1 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
1me, tu croyais que j’allais adhérer à l’idéologie socialiste, gros farceur, va. Quand je songe à tous ces gens qui perdent leur vi
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2t humainement de sous-estimer. Les griefs que les socialistes font aux capitalistes européens ne sauraient l’atteindre. Au contrair
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
3e. Nous vivons sous un régime radical à sécrétion socialiste, qui a été établi par coup de force, que les libéraux ont admis, conf
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
4rver que beaucoup des servants de la machine sont socialistes ou conservateurs : voilà qui ne change pas le rendement, j’imagine, n
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
5trines bouddhistes, chrétiennes, matérialistes et socialistes s’opposent dans des termes inusités pour l’Occident, mais sont oublié
6intellectuel — ou bien en critiquant les réformes socialistes — mais cela dispense-t-il de chercher d’autres solutions ? Quant à ce
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
7la liste de ses collaborateurs des noms d’évêques socialistes et d’essayistes à tendances philo-marxistes tels que Reinhold Niebuhr
8i valut des menaces de mort. Plus radical que les socialistes, labouristes, il se distingue nettement des marxistes dont il rejette
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
9ck » — de la morale bourgeoise, et de l’idéalisme socialiste, démocratisation du confort moyen et de la TSF dans un monde où le li
8 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
10uennal. Voici donc le roman type de l’Édification socialiste. Bourré de petits faits vrais dont l’intention morale est évidente, i
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
11 [p. 5] Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933) c « Toujours à gauche, mais pas plus loin ! » Il y
12qui fait peine. Car des deux attitudes proprement socialistes : vouloir [p. 6] réformer le capitalisme en louchant vers les thèses
10 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
13ogiques, ou, comme le disaient récemment certains socialistes français, « pour n’être pas pris de vitesse par les fascistes ». Auss
11 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
14talgie l’enthousiasme soulevé par la construction socialiste. Il faut aussi, d’autre part, qu’ils aient bien oublié et bien perdu
15ns, dans le sens futur. La réalisation du paradis socialiste est promise aux foules dans 1 000 ans, 2 000 ans. La réalisation des
12 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
16J’ai montré, d’autre part, comment l’antifascisme socialiste, rationaliste, jacobin, — unitaire ! — travaillait à l’éducation fasc
13 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
17s communistes orthodoxes, le mode de vie purement socialiste n’est pas encore imaginable. Il dépend d’un ensemble économique qui n
14 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
18ck » — de la morale bourgeoise, et de l’idéalisme socialiste, démocratisation du confort moyen et de la TSF dans un monde où le li
15 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
19icaine conservatrice, « doctrine » radicale, idée socialiste, mots d’ordre communistes… En marge de l’action directe, abandonnée a
16 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
20 y a plus. Montagnon se plaint de ce que le parti socialiste « meurt d’ignorance », et il s’écrie : « Avez-vous étudié complètemen
21tler pour dénoncer l’irrémédiable impuissance des socialistes vis-à-vis du fascisme. Nous craignons donc que Déat ne soit prophète
22r ses leçons : or il est bien étrange de voir des socialistes réclamer un État renforcé, alors que leur doctrine a toujours défini
17 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
23e, au début de 1917, à l’heure où ses adversaires socialistes triomphent apparemment, appuyés par les masses. Ce sont ces phrases e
18 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
24ui est une fausse mesure ; que la mesure du monde socialiste serait la production quantitative ou statistique, mesure non moins fa
19 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
25. Il suffit d’indiquer pour mémoire : la scission socialiste, le conflit mal dissimulé de l’Action française et du comte de Paris,
20 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
26C’est contre la forme du monde que protestent les socialistes, et avec eux des masses grandissantes de bourgeois lentement déposséd
27tien découvre pire encore que ne le pensaient les socialistes par exemple, elle appelle une transformation plus radicale que tout c
