1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Bopp, Interférences (décembre 1927)
1t d’un tempérament avec l’esprit de géométrie. Un scientisme assez insolent et les joyeuses révoltes de sa verve « interfèrent » e
2 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
2 outre. Dans ce déchaînement d’orgueil humain, de scientisme primaire, dans cette frénésie de bonne humeur, il y a une question. N
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
3isme, productivisme, capitalisme, foi au progrès, scientisme, sociologie, — tout allait dans le même sens, tout paraissait devoir
4 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
4. 19] avec les orientations suivantes : science, (scientisme), eudémonisme païen, culte de ces valeurs que l’on dit « appartenir à
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
5 avaient ignoré, voire refoulé, en vertu de leurs scientisme anti-religieux : l’origine de la science moderne serait bien moins gr
6 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
6risé, l’étatisme, le matérialisme capitaliste, le scientisme plat et la croyance aux toujours plus grands nombres. Mais je n’ai pa
7 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
7risé, l’étatisme, le matérialisme capitaliste, le scientisme plat et la croyance aux toujours plus grands nombres. Mais je n’ai pa
8 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
8 de Wells vers la fin, et du désir de parodier le scientisme de ses débuts : britanniques comme lui-même et comme les grands ancêt