1 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
1ils peuvent être atteints. Mais ce qui parfait la stature de l’homme, c’est l’effort pour se dépasser — indéfiniment. L’homme n
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
2choix de la salle, les sujets abordés, jusqu’à la stature du conférencier en témoignent une fois de plus. Accueilli avec quelqu
3 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
3nt que sous l’espèce d’un appel à restaurer cette stature dégradée. Les trois motifs d’agir que je viens d’exposer appartiennen
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
4rifiée et galvanisée par ses sacrifices. La haute stature de Pillau se dresse devant lui. Une fois encore, Pillau lui montre le
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
5usque soleil, et l’homme au centre, campé dans sa stature réelle, ouvrant les yeux sur sa misère, portant sur elle un jugement
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
6nivers totalement unifié dans le non, — la pleine stature de mort. Le Christ fait cet acte, en mourant sur la croix. Mais Chris
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7on auditoire. Beau visage énergique et tourmenté, stature mince et très droite, vêtue de noir. Et cette certitude saisissante,
8 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
8étien, qui est Agapè, paraît enfin dans sa pleine stature : il est l’affirmation de l’être. Et c’est Éros, l’amour-passion, l’a
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
9eaux poèmes ; ressuscité d’un coup dans sa pleine stature, comme étourdi de sa jeunesse provocante et enivrée de rhétorique, au
10 d’un seul coup, dressera le mythe dans sa pleine stature et dans sa virulence totale : la musique seule pouvait dire l’indicib
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
11étien, qui est Agapè, paraît enfin dans sa pleine stature : il est l’affirmation de l’être en acte. Et c’est Éros, l’amour-pass
11 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
12 surtout nous nous faisons illusion sur la réelle stature de Satan. N’oublions pas que Satan est Légion ! Supprimer un dictateu
12 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
13ement, le Romand est un Français, s’il atteint la stature d’un Rousseau, d’une Mme de Staël, d’un Benjamin Constant, d’un Amiel
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
14e les deux domaines. Et Goethe les dominera de sa stature, mais non pas de son influence. C’est au moment où Napoléon vient de
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
15entures de l’Occident. Il apparaît dans sa pleine stature, à la fois éternelle et moderne, quand on le compare au héros de l’Il
15 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
16nce, d’Angleterre et de Belgique, qu’effrayait la stature de Churchill, président d’honneur du congrès. (Finalement, tous vinre
16 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Les mythes sommeillent… ils vont se réveiller [Entretien] (9-10 février 1963)
17 mon tour j’enregistrais une voix, un visage, une stature qui revendiquaient la légitime propriété du nom. Un œil clair, un men
17 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
18oublier de dire que « C. J. B. », l’homme dont la stature est imposante, est aussi un conteur fascinant, un humoriste redoutabl
18 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
19bsèques, c’est Tristan qui revient dans sa pleine stature : écartant les barons et le Pays légal, il ne veut devant sa tombe qu
19 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
20J.B. », comme nous l’appelions, était un homme de stature imposante et d’autorité calme, assez magique, un conteur fascinant, u