28et peut-être le plus typique : l’exemple du parti socialiste. Protestation contre la forme actuelle du monde, prédication active d
29ce critique extrême, de ce que l’on nomme l’idéal socialiste ? Beaucoup de braves gens condamnent cet idéal en bloc, à cause des e
30le fameux trait d’union qu’on nous propose, entre socialiste et chrétien ? Prenons bien garde ici au sens des mots : protestation
31’ordre sont les mêmes pour le chrétien et pour le socialiste. L’élan sentimental est peut-être [p. 402] le même, les revendication
32e serait-il pas alors de déclarer ouvertement aux socialistes qu’entre leur but et notre but, entre nos motifs et les leurs, il y a
33t c’est cela qui le distingue en fin de compte du socialiste. Le christianisme annonce une réalité, non pas un rêve. Il annonce le
34rt d’attaquer uniquement le prétendu matérialisme socialiste, comme si le christianisme était moins réaliste et comme si les chrét
35 ne [p. 403] parvenons pas à faire comprendre aux socialistes le sérieux absolu de cette distinction, nous risquons de prêcher cont
36nt à leurs côtés ! Nous connaissons des chrétiens socialistes. Et ils savent sans doute mieux que nous ce que signifie pour eux le
37t, des possibilités d’action directe. — Tentation socialiste, tentation prophétique, tentation personnaliste : tout cela est possi
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
38es de cette situation : Henri de Man, dans L’Idée socialiste. Cet ouvrage fort compact, indigeste comme la plupart de ceux qui ont
39e culture bourgeoise décontenancée et une culture socialiste encore utopique ou mythique, mais qui agit déjà comme telle, ne fût-c
40isie reproche depuis le xixe siècle aux ouvriers socialistes comme un manque de goût démagogique, n’est vraiment pas une invention
41oût démagogique, n’est vraiment pas une invention socialiste. Ce n’est que la réplique prolétarienne à une thèse qui date des prem
22 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
42rections qu’a prises dès le début « l’édification socialiste ». On peut concevoir que des Américains, chargés de coloniser ces ter
43inalement ce qu’elle était dès le début : culture socialiste, configuration d’une Idée par des hommes qui y croient, et qui, à cau
44rchie « humanisme révolutionnaire » ou « réalisme socialiste », l’échec du Plan en tant que tel, dans le domaine littéraire, n’en
45orie marxiste originelle, qui veut que la culture socialiste naisse comme une production automatique du triomphe de la classe [p. 
46x, vient de se renouer au cœur de la construction socialiste. La théorie économiste subsiste encore, officiellement appuyée sur le
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
47oumise dans les deux cas à l’édification (Aufbau) socialiste ou nationale. Les conditions pratiques de cette édification étant déf
24 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
48inalement ce qu’elle était dès le début : culture socialiste, configuration d’une Idée par des hommes qui y croient, et qui, à cau
49rchie « humanisme révolutionnaire » ou « réalisme socialiste », l’échec du Plan en tant que tel dans le domaine littéraire n’en es
50éorie marxiste originelle qui veut que la culture socialiste naisse comme une production automatique du triomphe de la classe ouvr
51x, vient de se renouer au cœur de la construction socialiste. La théorie économiste subsiste encore, officiellement appuyée sur le
25 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
52icaine conservatrice, « doctrine » radicale, idée socialiste, mots d’ordre communistes… En marge de l’action directe, abandonnée a
26 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
53gauche et la droite sur la nature essentiellement socialiste des fascismes. Origines socialistes du fascisme Le cas de l’Italie
54entiellement socialiste des fascismes. Origines socialistes du fascisme Le cas de l’Italie est des plus clairs. Tout le monde sai
55yndicalisme, et qu’il fut l’un des chefs du parti socialiste. On sait aussi quelles influences déterminantes exercèrent sur son id
56 là. Elle doit se poser dans ces termes : un chef socialiste qui veut exercer le pouvoir peut-il ne pas trahir le socialisme ? Et
57, qui est dès le début un capitalisme d’État. Les socialistes scandinaves parviennent légalement au pouvoir, et continuent les trad
58ant à y introduire un étatisme assez discret. Les socialistes français les imitent, créent des offices d’État, et « nationalisent »
59 nationalisent » 54 ce qu’ils peuvent. Quant aux socialistes allemands, ils n’avaient eu que le temps d’écraser les spartakistes e
60être, — et même d’assez inattendues, aux yeux des socialistes du moins. Remarquons tout d’abord qu’aucun gouvernement socialiste n’
61ns. Remarquons tout d’abord qu’aucun gouvernement socialiste n’a réussi à instaurer un régime tant soit peu conforme à ses princip
