1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
1ur littéraire. Je n’aime guère ce style abstrait, semé de redites et d’expressions toutes faites qui trahissent une écriture
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
2ortir de l’école primaire, arrive trop tard. Elle sème dans un terrain que l’instituteur a méthodiquement desséché.  
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
3 aimions tout : le pasteur, le peintre et le fou, semait en nous toutes les curiosités de la couleur et de la vie. Nous repren
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
4é nouvelle ! Même si les germes du spirituel sont semés, ils tomberont désormais dans un milieu de plus en plus stérilisé, de
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
5mal de l’époque, et la terreur que commencent d’y semer nos faux-dieux, ont réveillé quelques esprits, dont témoigne la renai
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6ule noire couve depuis hier ses treize œufs. J’ai semé des salades, planté des choux, enfoncé une à une des graines de haric
7hasard, à la fameuse planche de radis fraîchement semée, d’où si souvent je les avais chassés dans un grand tourbillon d’indi
7 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
8ule noire couve depuis hier ses treize œufs. J’ai semé des salades, planté des choux, enfoncé une à une des graines de haric
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
9 Entre le lit de Tristan et celui de la reine, il sème de la « fleur de blé ». Tristan, que Marc a chargé d’une nouvelle mis
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
10uggestif. Les écus sont blancs, violets et noirs, semés de larmes blanches ; on les touche par pitié pour [p. 273] la « Dame
10 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
11nitiative, telles agences politiques tentèrent de semer la confusion et le doute en annonçant que des défections retentissant
11 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
12océdé favori de la Cinquième Colonne consistait à semer la confusion dans le camp de l’adversaire en y répandant alternativem
12 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
13vêtus de noir, grinçant des dents, mal nourris et semant la mort. Mais quoi ? Vous voulez gagner le monde à coups de dollars,
13 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VII : La cinquième colonne (26 novembre 1943)
14procédé favori de la Cinquième Colonne consiste à semer la confusion dans le camp de l’adversaire en y répandant alternativem
14 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
15mal de l’époque, et la terreur que commencent d’y semer nos faux-dieux, ont réveillé quelques esprits, dont témoigne la renai
15 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
16isse travailler. Qu’est-ce que cela change ? J’ai semé et taillé comme chaque année. Ils n’ont qu’à faire la guerre pour leu
17ai faite la guerre. Mais cette fois-ci, j’ai tout semé comme d’habitude, et on verra ! — Croyez-vous donc qu’ils vous laisse
18 peuvent pas m’empêcher de travailler ! J’ai tout semé comme les autres années… M. Pin promène un regard précis et compétent
19 redressement national ! 11 avril 1939 M. Pin a semé, mais moi, je n’arrive même pas à défricher le champ d’un gros ouvrag
16 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
20aris, Rome, en comparaison, sont d’immenses parcs semés de groupes de monuments. Le site et le paysage y sont partout sensibl
17 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
21aris, Rome, en comparaison, sont d’immenses parcs semés de monuments. Le site et le paysage y sont partout sensibles. Les rue
18 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
22radioactifs qui se promèneraient autour du globe, semant la mort et la consomption lente dans les pays les plus lointains, ave
19 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
23mbay : comment font les autos pour traverser sans semer la mort à chaque instant, cette foule d’hommes en blanc qui marchent
24orte une longue veste de soie d’un violet sombre, semée de fleurs gris-clair et jaunes. Pantalons blancs étroits, souliers de
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
25es inventions. « L’homme volant » de Vinci devait semer de la neige sur les villes accablées par l’été : l’avion bombarde nos
21 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Relance européenne ? (février 1956)
26lle nourrit l’ambition de les servir toutes. Nous semons, que d’autres récoltent ! L’essentiel est que l’Europe ne meurt pas,
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
27es inventions. « L’homme volant » de Vinci devait semer de la neige sur les villes accablées par l’été ; l’avion bombarde nos
23 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
28 pain seulement »… Chacun récolte donc ce qu’il a semé, et qui n’était pas ce qu’il disait. (C’était même le contraire, dans
24 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
29des obstacles naturels, montagnes, cols et routes semés d’embûches, et par les spectres ricanants ou trop bavards de grands a
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
30ences qui sont sur la terre, mais lorsqu’il a été semé, il monte… et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
31angers, qu’ils estiment une prudence politique de semer parmy eux des divisions, afin de jouyr d’un repos plus asseuré. 92
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
32de lourdes défaites et des dévastations, le grain semé germera-t-il à nouveau un jour, dans le sol profondément labouré. De
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
33illage au cœur d’un haut pays de collines chauves semées de chalets aux toits pointus, aux fenêtres minuscules en rangs serrés
29 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Stampa, vieux village… (15-16 janvier 1966)
34gres peupliers noueux sur des pentes bosselées et semées de rochers, et tout en haut les futs très effilés du Piz Duan, des pi
30 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
35es centrales. On l’oublie, car les gouvernements, semant la panique chez les consommateurs, annoncent que « désormais » la seu
31 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
36e. Il s’agit sans délai d’initier autre chose, de semer, de planter, de nouer des liens vivants ; d’élaborer tout en l’antici