois, du lien confédéral. Il y a donc eu d’abord la mission im
24d-garde montée autour d’un principe universel, et sauvegarde d’une alliance entre des éléments essentiellement divers, qu’une pris
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
25 d’oser se livrer avec une telle licence, sans la sauvegarde de cette illusion. Le mythe nous protège contre la musique, et lui se
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
26nistrative. Seule une Union fédérale permettra la sauvegarde des institutions démocratiques de manière à empêcher que les pays n’a
27que, juridique et administratif, ainsi que par la sauvegarde et le développement des droits de l’homme et des libertés fondamental
22 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
28 d’oser se livrer avec une telle licence, sans la sauvegarde de cette illusion. Le mythe nous protège contre la musique, et lui se
23 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Fédéralisme et culture (3-4 mars 1962)
29ondre l’amour fédéraliste de la diversité avec la sauvegarde organisée, et si possible officielle, de nos particularismes les plus
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
30 d’une pratique communautaire, indispensable à la sauvegarde d’États trop petits pour se défendre seuls, mais on redoutait qu’en d
25 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
31rictement définis, n’est donc à leurs yeux que la sauvegarde de leur mode d’existence propre et de leur indépendance dans tous les
32ulignait sa nécessité : Si le fédéralisme est la sauvegarde du pays, l’unification serait sa perte. Laissons aux cantons leur par
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
33prévient l’extension illimitée de ses pouvoirs et sauvegarde la pleine autonomie de l’Église. Ils s’accordent aussi pour préférer
27 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
34n qui loin de supprimer la différence des natures sauvegarde leurs propriétés 26 sera repris [p. 7] par tous les penseurs occide
28 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
35 certain défaut d’organisation reste la meilleure sauvegarde de la liberté de l’esprit, tant que l’on n’aura pas abouti à la solut
29 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
36lle, cherchant l’hégémonie, mais au contraire une sauvegarde des diversités authentiques. — Il devrait se baser sur les traditions
30 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
37aies diversités, créer un pouvoir fédéral pour la sauvegarde de nos autonomies. Car ces autonomies [p. 109] seront perdues une à u
38i, « loin de supprimer la différence des natures, sauvegarde leurs propriétés 23  », sera repris par tous les penseurs occidentaux
31 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
39n qui loin de supprimer la différence des natures sauvegarde leurs propriétés 2 , sera repris par tous les penseurs occidentaux r
32 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
40ies diversités — créer un pouvoir fédéral pour la sauvegarde de nos autonomies. Car ces autonomies [p. 50] seront perdues une à un
33 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
41ies diversités — créer un pouvoir fédéral pour la sauvegarde de nos autonomies. Car ces autonomies seront perdues une à une, si no
34 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
42lonais Pajestka soutient que l’État-nation est la sauvegarde des libertés des petits États neufs, contre le néo-colonialisme. Je p
35 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
43ne se tiennent pas pour autant responsables de la sauvegarde de ces zones. Cas particulier d’un phénomène plus vaste et inquiétant
44onnaie, de l’inflation, de l’environnement, de la sauvegarde des mers ou de l’aide au Tiers Monde ? Il ne peut dominer aucun de ce
36 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
45entretien des relations humaines dans la Cité, la sauvegarde des eaux et des forêts, le progrès vers la paix entre les continents,
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
46ur demain, et la mondiale dès aujourd’hui pour la sauvegarde des océans et la distribution des aliments, en attendant celle des ma
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
47 propriétaires, pour l’animation culturelle ou la sauvegarde de l’environnement, sans compter les groupements religieux, artistiqu
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
48zaines de milliers d’associations privées pour la sauvegarde écologique [p. 281] des Régions — quelle que soit leur définition, gé
49i des dizaines de milliers d’associations pour la sauvegarde de l’environnement, et avec elles tous les esprits assez lucides pour
50dans son pays, pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de l’environnement. Mais l’ensemble de seize réacteurs dans un rayon
40 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
51révue dès l’origine : la Commission européenne de sauvegarde des droits de l’homme et sa Cour ; l’autre qui s’est développée dans
41 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
52 des premières tâches européennes est en effet la sauvegarde des lacs, rivières et fleuves pollués. (Exemples : le lac Léman pollu
42 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
53ements des États les plus susceptibles quant à la sauvegarde de leur indépendance nationale sont aussi ceux qui n’ont cessé depuis
43 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
54égionales Unité contre l’Étranger Union pour la sauvegarde des autonomies Raison d’État Respect inconditionnel des droits de l