1 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
1ubterfuge : il insinua qu’il parlait au nom d’une secte orientale. Aussitôt la discussion de reprendre, et l’on parla défense
2 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
2sme, c’était la révolte de la Renaissance, et les sectes d’illuminés, c’est-à-dire l’individualisme social et religieux. Calvi
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
3ls ne publient pas de revues, ils ne sont pas une secte ni une nouvelle Église. Ils travaillent par petites équipes. Ils voya
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
4’étaient élaborés en Perse d’abord, puis dans les sectes gnostiques et orphiques : et c’est la foi manichéenne. Les difficulté
5s dans le Midi languedocien offrirent à certaines sectes manichéennes un terrain spécialement favorable. Pour les développemen
6e retenus : 1° Le dogme fondamental de toutes les sectes manichéennes, c’est la nature divine ou angélique de l’âme, prisonniè
7ut attribuer pour origine précise à l’hérésie les sectes néo-manichéennes d’Asie Mineure et les églises bogomiles de Dalmatie
8 dernier trait : comme ce fut le cas pour tant de sectes et de religions orientales — jaïnisme, bouddhisme, essénisme, gnostic
9se de leurs vies — nous rappellerons l’exemple de sectes gnostiques, qui condamnaient aussi la création, et en particulier l’a
10nsi la licence favorisée ou tolérée par plusieurs sectes. Une forme toute nouvelle de poésie naît dans le midi de la France, p
11nce devient possible par la Çakti… Dans certaines sectes tantriques, la femme devient elle-même une chose sacrée, une incarnat
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
12bolique, est encore pratiquée de nos jours par la secte des Doukhobors (« combattants spirituels ») dont les croyances sont l
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13Église d’Amour donnera naissance à d’innombrables sectes plus ou moins secrètes, plus ou moins révolutionnaires, et dont les t
14 d’une tradition fidèlement conservée. Toutes ces sectes en effet sont caractérisées par leur opposition au dogme trinitaire (
15 rappelle les procédés de Rome contre ses propres sectes. Mais ils ne purent ou ne voulurent les anéantir totalement : de nos
16mne la matière au nom de l’esprit, l’histoire des sectes gnostiques et manichéennes montre bien que l’abîme n’est pas infranch
17rit qui ne manquèrent pas de se produire dans les sectes néo-manichéennes. 8. L’Astrée : de la mystique à la psychologie L’
7 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
18erne, et qui se rapprocherait plutôt de celle des sectes mystiques qui foisonnèrent en Occident à partir du xiie siècle et du
19helvétique de Nicolas le préserva des excès de la secte — c’est ainsi qu’il ne rompit jamais avec l’Église, tout en gardant s
8 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
20sme, c’était la révolte de la Renaissance, et les sectes d’illuminés, c’est-à-dire l’individualisme social et religieux. Calvi
9 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
21ut, par les voies plus ou moins maçonniques d’une secte rosi-crucienne. C’était alors comme une figuration de la Providence.
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
22notre poétique se composait dans l’atmosphère des sectes manichéennes. Il n’est pas jusqu’aux grandes philosophies modernes, D
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
23ous-produit nommé lenteur est vénéré par quelques sectes populaires, font de la mort une plaisanterie d’un goût sublime qui pe
12 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
24dans tel prophète local. Certes, aucune église ou secte n’a jamais été capable, grâce à Dieu, de se fermer totalement aux ins
25ux inspirations du Saint-Esprit. Aucune église ou secte n’a jamais nié que son Chef [p. 626] réel fût au ciel, mais plusieurs
13 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
26ise catholique nationale de Pologne. Et cinquante sectes. Approchons-nous de ces églises par l’extérieur : par leur histoire d
27ashionable. Quant à la fameuse multiplication des sectes, elle n’a rien à voir avec la diversité des confessions d’origine nat
28es contacts nouveaux et tendaient à dissoudre les sectes d purement locales, le processus s’est renversé. Les groupuscules on
29leurs l’évolution interne de cette « poussière de sectes », comme disent les étrangers (scandalisés par une diversité dont ils
14 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
30ice de l’opinion soit à celui d’un parti ou d’une secte, sacrifient volontiers leur style individuel aux nécessités de l’acti
31ise catholique nationale de Pologne. Et cinquante sectes. Approchons-nous de ces églises par l’extérieur : par leur histoire d
32ashionable. Quant à la fameuse multiplication des sectes, elle n’a rien à voir avec la diversité des confessions d’origine nat
33es contacts nouveaux et tendaient à dissoudre les sectes purement locales, le processus s’est renversé. Les groupuscules ont r
34leurs l’évolution interne de cette « poussière de sectes » comme disent les étrangers (scandalisés par une diversité dont ils
15 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
35 et trente-six églises différentes, sous-églises, sectes et sous-sectes, transportées jadis ou naguère par des réfugiés religi
16 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
36 fédéralisme veut être une politique, non pas une secte ou une théologie (quoiqu’il ait, dans plus d’un esprit, de fortes att
17 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
37t plus une pour les chômeurs. Et ce n’est pas une secte politique, une doctrine partisane ou une autre, qui résoudra le probl
18 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
38t plus une pour les chômeurs. Et ce n’est pas une secte politique, une doctrine partisane ou une autre, qui résoudra le probl
19 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
39t plus une pour les chômeurs. Et ce n’est pas une secte politique, une doctrine partisane ou une autre, qui résoudra le probl
20 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
40ue en tant que tel 14 . Il est d’une caste, d’une secte religieuse, d’une voie spirituelle définie, d’une école ou d’une prof
21 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
41une religion plus intérieure : c’est ainsi que la secte des Amis de Dieu, dont le centre était à Strasbourg, comptait beaucou
