1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1art diplômé. Premier péché contre l’histoire : au seuil d’un article consacré aux jeunes artistes neuchâtelois, je vous prése
2 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
2uvel homme. Tout humanisme véritable conduit « au seuil » : et qu’irions-nous lui demander de plus, s’il laisse en blanc la p
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
3 placé cette parfaite définition de sa manière au seuil de la 4ᵉ série de ses Approximations ; elles forment, tant par les su
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
4 Comme il allait y pénétrer, il aperçut auprès du seuil une mendiante qui pleurait très doucement. Un moment, il écouta sa mé
5de Bürger, tandis qu’elle arrose de ses larmes le seuil de la prison paternelle, tout en coulant un clin d’œil assassin vers
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
6raîne d’une robe tournoie, éclair de roses sur un seuil. C’était la voix de la comtesse Adélaïde, — je la connais à cet écho
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7de Bürger, tandis qu’elle arrose de ses larmes le seuil de la prison paternelle, tout en coulant un clin d’œil assassin vers
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
8roses. Toute une famille de géants, debout sur un seuil solennel, me regarde piquer du nez à l’arrêt brusque. [p. 172] Ici r
9de chaume. Un appel : l’inspecteur paraît sur son seuil au garde à vous, et débite son rapport en deux minutes. Puis on entre
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
10 Comme il allait y pénétrer, il aperçut auprès du seuil une mendiante qui pleurait très doucement. Un moment, il écouta sa mé
9 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
11re les armes à quelques-uns. Phrase cardinale, au seuil de l’ère révolutionnaire — ère spirituelle — dont l’avènement histori
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
12n d’un médecin « alchimiste ». Retenons ceci : au seuil de l’initiation, chez Goethe, il n’y a pas une révolte, il y a un pér
13 je dois expier tout cela ! » Faust se reprend au seuil de la mort. Mais la vie ne lui sera plus qu’un profond renoncement ;
11 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
14’aversion naturelle. L’aveu paraîtra maladroit au seuil du livre que voici. Mais faut-il aimer davantage l’espèce d’adresse a
12 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
15are, c’est l’Inauguration de la Statue du dieu au seuil de la nuit sans histoire où tous les hommes en rangs serrés sans fin
13 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
16de tout ce que je peux, j’ai franchi l’impossible seuil. L’esprit est acte, l’acte est obéissance à la motion de l’éternel. J
14 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
17. Mais Ramuz, comme ses héros, s’arrête encore au seuil du Nouveau Testament… p. 41 g. « Précisions sur la mort du Grand
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
18corps ! » gémissait Kierkegaard. Et nous voici au seuil de ces années où le chant séculaire de l’angoisse, après quelques cri
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
19hes « pluralistes », forcément tâtonnantes, et au seuil d’une action plus vivement engagée, que tout nous porte à souhaiter c
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
20s. Si j’ajoute que la porte d’entrée joint mal le seuil, tout s’explique sans peine désormais, grâce à la phrase de Colette.
21vrais les Affinités électives. Goethe apparaît au seuil de l’ère moderne comme le seul homme qui ait su être utile avec grand
22ilà peut-être le grand renversement qui marque le seuil de la maturité : c’est le moment où l’on découvre que le monde ne com
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
23her à pied sec dans les passages étroits. Sur les seuils, des groupes de femmes en noir jacassent pendant des heures. Des enfa
24t grand soleil. Et les bonnes femmes disaient, au seuil du temple : « Voyez-vous ça, comme tout est dérangé ! Les autres anné
25. Ce matin, j’ai trouvé des traces de sang sur le seuil de la remise. Un beau soleil luit sur ce lendemain de bataille. Penda
26a sortir, lorsque le vieux gâteux l’arrête sur le seuil. — Et alors, mon bon, c’est toi qu’on va mettre à la [p. 218] mairie 
27Mme Simard, que j’ai trouvée hier soir devant son seuil, entourée de commères qui entretiennent son chagrin décent. Aux premi
19 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
28s. Si j’ajoute que la porte d’entrée joint mal le seuil, tout s’explique sans peine désormais, grâce à la phrase de Colette.
