1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Les Bestiaires (septembre 1926)
1Honneur et longue fidélité aux taureaux braves et simplets d’esprit ! Qu’ils paissent éternellement dans les prairies célestes,
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
2e semblent peints à l’aquarelle. C’est une maison simplette, telle qu’en dessinent les enfants, joli rectangle clair posé sur l’h
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
3 de l’une à l’autre par ces petits escaliers tout simplets, suivant une piste par jeu. Le ciel est d’un bleu sec et pur, tranché
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Défense de la culture (janvier 1937)
4e de la nation et de la culture sont un peu moins simplets que ces partisans ne le croient. Et que ce n’est pas d’abord contre l
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
5 de l’une à l’autre par ces petits escaliers tout simplets, [p. 369] suivant une piste par jeu. Le ciel est d’un bleu sec et pur
6 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
6 Le décrire n’est déjà pas facile… Mais une fable simplette va nous y aider peut-être. Soit un Chef absolu qui ordonne à ses suj
7 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
7ions chinoises d’un moralisme utilitaire des plus simplets : voyez le petit Livre rouge. Un mélange grossier, stérile, très cont
8 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
8ions chinoises d’un moralisme utilitaire des plus simplets : voyez le petit Livre Rouge. Lorsque les étudiants chinois protesten