1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Les Bestiaires (septembre 1926)
1nte sensualité, pour ces insolences jolies et les subites violences, qui composent la séduction de cet « homme de la Renaissanc
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2de sans rapport avec ses désirs réels, et dont il subit docilement l’abstraite et commerciale nécessité. Ennui, fatigue, somm
3 son travail est antinaturel. Il le méprise ou le subit, mais, jusque dans son repos, il en est l’esclave. Pour s’être exclu
3 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Princesse Bibesco, Catherine-Paris (janvier 1928)
4a tournée des cours de l’Europe centrale, qu’elle subit comme jeune épouse d’un comte polonais, grand seigneur médiatisé, vag
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
5ité. Ce passage nous le montre déjà tout entier : subit et absolu dans ses déterminations, farouchement idéaliste et pourtant
6nt parmi le peuple qui le respecte, l’exploite et subit l’empire de sa douceur. Cette deuxième partie de l’ouvrage est extrao
5 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
7, de la question des salaires, etc. Cette carence subite dans le domaine économique vient à l’appui de la thèse marxiste qui n
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
8désordre et des souffrances pour le corps qui les subit. L’acte ordonnateur, ou révolution La tâche restauratrice de l’espr
7 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
9tives, figure une sorte de conversion profonde et subite de toute une civilisation, dont on ne voit pas quel dieu serait l’aut
8 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
10désordre et des souffrances pour le corps qui les subit. L’acte ordonnateur, ou révolution La tâche restauratrice de l’espr
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
11’absurdité de sa vie, l’absurdité du destin qu’on subit. Arrachés de leur terre et de leur peuple, ils s’en vont au-devant d’
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
12’action est indépendante de la pensée, et qu’elle subit des lois que la pensée doit se borner à décrire. Je répondrais qu’une
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
13absurdité, mais simplement il sait pourquoi il la subit. Fils d’un petit hôtelier breton d’origine catholique, il s’est conve
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
14us idéalement favorable à l’apparition de délires subits de la pensée ou des sentiments. Aigreur et nervosité qui révèlent sur
13 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
15inrent si longtemps la primauté du matériel cette subite conversion à la cause de l’esprit ? N’allons pas en chercher l’explic
14 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
16absurdité, mais simplement il sait pourquoi il la subit. Fils d’un petit hôtelier breton d’origine catholique, il s’est conve
15 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
17’approcher. L’épreuve décisive est celle que l’on subit au contact de voisins que rien en nous, que rien dans notre vie n’att
16 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
18e ses victimes, tel qu’on le crée et tel qu’on le subit… J’ai donc accepté pour un an. Et me voici depuis un mois bientôt dan
17 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
19andon des enfants nés hors du mariage. La rigueur subite de ces lois, le choc psychologique qu’elles provoquèrent, la propagan
18 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
20 destin que l’on assume et une obsession que l’on subit ?) 5. Éros sauvé par Agapè Alors l’amour de charité, l’amour chréti
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
21’être totale, car la passion, c’est « ce que l’on subit » — à la limite, c’est la mort. En d’autres termes cette action est u
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
22et de son Seigneur. Cela suppose une illumination subite, ou conversion, une descente de la Grâce venant de Dieu à l’homme. Ce
23du ciel », c’est-à-dire jaillit d’une inspiration subite et collective — mais encore faudrait-il expliquer pourquoi elle s’est
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
240 ⁂ Il est certain que Milton quoique puritain subit l’influence de doctrines cabalistiques aussi peu « spiritualistes » q
25 l’esprit qui vit cette contradiction parce qu’il subit la sensualité et désire l’idéal courtois, les données de l’œuvre de S
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
26’abandon des enfants nés hors mariage. La rigueur subite de ces lois, le choc psychologique qu’elles [p. 314] provoquèrent, la
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
27nt-ils la différence entre une obsession que l’on subit et un destin que l’on assume ? Il faut donc la marquer par un exemple
28r. Être amoureux est un état ; aimer, un acte. On subit un état, mais on décide un acte. Or, l’engagement que signifie le mar
24 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
29constante est moins dangereuse que les faiblesses subites d’un honnête homme. On est en garde, et l’on connaît le système, enti
25 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
30rti, dans une grande organisation. Mais alors, il subit une discipline qui ne s’accommode plus du tout de sa vocation personn
26 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
31rti, dans une grande organisation. Mais alors, il subit une discipline qui ne s’accommode pas du tout de sa vocation personne
27 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
32e la cause des plus étranges contradictions qu’il subit ou qu’il entretient. (Jusqu’à masquer parfois de vraies fenêtres par
28 1944, Les Personnes du drame. Introduction
33’est approfondir les données de l’individu qui la subit ou qui l’accepte, [p. 15] mimer en soi certains de ses efforts, entre