62. [p. 21] Ainsi les dictatures, décriées par les socialistes, ne sont en fait que le terme fatal de tout socialisme appliqué ou, c
63on apparente et la plénitude réelle — de l’effort socialiste. Le chef fasciste : un homme « de gauche » Cette fatalité historiqu
64ion de la gauche. Qu’on se rappelle Noske, député socialiste, porté par la révolte des marins allemands, en 1918, au poste de gouv
65 ne peut pas fonder l’État, tel que le rêvent les socialistes, sans étatiser du même coup les forces morales du pays. Ils ont tiré
66que nationaliste la lui donnera. Ainsi la formule socialiste : tout par l’État, ne peut se réaliser dans l’histoire qu’en devenant
67 pour l’État. La fameuse croisade des démocraties socialistes contre les dictatures fascistes ressemble à un de ces combats d’aveug
68e réussir, de réussir n’importe quoi, et d’être « socialistes » sérieusement, nous nous ferions tout de suite fascistes. Ne fût-ce
27 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
69 sa condition dans l’ordre capitaliste, soit que, socialistes, ils se bornent à utiliser l’argument politique du chômage, soit enfi
70 conversations populaires. C’est que les journaux socialistes et communistes sont rédigés par des bourgeois, ou par des candidats à
71ible que cette différence de ton entre tel organe socialiste ou communiste de Paris, et l’un de ces petits journaux de campagne.
28 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
72ntre le gouvernement. Ce sont les radicaux et les socialistes. Les commerçants sont souvent réactionnaires et se mêlent peu à ceux
73ecteur de conscience, la plupart sont radicaux ou socialistes. Il vient aussi des communistes, de temps à autre. Il paraît que ça c
74ont, à part les châtelains. Ils votent radical ou socialiste, et se font battre à plates coutures, régulièrement. Mais faut-il don
75ieurs les Sociologues. — De Man écrit dans l’idée socialiste, p. 394 : « Un logement plus spacieux, plus clair et plus sain, une n
76 1935 Place aux vieux ! — Je lis dans un journal socialiste du Midi sous la rubrique « La vie régionale » qui chaque jour m’appor
77t contre leurs suppôts, ces retraités radicaux ou socialistes, ce serait d’être le parti de la vérité et du bon sens. Ils auraient
78t curieux : il n’y a plus de ciné à A…) Le député socialiste, maire de N…, et deux autres militants socialistes et communistes ont
79socialiste, maire de N…, et deux autres militants socialistes et communistes ont parlé. Comme ils eussent parlé à Pantin ou à Lille
29 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
80 conversations populaires. C’est que les journaux socialistes et communistes sont rédigés par des bourgeois, ou par des candidats à
81ible que cette différence de ton entre tel organe socialiste ou communiste de Paris, et l’un de ces petits journaux de campagne. 1
30 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
82 exploits des Cavaliers. Ce n’est pas du réalisme socialiste, c’est la réalité sociale plus toutes les autres. Et l’amour d’une fe
31 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
83sme et les privilèges bourgeois, comme disent les socialistes ; ou encore : un rempart contre le bolchevisme, comme disent les réac
84lle est le refuge de l’opposition démocratique et socialiste. Et il se peut que les chefs nazis le croient vraiment 17 . (De même
32 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
85ons pays les « nationaux » et en même temps les « socialistes ». Les nazis ont compris que le socialisme économique n’est que la mo
33 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
86significatif. En Italie, de 1920 à 1922, le parti socialiste était le plus important : 35 % des électeurs. Les fascistes n’étaient
87se du Travail, extorquaient la démission du maire socialiste ou le tuaient, puis rentraient sans être inquiétés. Et cela, des cent
34 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
88ictature productiviste qui contraignit l’État dit socialiste à édicter une série de lois contre le divorce (qu’on rendit extrêmeme
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
89ictature productiviste qui contraignit l’État dit socialiste à édicter une série de lois contre le divorce (qu’on rendit beaucoup
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
90e intitulé : Dante, révolutionnaire, hérétique et socialiste (1854). Non seulement Dante faisait partie de l’ordre des Templiers,
37 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
91ite. Les radicaux centralisateurs ne sont que des socialistes qui s’ignorent ; ceux-ci à leur tour ne sont que des totalitaires tim
92 nos philo-fascistes continuent à reprocher à nos socialistes un étatisme qui, en réalité, fait partie de tout programme fasciste ;
