1 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
1 établi ». Notre jeunesse s’éveille au milieu des statuts de cette confusion. C’est contre eux dès l’abord qu’elle vient lourde
2 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Positions d’attaque (décembre 1933)
2 normal la disparition des cadres de l’État et du statut des classes, c’est-à-dire : l’élimination des facteurs décisifs de l’
3 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
3ur la véritable nature des rapports humains et du statut social dont ils étaient les bénéficiaires. L’affirmation brutale du p
4 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
4 établi ». Notre jeunesse s’éveille au milieu des statuts de cette confusion. C’est contre eux dès l’abord qu’elle vient buter.
5 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
5 d’appel et de vigilance doctrinale, gardienne du statut de la personne ». Nietzsche, me semble-t-il, avait prévu et précisé l
6 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
6e l’État, — en quoi Mounier voit le « garant » du statut de la personne ! — et l’emploi équivoque de termes tels que « décentr
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
7s choses plus anciennes et plus grandes que notre statut se trouvent remises en discussion, bouleversées, brutalement niées. D
8aît souvent bien somnolente. Trop assurés dans un statut dont les commodités sont surtout matérielles, et les obligations surt
9De cette mission qui justifie en même temps notre statut européen de neutralité, et notre statut intérieur de confédération de
10mps notre statut européen de neutralité, et notre statut intérieur de confédération de cantons, découlent des conséquences pré
11iolemment centralistes, les plus contraires à nos statuts ! Nous ne pourrions en tirer qu’une seule leçon : les fascismes se do
8 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (II) : La grande misère de l’édition (22 février 1937)
12mpris. Nous les voyons donner des soins jaloux au statut de la culture dans leur pays. Pourquoi donc nos démocraties se laisse
9 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
13nces, la société n’ayant aucunement renoncé à son statut de privilèges économiques. Là encore, ce fut un ensemble de mesures é
10 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
14t de comprendre le caractère précaire de tous les statuts, constitutions, dogmes sociaux… considérés comme normes de la vie pol
11 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Page d’histoire (novembre 1938)
15se d’arbitrage international préfigurant ainsi un statut fédéral exclusif de toute hégémonie. 6. À qui profitèrent les accords
12 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
16 tel que Freud l’a analysé. — À une époque où le statut du mariage se modifie profondément, croyez-vous que ce fameux triangl
13 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
17s choses plus anciennes et plus grandes que notre statut se trouvent remises en discussion, bouleversées, brutalement niées. D
18aît souvent bien somnolente. Trop assurés dans un statut dont les commodités sont surtout matérielles, et les obligations surt
19De cette mission qui justifie en même temps notre statut européen de neutralité et notre statut intérieur de confédération de
20emps notre statut européen de neutralité et notre statut intérieur de confédération de cantons, découlent des conséquences pré
21iolemment centralistes, les plus contraires à nos statuts ! Nous ne pourrions en tirer qu’une seule leçon : les fascismes se do
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
22ique de la Suisse semble l’avoir prédestinée à un statut fédéraliste. C’est tout ce qu’on peut dire après coup. Le compartimen
23it ; et ce n’est même qu’à partir de 1919 que son statut légal a pris force de vie. (Quand le « fossé » eut été comblé.) Nous
24, ce ne sont ni les idées qui ont « inspiré » son statut primitif, ni la nature qui l’a « dicté » ; mais ce statut est né de l
25rimitif, ni la nature qui l’a « dicté » ; mais ce statut est né de l’arrangement tout empirique de réalités très diverses, voi
15 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
26sse mourra si elle se borne à se féliciter de son statut actuel. Nous demandons à ceux qui veulent entrer dans notre Ligue : 1
16 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
27t l’issue de la guerre : obtenir pour l’Europe un statut sursitaire, une espèce de concordat qui nous laisserait la possibilit
17 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
28parisiens me semblent s’occuper principalement du statut de la Ruhr, d’alliances préventives et de garanties à obtenir contre
18 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
29 à faire voir, il tend au roman. Sa gloire et son statut social éclipsent bien souvent ceux des grands romanciers. Ce qui pose
19 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
30 (elles durent de trois ans à trois mois) ; et de statut si variable (allant du rang de ministère non régulier à celui d’expéd
20 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
31durent de trois ans à trois mois) ; et [p. 45] de statut si variable (allant du rang de ministère non régulier à celui d’expéd
21 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
32 à faire voir, il tend au roman. Sa gloire et son statut social éclipsent bien souvent ceux des grands romanciers de ce pays.