20 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
29cision pure. Discuter ne peut nous conduire qu’au seuil de cette décision. Et nous n’aurons pas dialogué en vain, si nous avo
21 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
30t grand soleil. Et les bonnes femmes disaient, au seuil du temple : « Voyez-vous ça, comme tout est dérangé ! Les autres anné
31. Ce matin, j’ai trouvé des traces de sang sur le seuil de la remise. Un beau soleil luit sur ce lendemain de bataille. Penda
32ame Simard, que j’ai trouvée hier soir devant son seuil, entourée de commères qui entretiennent son chagrin décent. Aux premi
22 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
33nse pas qu’il soit souhaitable d’en dire plus, au seuil de la série de « témoignages » très divers que nous inaugurons avec c
23 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
34rantaine, probablement. Avant 1933 — (toujours ce seuil !) — il y en avait près de 300. Mais c’était beaucoup trop par rappor
35ur 9 heures, et j’ai une carte. — Venez voir ! Du seuil du café, l’on aperçoit toute la place de [p. 47] l’Opéra. Des millier
36ies. Un coup de projecteur fait apparaître sur le seuil un petit homme en brun, tête nue, au sourire extatique. Quarante mill
37 seulement de nos bassesses. Arrêtons-nous sur le seuil du mystère, car dès ici le diable en sait plus que nous.   J’aurais p
24 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
38ousie. « Hommes et femmes dès qu’ils passent leur seuil souffrent de jalousie » dit un poème tibétain 89 . C’est que, passant
39 un poème tibétain 89 . C’est que, passant « leur seuil », sortant de leur être propre et du présent tel qu’il [p. 665] leur
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
40 trait d’un art infaillible qui nous jette dès le seuil du conte dans l’état passionné d’attente où naît l’illusion romanesqu
41ès qu’il ambitionne, c’est d’amener un lecteur au seuil du choix : « J’ai voulu cela ! » ou bien : « Que Dieu m’en garde ! »
42coup de menaces vitales, dans la souffrance et au seuil de la mort. Le troisième acte du drame de Wagner décrit bien davantag
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
43la dépasser dans un hybris libérateur, au-delà du seuil mortel de la dualité, de la distinction des personnes. Ce paradoxe es
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
44ante n’est qu’un blasphémateur lorsqu’il écrit au seuil de la Vita Nuova, cette strophe au sublime départ : Un ange crie en
45 jeunesse provocante et enivrée de rhétorique, au seuil du tombeau de Mantoue voici le mythe de nouveau qui se dresse, à la l
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
46passion devenue totalitaire ? ⁂ Ceci nous mène au seuil d’une conclusion que j’étais loin de prévoir en commençant ce livre.
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
47ousie. « Hommes et femmes dès qu’ils passent leur seuil souffrent de jalousie », dit un poème tibétain 192 . C’est que, passa
48un poème tibétain 192 . C’est que, passant « leur seuil », sortant de leur être propre et du présent tel qu’il leur est donné
30 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
49t religieuse. Et par là même — car nous vivons au seuil de l’ère des mystiques collectives — cette lecture nous introduit aux
31 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
50x que vont lui donner mes lecteurs — m’arrête, au seuil de cette étude, et me dit avec un sourire d’indulgente incrédulité :
32 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
51eut-être Dante a-t-il raison lorsqu’il inscrit au seuil de son Enfer : Fecemi la divina potestate La somma sapienza e il pri
33 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
52ui se donnait pour alchimiste. Retenons ceci : au seuil de l’initiation, chez Goethe, il n’y a pas une révolte, il y a un pér
53 je dois expier tout cela ! » Faust se reprend au seuil de la mort. Mais la vie ne lui sera plus qu’un profond renoncement ;
34 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
54s fins politiques et temporelles. Il se dresse au seuil de l’époque, comme la plus radicale dénonciation de nos lâchetés coll
35 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
55cision pure. Discuter ne peut nous conduire qu’au seuil de cette décision. Et nous n’aurons pas dialogué en vain, si nous [p.