42endaires « ermites du Haut Pays », vénérés par la secte alsacienne 40 . Il avait d’autre part montré aux Suisses la voie de c
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
43 et des symboles trop pauvres et trop froids. Les sectes orientales se mettent à pulluler. Elles ne peuvent que précipiter la
23 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
44on remplace les jésuites par les communistes, les sectes ou religions par les partis, enfin la Compagnie par le PC. Le problèm
24 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
45confessions religieuses, sans compter beaucoup de sectes. Tous ces petits ensembles constituant des républiques ou cantons, po
25 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
46posent aux néophytes les moines bouddhistes de la secte du Zen. Pourtant, le thème profond, omniprésent, de l’œuvre, c’est à
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
47ée, ou de la « communio spermatica » de certaines sectes basilidiennes au [p. 12] culte général d’une Sophia æterna, Éternel F
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
48posent aux néophytes les moines bouddhistes de la secte du Zen. Pourtant, le thème profond, omniprésent, de l’œuvre, c’est à
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
49» Ou, comme le disait le sixième Patriarche de la secte (638-713) : « Ne pense pas au bien ni au mal, mais regarde ce qu’est,
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
50s contre des Chrétiens, mais encore dans une même secte, ils ont souillé leurs mains dans le sang de leurs frères, invoquant
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
51me fond de religion, quoique divisés en plusieurs sectes ; tous ayant les mêmes principes de droit public et de politique, inc
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
52te, ingénieur, écrivain, et futur fondateur d’une secte religieuse, publiait un plan d’États-Unis d’Europe d’une conception a
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
53rôle de « fils adoptif », il fonde à son tour une secte, la Religion Positiviste, dont il sera le grand prêtre. Il fonde surt
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
54en une multitude de petits foyers, de groupes, de sectes, de coteries puissantes à dissoudre, impuissantes à fonder. Elle est
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
55ce domaine, dès la fin du xviiie siècle, par les sectes piétistes et par les héritiers mystiques du vieux rêve de l’alchimie 
35 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
56 » Or comme le disait le sixième Patriarche de la secte (638-713) : « Ne pense pas au bien ni au mal, mais regarde ce qu’est,
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
57 langues, deux confessions majeures et trente-six sectes, je ne sais combien de races variablement mêlées et de dialectes jalo
58une religion plus intérieure : c’est ainsi que la secte des Amis de Dieu, dont le centre était à Strasbourg, comptait beaucou
59gendaires « ermites du Haut Pays » vénérés par la secte alsacienne 123 . Il avait d’autre part montré aux Suisses la voie de
37 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
60 langues, deux confessions majeures et trente-six sectes, je ne sais combien de races variablement mêlées et de dialectes jalo
38 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
61as un but précis. Nous risquerions de devenir une secte. Pendant ce temps, du reste, les autres agiront. Sans nous, ils ont b
62courir à l’écrasement rapide, ou de « devenir une secte », comme l’a dit Brugmans. (Mais n’est-ce pas pour avoir accepté ce r
39 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
63sèque vérité.) (Plus tard, j’ai découvert que la secte bouddhiste du Zen fait grand usage du Tir et de la méditation sur cet
64ntique et du Levant sémitique, du mithraïsme, des sectes gnostiques, puis des Celtes, et des Germains. Le christianisme, étant
40 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
65ts, n’ayant jamais voulu être l’homme d’une seule secte. Peut-être adoptais-je, sans m’en douter une attitude suisse, par ma
41 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
66rme, ne signifie rien de plus que la rivalité des sectes ou factions dénommées « partis politiques », et n’a strictement rien
67uropéens touchent beaucoup plus de jeunes que les sectes gauchistes. Et c’est cela qui comptera lors d’élections à l’échelle d
42 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
68dites pas que votre église, votre parti, ou votre secte, ne les a pas brûlés du tout. Troisième variante du même système de r
69soit même besoin de rappeler son influence sur la secte des Amis de Dieu, nous savons qu’il s’est formé dans l’atmosphère rel
70a diffusion secrète puis les « succès » aussi des sectes manichéennes, antiromaines, auxquelles l’arrière-grand-père de Guilla
71antes », tout en restant peut-être extérieur à la secte, tandis qu’un Peire Cardenal condamnera les facilités de l’amour cour
43 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
72u respect des forêts. ⁂ Les amish, membres d’une secte américaine d’origine hollandaise, suisse, alsacienne et rhénane, arri
44 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
73ous-produit nommé lenteur est vénéré par quelques sectes populaires, font de la mort une plaisanterie d’un goût sublime qui pe
74social acceptable, tantôt se disperse entre vingt sectes politiques contradictoires, tantôt se crispe en tyrannies, qui sont d
45 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
75es traits sont communs également à la plupart des sectes, écoles mystiques, ordres secrets et mouvements spirituels hétérodoxe
46 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
76uropéens touchent beaucoup plus de jeunes que les sectes gauchistes. Et c’est cela qui comptera lors d’élections à l’échelle d
47 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
77t sociniens (anti-trinitaires), entre factions ou sectes, comme c’est le cas, si souvent, quand l’influence lourdement uniform
48 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
78erveur et d’austérité qui se multiplient avec les sectes des USA ou du Brésil, du Chili ou de la Sicile, au retour massif du f
79mal par son excès fut la recette du salut dans la secte des Carpocratiens 47 (ive siècle). Irénée nous apprend que ces gnos