1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, La Tentation de l’Occident (décembre 1926)
1ne adroite fêlure ». Notre morale est entièrement subordonnée à l’action ; notre individualisme en naît logiquement, et toutes nos
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
2n ; la fin qui justifie les moyens et à quoi l’on subordonne tout, plaisir, goût du travail, qualité du travail, santé, liberté, s
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
3cle. On peut lui faire un grief plus grave : elle subordonne toute réforme à une préalable révolution économique qui paraît de plu
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4s, pour en tenir un juste compte, il s’agit de le subordonner au problème personnel de ces vies, à leur équation d’existence, pourr
5 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
5é, mais bien que la communauté doit toujours être subordonnée à cette fin la plus haute de l’homme qu’est sa foi, — sa situation pe
6 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
6l’échelle des valeurs occidentales, d’avoir voulu subordonner à l’organisme matériel de l’État, préalablement divinisé, les liberté
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
7la personne, et non point la famille, qui lui est subordonnée. La personne, telle que je viens de la définir, n’est pas un état, ma
8 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
8érarchie : l’organisation devant être normalement subordonnée à la création. Il résulte de cette définition de la politique que tou
9 notre conception de la personne que nous voulons subordonner l’État à la liberté créatrice de ceux qui forment la nation. C’est en
10est organisation et de ce qui est création ; et à subordonner à tous les étages les moyens aux fins, les outils à l’idée directrice
11e traiter de « fascistes » des hommes qui veulent subordonner l’État aux libertés — ce qui est l’inverse de l’effort fasciste — ni
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
12udra les encourir ? Ceux-là seuls qui n’ont pas à subordonner la vérité de leur message aux calculs de l’opportunisme. Quelques exa
10 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
13la personne, et non point la famille, qui lui est subordonnée. La personne, telle que nous venons de la définir 9 , n’est pas un ét
11 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
14t est injurieux pour les [p. 30] deux fois, qu’il subordonne au raffermissement de l’État. Que peut valoir un « ordre » imposé bru
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
15ffirmer que l’homme « doit de plus en plus 17 se subordonner à l’Humanité » (Comte), c’est-à-dire à la société organisée. Elles tr
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
16’homme, et qui pourtant veut que tout l’homme s’y subordonne, — c’est un mensonge, un instrument de division. Car on la veut — et
14 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
17dernières et de la cause première étant nettement subordonnée à l’intensité même de l’expérience. D’où l’immanentisme déclaré ou co
18e loi. Nous y voici justement parvenus. Déjà l’on subordonne l’invention aux lois d’une économie en faillite. On refuse le brevet
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
19t, l’original de notre vie : d’où la nécessité de subordonner toutes nos valeurs à cet acte qui constitue l’étalon de toute existen
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
20 commerciales qui devraient normalement leur être subordonnées. Exemple : un éditeur refuse un livre dont la valeur artistique lui p
17 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
21érarchie : l’organisation devant être normalement subordonnée à la création. Il résulte de cette définition de la politique que tou
22 notre conception de la personne que nous voulons subordonner l’État à la liberté créatrice de ceux qui forment la nation 46 . C’es
23est organisation et de ce qui est création ; et à subordonner à tous les étages les moyens aux fins, les outils à l’idée directrice
24r [p. 10] de « fascistes » des hommes qui veulent subordonner l’État aux libertés — ce qui est l’inverse de l’effort fasciste — ni
18 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
25ent. Celles-ci n’ont pas su lui faire sa part, le subordonner, l’utiliser au profit de l’homme. Elles se sont laissé envahir, puis
19 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
26 politique (au bon sens du mot). Cette carence le subordonne finalement à la politique de l’État. Tout au contraire, le Conseil su
20 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
27, elle a la charge de trouver des places pour ses subordonnées, de s’occuper des secours à donner aux plus pauvres, de les visiter q
21 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
28alitaire sur le plan de la défense armée, et tout subordonner à cela, c’est introduire chez nous le cheval de Troie. La guerre tota
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
29naliser et de les utiliser, on dirait même de les subordonner à une diplomatie, art de civils. Louis XIV déclare la guerre sous des
23 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
30rtu d’une constante « hypocrisie » s’efforçant de subordonner nos petit bonheurs à la justice, nos désirs à l’amour du prochain, et
24 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
31is pour en tenir un juste compte, il s’agit de le subordonner au problème personnel de ces vies, à leur équation d’existence. Or c’
25 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
32illusoires, ou dans le meilleur des cas, lui sont subordonnées. Les principes du fédéralisme, tels que je viens de les rappeler, s’o
26 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
33 des suspicions quasi policières », qui tendent à subordonner entièrement le savant à des exigences politiques et militaires. Cet e
34t admis sans question, de nos jours, que l’esprit subordonne ses intérêts à ceux de l’économie, de la politique, ou de la défense
35 dans nos vies nationales, soit qu’elle se laisse subordonner aux intérêts économiques ou politiques, soit qu’elle se contente d’un
27 1951, Preuves, articles (1951–1968). Neutralité et neutralisme (mai 1951)
36ntellectuel et moral : parce que nous refusons de subordonner la culture à la politique, — à n’importe quelle politique. La culture
37ces fins. C’est une grave faute de logique que de subordonner les fins aux moyens. C’est une grave faute pratique aussi, parce que
38ce pratique. D’autre part, dès que la culture est subordonnée à la politique, elle cesse d’être une méthode de libération humaine p