36 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
56l’hiver et la guerre qui revient nous avertir, au seuil de ce printemps qu’elle dénature. Envies d’écrire, sans contenus. Env
57s aussi, qui ne retrouvent l’espoir [p. 19] qu’au seuil des catastrophes générales. Et j’en connais qui ne parviennent à leur
37 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
58e la population assiste à ce repas, massée sur le seuil des maisons blanches, rosies et bleuies par un merveilleux couchant.
38 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
59tre environ neuf heures et demie. J’hésite sur le seuil : va-t-on me servir encore ? Au fond de la salle, deux hommes et une
39 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
60terres plus nues, j’ai senti que nous passions un seuil, comme on le sent un peu après Valence quand on descend vers le Midi.
40 1946, Journal des deux Mondes. 14. Intermède. Mémoire de l’Europe
61 silence. La force était chanson fredonnée sur le seuil, au matin d’une journée qui se liait aux autres… (Quand ta force devi
41 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
62s eus, nous restons plus stupides qu’une vache au seuil de l’ère des miracles précis. Le xxe siècle est abruti sous trois ra
42 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
63parence méthodique mais qui aurait eu le tort, au seuil de cet ouvrage, de n’être pas lui-même fabuleux.
43 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
64se, l’acte rend à l’humain. L’amour rêvé meurt au seuil de l’amour qui sera notre tâche sérieuse. Quittons ce temple où dorme
44 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
65s du soir. J’arrive à Berlin le lendemain. Sur le seuil de notre villa de Zehlendorf, ma femme m’attend, grave et presque sév
45 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
66al accord clamé, ou cet instant plutôt qui est au seuil de sa résolution fondamentale — quel est ce seuil, et que nous ouvren
67seuil de sa résolution fondamentale — quel est ce seuil, et que nous ouvrent, sur quel ciel, les symphonies ? Je n’ose pas di
46 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
68ime entre le Moi et le destin. Il me semble qu’au seuil de comprendre, je viens de sentir au moins pourquoi l’Asie peut conna
69ient par la manche : lieu sacré. Un homme, sur le seuil, fait un signe. Je ne comprends pas. Je passe le porche. Saisissement
70 au haut de l’escalier. Mais il me rejoint sur le seuil du palais. « N’oubliez pas de dire à Madariaga que je l’attends. Ou p
47 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
71menter à tous risques peut la définir. Combien de seuils et de limites n’avons-nous pas forcés dans notre siècle — seuil de l’
72mites n’avons-nous pas forcés dans notre siècle — seuil de l’atome ou seuil de l’inconscient, sens de la vue et de l’ouïe exe
73as forcés dans notre siècle — seuil de l’atome ou seuil de l’inconscient, sens de la vue et de l’ouïe exercés au-delà de leur
48 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
74 en vivons une… Mais peut-être sommes-nous sur le seuil. Au mois de mai 1952, L’Œuvre du xxe siècle a donné à Paris plus de
49 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
75o, en diffuseront plus tard les conclusions. ⁂ Au seuil de cette cinquième année de nos travaux, ce n’est pas un bilan qu’on
50 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
76r parce qu’ils donnent le vertige. Nous sommes au seuil des temps où la culture va devenir le sérieux de la vie. (Elle l’a to
51 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
77s ; hommes et femmes en prière accroupis sur leur seuil, au bord des rues et des [p. 22] chemins, ou seuls debout devant l’id
52 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
78e. Les Barbares excités, qui se bousculent sur le seuil, vont seuls répondre à cet appel du vide : ils y tombent comme on cèd
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
79r parce qu’ils donnent le vertige. Nous sommes au seuil des temps où la culture va devenir le sérieux de la vie. (Elle l’a to
54 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
80 [p. 1] Au seuil d’une année décisive (février 1957) ai La preuve est faite La poli
55 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
81re en les accélérant, que nous sommes parvenus au seuil d’une ère nouvelle, cette ère qui doit et peut, progressivement, nous
56 1958, Journal de Genève, articles (1926–1982). Hommage à Pasternak (31 octobre 1958)
82cal et Kierkegaard devant leur Dieu. Nietzsche au seuil du délire mental, Dostoïevski devant la potence, au petit matin sibér
57 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
83 que des préjugés scolaires retiennent encore, au seuil d’agir. « Civilisation incomparablement dynamique, (l’Europe) réinter
