1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Gravitations (décembre 1929)
1» « Quel est cet homme dont l’âme fait des signes solennels ? » Une voix lente aux méandres songeurs, une simplicité qui n’est pa
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
2nt les couronnes et suivent à grands sauts lents, solennels. Ils revoient la danseuse, font une ronde autour d’une Tour Eiffel de
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3. Vide, elle prend toute sa hauteur. Silencieuse, solennelle de nudité, entre le Palais du Régent et celui d’un des archiducs, que
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
4t là-haut ; la Puissance est là, la tranquille et solennelle Puissance aux mille aspects, aux mille bruits. » Ce n’est plus l’homm
5 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
5 rigueur et de pitié humaine, une retenue presque solennelle mais qui sans cesse frôle l’humour, et parfois tourne en sournoise ma
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6. Vide, elle prend toute sa hauteur. Silencieuse, solennelle de nudité, entre le Palais du Régent et celui d’un des archiducs, que
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
7 Toute une famille de géants, debout sur un seuil solennel, me regarde piquer du nez à l’arrêt brusque. [p. 172] Ici règne le p
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
8a démesure. On rit de ses allures compassées, des solennelles banalités dont il gratifie le pauvre Eckermann. Je ne puis voir dans
9 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
9n progrès continu, nous apparaît plutôt comme une solennelle dégringolade, une contagion de déséquilibres, dévorant successivement
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
10n progrès continu, nous apparaît plutôt comme une solennelle dégringolade, une contagion de déséquilibres dévorant successivement
11 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
11evez pas notre témoignage. » Un silence pesant et solennel accueillit cette brève lecture. Nicodème paraissait perdu dans son rê
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
12s lettres et [p. 73] pour les discours publics et solennels 32 . » Ainsi le glissement de la mesure est accompli : ce qui était l
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
138 novembre 1933 L’océan met un grand sous-entendu solennel à toutes les pensées. Il donne de la force aux plus fortes, leur prêt
14ce d’une foule en marche, catastrophe ou triomphe solennel d’on ne sait quelle révolution future… Dictateur, prophète des masses
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15tres bardes » qui chantèrent d’une voix grave et solennelle tournois et trophées remportés, forêts, enchantements terribles et do
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
16ration » de guerre. Les traités ne seront plus la solennelle conclusion des hostilités. Les distinctions arbitraires entre villes
16 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
17lier, humain ; des faits, et non pas de vagues et solennelles déclarations de principe ; des appels à la réflexion et non pas des p
17 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
18ifférentes stations. Vous passerez d’une liturgie solennelle de l’Église épiscopale à quelque réunion de Réveil ultra-dynamique da
18 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
19a démesure. On rit de ses allures compassées, des solennelles banalités dont il gratifie le pauvre Eckermann. Je ne puis voir dans
19 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
20 les condamne pour la forme, elle édicte des lois solennelles, et le plaisir de vivre est d’y contrevenir. On se fabrique, dans la
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
21rd n’avait pas assez de sarcasmes pour la sagesse solennelle du ministre de Weimar, et celui-ci n’eût pas manqué de condamner la «
21 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
22 des fêtes et de leur respect de la mise en scène solennelle. Je me borne à citer dans des domaines hétéroclites à souhait : le dé
22 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
23ne sait d’où venue, dominant tout. Des trompettes solennelles au début, et maintenant, planante et pure, une voix de femme se détac
23 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
24 dans un territoire réservé pour quelque fonction solennelle. Il est vrai qu’aujourd’hui, je sais pas mal de choses sur ce lieu et
25pèce de niaiserie qui affecte essentiellement les solennelles démonstrations d’art du premier, le gigantisme méthodique du second.