22 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
33ns la psychologie de la famille américaine que le statut royal de la femme a ses bases vraiment profondes. Et cette psychologi
23 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
34sse qu’on signale avait une cause précise dans le statut de la SDN, lequel sauvegardait avec soin la souveraineté absolue des
24 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
35ion — par le seul fait de son existence et de son statut dans ce Congrès, a pu servir d’illustration vivante à cette hiérarchi
25 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
36t consacrée à des questions de procédure, car les statuts du Conseil de l’Europe étaient loin d’assurer au Corps consultatif so
26 1949, La Vie protestante, articles (1938–1978). Printemps de l’Europe (29 avril 1949)
37tte année. On nous avait laissés entendre que les statuts de l’Assemblée européenne seraient terminés ces jours-ci, à Londres.
27 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
38er. Vous allez, paraît-il, réviser prudemment les statuts du Conseil de l’Europe, ainsi que vos rapports internes avec le Comit
28 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
39prendre un peu mieux les raisons véritables de ce statut spécial, qui ne résulte pas d’une loi éternelle de la nature, ni d’un
40le début, ce premier noyau de la Suisse a reçu un statut spécial dans l’intérêt de l’Europe entière, au moins autant que pour
41fort militaire considérable que nous impose notre statut de neutralité est une contribution réelle à la défense [p. 315] du co
42e part, elle est contraire à l’esprit même de son statut, et elle peut donc demain devenir une trahison. Car je le répète : no
43nt infidèles à notre tradition. Ils violent notre statut légal, et l’esprit même de nos institutions. Je me promets de revenir
29 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
44er. Vous allez, paraît-il, réviser prudemment les statuts du Conseil de l’Europe, ainsi que vos rapports internes avec le comit
30 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
45inrent alors de petits États libres, possédant un statut comparable à celui des villes d’Empire. Les premières libertés des Su
46l’Empire. La vocation constante de la Suisse, son statut d’exception au cœur du continent, la nécessité conjointe de sa force
47. Au contraire, tout en sanctionnant le retour au statut de la Ligue des [p. 45] cantons — augmentée de neuf États nouveaux —
48ral s’imposait, d’autant plus que par réaction au statut centralisé dont on venait de les délivrer, les cantons multipliaient
49e de son histoire, la Suisse demanda et obtint un statut spécial dans la Ligue. La Convention de Londres, en 1920, lui reconnu
31 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
50e, mais ce phénomène n’a pas affecté jusqu’ici le statut des « bourgeoisies ». La Suisse compte un peu plus de 3000 communes.