38 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
93 vrai descendant de Luther, est en prison. 2. Les socialistes et beaucoup de démocrates affirment : Hitler n’est pas le peuple alle
94 étant le régime de la masse ; que la plupart des socialistes le toléraient fort bien ; et qu’un très grand nombre d’anciens chefs
95rit M. Muret, est profondément collectiviste. Les socialistes allemands ne s’y sont pas trompés. » Sur quoi l’auteur accuse d’aveug
96pés. » Sur quoi l’auteur accuse d’aveuglement les socialistes français qui, eux, s’y trompent encore. Mais que penser alors de l’av
97is, n’en ont pas encore démordu.) Après tout, les socialistes français que critique justement M. Muret, ne sont coupables que d’avo
39 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
98 50 % à Roosevelt, le résidu allant aux candidats socialiste et communiste. Que s’est-il passé ? Personne ne pourrait le dire avec
40 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
99icains à nos radicaux, conservateurs, libéraux et socialistes. Ni les républicains ni les démocrates ne possèdent une doctrine poli
41 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
100les. L’aînée des filles vient d’épouser un avocat socialiste et sportif. La seconde est femme de pasteur. La cadette rêvant d’être
42 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
101eilleures têtes du pays. Professeur de théologie, socialiste militant, polémiste sérieux et sarcastique, il mène campagne pour l’i
43 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
102les. L’aînée des filles vient d’épouser un avocat socialiste et sportif. La seconde est femme de pasteur. La cadette rêvant d’être
44 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
103aix, car l’Empire blessé est en pleine expérience socialiste, mais il ne renonce pas à faire tuer les indigènes qui se révoltent à
45 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
104cistes, aussi bien que par les Soviets et par les socialistes anglais. Moi. — Voilà le problème embrouillé à souhait, et je vous v
46 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
105forme, qu’elles soient latines ou anglo-saxonnes, socialistes ou capitalistes. Ce modèle est celui de l’État totalitaire, qui est l
47 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
106me et occupe aujourd’hui le pouvoir. Le mouvement socialiste personnaliste a donné, en effet, à la libération hollandaise son Prem
48 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
107chies sociales — mais il s’y introduit un contenu socialiste. (Là encore avec moins de secousses en Scandinavie qu’en Angleterre.)
108 au cours des deux dernières décades. (Les partis socialistes subsistant dans les pays où les Soviets ne règnent pas, sont en voie
109nvergence, sur le plan international. On a vu les socialistes anglais collaborer avec les conservateurs anglais, non pas avec les s
49 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
110nde-Bretagne. Ce sont des démocraties en majorité socialistes, ce qui peut inquiéter, mais aussi en majorité protestantes, ce qui d
50 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
111aix, car l’Empire blessé est en pleine expérience socialiste, mais il ne renonce pas à faire tuer les indigènes qui se révoltent à
51 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
112cistes, aussi bien que par les Soviets et par les socialistes anglais. Moi. — Voilà le problème embrouillé à souhait, et je vous v
52 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
113rates américains à nos radicaux, conservateurs et socialistes. Ni les républicains ni les démocrates ne possèdent une doctrine tota
53 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
114nts rappelle davantage les cercles symbolistes et socialistes de la fin du xixe siècle européen, que les écoles de l’entre-deux-gu
54 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
115nde-Bretagne. Ce sont des démocraties en majorité socialistes, ce qui peut inquiéter, mais aussi en majorité protestantes, ce qui d
55 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
116dération suisse, et les royaumes démocratiques et socialistes du Nord, Scandinavie, Hollande et Grande-Bretagne. Parce qu’ils ont s
56 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
117ais boycottait le Congrès de La Haye. Et certains socialistes continentaux, suivis de certains hommes en dehors des partis, ont déc
118illistes viendront. Certes, le congrès des partis socialistes s’est prononcé à Londres, dernièrement, contre la participation « off
119fficielle. Et le fait est que malgré le refus des socialistes [p. 121] de donner ce que personne ne leur avait demandé, ils viendro
