1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
1nstituteur qui veut faire de la pédagogie avec sa section. L’instituteur-lieutenant qui veut traiter militairement ses élèves t
2 : « J’ai bien su mater les quarante hommes de ma section, je saurai aussi vous mater. » On imagine à quoi peut mener l’enseign
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
3 Janeiro, au cours d’un combat acharné contre une section des troupes régulières, dont le chef n’est autre que le planteur de t
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
4tre à tout coup. Et ceci dictera le plan de cette section de notre recherche. Nous suivrons d’une part la logique de la pensée
4 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
5asser sous ma fenêtre, deux fois par semaine, des sections d’assaut en ordre de marche. Ils vont par 3 et non par 4. Je me suis
5 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
6scients, ni par des modes étrangères, mais par la section scientifique du ministère de la Propagande. En 1938, on institue des
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
7nscients, ni par des modes étrangères mais par la section scientifique du ministère de la propagande. En 1938, on institua des
7 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
8ans la bâtisse, dont il fallut détruire toute une section pour le sauver. Faudra-t-il détruire notre monde, pour que l’homme s’
8 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
9ous voulons mériter notre paix. Janvier 1940 La Section Armée et Foyer de l’État-Major m’a chargé de composer un « bréviaire
9 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
10le mobilisation générale. Il m’apparaît que notre section Armée et Foyer n’aura plus rien à faire pendant les jours qui viennen
11. Début de juillet 1940 Repris mon service à la Section Armée et Foyer. Écrit le manifeste de la Ligue du Gothard. Il paraît
10 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
12 163] Fin mai 1942 Échantillons. — Voici donc la section de langue française d’un organisme américain qui tient le rang et jou
11 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
13e. Pour le travail concret, c’est autre chose. La section française produit des idées et des textes à haute pression, son chef
14 les heures et la saison de mon quartier, Beekman section, aussi célèbre par ses crimes que par sa tradition mondaine. L’orneme
12 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
15dicule, et leurs victimes soutenues par de larges sections de l’opinion la plus libre du monde. Ce qu’il faut redouter plus que
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
16ette pour occuper, sans coup férir, d’importantes sections de nos élites. D’autres symptômes d’un mal profond, dont l’hitlérisme
14 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
17ec curiosité le résultat des discussions de notre Section économique, si l’on songe qu’elle a pu réunir, sous le signe de l’Eur
15 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
18ailleurs, l’état de larges quartiers de villes ou sections de la population. Les voyageurs qui traversent le pays la croient ine
16 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
19ue plus ou moins le rôle d’un instituteur pour sa section ou sa compagnie, à laquelle il est tenu de faire chaque jour une brèv
17 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
20rs, en grande majorité bénévoles, assistés par 25 sections auxiliaires dispersées dans d’autres cantons, a transmis aux prisonni
18 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
21ue, de l’économie et de la culture. Et c’était sa section culturelle qui avait été chargée d’écrire et de présenter le Message
22die la possibilité prochaine de faire revivre les sections culturelles nationales formées par le Mouvement européen. Les contact
23coopération. Lors d’une rencontre récente avec la Section culturelle hollandaise, un modèle de « cahier des charges » a été éla
19 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
2449. Au mois de février, avec la bénédiction de la Section culturelle du Mouvement européen, D. de Rougemont et Raymond Silva ou
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
25pe. » Ainsi débute l’ouvrage. Ses trois premières sections sont consacrées à montrer combien la paix est désirable ; quel est le
26essein raisonnable des hommes paisibles ». La IVe section, que nous allons citer, introduit un projet de fédération de princes,
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
27 Allemagne », qu’il ne faut pas confondre avec la section allemande de la « Jeune Europe » de Mazzini dont nous aurons à reparl
22 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
28 lui une dure épreuve physique, J.H.R. créait des sections de la Ligue en Hollande avec P. Kerstens, en France avec Daniel Serru
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
29ue plus ou moins le rôle d’un instituteur pour sa section ou sa compagnie, à laquelle il est tenu de faire chaque jour une brèv
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
30ailleurs, l’état de larges quartiers de villes ou sections de la population. Les voyageurs qui traversent le pays la croient ine
25 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
31e communes seraient en mesure de se charger de la section d’autoroute qui traverse leur territoire : les dimensions de l’entrep
26 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
32il importait donc que son contenu, élaboré par la section culturelle, fût discuté avant le congrès par les animateurs des secti
33t discuté avant le congrès par les animateurs des sections politique et économique. Dès la fin de février, j’avais reçu des prom
34rapport qui devait faire l’objet des débats de la section culturelle, à La Haye : ainsi, Nicolas Berdiaev, Étienne Gilson, Jule
35la séance de clôture. Des représentants des trois sections l’examineraient avant le Congrès « pour assurer l’homogénéité nécessa
36 8 mai, les congressistes se répartirent en trois sections. Je ne pus en suivre qu’une, celle dont j’avais la charge. Les débats
37 l’on compare les rapports introductifs des trois sections, on est frappé par la similitude de leur manière de poser le problème
38salle des Chevaliers, où la séance plénière de la section économique prenait fin. Je vis Churchill debout devant le micro, les
27 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
39ec curiosité le résultat des discussions de notre Section économique, si l’on songe qu’elle a pu réunir, sous le signe de l’Eur
28 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
40r développer l’esprit européen. [p. 13] Première section Les conditions matérielles et morales de la vie de l’esprit en Europe
41 maux que nous avons recensés. [p. 24] Deuxième section Institutions spécifiquement européennes À la suppression des obstacle
42ns l’ensemble complexe formé par le Centre et ses sections ou dépendances dispersées dans toute l’Europe, on pourrait distinguer
29 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
43uis je fus appelé à Berne à l’état-major, dans la section « Armée et foyer », qui s’occupait des liaisons entre l’armée et la p