58 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
84, jusqu’au jour où il s’arrête, « cloué », sur le seuil d’une Éternité en laquelle il découvre son Isolde. Pour l’un et l’aut
85e les convives du Banquet se réunissent devant le seuil d’un pavillon de chasse. Les portes s’ouvrirent à deux battants ; l’
59 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
86! » Devant l’imminence du péril tapi tout près du seuil de sa conscience, il se scinde en deux êtres distincts : le Monstre n
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
87thèmes généraux se dégagent. Si je les formule au seuil de cet ouvrage, c’est dans l’espoir que le lecteur les prenne pour gu
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
88le repaire des fauves ; les troupeaux parquent au seuil des temples, et les reptiles immondes habitent les sanctuaires des di
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
89t pour sa patrie. Les Italiens, qui se sentent au seuil de leur indépendance, prennent une vue beaucoup moins pessimiste de l
90che, « la question qui me tient le plus à cœur au seuil du problème européen tel que je l’entends » 252 . Les aphorismes 242
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
91définis. La tradition socratique ne viola plus le seuil de la révélation ; la tradition chrétienne accepta pour les choses de
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
92ples antiques ? N’a-t-elle pas dépassé un certain seuil mondial au-delà duquel son destin deviendrait proprement incomparable
65 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
93, jusqu’au jour où il s’arrête, « cloué », sur le seuil d’une Éternité en laquelle il découvre son Isolde. Pour l’un et l’aut
94e les convives du Banquet se réunissent devant le seuil d’un pavillon de chasse. Les portes s’ouvrirent à deux battants ; l’
66 1961, La Vie protestante, articles (1938–1978). Bilan simple (29 décembre 1961)
95 jouera sa part l’année prochaine. Nous sommes au seuil de l’ère des convergences, au-delà des nations souveraines et des égl
67 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
96 n’ayant d’autre but que d’orienter le lecteur au seuil de notre enquête, et de sensibiliser son attention, je me bornerai à
68 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
97lanétaire de notre civilisation. ⁂ Sommes-nous au seuil d’une telle période ? Ou au contraire, l’état de santé de l’Europe es
69 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
98t le plus sûrement au général ou tout au moins au seuil des synthèses nécessaires. c) Mais ces synthèses ne tomberont pas du
70 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
99 le plus sûrement au général, ou tout au moins au seuil des synthèses nécessaires. c) Mais ces synthèses ne tomberont pas du
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
100es les plus prestigieux de l’Europe. Or, tous les seuils détiennent un caractère sacré et toutes les sources une puissance rad
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
101 encore dans l’Empire 10 . Ce qu’il y a, c’est au seuil du nouvel interrègne une inquiétude légitime chez les têtes politique
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
102ue. Premier exemple du conflit que j’annonçais au seuil de ce chapitre, entre l’économie industrielle de la seconde moitié du
74 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
103! » me criait hier encore un de ces « gardiens du seuil », parce que j’avais dévié de quelques centimètres hors de la file de
75 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
104! » me criait hier encore un de ces « gardiens du seuil », parce que j’avais dévié de quelques centimètres hors de la file de
76 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
105mine toute espèce de réflexion sur la culture, au seuil du dernier tiers du xxe siècle. Il remet en question toutes nos vale
77 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
106crivain. Une seconde vocation le requiert, dès le seuil de l’âge d’homme ; elle menace souvent d’accaparer ses énergies aux d
107naire, distrait et intense à la fois, paraître au seuil d’un salon déserté, passé minuit, combien j’aime cet éclat, d’allégre
78 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
108ortun de poser le problème en toute franchise, au seuil de ce stage. Et comme c’est un problème qui résulte à mon avis d’une
79 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
109 neuf, que nous voyons lentement prendre forme au seuil de ce dernier tiers de notre siècle, comme un visage dont les traits
80 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
110remière réponse : oui, nous sommes bel et bien au seuil d’une ère potentiellement fédéraliste. Peut-on dire plus ? Sur les qu
111et constitutionnelles du xixe . Nous voici sur le seuil de l’ère des grandes unions et des petites unités fonctionnelles, et
