1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jacques Spitz, La Croisière indécise (décembre 1926)
1 présentant les miroirs de personnages cocasses à souhait, qui manifestent, avec un certain manque de conviction et des poses d
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
2 l’histoire, sont ridicules et conventionnelles à souhait (ni plus ni moins que la majorité des gens de cette sorte, mais est-c
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
3Stock éd.). Kierkegaard lui-même avait exprimé le souhait formel que l’on n’ouvrît pas par ce roman la série de traductions de
4 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
4i comment. Le Diable est sardonique et ironique à souhait, mais il ne supporte pas l’humour, et c’est par là, probablement, qu’
5 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
5me borne à citer dans des domaines hétéroclites à souhait : le déploiement des costumes sacerdotaux, des drapeaux, des chœurs e
6 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
6eunerons ensemble, c’est convenu, et j’exprime le souhait de l’entendre sur la politique du pays, et la campagne antifasciste q
7 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
7s anglais. Moi. — Voilà le problème embrouillé à souhait, et je vous vois sourire diaboliquement, à votre tour. Mais nous somm
8 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
8s anglais. Moi. — Voilà le problème embrouillé à souhait, et je vous vois sourire diaboliquement, à votre tour. Mais nous somm
9 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
9me borne à citer dans des domaines hétéroclites à souhait : le déploiement des costumes sacerdotaux, des drapeaux, des chœurs e
10 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
10ue veut que le chercheur lutte contre ses propres souhaits, ses propres prévisions. C’est un trait particulier du savant que de
11 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
11guider par la finalité incertaine et suspecte des souhaits humains. Ce vertige de l’action naît d’une fatigue mentale ; et cet o
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
12ue veut que le chercheur lutte contre ses propres souhaits, ses propres prévisions. C’est un trait particulier du savant que de
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
13guider par la finalité incertaine et suspecte des souhaits humains. Ce vertige de l’action naît d’une fatigue mentale ; et cet o
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
14’art militaire : Je vous l’avoue, je formais des souhaits Pour que ce beau métier ne s’exerçât jamais Et qu’enfin l’équité fît
15 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
15u’elles venaient à la rencontre non seulement des souhaits des organisateurs du colloque, qui connaissaient les besoins de leur
16 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
16u’elles venaient à la rencontre non seulement des souhaits des organisateurs, qui connaissaient [p. 164] les besoins de leur rég
17 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
17aciles parce que trop nombreuses et déformables à souhait, au gré de l’ignorance ou de la malveillance. La définition la plus f