120 Et il en va de même pour les nations. Prenez les socialistes, que veulent-ils ? Élever le niveau de vie des masses, organiser à ce
121ue, exige, la fédération de l’Europe. [p. 122] Un socialiste qui, en tant que tel, n’est pas pour la Fédération, peut être un homm
122quelques profils d’amis, ce jeune ancien ministre socialiste hollandais, ce jeune ancien ministre conservateur anglais, les yeux b
123ord Bishop qui représente Canterbury, des députés socialistes anglais, un joyeux anarchiste italien, des ministres allemands aux lu
57 1948, Suite neuchâteloise. VIII
124cent ans. Il nous donne aujourd’hui nos meilleurs socialistes. C’est un pays qui est « avancé » par tradition. Dans ma vallée natal
58 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
125us tard, suivies, après La Haye, par le Mouvement socialiste pour les États-Unis d’Europe. Le 7 mai 1948, dans la Salle des Cheval
126ens, des syndicalistes et des grands patrons, des socialistes et des conservateurs, des juristes et des écrivains, des professeurs
59 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
127isane qui se dessinait : les travaillistes et les socialistes continentaux ne sont pas parvenus à former un front uni des gauches,
60 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
128 partie du Commonwealth, d’autre part ne sont pas socialistes, ou ne le sont pas avec le bon accent. Comment s’unir avec des gens p
129tes des adversaires et des alliés inattendus. Les socialistes continentaux seront des premiers, et les conservateurs britanniques d
61 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
130pe à sauver ! Ceux qui disent que « l’Europe sera socialiste ou ne sera pas » savent très bien qu’à ce prix elle ne sera pas. Voil
62 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
131 partie du Commonwealth, d’autre part ne sont pas socialistes, ou ne le sont pas avec le bon accent. Comment s’unir avec des gens p
132tes des adversaires et des alliés inattendus. Les socialistes continentaux seront des premiers, et les conservateurs britanniques d
63 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
133pe à sauver ! Ceux qui disent que « l’Europe sera socialiste ou ne sera pas », savent très bien qu’à ce prix elle ne sera pas. Voi
64 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
134bre 1950) k Ceux qui disent que « l’Europe sera socialiste ou ne sera pas » savent très bien qu’à ce prix elle ne sera pas. Voil
65 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
135é par les tableaux de genre militaire du réalisme socialiste, qui ne se distinguent de la peinture bourgeoise d’environ 1880 que p
66 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
136ût, ni au goût des lectures faciles. (Le réalisme socialiste s’est borné à les rendre obligatoires.) Prenons un exemple précis. Dè
67 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
137ût, ni au goût des lectures faciles. (Le réalisme socialiste s’est borné à les rendre obligatoires.) Les subventions à la cultur
68 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
138ue pose l’attitude des conservateurs anglais, des socialistes allemands, des radicaux français, des dirigistes, des libéraux, des s
69 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
139édéraliste 5 , tandis que le parti radical et les socialistes insistaient sur la nécessité d’étatiser et d’uniformiser davantage l’
140rsécutés de tous les belligérants : pacifistes et socialistes, Romain Rolland et Lénine. Mais surtout, [p. 49] elle se transforma e
70 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
141e soient guère plus nombreux aux chambres que les socialistes, lesquels n’ont obtenu qu’un seul siège à l’exécutif, et seulement de
142bres durant près d’un siècle, de 1848 à 1943. Les socialistes les ont supplantés pendant une législature, mais l’issue de la lutte
143ées neuves et parfois révolutionnaires. La gauche socialiste professe un marxisme très modéré. Elle a renoncé à l’antimilitarisme,
144s membres des coopératives se rattachent au parti socialiste. Enfin, le parti du travail (communiste) dissous par le gouvernement
145aboutissait pas, éventuellement, à rapprocher les socialistes des bourgeois. On le voit, le tableau des partis en Suisse ne présent
71 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
146é des membres appartiennent par ailleurs au parti socialiste, réputé centralisateur, se révèlent réfractaires à toute unification
147entralistes. Cependant, l’on ne trouvera guère de socialistes qui ne soient en même temps fédéralistes dans une certaine mesure, ou
72 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
148 frappant de constater que les cantons à majorité socialiste ne se montrent pas plus « progressistes » que les autres à cet égard.
