1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
1l’armée que les instituteurs antimilitaristes qui signent des manifestes en mauvais français — et je ferais de la peine à d’exc
2 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
2ce qu’il y a de plus significatif dans un écrit « signé ». p. 676 k. « Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (Les Cahier
3 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
3que, laïque, progressiste, etc. », ni l’effort de signer quelques appels à l’Opinion publique, n’engagent à rien, personnellem
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
4l’on va lire.   Suivaient onze «  témoignages  » signés par Paul Nizan, Henri Lefebvre, Philippe Lamour, Jean Sylveire, Thier
5 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
5rs y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Négus et contre lui
6ut en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Négus et contre lui ; pour le Chef bien-aimé, Père des Peuple
7Soir plutôt que par l’Intransigeant. Ce n’est pas signer ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à ce
8lus grand, et d’une autre nature, que l’effort de signer un manifeste ou de s’inscrire dans les rangs d’une ligue. On rougit d
6 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
9ces feuilles une page digne de l’écrivain qui l’a signée : Montherlant par exemple, ou Giono. Marianne a publié, le 15 août,
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
10ux à la grammaire originelle. Les « simplicissima signa » ne sont ainsi mesure actuelle que s’ils participent réellement à la
8 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
11sse s’unifier la nation. Le Diktat de Versailles, signé par des diplomates lâches ou traîtres, jouera le rôle des proclamatio
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12-tête d’une fondation littéraire. Il faut d’abord signer, c’est recommandé. Ensuite, il faut comprendre : [p. 124] c’est une l
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
13Est-ce vous qui écrivez des articles ? J’en ai lu signés de ce nom-là. Et elle me cite une revue protestante et une revue litt
11 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
14-tête d’une fondation littéraire. Il faut d’abord signer, c’est recommandé. Ensuite, il faut comprendre : c’est une lettre et
12 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
15sse s’unifier la nation. Le Diktat de Versailles, signé par des diplomates lâches ou traîtres, jouera le rôle des proclamatio
13 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
16rs y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Négus et contre lui
17ut en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Négus et contre lui ; pour le Chef bien-aimé, Père des Peuple
18Soir plutôt que par l’Intransigeant. Ce n’est pas signer ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à ce
19lus grand, et d’une autre nature, que l’effort de signer un manifeste ou de s’inscrire dans les rangs d’une ligue. On rougit d
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
20éral en Europe. Rester neutres au nom d’un traité signé à Vienne il y a plus de cent ans, soit ! Mais il ne faudrait pas rete
15 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
21rçois que c’est incompatible avec la Vie. J’avais signé ce traité, dit une nation, mais vous voyez qu’il lèse mes intérêts vi
22is plus que contre l’étranger qui t’a forcé à les signer. Qu’est-ce que la vérité contre ton dynamisme ? Qu’est-ce que le droi
16 1944, Les Personnes du drame. Note de l’auteur
23i sujet de ce livre — comme de tous ceux que j’ai signés jusqu’à ce jour. New York, 1944.
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
24utres, sauf Empédocle et Nietzsche, ont refusé de signer de leur sang le pacte qui lie le penseur à Méphisto ou à l’Esprit : e
18 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
25t bien suspect du terme. Un beau jour, fatigué de signer d’un poignard ses tumultueuses compositions, il se joint aux guerrier
19 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
26oupe-papier. 15 novembre 1940 Trouvé la maison, signé le bail sur l’heure et nous nous installons demain, avec des meubles
20 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
27que vous voyez. Chaque employé doit le toucher et signer la [p. 139] feuille de contrôle. Et sitôt la chose faite, le diable s
21 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
28ir, et d’en faire usage, simplement… Je vois Mary signer son courrier du matin, comme un ministre, et je lui pose vingt questi
22 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
29 rendez- vous avec la belle Mina. Le jour venu de signer le contrat, lorsque son imposture éclate au grand soleil, Mina s’écri
23 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
30, à la veille de ce cataclysme. » La lettre était signée « Maria ». « Un vrai drame du destin ! » fis-je après un moment. Le t
24 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
31gence, récrites et délayées sous forme d’articles signés, et d’articles de correspondants spéciaux publiés sous forme de longu
32ment. Mais je doute fort qu’il eût accepté de les signer, les deux éléments significatifs de sa phrase, homme et pensant, ayan
25 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
33es candides les raisons du traité qu’il venait de signer avec les Russes : « L’évolution de la technique moderne, disait-il, n
26 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
34ation helvétique le 1er août 1291. Ce jour-là fut signé le Pacte qui liait « à perpétuité » les trois petits peuples ou « com
35oltaire qui, dans sa retraite de Ferney, aimait à signer ses lettres « le Suisse Voltaire », mais aussi grâce à l’influence de
27 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
36 suisses, comme en font foi les lignes suivantes, signées par l’actuel ministre des Affaires étrangères suisse : Il n’est pas
37entrée dans la Ligue, la Suisse fut la première à signer la clause d’arbitrage obligatoire, mais elle refusa de souscrire à au
28 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
38llants, paradoxaux, apparemment cyniques, et tous signés de divers pseudonymes. Le message chrétien, qui lui importe seul, y s
29 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
39d’aboutir. Le 16 décembre 1954, à Genève, ont été signés et enregistrés les statuts de la Fondation européenne de la culture.