81 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
112souvent dit, que l’humanité venait de parvenir au seuil d’une ère de convergences planétaires, au-delà des États-Nations. Nés
82 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
113es par la majorité, s’enrayent mystérieusement au seuil des réalisations (armée européenne, autorité politique supranationale
83 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
114menter à tous risques peut la définir. Combien de seuils et de limites n’avons-nous pas forcés dans notre siècle — seuil de l’
115mites n’avons-nous pas forcés dans notre siècle — seuil de l’atome ou seuil de l’inconscient, sens de la vue et de l’ouïe exe
116as forcés dans notre siècle — seuil de l’atome ou seuil de l’inconscient, sens de la vue et de l’ouïe exercés au-delà de leur
84 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
117s de Gauguin, un grand triptyque qu’il peignit au seuil de notre siècle, s’intitule : D’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Où
85 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
118 le plus sûrement au général, ou tout au moins au seuil des synthèses nécessaires. Mais ces synthèses ne tomberont pas du Cie
86 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
119re en les accélérant, que nous sommes parvenus au seuil d’une ère nouvelle, cette ère qui doit et peut, progressivement, nous
87 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
120 en vivons une, mais peut-être sommes-nous sur le seuil. Au mois de mai 1952, l’Œuvre du xxe siècle a donné à Paris plus de
88 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
121ment à l’humanité tout entière. Nous voici sur le seuil périlleux de l’ère mondiale. La crise de notre civilisation, provoqué
122férent à partir d’un certain moment, d’un certain seuil… Les civilisations antiques de l’Égypte des Pharaons, de Sumer, de l’
123u en train de se faire, et que voilà franchi le « seuil mondial », comment imaginer que la civilisation diffusée par l’Europe
89 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
124remière réponse : oui, nous sommes bel et bien au seuil d’une ère potentiellement fédéraliste. Peut-on dire plus ? Sur les qu
125titutionnelles du xixe siècle. Nous voici sur le seuil de l’ère des grandes unions et des petites unités fonctionnelles, et
90 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
126 neuf, que nous voyons lentement prendre forme au seuil de ce dernier tiers de notre siècle, comme un visage dont les traits
127vocabulaire politique dans une Europe fédérée, au seuil de l’ère du monde uni.) Le collège groupant les chefs et responsables
91 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
128réponse : oui, nous [p. 15] sommes bel et bien au seuil d’une ère potentiellement fédéraliste. Peut-on dire plus ? Sur les q
129et constitutionnelles du xixe . Nous voici sur le seuil de l’ère des grandes unions et des petites unités fonctionnelles, et
92 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
130vocabulaire politique dans une Europe fédérée, au seuil de l’ère du monde uni. Voilà donc le modèle fédéraliste de la Cité eu
93 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
131vocabulaire politique dans une Europe fédérée, au seuil de l’ère du Monde uni. Le modèle fédéraliste de la Cité européenne
94 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
132férent à partir d’un certain moment, d’un certain seuil… Les civilisations antiques de l’Égypte des Pharaons, de Sumer, de l’
133u en train de se faire, et que voilà franchi le « seuil mondial », comment imaginer que la civilisation diffusée par l’Europe
95 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
134ocabulaire politique dans une Europe fédérale, au seuil de l’ère du monde uni. Voilà donc le modèle fédéraliste de la cité eu
96 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
135uverte par l’homme occidental qu’il atteignait un seuil réellement décisif et qu’il touchait à des limites infranchissables.
97 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
136 je te dévore ! » nous dit le Sphinx assis sur le seuil du futur. « 1984 » désignait le règne omniprésent du collectif abstra
98 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
137action et réflexion cumulatives. Et nous voici au seuil de l’ère électronique : celle des relations humaines devenues indépen
99 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
138ce devant les choix énergétiques. Elle abaisse le seuil des scrupules qu’auraient encore les promoteurs. Elle fournit aux gou
100 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
139nomène de la guerre pousse-bouton peut marquer le seuil de l’anéantissement de toutes les libertés et volontés civiques conce