1 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
1 accords entre régions, sans égard aux frontières stato-nationales, dans les domaines où l’État central se révèle par nature inadéquat o
2 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
2 sur tous nos pays, indépendamment des frontières stato-nationales, que la pollution des eaux s’obstine à ignorer… Mais, d’autre part, r
3 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
3e d’hypocrisie et d’ignorance) par les frontières stato-nationales. C’est la division politique ou administrative des régions ethniques
4e, sont régionales et continentales, mais non pas stato-nationales. (Ex. : il ne s’agit pas de savoir si « l’Alsace va basculer dans l’o
4 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
5tibilité [p. 49] foncière entre les souverainetés stato-nationales, avides d’étendre jusqu’aux fonds des océans les ius uti et abutendi,
5 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
6ent, mais c’est le mécanisme même des prétentions stato-nationales qui oblige 150 nations à s’armer au-delà de toute raison contre des e
6 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
7r, il était fatal qu’à l’intérieur des frontières stato-nationales uniformément imposées à l’économie et aux ethnies, à la langue offici
7 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
8ndustrielles, financières, militaires, finalement stato-nationales. Reprenons donc notre trajet à partir de la démographie. La bombe P n
8 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
9s et régionales, et à prévenir les concentrations stato-nationales de puissance, tout en respectant l’environnement. Ce programme impliq
9 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
10en plus brutale des impossibles « souverainetés » stato-nationales. (Interaction mutuellement créatrice de la Fédération et des communau
10 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
11iformiser » les diversités nationales (entendez : stato-nationales), celles-là mêmes qui ont uniformisé dans leur sein les diversités ré
11 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
12ganes exécutifs agissant à travers les frontières stato-nationales actuelles. Enfin, elle a proposé, en 1978 — sans d’ailleurs entraîner