1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1peaux, comme dans un rêve, des matins de dimanche sonores et tout propres, la cuiller d’huile de foie de morue avant le repas,
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2flets, — et déjà nous passons sous de hauts ponts sonores, au long d’un quai tout fleuri de terrasses ; on nous déverse dans ce
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3nt d’ailleurs, entraînée par je ne sais quel vent sonore qui l’étire et l’égare, et l’enroule et d’un coup la subtilise, ne la
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
4flets, — et déjà nous passons sous de hauts ponts sonores, au long d’un quai tout fleuri de terrasses ; on nous déverse dans ce
5nt d’ailleurs, entraînée par je ne sais quel vent sonore qui l’étire et l’égare, et l’enroule et d’un coup la subtilise, ne la
5 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
6généreux manifestes, des formules vagues, à peine sonores et toujours anti-quelque chose. Ni l’adhésion à un programme « résolu
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7a fin de la phrase [p. 36] étant particulièrement sonore, des applaudissements éclatent au fond de la salle. Le jeune orateur
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
8une auto sur le gravier devant ces façades toutes sonores de radios et de lumières, n’est-ce pas beau ? Pourquoi ce ricanement
8 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
9nir… » La fin de la phrase étant particulièrement sonore, des applaudissements éclatent au fond de la salle. Le jeune orateur
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
10ymne sacral au Führer sous les voûtes d’une halle sonore — quand il monte et se perd dans une belle nuit d’été, vers le ciel v
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
11 à ce désir dont elle procède. Levez-vous, orages sonores de la mort de Tristan et d’Isolde ! Vieille et grave mélodie, dit le
11 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
12rmi les machines les plus modernes et les baquets sonores, un Mexicain aux grandes bottes noires, à la courte veste brodée, bru
12 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
13je me donne au jour américain ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boa
13 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
14usieurs ministres ». 1 [p. 11] Des échos moins sonores, mais fort encourageants, nous parviennent également de Pologne, d’It
14 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
15je me donne au jour américain ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boa
15 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
16je me donne au jour américain ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boa
16 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
17ne fait pas marcher une montre avec des arguments sonores, mais au prix d’une application soutenue et de fines retouches. [p. 
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
18’Un sans nom : Dans le flot houleux Dans l’éclat sonore Dans la tourmente infinie Du souffle du Monde S’engloutir S’abîmer In
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
19à la surface des flots, qu’il gouvernait, le dieu sonore qui ébranle la terre guidait en personne son frère sur la route marin
19 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
20’Un sans nom : Dans le flot houleux Dans l’éclat sonore Dans la tourmente infinie Du souffle du Monde S’engloutir — S’abîmer
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
21ne fait pas marcher une montre avec des arguments sonores, mais au prix d’une application [p. 134] soutenue et de fines retouch
21 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
22ns la nuit suivent la route créée par un faisceau sonore. Mais ce chemin sans précédent, — puisqu’il part de moi seul pour me
22 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
23généreux manifestes, des formules vagues, à peine sonores et toujours anti-quelque chose. Ni l’adhésion à un programme « résolu