32 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
51 économique des individus. En d’autres termes, le statut social et le statut matériel, en Suisse, nous semblent dépendre moins
52vidus. En d’autres termes, le statut social et le statut matériel, en Suisse, nous semblent dépendre moins automatiquement l’u
33 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
53ti catholique n’est pas seulement inspirée par le statut minoritaire de leur confession. Il existe une doctrine catholique spé
34 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
54ont les constantes qui déterminent l’esprit et le statut politique particulier de la Confédération ? Nous en nommerons trois a
55e universel, au sein duquel elle bénéficiait d’un statut spécial, dans la suite de sa tradition d’« immédiateté impériale ». P
56ons militaires, et ce n’est que sur la base de ce statut de « neutralité différentielle » que le Conseil fédéral put recommand
57 contre tel ou tel État. En 1938, elle reprit son statut de neutralité absolue. L’échec de la Société des Nations vint justifi
58 formule qu’elle pourra sacrifier sans danger son statut d’exception exemplaire. En renonçant aujourd’hui à sa neutralité pour
35 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
59t unique et immédiat : hâter la ratification d’un Statut de Communauté politique par les six pays du Plan Schuman. Dès le lend
60iations et communautés professionnelles dotées de statuts propres, mais dont il assure le secrétariat ; il a formé 3 commission
36 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
611954, à Genève, ont été signés et enregistrés les statuts de la Fondation européenne de la culture. Nous attendrons, pour en di
37 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
62ère. ⁂ [p. 6] Un groupe restreint, discret, sans statuts ni publicité, c’est ce que doivent être les Amis du Centre. Ils ne rê
38 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
63au contraire, qu’il les pousse prudemment vers un statut d’églises autocéphales, conforme aux traditions de l’Orthodoxie. Imag
39 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
64 mérite vraiment son nom et s’il avance, c’est au statut de la personne dans notre société qu’on en jugera. La prise de consci
40 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
65vent une existence comparable (du point de vue du statut social) à celle des parias et coolies : certes moins dure matériellem
41 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
66ie les conditions historiques et concrètes de son statut de neutralité, et tend à faire de cette devise d’État tout autre chos
67 non plus seulement dans le cadre européen de son statut, mais partout et en toute circonstance, d’une manière absolue, sans r
68fusant de servir les intérêts, elle violerait son statut légal et l’esprit même de ses institutions. Au surplus, elle se suici
42 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
69e, n’entraînerait plus pour eux nul changement de statut. Le principal obstacle à l’adhésion de la Suisse (plus neutre que la
43 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
70être entraînée dans une politique contraire à son statut de neutralité. Cependant, les nécessités économiques poussent la Suis
44 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
71elle prétend arrêter. Je n’ai pas encore parlé du statut des partis, de la stabilité de l’exécutif et de leur rapport intime a
45 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
72tes musicaux à Rome (5-16 avril). — Signature des statuts et ouverture de la Fondation européenne de la culture.   1955. Créati
46 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
73rtenant à une région de l’Italie bénéficiant d’un Statut d’autonomie, étudier : 1° les effets concrets du régime d’autonomie ;
47 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
74: l’élection de l’Assemblée chargée d’élaborer le statut politique des peuples fédérés de toute l’Europe. On trouvera ci-après
75l. 2. Tous veulent que cette Assemblée élabore le statut politique ou la Constitution de l’Europe fédérée. On pourrait donc pe
48 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
767 . Les objectifs de ce pool sont définis par les statuts signés au mois de septembre 1958, à l’occasion d’une réunion qui coïn
49 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
77nos peuples. En effet, leur niveau de vie et leur statut social dépendent de leur économie ; celle-ci dépend de la technique e
50 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
78rale religieuse et l’érotique en sont venues à ce statut de conflit permanent, de mépris réciproque, de rigoureuse exclusion m
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
79nt au nombre et à la qualité des personnes et des statuts, selon que notre Assemblée ci-dessous désignée ou la majorité de cell
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
80nt « d’union plus étroite » dans l’article 1er du Statut du Conseil de l’Europe : Article 1er (a) Le but du Conseil de l’Eur
53 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
81 des problèmes de personnel, de financement et de statut juridique, qui varient considérablement d’une région à l’autre. La qu