29 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
34a cause des plus étranges contradictions que Gide subit ou entretient. (Jusqu’à masquer parfois de vraies fenêtres par excess
30 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
35ôle, devient une persona ; tandis que l’homme qui subit un acte (qu’il soit acheté ou vendu) se voit assimilé par le langage
31 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
36rise finale, pourquoi ne point partir d’une crise subite ? Car avant elle, il n’y a point d’histoire, à proprement parler, com
32 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
37ines. Des enfants jouent à côté des prisons. L’un subit la torture et le voisin tout en grognant met ses pantoufles. Tel est
33 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
38t moins de la naissance d’une paix que de la mort subite de la guerre. Car c’est la guerre en général qui vient d’être atteint
34 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
39dire la moitié du genre humain. L’autre moitié en subit les effets moins directs, mais pourtant [p. 81] notables : les França
35 1946, Lettres sur la bombe atomique. iii. La guerre des gaz n’a pas eu lieu
40z, c’est entendu. Mais pense-t-on qu’une timidité subite l’ait arrêté, ou quelque amour tardif de notre humanité ? Simplement,
36 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
41ntinentale et responsable du sort effrayant qu’il subit par un juste retour. Pour les Suisses, ou du moins pour leur élite, s
37 1946, Combat, articles (1946–1950). Post-scriptum (24 mai 1946)
42, c’est entendu. Mais pensez-vous qu’une timidité subite l’ait arrêté, ou quelque amour tardif de notre humanité ? Simplement,
38 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
43informal — ce sera parfait ! X., ivre d’une rage subite, saisit une bouteille de whiskey et fracasse l’appareil de photo. L’
39 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
44plexe d’infériorité à peine défait par la fortune subite, se renoue, cette fois-ci sans remède. Il ne tarde pas à tourner au d
40 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
45constante est moins dangereuse que les faiblesses subites d’un honnête homme. On est en garde, et l’on connaît le système, enti
41 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
46’agissait d’une névrose collective, d’une poussée subite de l’instinct de mort. On proposait une cure des masses et la nationa
42 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
47Antée ou La terre Antée géant, champion du monde, subit la hantise des forts, qui est de ne point faire honneur constamment à
43 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
48 une de ces créations tentaculaires que le peuple subit, et qui semblent issues de la rencontre accidentelle de grands capita
44 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
49gement de confession s’explique par la découverte subite de réalités spirituelles qui existent en vérité des deux côtés, mais
45 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
50 et puis soudain, au xxe siècle, le renversement subit et complet de notre position dans le monde ; la montée des empires un
46 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
51 et puis soudain, au xxe siècle, le renversement subit et complet de notre position dans le monde ; la montée des empires un
47 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
52confusion générale, soit une prise de conscience, subite et dramatique. Sur la confusion générale, n’insistons pas. Mais la pr
48 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
53surtout politique et économique ? Et la crise que subit aujourd’hui l’effort d’intégration politique de l’Europe ne va-t-elle
49 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
54hef du MVD l’a suivi dans la tombe. Et le Kremlin subit ce qu’on nomme la détente, mot qu’il faut prendre ici dans son sens l
50 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
55s ne remplacent complètement les mots. Le langage subit une dégradation analogue. Les nuances de pensée tendent à disparaître
51 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
56 qu’il n’ose plus croire et des pratiques dont il subit l’injure, exige une réponse brutale ou pacifiante, une voix s’écrie :
52 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
57’autre recours que d’attribuer un sens à ce qu’il subit sans l’avoir « mérité ». Au scandale des souffrances et de la mort, i
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
58 hygiène absolument profane qui rendent compte du subit accroissement des populations orientales. [p. 225] Mon deuxième exem
54 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
59’autre recours que d’attribuer un sens à ce qu’il subit sans l’avoir « mérité ». Au scandale des souffrances et de la mort, i
55 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
60ustralie. Vient ensuite l’empire des Soviets, qui subit depuis quarante ans une occidentalisation planifiée mais grossière, a
61 de cet immense prolétariat, créé par l’expansion subite du machinisme dès le premier tiers du xixe siècle : — l’homme attach
56 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
62tie ni repérée par le groupe ou l’individu qui la subit. Mais l’inverse n’est pas moins vrai : l’idée de décadence peut être
57 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
63vrer à la première pression même modérée que l’on subit de l’extérieur : ce cas est illustré de manière exemplaire par le pet
58 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
64ace. Il peut sembler d’ailleurs que cette fortune subite (réduisant à néant les dires d’experts) soit le seul trait commun aux
59 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
65 de malice, d’un éclat de voix sardonique ou d’un subit changement de sujet. Après tout, n’était-ce pas ce que j’attendais ?