39démocratique ; car dès l’instant où la culture se subordonne à une politique quelconque, cette politique tend à devenir totalitair
28 1951, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Réplique à M. Lasserre (mars-avril 1951)
40je soutenu « sans réserve » que la Suisse devrait subordonner sa politique à « l’intérêt des principaux États de l’Europe » ? J’ai
29 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
41c’est-à-dire qu’elles se trouvent de plus en plus subordonnées à des nécessités économiques et politiques, voire militaires, et donc
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
42l’irrationnel et réussit même à y pénétrer en s’y subordonnant. D’où vient cette exigence proprement insatiable, « à la fois inquiè
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
43l’irrationnel et réussit même à y pénétrer en s’y subordonnant. D’où vient cette exigence proprement insatiable, à la fois inquiète
32 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
44t techniciens. Quant à l’URSS, vous savez qu’elle subordonne toute son éducation scolaire et universitaire à la [p. 31] seule form
45s dizaines de milliers d’ingénieurs, mais si l’on subordonne tout notre enseignement à leur seule formation spécialisée, il en rés
33 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
46iels, techniques et financiers — c’est risquer de subordonner les fins aux moyens, et de ne convertir à l’Europe que les technicien
34 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
47s, et que les Russes acceptent plus facilement de subordonner leur doctrine aux nécessités de leur construction économique ; il est
35 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — ii. Misère et grandeur de saint Paul
48instant proposer une nouvelle échelle de valeurs, subordonnant la Vérité aux contingences de l’histoire, voire aux aléas de [p. 273]
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
49iant un peu quant aux cérémonies et aux doctrines subordonnées. Le régime politique et l’économie de chaque pays, dans leur ensemble
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
50aircissement de laquelle doivent être constamment subordonnées toutes les observations collatérales relatives à des progressions plu
38 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
51ù elles sont encore fécondes, et enfin qu’elle se subordonne à une grande politique commune, laquelle ne peut se développer qu’à l
39 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
52es. — La Suisse a très bien réussi jusqu’ici sans subordonner son économie à celle d’un groupe de nations européennes. Elle tient à
40 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
53es : La Suisse a très bien réussi jusqu’ici, sans subordonner son économie à celle d’un groupe de nations européennes. Elle tient à
41 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
54u fédéralisme. Maintenir les contraires, sans les subordonner et sans les confondre ; ni séparation ni confusion. Dans cette perspe
42 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut réinventer l’Université (29 juin 1968)
55irait ou serait balayée. Tandis qu’une Université subordonnée à la société, donc privée de liberté dans la critique et de gratuité
43 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
56es pour les institutions communes, enfin c) reste subordonnée à l’existence réelle des cent régions, qui est encore hypothétique. J
44 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
57c’est-à-dire qu’elles se trouvent de plus en plus subordonnées à des « nécessités » économiques ou politiques, voire militaires, en
58 des suspicions quasi policières », qui tendent à subordonner entièrement le savant à des exigences politiques et militaires. Élarg
59t admis sans question, de nos jours, que l’esprit subordonne ses intérêts à ceux de l’économie, de la politique ou de la défense n
45 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
60 ingénieurs. Quant à l’URSS, on sait bien qu’elle subordonne toute son éducation scolaire et universitaire à la seule formation te
61s dizaines de milliers d’ingénieurs. Mais si l’on subordonne tout notre enseignement à leur seule formation spécialisée, il en rés
46 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
62révolution régionaliste, fédéraliste, européenne, subordonnant la production à des fins transcendantes et personnelles, mérite et re
47 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
63ligation sacrée, donc indiscutable, ou faut-il la subordonner à d’autres impératifs, écologiques notamment ? — Le « niveau de vie »
48 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
64illusoires, ou dans le meilleur des cas, lui sont subordonnées. 84   6. Analyse de quelques clichés. La jeunesse est l’âge des cl
49 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
65ce d’effets, autant il est dangereux, égarant, de subordonner ses décisions à des prédictions qui ne seront « justes » que si vous
50 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
66ns entraîner la destruction de l’autre) ; soit le subordonner, poser une hiérarchie, instituer un ordre de priorités, donc définir
51 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
67ce d’effets, autant il est dangereux, égarant, de subordonner ses décisions à des prédictions qui ne [p. 148] seront « justes » que
52 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
68ns. Dès lors l’État, défini comme fonction certes subordonnée mais nécessaire, l’État c’est nous, parce que c’est la gestion des af
69 tomber : « L’Intendance suivra ! » C’était enfin subordonner les services de l’État au bonheur du souverain. Les fonctionnaires n’
53 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
70illusoires, ou dans le meilleur des cas, lui sont subordonnées 190 . »   4. — Analyse de quelques clichés. La jeunesse est l’âge de
71, tentant d’effacer les diversités tribales ou de subordonner toutes les « nations » à une seule d’entre elles, désormais dominante
54 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
72dépasse l’ère industrielle en ceci qu’elle entend subordonner l’économie non plus au profit mais à l’homme. La crise énergétique ac
55 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
73 conscients de leur devoir civique, s’habituent à subordonner le « progrès » matériel au bien-être moral, le profit immédiat de que
56 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
74rmulées dans les six chapitres qui précèdent : 1. Subordonner l’Économie non plus au profit mais à l’homme. Ce qui peut signifier,
57 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
75 Les autres questions, qui viennent après, y sont subordonnées. [p. 23] Il y a le grand problème de l’écologie. Il faut éviter que