1 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
1ui, au degré supérieur, par ses laboratoires, ses subventions, ses missions, ses grands instituts, organise la découverte, on verra
2 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
2e et par certains abus dans le système actuel des subventions. L’organisation professionnelle et un contrôle sévère des subventions
3isation professionnelle et un contrôle sévère des subventions doivent y remédier. La vitalité des cantons et des communes dépend de
3 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
4ste s’est borné à les rendre obligatoires.) Les subventions à la culture Prenons un exemple précis. Dès qu’il s’agit de créer un
4 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
5mparer aux dépenses d’armement, ou simplement aux subventions de certains États à leurs industries déficientes. Si l’on croyait à l
6 des échanges culturels dans une aire donnée), de subvention (après examen des propositions étudiées et soumises par les intéressé
5 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
7ils préfèrent parler chiffres, fixation des prix, subventions locales ou fédérales. Et l’on remarque que les plus libéraux ou « féd
6 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
8le, dans les cantons pauvres, que par l’octroi de subventions fédérales. Il en résulte que les États, sans rien perdre de leurs dro
7 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
9arlé par moins de 40 000 habitants) mais, par ses subventions, a donné un regain de vitalité au petit groupe qui le parlait, et qui
8 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
10mparer aux dépenses d’armement, ou simplement aux subventions de certains États à leurs industries déficientes. Si l’on croyait à l
11 des échanges culturels dans une aire donnée), de subvention (après examen des propositions étudiées et soumises par les intéressé
9 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
12aux dernières extrémités, je veux dire aux larges subventions. Voici le tableau : La Communauté européenne de défense n’est pas rat
10 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
13 impuissante. Elle a parfois privé les savants de subventions, mais n’a pas retardé sérieusement l’essor des recherches techniques.
11 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
14et nous avons M. Dulles. Il comptait rapporter la subvention spéciale qui eût permis aux Rois Catholiques de lancer la dernière Cr
12 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
15s le domaine public. La Fondation a distribué des subventions à l’Association des universitaires d’Europe, à la Journée européenne
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
16 impuissante. Elle a parfois privé les savants de subventions, mais n’a pas retardé sérieusement l’essor des recherches techniques.
14 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
17abes, du canal interdit aux bateaux d’Israël, des subventions de l’Aramco aux fellaghas, de l’affaire Dreyfus et du bûcher de Serve
15 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
18 la guerre, ne peut se soutenir qu’avec l’aide de subventions de l’État. Ainsi la Suisse conserve une situation privilégiée, mais q
16 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
19arfois dans la colonne des dépenses sous forme de subventions, et tient une place dans le budget normal d’un nombre croissant de fa
17 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
20eau se manifeste de nos jours : c’est celui de la subvention, qui n’est plus l’aide aux créateurs individuels, mais aux instituts
18 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
21opéen de la culture. Le CEC vient de recevoir une subvention de $ 40 000 de la Fondation Ford, destinée au développement des activ
22lupart se poursuivront jusqu’en 1959, grâce à une subvention spéciale de la Fondation Ford. Elles ont été prévues méthodiquement d
19 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Introduction] (décembre 1959)
23abilité de toute l’entreprise. En même temps, une subvention spéciale, accordée au CEC par la Ford Foundation, permettait d’élargi
20 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
24es et civiques entre Asie et États-Unis. Bourses, subventions aux recherches, envois d’experts.) Deutsche Stiftung für Entwicklung
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
25ne, le canton se verra requis de lui accorder des subventions, et cela pose un problème important pour l’avenir d’un fédéralisme qu
26a base. Certains soutiennent que cette course aux subventions est un péril plus grave que l’urbanisation et le brassage des habitan
27fédéraux dans leurs affaires… sauf s’il s’agit de subventions. Ils se voient tous soumis en permanence aux tentations évidemment co
28rlé par moins de 40 000 habitants), mais, par ses subventions, a donné un regain de vitalité au petit groupe qui le parlait, et qui
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
29 d’une agriculture d’ailleurs soutenue à coups de subventions d’État ; un commerce qui s’étend au monde entier, et met la Suisse, e
30ils préfèrent parler chiffres, fixation des prix, subventions locales ou fédérales. Et l’on remarque que les plus libéraux ou « féd
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
31ais, espérons-le). Tandis qu’il me souvient d’une subvention de l’État dont le montant proposé s’élevait environ à un cinquante-mi
24 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
32niversités cantonales condamner le principe d’une subvention fédérale « parce qu’ici, disait-il, nous sommes fédéralistes ! » [p.
25 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
33 vos régions autonomes. Ils préfèrent mendier des subventions à Paris. Voyez les Bretons, qui votent gaulliste. » « Les conflits en
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
34eau se manifeste de nos jours : c’est celui de la subvention, qui n’est plus l’aide aux créateurs individuels, mais aux instituts
27 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
35our disparaître après quelques saisons, faute des subventions escomptées… ou d’avoir trouvé leur formule. Quelle ville de nos pays
28 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
36niversités cantonales condamner le principe d’une subvention fédérale, « parce qu’ici, disait-il, nous sommes fédéralistes ! ». Pa
29 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
37 vos régions autonomes. Ils préfèrent mendier des subventions à Paris. Voyez les Bretons, qui votent gaulliste. » « Les conflits en
30 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
38niversités cantonales condamner le principe d’une subvention fédérale « parce qu’ici, disait-il, nous sommes fédéralistes ! » Si p
31 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
39e tout le pays et ne reçoit en retour que 12 % de subventions de l’État central. Alors, certaines ethnies exigent une aide spéciale
32 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
40mme un tyran, dès qu’il n’est plus le bailleur de subventions ou d’adjudications juteuses. Dieu ou tyran, hors de nous, contre nous
41 et qu’ils rééliront — ont préféré solliciter des subventions de la [p. 118] Capitale plutôt que de se créer sur place des ressourc
33 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
42n, n’est plus le Monsieur qui saura décrocher des subventions de l’État central, mais le citoyen responsable — bien moins devant le
34 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
43 publication des résultats et réduit de moitié sa subvention à l’institut coupable d’objectivité scientifique et de divulgation d’