1 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
1r des rues environnantes et revenait submerger le square comme une marée de joie. Je n’oublierai pas le bonheur brillant dans
2ocratie. Et plus tard dans la nuit, traversant le square presque déserté, cette femme du peuple qui chantait à pleine voix le
2 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
3bière à pleins bords. Vers une heure du matin, le square semblait désert. Une femme le traversa, toute seule, à grands pas, so
3 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
4 des rues environnantes, et revenait submerger le square comme une marée de joie. Je n’oublierai pas le bonheur brillant dans
5ocratie. Et plus tard dans la nuit, traversant le square presque déserté, et couvert de papiers, cette femme du peuple qui cha
4 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
6est-à-dire d’étatisme au cordeau, de tyrannie. Le square anglais, malgré son nom, répugne autant à l’angle droit que le Palio
5 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
7 centrale — piazza, plaza, praça, Platz, plein ou square — ont été le lieu politique par excellence, le Sénat et le Parlement
6 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
8? Oui, ce soir. 14 mars Promenade autour d’un square terne et boueux du bas de la ville, avec Ernst Erich Noth, romancier