60 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
66ace. Il peut sembler d’ailleurs que cette fortune subite (réduisant à néant les dires d’experts) soit le seul trait commun aux
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
67constante est moins dangereuse que les faiblesses subites d’un honnête homme. On est en garde, et l’on connaît le système, enti
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
68t être, exemplairement, s’il n’était pas ce qu’il subit et souffre, et s’efforce de dépasser vers l’absolu, vers ce qu’il veu
69résente et défend l’impossibilité que Kierkegaard subit, et qu’il va tenter d’expliquer — de justifier — dans tout le reste d
70traste des deux mythes les plus contraignants que subit la psyché occidentale. La fonction civilisatrice, ordonnatrice et dyn
63 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
71 de malice, d’un éclat de voix sardonique ou d’un subit changement de sujet. Après tout, n’était-ce pas ce que j’attendais ?
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
72t ont perdu le don de conseil ; la raison humaine subit des éclipses, les institutions subissent des bouleversements, et les
73 de ses idéaux. En 1850, réfugié à Londres, où il subit les sarcasmes d’un exilé qui va mieux réussir, Karl Marx, Mazzini con
74 qu’elle attend la distraient de la honte qu’elle subit, et, pour se laver du sacrifice impie de toute liberté publique et pe
65 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
75t être, exemplairement, s’il n’était pas ce qu’il subit et souffre, et s’efforce de dépasser vers l’absolu, vers ce qu’il veu
76résente et défend l’impossibilité que Kierkegaard subit, et qu’il va tenter d’expliquer, de justifier, dans tout le reste de
66 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
77traste des deux mythes les plus contraignants que subit la psyché occidentale. La fonction civilisatrice, ordonnatrice et dyn
67 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
78s ne remplacent complètement les mots. Le langage subit une dégradation analogue. Les nuances de pensée tendent à disparaître
68 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
79 une de ces créations tentaculaires que le peuple subit, et qui semblent issues de la rencontre de grands capitaux et de vast
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
80elui qui échappe à l’Histoire devant celui qui la subit. Pendant l’entre-deux-guerres, en 1936, Karl Barth interrogé par des
70 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
81les. À la question : « L’enseignement (chez vous) subit-il des influences politiques ? » tous nos rapporteurs des pays de l’O
71 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
82éagir, et réagit en fait, à cette situation qu’il subit d’ordinaire sans la comprendre. Les cadres et les structures de sa vi
72 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
83 et puis soudain, au xxe siècle, le renversement subit et complet de notre position dans le monde ; la montée des empires un
73 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
84s et dentaires. Mais si la vallée de la Maurienne subit l’aluminium, elle lui doit aussi sa richesse. Fermer les usines conda
74 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
85, de cet immense prolétariat créé par l’expansion subite du machinisme dès le premier tiers du xixe siècle : l’homme attaché
75 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
86s ne remplacent complètement les mots. Le langage subit une dégradation analogue. Les nuances de pensée tendent à disparaître
76 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
87t des mœurs de l’Occident ; celle de l’apparition subite, dans cinq ou six chansons de Guillaume de Poitiers, des thèmes majeu
88nt de sa vie : il se croise au printemps de 1101, subit une écrasante défaite à Héraclée, et après plusieurs mois de captivit
77 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
89r s’est laissé scolariser, et toute la société en subit les effets. « On peut dire que de nos jours, non seulement l’éducatio
78 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
90égradation de toute existence communautaire qu’il subit aujourd’hui, et qui appelle comme remède immédiat, structurel, la rég
79 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
91 allègue, que de l’avènement totalitaire que l’on subit. La position du problème me paraît fausse, non pas seulement parce qu
80 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
92 décrit comme une rupture, comme une métamorphose subite. Saul de Tarse devient Paul l’Apôtre dans les instants d’une crise av
81 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
93is ce malentendu provoque une prise de conscience subite et générale de l’état de crise dans lequel vit l’Occident. Et cette p
82 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
94de sans rapport avec ses désirs réels, et dont il subit docilement l’abstraite et commerciale nécessité. Ennui, fatigue, somm
95 son travail est antinaturel. Il le méprise ou le subit, mais, jusque dans son repos, il en est l’esclave. » Pour s’être excl
83 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
96c’est l’amour sentimental, c’est l’amour que l’on subit, l’amour romantique. Ce n’est pas l’amour dans le mariage, que je déc
97orifié par la littérature, c’est l’amour que l’on subit, qui aboutit généralement à des catastrophes, recherché comme étant p