1 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
1ment pour le juger. L’auteur l’appelle un « poème solaire », l’éditeur un roman, parce que ça se vend mieux. Ce récit des premi
2 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
2s vivants, plus naturels, plus rayonnants, plus « solaires » qu’ils ne sont. En somme, bien qu’il prêche tout le temps, il atten
3. Pauvre Lawrence à la recherche de sa communauté solaire ! 34 C’est son meilleur prétexte à fuir les hommes. Mais après tout,
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
4e cellier et de grange. Au sud, une tour à cadran solaire, surmontée d’une girouette. Derrière la maison de maîtres, sur le fla
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
5e cellier et de grange. Au sud, une tour à cadran solaire, surmontée d’une girouette. Derrière la maison de maître, sur le flan
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
6 l’était d’une façon extraordinaire, incendiaire, solaire. » 128 Voilà ce qui doit étonner chez Pétrarque : cette inoubliable
7’instinct libéré de l’esprit, la grande puissance solaire qui broie et magnifie l’individu fécond, la belle brute déchaînée, et
8inct, c’est l’idéal de nos poètes du primitivisme solaire, mais la pratique de cette croyance n’est pas de nature à nous trompe
6 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
9uis cela cesse en quelques secondes, et l’attaque solaire recommence. Falaises immenses et striées de tous les rouges de la ter
7 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
10t du monde. On a piqué le mystère en plein plexus solaire… Il va se venger ! Notre peintre surréaliste voulut bien s’interrompr
8 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
11ir que les applications de l’énergie nucléaire et solaire permettront, vers la fin de ce siècle, de réduire le travail des ouvr
9 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
12le de l’électronique et de l’énergie nucléaire et solaire. Jusqu’alors et à cet égard, c’est à peine si l’Orient se distingue d
10 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
13ois-ci le Nouveau Monde de l’énergie nucléaire et solaire. La vraie question que pose le geste de Nasser n’est pas celle de la
11 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
14utomation, l’électronique, l’énergie nucléaire et solaire, les « intrigues des trusts », les « menées souterraines de Moscou »,
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
15atre milliards trois cent vingt millions d’années solaires. Or la vie d’un Brahma est de 108 « années », dont chaque jour et cha
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
16le de l’électronique et de l’énergie nucléaire et solaire. Jusqu’alors et à cet égard, c’est à peine si l’Orient se distingue d
14 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
17atre milliards trois cent vingt millions d’années solaires. Or la vie d’un Brahma est de cent et huit « années », dont chaque jo
15 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
18rgie, de la vapeur à l’utilisation du rayonnement solaire, en passant par le pétrole et l’électricité, que celle-ci soit produi
16 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
19] Alors la Terre jouera peut-être dans le système solaire, pour commencer, le rôle joué par la Grèce dans l’Empire Romain, par
17 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
20endent à ruiner l’Europe, cœur et cerveau, plexus solaire de l’Occident. Mais nos valeurs sont-elles universelles ? Nous expo
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — d. Problèmes de la personne aux prises avec les mythes
21’actuelle domestication de l’énergie nucléaire et solaire. Car si l’une doit permettre [p. 30] d’explorer l’espace cosmique et
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
22lles et spirituelles, à la manière des explosions solaires. Trop longtemps négligées ou niées par la [p. 37] pensée occidentale,
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
23manuèle, ni le nomade en chasse de brefs plaisirs solaires, ni André Walter, ni Ménalque. Il eût semblé bien incongru d’évoquer
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
24dis que Zeus et le Taureau seraient tous les deux solaires par excellence. [p. 18] À la vérité, l’arrière-plan du mythe grec es
25ans les intailles grecques archaïques « du disque solaire et du croissant géminés, proclame l’origine phénicienne de cette repr
26d’or retrouvé sous les ruines de Mycènes, un Zeus solaire contemporain du déclin de la Crète et de son culte de la Grande Mère,
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
27sse lunaire chevauchant triomphalement le taureau solaire, sa victime. La scène est dépeinte par huit plaques moulées de verre
23 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
28sé minuit, combien j’aime cet éclat, d’allégresse solaire que fait la première phrase du chapitre suivant : Le Tanébeau mais le
24 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
29t du monde. On a piqué le mystère en plein plexus solaire… Il va se venger ! » Enfin Duchamp voulut bien s’interrompre dans un
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
30 de Brahma, chacun valant 4 320 millions d’années solaires. Un Brahma vit 249 milliards d’années, puis meurt, et l’univers retou
26 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
31té produite par des sources d’énergie éolienne ou solaire. Mais les calculs prévisionnels deviennent nocifs quand ils tendent à
27 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
32 actuels ».   10. « Les autres formes d’énergie, solaire, éolienne, géothermique, [p. 79] marémotrice, ne seront pas compétit
33iban, d’Israël : sur chaque maison, le petit four solaire, pas plus laid qu’une antenne de TV, assure l’autonomie énergétique e
34et d’Amérique du Nord, des centaines de « maisons solaires » ont permis de faire avec succès les expériences indispensables. Les
35ux États-Unis, en 1973, le budget de la recherche solaire équivaut à 4 % de celui des recherches nucléaires ; en 1976, c’est 15
36dent d’EDF déclarer publiquement que l’équivalent solaire d’un réacteur de 1 000 MW exigerait que l’on couvre de miroirs le ter
37idolâtrie de l’État-nation. Il n’y a pas de lobby solaire, ni auprès du Pentagone, ni à Bruxelles… « Tant que les États-nations
28 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
38 des sources d’énergie géothermique, éolienne, ou solaire. [Mais les calculs prévisionnels deviennent nocifs quand ils tendent
29 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
39 dites d’intérêt local — hydrauliques, éoliennes, solaires — de manière à accroître les autonomies municipales et régionales, et
30 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
40u qualité de la vie, énergie nucléaire ou énergie solaire, équilibre vivant ou équilibre de la Terreur. L’état de l’union europ
31 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
41les sources d’énergie (en particulier à l’énergie solaire), pourrait redonner à l’Europe une fonction de pionnier dans un domai
32 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
42e l’uranium, d’autres sources connues d’énergie : solaire avant tout, puis géothermique, éolienne, biologique, sous-estimées ju
43ratiques. Alors qu’en [p. 90] revanche, l’énergie solaire, qui est partout, appelle et permet des régimes décentralisés et des
33 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
44es surgénérateurs au profit des sources d’énergie solaire, éolienne, géothermique, biologique. L’option en faveur des surgénéra
45es, lacs, rivières), pour la production d’énergie solaire, éolienne, géothermique ou biologique, pour la protection des sols et
34 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
46 production locale et à la distribution d’énergie solaire, hydraulique, éolienne, géothermique, biologique ; — quant à la prote
47ies locales. « Coopératives d’habitation, énergie solaire, petites entreprises, compost, alimentation du bétail, banques locale
35 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
48les. « Coopératives [p. 11] d’habitation, énergie solaire, petites entreprises, compost, alimentation au détail, banques locale
36 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
49ies locales. « Coopératives d’habitation, énergie solaire, petites entreprises, compost, alimentation au détail, banques locale
37 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
50otre) choix se portera sur le nucléaire ou sur le solaire, nous aurons soit une société centralisée, exploitée de façon quasi m