1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
1nce son roman quelques mois avant que n’éclate le sinistre, et s’arrête au moment où l’on est sûr que ça brûle bien. Quel sujet
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2, peut-être, jouent leur vie. Rien ne paraît plus sinistre à la sincérité presque pure de cet âge. Mais il le faut dépasser.)  
3 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
3 n’importe quel animal s’assure à moins de frais. Sinistre farce. Morale officielle de la Troisième République, de l’Amérique et
4 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
4 n’importe quel animal s’assure à moins de frais. Sinistre farce. Morale officielle de la Troisième République, de l’Amérique et
5 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
5ût. L’absence de dogmatique chez Nietzsche est le sinistre négatif du dogmatisme mort de ses contemporains. Il attaque à droite
6 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
6ls du temps. Les mémoires et la correspondance du sinistre Ubaldini, nonce papal, les seize attentats perpétrés contre Henri IV
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7il faut bien dire que le parti communiste est une sinistre trahison des pauvres hommes. Beaucoup, je le sais, résistent à l’into
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8la mort du père fut annoncée au fils. Dans l’aube sinistre, tu me cherchais, de plus en plus inquiète, lorsque le fils apprit le
9 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
9e grands oiseaux tournaient avec un bourdonnement sinistre, et ces oiseaux nous attaquaient ! Les hommes discutaient à coup de b
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
10 et la facilité qu’on montre à y céder. C’est une sinistre aisance à s’avouer vaincu, à se reconnaître irresponsable, on dirait
11cle : dans cet enfer né du vertige et de l’effroi sinistre de l’orgueil, l’enfer de la passion qui n’a pas d’autre objet que le
11 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
12appuyés, nous pouvons porter sur Satan et sur ses sinistres desseins un regard qui toujours les déconcerte, et les fait parfois s
12 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
13sez ingrates et des réalités militaires nettement sinistres ; c) appréciation plus modérée du lancement des premiers spoutniks :
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
14le mort. » Mais crions aussi que, malgré les plus sinistres apparences, ceux qui viendront regarderont peut-être l’angoisse conte
14 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
15e arrive trop tard pour les deux cents martyrs du sinistre champ des Crématz. Ici encore, ce que l’assurance du ton n’arrive pas
15 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
16 les élans les plus ardemment libertaires dans la sinistre dictature des secrétaires d’un parti ou d’un groupe d’officiers. Doub