24 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
26. Cette rumeur, cet élan vertical, cet élancement solennel, unanime, c’est New York identique à son rêve. Premiers accords d’une
25 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
27d’esprit indiscernablement ironique, admirante et solennelle. Qu’on lui donne un royaume ! Ou plutôt non : qu’on lui donne une égl
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
28m’amuse à jeter des pelures d’orange sous les pas solennels des Lieux Communs ? Oui, chère amie. N’oubliez pas qu’ils risquent de
27 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
29des fêtes, et de leur respect de la mise en scène solennelle. Je me borne à citer dans des domaines hétéroclites à souhait : le dé
28 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
30lier, humain ; des faits, et non pas de vagues et solennelles déclarations de principe ; des appels à la réflexion, et non pas des
29 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
31ifférentes stations. Vous passerez d’une liturgie solennelle de l’Église épiscopale à quelque réunion de Réveil ultra-dynamique da
30 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
32elle règne sur notre inconscient, résidu des plus solennelles traditions religieuses de l’Occident. C’est pourquoi les Français ava
31 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
33l’effet que pourra seule produire la proclamation solennelle de la Fédération européenne. Il se passe quelque chose à l’Est. Il es
32 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
34outes les deux étant reconnues par une convention solennelle entre les membres de l’Union. Centre européen de la culture 12. Les o
33 1948, Suite neuchâteloise. VII
35 la main au tronc d’un pin. Ce qui lui arrive est solennel, comme l’attente du pays sous le ciel orageux. Oui, c’est bien cela q
34 1948, Suite neuchâteloise. VIII
36 de citoyen conscient et responsable d’élever une solennelle protestation contre l’accent de mes compatriotes, celui qu’ils ont pr
35 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
37 la main au tronc d’un pin. Ce qui lui arrive est solennel, comme l’attente du pays sous le ciel orageux. Oui, c’est bien cela q
36 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
38l’effet que pourra seule produire la proclamation solennelle de la Fédération européenne. Il se passe quelque chose à l’Est. Il es
37 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
39lle géante pour l’époque. Leur retraite, lente et solennelle — ils emportaient leurs morts et leurs blessés, tout en luttant pied
38 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
40nies religieuses, de serments et de proclamations solennelles. Tous les hommes qui s’y rendent portent l’épée, signe antique de la
39 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
41tellectuels, la jobardise de la grande presse, la solennelle et tatillonne stupidité des « résolutions » partisanes, l’alliance in
40 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
42t du Pape, font dans la ville choisie des entrées solennelles : la discussion commence par ces démonstrations de la force et du pre
41 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
43 apportent le monde à domicile, et les spectacles solennels organisés par l’art ou par le sport préparent les masses et les indiv
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
44 légendes sacrées. Jamais la vie ne m’a paru plus solennelle ni plus simplement adorable. Tintements de cloches, irréguliers, seul
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
45t du Pape, font dans la ville choisie des entrées solennelles : la discussion commence par ces démonstrations de la force et du pre
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
46 apportant le monde à domicile, et les spectacles solennels organisés par l’art ou par le sport préparent les masses et les indiv
45 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
47cé le 30 juin 1958, à Lausanne, lors de la séance solennelle d’ouverture du congrès de l’Union internationale des producteurs et d
46 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
48e douter de la légitimité d’une interprétation si solennelle. Certes, du coup de foudre initial jusqu’à la mort des amants séparés
47 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
49e rigueur et de pitié humaine, la retenue presque solennelle mais qui sans cesse frôle l’humour, et parfois tourne en sournoise ma
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
50e douter de la légitimité d’une interprétation si solennelle. Certes, du coup de foudre initial jusqu’à la mort des amants séparés
49 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
51e rigueur et de pitié humaine, la retenue presque solennelle mais qui sans cesse frôle l’humour, et parfois tourne en sournoise ma
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
52on sens historique et mondial dans l’émouvante et solennelle apostrophe finale de Vénus : … bene ferre magnum Disce fortunam ; tu
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
53 jusqu’à l’Empire de Charlemagne, dans les textes solennels des apostrophes au Pape, dans les panégyriques ecclésiastiques, dans
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
54ons, il se réfère à l’Europe comme à une vague et solennelle entité supérieure, au sein de laquelle les Nations libérées vont natu
55ecours des autres, pour toutes les manifestations solennelles et importantes qui auront lieu en sa faveur. [p. 252] V La réunion d
56 nationalisme, déguisé en patriotisme « jovial et solennel » : Nous autres « bons Européens », nous aussi nous avons des heures
53 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
57n peuple et personne d’autre ». Cette déclaration solennelle, tous les peuples du monde l’approuvent. Mais c’est parce que Moscou
54 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
58it lugubrement le cor d’Uri. La retraite lente et solennelle des Suisses, emportant vers [p. 56] Milan leurs blessés, leur artille
55 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
59nies religieuses, de serments et de proclamations solennelles. Tous les hommes qui s’y rendent portent l’épée, signe antique de la
56 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
60pèce de niaiserie qui affecte essentiellement les solennelles démonstrations d’art du premier, le gigantesque méthodique du second.
57 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
61 17 ou L’Amour fou il composait à grandes phrases solennelles. Ultra-sensible mais pas un instant sentimental ; très finement récep
62d’esprit indiscernablement ironique, admirante et solennelle. Qu’on lui donne un royaume ! Ou plutôt non : qu’on lui donne une Égl
58 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
63966, mais aussi les conclusions de mon « discours solennel » ouvrant la Conférence européenne des recteurs, à Göttingen, en 1964
59 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
64e faire le lendemain matin, lorsqu’après la messe solennelle et le sermon « européen » du cardinal König, l’assemblée, président f
60 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
65 en les y associant 23 . ». « C’est un referendum solennel de tous les Européens qui doit donner naissance à la Fédération 24 .
61 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
66i-Babel En 1964, appelé à prononcer le « discours solennel » pour l’inauguration de la IIIe Assemblée de la Conférence permanent
62 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
67’est tellement plus important que les conclusions solennelles que l’on pourrait tirer de nos débats, que je crois que j’ai entrepri