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
40e de s’en aller. On échange des députations. On a signé des listes de présence qui seront plus tard contestées : sont-elles c
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
41e de s’en aller. On échange des députations. On a signé des listes de présence qui seront plus tard contestées : sont-elles c
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
42ire porteur de Jésus-Christ, et c’est ainsi qu’il signa souvent ; car en vérité il fut le premier à ouvrir les portes de l’Oc
33 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
43plication ? Ferney rappelle un écrivain connu qui signait volontiers : « le Suisse Voltaire ». De la part d’un Français, c’étai
44. De la part d’un Français, c’était un manifeste. Signer : le Suisse Rougemont ne serait qu’un pléonasme. On se contentera du
34 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
45le de son livre… Ce faux, bien entendu, n’est pas signé. Mœurs courantes, me dit-on, on ne répond pas à cela. Je pense à cet
35 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
46urs ressources de charbon, de fer et d’acier. Ils signent le pacte nommé Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA).
36 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
47objectifs de ce pool sont définis par les statuts signés au mois de septembre 1958, à l’occasion d’une réunion qui coïncidait
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
48llants, paradoxaux, apparemment cyniques, et tous signés de divers pseudonymes. Le message chrétien, qui lui importe seul, y s
38 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
49jour où la démence éclate : « Ariane, je t’aime ! signé : Dionysos. » Le Cas Wagner — qui est un dernier Anti-Tristan — venai
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
50en ajoute un troisième en 1717. Enfin, un Abrégé, signé cette fois, et dédié à Louis XV, fut publié à Rotterdam en 1729. De c
51pe, mais on a fondement d’espérer qu’un traité se signera quelque jour… C’est avec cette espérance que je me porte avec ardeur
52x pour qui il n’y ait beaucoup plus d’avantages à signer le Traité pour l’établissement de cette Société, qu’à ne le pas signe
53 l’établissement de cette Société, qu’à ne le pas signer. Or la Société Européenne, que l’on propose, pourra procurer à tous
54x pour qui il n’y ait beaucoup plus d’avantages à signer le Traité pour l’établissement de cette Société, qu’à ne le pas signe
55 l’établissement de cette Société, qu’à ne le pas signer. La majeure, ou la première proposition contient les motifs, & l
56t entr’eux faire d’échange d’aucun Territoire, ni signer aucun Traité entr’eux que du consentement, & sous la garantie de
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
57ls auront ordre de leurs souverains respectifs de signer la confédération générale que je suppose sommairement contenue dans l
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
58x de Bâle, que la Prusse et l’Espagne viennent de signer avec la République Française. L’essai revêt la forme d’un traité inte
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
59une même foi de Liberté, d’Égalité et de Progrès, signent un acte de fraternité valable aujourd’hui et toujours pour tout ce qu
60appliquée aux sociétés humaines, sera préparée et signée concordément par les trois associations nationales… Elle définira les
61cet acte, adhérera formellement à l’acte même, le signant par l’entremise de sa Congrega nationale. Fait à Berne (Suisse), le 1
62êmes : l’une à Cosima Wagner (« Ariane je t’aime, signé Dionysos ») et l’autre à Burckhardt qui se tait. Le principal confide
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
63 les diverses parties de la Chrétienté. Toutes se signent dans ce cri de l’une d’elles : « Nous sommes d’abord vénitiens, ensui
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
64é instituant la Communauté économique européenne (signé à Rome le 25 mars 1957) revient à la formule de l’union « plus étroit
45 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
65jour où la démence éclate : « Ariane, je t’aime ! signé : Dionysos. » Le Cas Wagner — qui est un dernier Anti-Tristan — vena
46 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
66demande pourquoi M. Khrouchtchev estime urgent de signer un traité de paix avec le régime de Pankow, qui n’a jamais été en gue
47 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
67i l’amusait, et qu’on s’y contentait de lui faire signer la note. (C’est mon dernier snobisme, disait-il.) Il fut aussi l’un d
68 fait circuler des pétitions et des protestations signées par des dizaines de milliers d’enfants polonais. Bref il réussit en d
69ont il sera capable ». On lui remet des documents signés par une vingtaine de hautes personnalités qui lui donnent pouvoir de
70ès beaucoup d’hésitations, le Colonel se résout à signer un papier autorisant son porteur à se rendre en Suisse. C’est un prem
71assadeur me regarda profondément dans les yeux et signa mon passeport. — Je vous souhaite bonne chance ! dit-il en guise d’ad
72ndit son « permis n° 1 », fait voir son passeport signé par le ministère de la Guerre et l’Ambassadeur d’Allemagne, et demand
73ard, on lui remet enfin un passeport diplomatique signé par le ministre des Affaires étrangères et rédigé au nom du Dr Joseph
74utirent à leurs fins. Le 31 juillet, l’accord fut signé au Foreign Office, dans le bureau de M. Eden. À la surprise générale,
48 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
75 En quittant le Tiers Monde, l’Europe aurait donc signé son arrêt de mort économique et de rapide déshumanisation ? Les adver
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
