1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
1 au don actuel du Christ dans la foi, certifié et scellé par les signes visibles du pain et du vin, je dois croire identiqueme
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
2 ô vous Portes du souffle, par un légitime baiser Scellez un marché sans âge avec la dévorante mort ! Viens amer conducteur. Vi
3ser je meurs. Le consolament de la Mort vient de sceller le seul mariage qu’ait jamais pu vouloir l’Éros. Voici « l’aube » pro
3 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
4upable ignorance mutuelle. Notre amitié nouvelle, scellée par [p. 13] les premiers combats, est le meilleur gage d’un accord qu
4 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
5 batailles, le destin de Satan n’en est pas moins scellé. Tout ce qui nous est demandé, c’est de coïncider avec l’esprit de ce
5 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
6. Le premier jeu se termine sur ce vers : Amen. Scellé avec le poignard suisse. 2 Et voilà qui résume toute sa vie. Car c
6 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
7rits et livres. On m’a d’ailleurs rendu la valise scellée. Personne n’avait eu le temps de l’ouvrir. Je suis sans doute le prem
7 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
8épétant qu’il a fallu plus de cinq cents ans pour sceller son union fédérale. Tout le monde se trompe. Il a fallu neuf mois. En
8 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
9épétant qu’il a fallu plus de cinq cents ans pour sceller son union fédérale. Tout le monde se trompe. Il a fallu neuf mois. En
9 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
10épétant qu’il a fallu plus de cinq cents ans pour sceller son union fédérale. Tout le monde se trompe. Il a fallu neuf mois. En
10 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
11ois anonymes du Grütli qui, la main dans la main, scellèrent le pacte initial de loyauté. Une des plus belles œuvres de l’homme pa
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
12 avec le mal, et que c’est donc ici que doit être scellé le sort de l’Humanité… La véritable Europe doit d’abord voir le jour.
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
13uis la Jeune France. La charte qu’on va lire doit sceller l’union de ces groupements nationaux et républicains : JEUNE EUROPE
13 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
14ns les plus imprévues. Vraiment, le four est bien scellé. Car l’Islam s’est dressé à l’Est, barrant les routes vers l’Orient.
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
15l de sa formule : la Suisse actuelle. De ce pacte scellé « au commencement d’août », en 1291, voici le texte justement célèbre
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
16n. Le premier jeu se termine sur ce vers : Amen. Scellé avec le poignard suisse. 89 Et voilà qui résume toute sa vie. Car
16 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
17ences, je lui ai cité une phrase de Spinoza qui a scellé notre accord profond — et je la trouve, non sans émotion, reproduite