1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1hlagobers » 10 . Heureusement qu’au Moulin-Rouge, souterrain où nous nous engouffrâmes dans un grand bruit de saxophones et de cor
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
2chlagobers 6  ». Heureusement qu’au Moulin-Rouge, souterrain où nous nous engouffrâmes dans un grand bruit de saxophones et de cor
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
3e l’état de fièvre. C’est une [p. 248] divagation souterraine de lueurs et de visages superposés dans les vitres fuyantes, c’est un
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
4ilée et admissible, il le retrouvera en influence souterraine et en violence anarchisante. À mesure que la chevalerie, même sous sa
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
5igion s’y est répandue, d’une manière à vrai dire souterraine, dès le iiie siècle de notre ère, syncrétisant l’ensemble des mythes
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
6nfluences littéraires ? Ou de courants hérétiques souterrains ? Ou d’une recréation autonome, qui pourrait s’expliquer en partie su
7 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
7uffet quelconque, et je n’avais trouvé qu’un abri souterrain au bout du quai. Pendant ce temps, l’express avait changé de voie. Da
8 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
8ches buildings, reliques scellées d’une antiquité souterraine. Bien des aspects physiques et moraux de la cité de Manhattan s’expli
9 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
9ne surprenante précision du réveil des puissances souterraines qu’il se proposait d’opérer. « Tous les grands mouvements de l’Histoi
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
10 accord : les opinions supercélestes et les mœurs souterraines. » S’il y a quelque chose de démoniaque dans la femme, c’est sans dou
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
11par les fissures toujours rouvertes de sa demeure souterraine. Tout objet, toute pensée et toute rencontre, paraissent maintenant r
12 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
12uffet quelconque, et je n’avais trouvé qu’un abri souterrain au bout du quai. Pendant ce temps, l’express avait changé de voie. Da
13 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
13ches bâtiments, reliques scellées d’une antiquité souterraine. À Chicago et Saint-Louis au contraire, sur les plaines d’alluvions o
14n (New Jersey), mi-octobre 1940 Au long d’un quai souterrain, après avoir traversé les parvis populeux surmontés d’une coupole ast
14 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
15ches bâtiments, reliques scellées d’une antiquité souterraine. [p. 52] À Chicago et Saint-Louis, au contraire, sur les plaines d’a
16venir démesuré. Sortie de Manhattan Sur un quai souterrain, après avoir traversé les parvis populeux surmontés d’une coupole ast
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
17aveur de ces hésitations, confusions et manœuvres souterraines, on vit le Congrès rallier progressivement quelque chose dont il refu
16 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
18laire, les « intrigues des trusts », les « menées souterraines de Moscou », l’« impérialisme de Wall Street », et l’influence des ex
17 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
19es Romains et des Burgondes : société des nations souterraine. Paris, Zurich, Milan sont à une heure d’avion ; Londres, Bruxelles,
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
20us révèlent comme des sismographes les mouvements souterrains de l’âme refoulée. Quant aux écrivains d’aujourd’hui, grands romancie
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
21vieil arbre, nourries par les sucs de ses racines souterraines. Reste l’autre polarité : l’unité dans la diversité. Que l’Europe évo
20 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
22re dans l’organisme humain, la pollution des eaux souterraines et des fleuves, l’empoisonnement des océans, et la création d’élément
21 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
23t jetés après concentration dans d’immenses cuves souterraines d’acier au carbone, où le liquide bouillonnant doit constamment être
22 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
24ne surprenante précision le réveil des puissances souterraines qu’il se propose d’opérer : « Tous les grands mouvements de l’Histoir
23 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
25(Nations unies), l’eau des rivières et des nappes souterraines est déjà insuffisante pour les besoins de plusieurs de nos pays. L’Al
24 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
26mptômes, je persiste à prévoir l’universelle mais souterraine propagation de toutes espèces de religions gnostiques, dont la foncti