1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
1air de victime attristée que prennent souvent les servantes de la bourgeoisie. Quant au chien, de l’espèce dite « Schnautzer », i
2aintenant la journée commence, avec les pas de la servante au corridor.) Début de juillet 1929 Écrivez donc une nouvelle alle
3bon et les cornichons que dépose sur la table une servante respectueuse des plaisirs des hommes, et peut-être aussi de leurs fam
4e mon schnautzer enfin calmé (il avait harcelé la servante avec cette démesure qu’apportent dans leurs démonstrations les chiens
5er des idées qui venaient se poser devant moi. La servante à l’autre coin de la pièce brodait, bâillait, se sentait seule aussi.
2 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
6raînée dans cette politique, la théologie se fait servante de la chose publique. Et que voit-on dès lors ? Présentement ? — On v
3 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
7raînée dans cette politique, la théologie se fait servante de la chose publique. Et que voit-on dès lors ? Présentement ? — On v
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
8t la faute de la raison. Car cette raison, simple servante de l’action, s’est voulue maîtresse de tout l’homme. Mais l’homme rés
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
9t la faute de la raison. Car cette raison, simple servante de l’action, s’est voulue maîtresse de tout l’homme. Mais l’homme rés
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
10t tombe, la chaleur est pesante. Ils ont soif. La servante Brangien leur donne à boire. Mais elle leur verse par erreur « le vin
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
11à tout mon sang. (II, 3.) [p. 224] Et voici la servante Œnone qui tient à Phèdre le même langage que la servante Brangaine à
12e Œnone qui tient à Phèdre le même langage que la servante Brangaine à Isolde : Vous aimez. On ne peut vaincre sa destinée : Pa
8 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
13 à nos pieds des morceaux de cire mal mâchés. Une servante les poursuit armée d’une cravache. Elle crie qu’ils viennent encore d
9 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
14 à nos pieds des morceaux de cire mal mâchés. Une servante les poursuit armée d’une cravache. Elle crie qu’ils viennent encore d
10 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
15 à nos pieds des morceaux de cire mal mâchés. Une servante les poursuit armée d’une cravache. Elle crie qu’ils viennent encore d
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
16s époques où la philosophie n’était encore que sa servante. Mais la philosophie se trouve [p. 86] à l’origine des doctrines poli