73 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
149t de grève, sous l’impudent prétexte qu’en régime socialiste les ouvriers n’auraient plus l’occasion de s’en servir… On savait aus
74 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
150t de grève, sous l’impudent prétexte qu’en régime socialiste les ouvriers n’auraient plus l’occasion de s’en servir… On savait aus
151la porte de Brandebourg, le vieux chant populaire socialiste s’est fait entendre pour la première fois depuis vingt ans de silence
75 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
152l. Dans la confusion typique d’un réveil brusque, socialistes allemands et gaullistes français se découvrent frères et complices de
76 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
153urner vers les USA, qui se détournent d’elle. Les socialistes allemands, ayant refusé l’Europe au nom du pacifisme, ont une armée a
77 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
154ur (refus de la CED) a renforcé immédiatement les socialistes allemands » (p. 665). On sait que les socialistes allemands sont nati
155socialistes allemands » (p. 665). On sait que les socialistes allemands sont nationalistes, ne fût-ce que du seul fait qu’Adenauer
78 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
156ur à ce qu’il était dans les pays capitalistes et socialistes, dont pourtant les régimes ne se justifiaient pas au seul nom de l’ém
79 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
157ordre de Bonaparte. Les Saint-Simoniens, premiers socialistes français, envoient des volontaires pour travailler au canal. « Suez e
80 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
158la Relance est à la mode. C’est plutôt une Relève socialiste. Spaak en Belgique, avec son plan de marché commun, Guy Mollet au pou
81 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
159igion est divine (lisez parce que notre Parti est socialiste), doit-elle régner par la haine, par les fureurs, par les exils, par
82 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
160t tous vers des formes occidentales de démocratie socialiste, et priverait les Soviets d’un de leurs meilleurs prétextes à stopper
83 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
161crit-il, « qu’on le veuille ou non, l’édification socialiste est privilégiée en ceci qu’on doit, pour la comprendre, épouser son m
162du « socialisme » soviétique. Mais, dans nos pays socialistes ou libéraux, ne serait-il pas temps de faire respecter les règles et
84 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
163 ni le banquier anglomane de Genève, ni l’ouvrier socialiste de Berne, ni l’horloger réfléchi du jura, ni même le paysan de Gruyèr
85 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
164ation sanglante et collective nommée construction socialiste, succède l’élimination individuelle et idéologique, dont le vrai nom
86 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
165tions d’un Marx, ou l’action politique des partis socialistes, et c’est encore bien moins la révolution des communistes, qui ont cr
87 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
166 que le grand patronat redoute comme dirigiste et socialiste, tandis que les partisans de la Constitution lui reprochent au contra
88 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
167nquête, vers une version américaine du « réalisme socialiste », d’où l’amour-passion est exclu. Or je vois triompher dans ce même
89 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
168nquête, vers une version américaine du « réalisme socialiste », d’où l’amour-passion est exclu. Or je vois triompher dans ce même
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
169Mazzini, un poète de génie, Hugo, et un idéologue socialiste, Proudhon, essayeront de combler le vide laissé par le grand mythe du
170 ces restaurations : la restauration du paganisme socialiste… L’histoire peut déjà formuler son jugement sur ces deux grandes civi
171a terre fût une vallée de larmes. Dieu aurait été socialiste. Alors qu’eût été Proudhon ? Chacun est bien où il est : [p. 245] Die
172e les armées permanentes, lorsque les révolutions socialistes auront éteint le patriotisme en Europe, lorsque, à l’orient de l’Euro
173 le diplomate prussien ne semblent rien devoir au socialiste [p. 261] français ; ils tirent tout de leur expérience nationale et p
174 à la fois les conservateurs, les libéraux et les socialistes. Seuls, certains catholiques d’extrême droite comme le Savoyard Josep
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
175prudemment son concours. Mais, avec la révolution socialiste, puis avec la révolution chinoise, cette protestation prend, sous l’é
92 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
176en (qui sont ses devoirs envers la « construction socialiste ») toutes les branches de l’enseignement font partie de l’instruction