82de travail, types de publications, documentation, statut, etc.) fournit un précédent qui peut être instructif pour d’autres ré
54 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
83 de ce siècle. Ultime tentative pour prolonger le statut des nations dites « souveraines », mais qui ne le sont plus qu’au niv
84ue de trahir leur mission spéciale, opposant leur statut particulier à ses considérants européens, c’est-à-dire le moyen à sa
85 c’est opérer un coup d’État contre notre présent statut de neutralité, et c’est absurde : car la Suisse fait partie de l’Euro
86e même la Confédération suisse se voit dotée d’un statut spécial, d’une sorte d’immédiateté fédérale, en devenant le District
87, se voit ainsi réinstallée et confirmée dans son statut traditionnel : sa neutralité, son inviolabilité et son indépendance d
55 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
88 La commune, gouvernée par le recteur, jouit d’un statut spécial d’exterritorialité : c’est une sorte de district fédéral de l
56 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
89 La commune, gouvernée par le Recteur, jouit d’un statut spécial d’exterritorialité : c’est une sorte de district fédéral de l
57 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
90une. Ceux qui relèvent des abbayes jouissent d’un statut à peu près comparable à celui des libres. Dans l’ensemble, les Waldst
91es communes du Gothard, quant au maintien de leur statut particulier. D’où le besoin qu’ils éprouvent de resserrer et confirme
58 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
92e former une idée de la variété des origines, des statuts et du rôle historique d’une classe dont beaucoup d’étrangers répètent
59 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
93s. [p. 82] De fait, à deux reprises au moins, le statut de neutralité a subi des altérations fondamentales. Les traités de Pa
94i s’en moquait en 1939, ils vous répondent que le statut de neutralité a empêché la Suisse de se mêler à ces guerres. Dans la
95ure où c’est vrai, cela tendrait à prouver que le statut de neutralité est une diminution de notre souveraineté : il nous prot
60 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
96lobale de l’Europe, garantissant effectivement le statut autonome des nations membres, pourrait fort bien être assurée par une
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
97rds ou d’anxiété : ne seraient-ils pas, dans leur statut précaire, la condition de notre prospérité ? Mais surtout, leur prése
98ditions et professions, plus que par l’argent. Le statut social et le statut matériel, en Suisse, semblent dépendre moins auto
99ns, plus que par l’argent. Le statut social et le statut matériel, en Suisse, semblent dépendre moins automatiquement l’un de
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
100 Européens dotés d’une bonne culture générale. Le statut du « grand homme » en Suisse le condamne à demeurer à peu près invisi
101nces se manifestent à l’examen des œuvres dans le statut des trois langues principales par rapport aux littératures dont elles
102ti catholique n’est pas seulement inspirée par le statut minoritaire de leur confession. Il existe une doctrine catholique spé
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
103 de ce siècle. Ultime tentative pour prolonger le statut des nations dites « souveraines », mais qui ne le sont plus qu’au niv
104ue de trahir leur mission spéciale, opposant leur statut particulier à ses considérants européens, c’est-à-dire le moyen à sa
105 c’est opérer un coup d’État contre notre présent statut de neutralité, et c’est absurde : car la Suisse fait partie de l’Euro
106pire, de même la Confédération se voit dotée d’un statut spécial, d’une sorte d’immédiateté fédérale, en devenant le District
107, se voit ainsi réinstallée et confirmée dans son statut traditionnel : sa neutralité, son inviolabilité et son indépendance d
64 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
108al d’Aoste, la Sardaigne et la Sicile obtenir des statuts d’autonomie partielle. Ceci me paraît important du point de vue de la
65 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
109 Européens dotés d’une bonne culture générale. Le statut du « grand homme » en Suisse le condamne à demeurer à peu près invisi
66 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
110e humain dans le monde technique, l’urbanisme, le statut de la femme en Occident et dans le Tiers Monde, enfin le problème de
67 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
111n risque personnel, de guérir, ou d’améliorer son statut social, ses possibilités de travail et de loisirs, donc aussi sa cult
68 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
112années à la Chambre italienne sur le règlement du statut des régions autonomes. Risque d’éclatement de la Belgique. En France,
69 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
113le de l’objection de conscience en Suisse et d’un statut correspondant ? La véritable utilité d’un procès d’objecteur c’est, a
70 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Objection de conscience : Denis de Rougemont répond (4 juillet 1969)
114se pas et je n’ai donc pas dit « qu’à défaut d’un statut des objecteurs, la Suisse ne serait qu’un État policier ». J’ai dit s