76e communauté n’y est jamais entrée, ne l’a jamais signée, mais les alliances et ligues ultérieures se sont formées à son image
77au pacte de 1291, et n’a jamais été requise de le signer pour devenir membre de la Confédération. Cette constatation peut surp
78elé à Brunnen. Pourquoi Lucerne n’a-t-elle pas pu signer le pacte ? C’est parce qu’elle n’est encore qu’un fief Habsbourg, tan
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
79a Diète fédérale, ont retiré leurs contingents et signé la paix séparée de Gallarate. Dès le moment où s’engage, en fin d’apr
80ullement des corps de mercenaires. La Diète avait signé avec le roi une série de traités d’alliance qu’on nommait « capitulat
81t vrai que, dès 1816, les cantons s’empressent de signer de nouvelles capitulations militaires avec huit souverains, mais le n
51 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
82ite « intégrale ». Mais en 1945, par son refus de signer la Charte de l’ONU, qui cependant se prêtait mieux que celle de la SD
52 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
83t le seigneur de Ferney le sait aussi, qui aime à signer « Le Suisse Voltaire », bien que ses terres soient en France. Idée pl
53 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
84engagent dans les guerres d’idéologies à ceux qui signent des contrats de « paix du travail ». (Il n’est pas interdit de se for
85t bien suspect du terme. Un beau jour, fatigué de signer d’un poignard ses tumultueuses compositions, il se joint aux guerrier
54 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
86ion, ou une vitrine (Breton, Seligmann et Duchamp signèrent celle qui annonçait ma Part du Diable ). J’allais chez lui, il me li
55 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
87eut démontrer qu’il était libre au moment où il a signé tel document, commis telle action, et qu’il n’a pas agi sous contrain
56 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
88èque, puisqu’il est entièrement fait par moi ! Et signé ! Rien de plus authentique ! Et au moins, cela ne pouvait pas passer
57 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
89communs, et même certains accords, officiellement signés, tendant à une future union de l’Europe. La cheville ouvrière de cett
90texte, tous les congressistes, Churchill en tête, signeraient le document, lequel circulerait ensuite dans toute l’Europe pour réco
91ignifiait en réalité qu’on ne pourrait plus faire signer le Message déjà imprimé, puisque la petite phrase y figurait 161 . J’
58 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
92bre 1954 au siège du CEC à Genève. Robert Schuman signa l’acte en qualité de président du Conseil des Gouverneurs, les autres
59 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
93eut démontrer qu’il était libre au moment où il a signé tel document, commis telle action, et qu’il n’a pas agi sous contrain
60 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
94au nom de la nation, de la race, ou d’un parti, a signé du même coup son arrêt de mort. C’est une culture fermée, donc décade
61 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
95 point de départ symbolique. Les régions pourront signer des contrats économiques, se charger en commun de quantité de tâches
62 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
96communauté. Cela comporte bien autre chose que de signer ou même d’écrire des manifestes en faveur des victimes d’un régime et
63 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
97nnées 1880, a inspiré les « traités de banlieue » signés au lendemain de la Première Guerre mondiale — Versailles, Saint-Germa
64 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
98 un Manifeste pour l’Europe des régions fédérées, signé par de grands noms de la biologie, des mathématiques et des arts, mai
65 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
99ert Lafont) et qu’avec les études de Simone Weil (signées alors Émile Novis) il explique que le catharisme soit [p. 374] soudai
66 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
100ngagent ». En voici quelques citations : Ils ont signé pour le Négus et contre lui ; pour le Chef bien-aimé, Père des Peuple
101 « prêter » son nom ou son autorité. Ce n’est pas signer ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à ce
67 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
102ente-deux savants parmi lesquels onze prix Nobel, signent une déclaration favorable à l’expansion rapide des « nukes » (comme l
103erve que sur les vingt-six universitaires qui ont signé la déclaration en faveur des centrales, quatorze occupent en même tem
68 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
104torture policière, d’inquisitions administratives signées illisible, et de mensonge élevé au rang d’art politique par excellenc
69 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
105nt avec hargne et hauteur : l’État c’est eux, qui signent illisible leurs « mises en demeure » à tout hasard. Et surtout, si l’
70 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
106inel avéré. Le verdict va tomber, irrévocable. En signant les contrats de ventes d’usines à bombes avec quelques Pouvoirs de l’
107mérique latine, les États-nations occidentaux ont signé leur condamnation aux yeux de l’Histoire : ils périront déshonorés pa
71 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
108mmunauté actuelle, conformément au traité de Rome signé en 1957. Une fois le Parlement élu, l’Assemblée consultative du Conse
10946 pays en voie de développement, la Communauté a signé en 1974 une convention qui constitue la forme d’aide la plus généreus
72 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
110ne prime publicitaire destinée à me convaincre de signer avec celui qui dit que l’avoir est tout : je gagne ce qui n’est pas m