177, en ce sens qu’elles ramènent tout à la doctrine socialiste soviétique. [p. 6] Cette imprégnation idéologique apparaît d’une man
178 « capitaliste » de la même manière que l’Est est socialiste. Au surplus, le capitalisme n’est pas un système rigide, cohérent, un
93 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
179Église ; l’élection de J.H.R. au Conseil national socialiste de Pologne, bien qu’il ne soit pas membre du parti ; diverses démarch
180erses démarches dans le cadre de l’Internationale socialiste ; enfin les premières manifestations de ce qui deviendra sa passion p
181internationales de Robert Bichet, et le Mouvement socialiste pour les États-Unis d’Europe d’André Philip, allaient tenter de faire
182es par des groupes extrémistes, et par les partis socialistes de France, d’Angleterre et de Belgique, qu’effrayait la stature de Ch
94 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
183côte à côte avec des dirigeants de syndicats, des socialistes et des chrétiens-sociaux), l’éthique communautaire du fédéralisme se
95 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
184t devenir en majorité catholique et politiquement socialiste, il n’empêche que « l’esprit de Genève » gage encore au loin son pres
185aliens. Un paysan jodleur d’Appenzell, un ouvrier socialiste de Berne et un banquier anglomane de Genève, s’ils se rencontraient p
186rs y occupent près de la moitié des sièges et les socialistes 1/20 seulement, alors que ces deux groupes sont de force égale au Con
187 fussent guère plus nombreux aux Chambres que les socialistes, lesquels n’ont obtenu leur premier siège à l’exécutif qu’en 1943. (A
188en 1943. (Aujourd’hui, avec deux radicaux et deux socialistes, l’équité est enfin rétablie.) Les conservateurs catholiques ont deux
189bres durant près d’un siècle, de 1848 à 1943. Les socialistes les ont supplantés pendant une législature, mais l’issue de la lutte
190nalité de son fondateur, G. Duttweiler. La gauche socialiste ne professe plus qu’un marxisme discret et empirique. Elle a renoncé
191e si elle n’aboutissait parfois, à rapprocher les socialistes des bourgeois. Le tableau que l’on vient d’esquisser ne montrerait ri
192es de la Migros. Mais les liens entre les députés socialistes et l’Union syndicale suisse ne sont guère moins évidents : le parti s
193le suisse ne sont guère moins évidents : le parti socialiste est fort dans les cantons où les syndicats ouvriers ont leurs plus gr
96 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
194é des membres appartiennent par ailleurs au parti socialiste, réputé centralisateur, se révèlent réfractaires à toute unification
195ontre lui tout ce qui est organisé dans ce pays : socialistes et capitalistes, coopératistes de l’ancienne école, petits détaillant
196es fédéraux. Cependant, l’on ne trouvera guère de socialistes qui ne soient en même temps fédéralistes dans une certaine mesure, ou
97 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
197conomie et de la distribution des revenus que les socialistes d’antan revendiquaient sans trop oser y croire, et que les patrons mo
198pulation est piétiste, austère, cultivée, et déjà socialiste. C’est de là que sont descendues, en Quarante-Huit, vers Neuchâtel, l
199le, écrit-il, d’imaginer ce que ces messieurs les socialistes et révolutionnaires — que je voyais pour la première fois en chair et
200urs tout les oppose. Jeune pasteur en Argovie, et socialiste combatif, Karl Barth publie un commentaire sur l’Épître aux Romains q
98 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
201conomie et de la distribution des revenus que les socialistes d’antan revendiquaient sans trop oser y croire, et que les patrons mo
202les oppose. [p. 62] Jeune pasteur en Argovie, et socialiste combatif, Karl Barth publie un commentaire sur l’Épître aux Romains q
99 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
203es raisons de vivre (et pas seulement l’appui des socialistes) ? Ou risquer l’isolement et la dislocation, mais aussi la seule chan
204s Nouvelles équipes internationales, le Mouvement socialiste pour les États-Unis d’Europe (qui refusait de collaborer avec Churchi
205it, les militants des NEI et de nombreux éléments socialistes défendirent les thèses fédéralistes avant et pendant le Congrès de La
206quelques profils d’amis, ce jeune ancien ministre socialiste hollandais, ce jeune ancien ministre conservateur anglais, les yeux b
207ord Bishop qui représente Canterbury, des députés socialistes anglais, un joyeux anarchiste italien, des ministres allemands aux lu
208 des prix, et des droits sociaux. L’influence des socialistes, et surtout d’André Philip, vient désormais s’ajouter à celle des lib
209seil de Strasbourg ; les économistes (libéraux et socialistes) allaient avoir la Haute Autorité de Luxembourg, en attendant le Marc
100 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
210droit tout indiqué pour tenir le premier colloque socialiste régional sur le thème : Décolonisez la Province 66  ! Tout cela est