1 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
1su créer des empires solides, des valeurs morales stables, de la fidélité. Les blancs seuls savent tenir une parole, se sacrifi
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
2oit être quelque chose de mouvant. Tout équilibre stable et sclérosé produirait immédiatement des désordres sans nombre. Une t
3 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
3l : vies intérieures profondes, structure sociale stable et puissante, décor naturel envoûtant, intimement mêlé aux sentiments
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
4oit être quelque chose de mouvant. Tout équilibre stable et sclérosé produirait immédiatement des désordres sans nombre. Une t
5 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
5roques à un niveau de justice fort médiocre, mais stable. — En somme, vous êtes content ? Il sourit, hausse un peu les épaules
6 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
6 Vers 1940, le mariage en Suisse était donc moins stable qu’en France (2,33 %), qu’en Suède (2,63 %), et même qu’en Allemagne
7 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
7e sait que son régime politique est l’un des plus stables du monde, depuis plus d’un siècle. Les partisans de l’Europe unie ne
8 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
8es Aztèques et les Mayas, avaient créé des ordres stables. Leurs prêtres et leurs princes avaient réponse à tout. Et de même au
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
9es Aztèques et les Mayas, avaient créé des ordres stables. Leurs prêtres et leurs princes avaient réponse à tout. Et de même au
10tence. L’illusion serait alors d’imaginer un état stable, un arrêt de l’Aventure. Cet état ne pourrait être acquis qu’au prix
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
11le. Une telle synthèse peut devenir plus ou moins stable, mais ne saurait être en aucun cas statique, au sens où la supposent
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
12à prendre ; qu’un monde coloré, déployé, dense et stable s’étende autour de nous qui allons dans sa durée ; — qu’il y ait donc
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
13s à Rome ; ni Fénelon. Les grands classiques sont stables. Les errants, ce seront Voltaire, Montesquieu, Rousseau ; mais on n’a
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
14tuelle d’une nation instruite, d’une civilisation stable, profonde, vivante et pleine de conséquences heureuses, pour la Russi
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
15st le modèle éternel de la puissance organisée et stable. Vint ensuite le christianisme : À la parole de saint Pierre, quoiq
15 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
16le. Une telle synthèse peut devenir plus ou moins stable, mais ne saurait être en aucun cas statique, au sens où la supposent
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
17tat suisse très composite mais fortement noué, et stable depuis lors. [p. 25] Tell n’a probablement pas existé, mais sans lui
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
18se, danoise et suédoise — et probablement le plus stable. Tous les autres pays du continent qui existaient en 1848 ou qui se s
19ique. Or, dans le petit groupe des États les plus stables, la Suisse occupe une position très singulière. Tous les facteurs cla
18 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
20es Aztèques et les Mayas, avaient créé des ordres stables. Leurs prêtres et leurs princes avaient réponse à tout. Et de même au
19 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
21i des combinaisons et des synthèses plus ou moins stables et rarement prévisibles ne s’étaient opérées au cours des siècles. J’
22té presque infinie des combinaisons plus ou moins stables qui peuvent en résulter théoriquement. Chacune pourrait fonder une co
23ncider avec une de ces combinaisons plus ou moins stables : les Waldstätten aux origines de la Suisse, Berne ou Genève, Venise
24ée, ni aucune de leurs combinaisons plus ou moins stables, n’a pu suffire à caractériser un seul État dans ses frontières polit
20 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
25n sait que son régime politique est l’un des plus stables du monde, depuis plus d’un siècle. Ce que l’on ignore généralement, c
21 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
26 communes, sont liées d’une manière beaucoup plus stable dans le temps à des territoires bien plus précisément déterminés, mai
22 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
27notions romaines d’organisation et d’institutions stables (ou État) ; aux notions évangéliques et judaïques, d’amour actif, de
23 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
28ant vers ses fins, homo viator et non statique et stable comme le voudrait l’État — car ce qui bouge n’est pas bien calculable
24 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
29curisé par des structures sociales accoutumées et stables. Sans aucune assurance pour son emploi demain, sans nul pouvoir sur l