1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
1indre préfiguration ? Eh bien ! induisez de cette similitude les possibilités formidables que nous réserve le siècle à venir, et v
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2s pas reçue ? Une qualité, une tendresse, quelque similitude… Oh ! bien peu ! Mais qu’est-ce que ce voyage, si tu songes à tous le
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3s pas reçue ? Une qualité, une tendresse, quelque similitude… Oh ! si peu ! Mais qu’est-ce que ce voyage, si tu songes à tous les
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4e esprit l’étonnement du premier regard, c’est la similitude de forme, c’est-dire la similitude essentielle, hors du temps, qui pa
5gard, c’est la similitude de forme, c’est-dire la similitude essentielle, hors du temps, qui paraît dans ces deux expériences, à m
6rnkappe », du manteau qui rend invisible. ⁂ Cette similitude de forme dans le cours de la magie chez Goethe et chez Rimbaud, et d’
7lu des rythmes, vont se traduire dans la [p. 490] similitude des conclusions éthiques et dans la divergence des réalisations litté
5 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
8ession elles ne comportaient, à première vue, une similitude si troublante avec les thèses barthiennes, et si pour cette raison pr
6 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
9nt il est impossible de ne pas souligner l’exacte similitude avec la tactique de l’O.N. Quand on nous reproche, de divers côtés, d
7 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
10ficatrice et pour dissimuler le fait patent de la similitude des intentions qui présidèrent à l’octroi de l’Édit aussi bien qu’à s
8 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
11e que c’est précisément à cause de cette [p. 401] similitude d’espérances, à cause de cette convergence apparente, à cause de cett
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
12naces, nous empêche bien souvent de distinguer la similitude profonde des deux grandes dogmatiques rationalistes qui dominent le x
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
13médiate de l’Allemagne rend très paradoxale cette similitude d’ignorance. [p. 104] La France, j’allais dire la jeunesse de la Fra
11 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
14euse prolétarisation des masses. On voit à quelle similitude j’en veux venir. L’appareil intellectuel, livré aux érudits, aux prof
12 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
15pierre et pour Saint-Just. Il y a toutefois cette similitude, relevée par plusieurs observateurs : la révolution hitlérienne, de m
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
16 Diderot, ne sentent plus guère la force de cette similitude si je l’applique à leurs croyances. Ils auront aussitôt tant de répon
14 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
17cte, l’éternelle prévision du Dieu qui sauve.) La similitude étonnante du paradoxe luthérien et du paradoxe nietzschéen ne saurait
15 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
18u pour [p. 89] Saint-Just. Il y a toutefois cette similitude, relevée par plusieurs observateurs : la révolution hitlérienne, de m
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
19mme — comme le croiront les siècles à venir — les similitudes mystiques que nous venons de dégager ne seraient plus que de l’ordre
20 l’observation du langage, et spécialement sur la similitude des métaphores utilisées dans les deux cas. Or d’où venaient ces méta
21arce que lui-même me fait être sien. Unité et non similitude. Par le Dieu vivant, il est vrai qu’il n’y a plus là aucune distincti
17 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
22 lever des monstres autour de nous. Imaginons une similitude assez exacte : si nos animaux domestiques se révoltaient soudain, nou
18 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
23n esprit l’étonnement du premier regard, c’est la similitude de forme, c’est à dire la similitude essentielle, hors du temps, qui
24rd, c’est la similitude de forme, c’est à dire la similitude essentielle, hors du temps, qui paraît dans ces deux expériences, à m
25germanique du manteau qui rend invisible. ⁂ Cette similitude de forme dans le cours de la magie chez Goethe et chez Rimbaud, et d’
26e contraste des rythmes, vont se traduire dans la similitude des conclusions éthiques et dans le contraste des réalisations littér
19 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
27agner la dignité suprême de l’homme sans Dieu. La similitude étonnante du paradoxe luthérien et du paradoxe nietzschéen ne saurait
20 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
28 a le pouvoir de la susciter dans son œuvre, à la similitude du croyant dans sa prière. Et c’est pourquoi le poète, Ramuz, l’homme
21 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
29ner des réponses attendues, soudain frappé par la similitude entre le contrôle des étrangers et l’interview. ⁂ Bombay, porte des I
22 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
30e l’Europe d’aujourd’hui, ce qui frappe, c’est la similitude des arguments échangés, à cent ans de distance, entre les partisans d
23 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
31ement uniforme de cette histoire ; et moins d’une similitude de mœurs que de l’empreinte laissée par les leçons d’instruction civi
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
32proximité du sang. Elle ne peut non plus oster la similitude du naturel, vray fondement d’amitié et société humaine. Pourquoy moy
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
33ubli des rancœurs et des querelles. Grâce à cette similitude profonde des nations, la paix était davantage la paix, la guerre étai
34anglantes. La cause doit en être cherchée dans la similitude des religions, des lois et des mœurs qu’on observe à travers toute l’
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
35remiers à mettre en valeur l’unité de mœurs et la similitude des institutions dans l’Europe médiévale, en dépit de l’absence de re
36 de l’Eider, sur ceux de l’Elbe et de l’Ebre, une similitude de constitutions et de mœurs qui le remplit d’autant plus d’admiratio
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
37s idiomes, est un fait bien plus important qu’une similitude de langage souvent obtenue par des vexations. [p. 295] La nation se
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
38ement uniforme de cette histoire ; et moins d’une similitude de mœurs que de l’empreinte laissée par les leçons d’instruction civi
29 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
39sont des créations typiques des Européens.) Cette similitude des procédés, genres et structures de l’œuvre, que nous ne voyons plu
30 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
40oductifs des trois sections, on est frappé par la similitude de leur manière de poser le problème européen, c’est-à-dire de fonder
31 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
41sont des créations typiques des Européens.) Cette similitude des procédés, genres et structures de l’œuvre, que nous ne voyons plu
32 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
42elon les intérêts de l’État, qui le gère. D’où la similitude des réactions (hargneuses) à la critique écologique, chez les respons
33 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
43élérat (voir là-dessus L’Aveu d’Artur London). La similitude à cet égard de tous les mouvements totalitaires, et plus encore des m