71 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
115 tel que celui de manuels d’histoire, ou celui du statut des universités, ou celui de la radio, on s’aperçoit que certains élé
116ques analogues. Là encore, c’est la diversité des statuts et leur caractère mixte (mi-privé, mi-étatique) qui s’opposent seuls
72 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
117nos peuples. En effet, leur niveau de vie et leur statut social dépendent de leur économie ; celle-ci dépend de la technique e
73 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
118 La commune, gouvernée par le Recteur, jouit d’un statut spécial d’exterritorialité : c’est une sorte de district fédéral de l
74 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
119 votes à la Chambre italienne sur le règlement du statut des régions autonomes, avant les élections locales et régionales de j
75 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
120hent simplement de bien traiter ces problèmes. Ce statut des frontières, doublement déficient, est caractéristique de tout ce
76 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
121années à la Chambre italienne sur le règlement du statut des Régions autonomes. Risques d’éclatement de la Belgique. En France
77 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
122hent simplement de bien traiter ces problèmes. Ce statut des frontières, doublement déficient, est caractéristique de tout ce
78 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
123hent simplement de bien traiter ces problèmes. Ce statut des frontières, doublement déficient, est caractéristique de tout ce
79 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
124hent simplement de bien traiter ces problèmes. Ce statut des frontières, doublement déficient, est caractéristique de tout ce
80 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
125te proprement schizoïde, aussi dangereuse pour le statut de la littérature [p. 17] que décevante pour l’action politique. Car
81 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
126 haute importance pour l’avenir de l’humanité, du statut de non-issue au statut de très grave préoccupation » comme l’écrivent
127l’avenir de l’humanité, du statut de non-issue au statut de très grave préoccupation » comme l’écrivent les professeurs Mihajl
128 dans l’erreur de revendiquer pour leur ethnie le statut d’un État complet dans ses frontières, doté de pouvoirs économiques a
129eulement l’économie industrielle, c’est-à-dire le statut des usines [où l’autogestion est acquise, officiellement, et n’en mar
130llement, et n’en marche pas mieux] mais encore le statut des communes et régions, étroitement bridé jusqu’ici par le pouvoir c
82 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
131rer sept langues par une seule, et les réduire au statut de patois !) [p. 61] La région ne doit à aucun prix être une arme o
83 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
132r cause. Et, surtout, la voiture devenue signe de statut social, ou de puissance, crée des besoins qui outrepassent largement
84 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
133 que l’État (status) est administration selon les statuts, dans le statique, dans l’invariable.   La sacralisation de l’État so
85 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
134germanisés, vers le sud. Que deviendrait alors le statut de Copenhague ? Celui d’une lointaine ville de province. […] Imaginez
86 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
135s agricoles ou industrielles, de la langue ou des statuts sociaux qui détermine une région, mais souvent, au contraire, la vari
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
136sante du mouvement catalan réclamant le retour au statut d’autonomie d’avant Franco ; en Suisse, agitation et plasticages dans
88 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
137Adige, Frioul-Vénétie Julienne, et de Régions « à statut ordinaire » qui ne sont devenues réalités qu’à la suite de la loi d’a
89 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
138n retrouvera dans tous les traités européens, des statuts du Conseil de l’Europe (1949) au traité de Rome (1957), en passant pa
90 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
139de bâtiments contient la bibliothèque, jouit d’un statut spécial d’exterritorialité : c’est une sorte de district fédéral de l
91 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
140ourg rompent avec leur ordre du jour et avec leur statut, qu’ils renouvellent le Serment du Jeu de Paume, qu’ils jurent de dem
141el de vos travaux, enfermés que vous êtes dans un statut d’impuissance, vous le savez aussi bien que nous : l’Europe ne se [p.
142es et contradictions manifestes contenues dans le statut du Conseil de l’Europe — celles-là mêmes qui avaient motivé la grande
143pta le 10 mars 1953 le « projet de traité portant statut de la Communauté européenne ». Restait à le faire examiner par une co
144pement d’États-nations qui ne représente, par ses statuts et sa vocation spécifique, que les seuls intérêts économiques, et cel
145 relations socio-économiques et culturelles et de statuts juridiques d’un type nouveau, au sein de régions définies à la fois p